Christophe de Hesse-Cassel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le nazisme image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant le nazisme et l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Christophe de Hesse-Cassel
1901 Christoph.jpg

Le Prince Christophe de Hesse en 1921.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
ForlìVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Famille
Père
Mère
Frères
Philippe de Hesse-Cassel
Wolfgang von Hessen (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Princess Christina Margarethe of Hesse (en)
Rainer Christoph Friedrich von Hessen (d)
Karl van Hessen-Kassel (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Arme
Conflit

Christophe de Hesse-Cassel, né le à Francfort-sur-le-Main et mort le dans les Apennins, est un prince de la Maison de Hesse et un militaire allemand du Troisième Reich.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ascendance[modifier | modifier le code]

Le prince Christophe de Hesse[1] (en allemand Prinz Christoph von Hessen) appartient à la maison qui a régné sur la région de Cassel en Allemagne jusqu'en 1866.

Il est le fils de Frédéric-Charles de Hesse-Cassel et de Marguerite de Prusse. Il est le frère du landgrave Philippe de Hesse-Cassel et le neveu de l'empereur Guillaume II. Sa grand-mère Anne de Prusse (1836-1918) fit scandale en se convertissant à l'âge de 65 ans au Catholicisme.

Christophe de Hesse se marie à la princesse Sophie de Grèce, le .

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Il est d'abord directeur du service de renseignement téléphonique du Troisième Reich, créé par Goering.

Pilote de formation, il combat au sein de la Luftwaffe à partir de 1943.

Il décède au cours d'un accident aérien inexpliqué, Hitler pensant que les Hesse-Cassel, parents du roi d'Italie, étaient complices de la chute de Mussolini.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Royals and the Reich: the Princes von Hessen in Nazi Germany, Jonathan Petropoulos, Oxford University Press: New-York, 2006.