Théodora de Grèce (1983)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Theodora Greece

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la fille de Constantin II de Grèce. Pour sa cousine du même nom, voir Théodora de Grèce (1906-1969).
Théodora de Grèce
(el) Θεοντόρα της Ελλάδας
Description de cette image, également commentée ci-après

La princesse Théodora de Grèce en 2012.

Biographie
Titulature Princesse de Grèce et de Danemark
Dynastie Maison d'Oldenbourg
Distinctions Ordre des Saintes-Olga-et-Sophie
Autres fonctions Actrice
Naissance (34 ans)
St Mary's Hospital (Londres)
Père Constantin II de Grèce
Mère Anne-Marie de Danemark
Religion Orthodoxie grecque
Description de cette image, également commentée ci-après

Princesse de Grèce et de Danemark

Théodora de Grèce (en grec moderne : Θεοντόρα της Ελλάδας / Theodóra tis Elládas), ou Theodora Greece, est née le dans la quartier de Paddington, à Londres, au Royaume-Uni. Fille de l'ex-roi Constantin II de Grèce et de l'ex-reine Anne-Marie de Danemark, elle est princesse de Grèce et de Danemark mais elle est surtout connue pour son rôle d'Alison Montgomery dans le soap opera américain Amour, Gloire et Beauté (2011-2014).

Née en exil dix ans après l'abolition de la monarchie grecque, la princesse Théodora grandit au Royaume-Uni. Après des études d'art dramatique aux États-Unis et en Angleterre, elle débute une carrière d'actrice à Los Angeles en 2010. Elle enchaîne depuis lors les apparitions et les petits rôles au cinéma et à la télévision.

Famille[modifier | modifier le code]

La princesse Théodora est la fille du roi Constantin II de Grèce (1940) et de son épouse la reine Anne-Marie de Danemark (1946). Par son père, elle est donc la petite-fille du roi Paul Ier de Grèce (1901-1964) et de la reine Frederika de Hanovre (1917-1981) tandis que, par sa mère, elle descend du roi Frédéric IX de Danemark (1899-1972) et de la reine Ingrid de Suède (1910-2000)[1].

Nièce des reines Sophie d'Espagne (1938) et Margrethe II de Danemark (1940), Théodora est également apparentée à la plupart des autres monarques du vieux continent en sa qualité de descendante de la reine Victoria du Royaume-Uni (1819-1901), surnommée la « grand-mère de l'Europe », et du roi Christian IX de Danemark (1818-1906), surnommé le « beau-père de l'Europe ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Une enfance en exil[modifier | modifier le code]

La princesse Théodora voit le jour en exil, au St Mary's Hospital, à Londres, dix ans après l'abolition de la monarchie grecque[2]. Organisé dans la capitale britannique, son baptême donne lieu à un grand rassemblement du gotha européen : elle reçoit en effet pour parrains et marraines l'ex-roi Michel Ier de Roumanie, le prince royal Alexandre de Yougoslavie, la reine Élisabeth II du Royaume-Uni, la reine Margrethe II de Danemark et la reine Sophie d'Espagne[3],[4].

L'enfant grandit loin du pays de sa famille et ce n'est qu'en 1993 qu'elle est autorisée à pénétrer pour la première fois en Grèce en compagnie de ses parents et de sa fratrie. Or, ce séjour aggrave les tensions existant entre l'ancien roi Constantin II et les autorités hellènes[5],[6]. Ces dernières décident alors de déchoir les membres de l'ancienne dynastie de leur nationalité grecque[7] et Théodora et ses proches doivent attendre 2004 pour pouvoir séjourner normalement en territoire hellène[8],[9].

Éducation et carrière[modifier | modifier le code]

La princesse commence ses études au collège hellénique de Londres, avant de devenir interne à la Woldingham School (en), dans le Surrey. Dans cette école prestigieuses, elle découvre le théâtre, qui devient rapidement une passion pour elle[3],[10]. Après ses études secondaires, Théodora décide de se lancer dans une carrière d'actrice. Pour cela, elle part se former aux États-Unis, à l'Université Northeastern de Boston, où elle obtient un bachelor en arts dramatiques[11]. Elle complète ensuite ses études à la Ive League school de l'Université Brown (2002-2006) et au Central Saint Martins College of Art and Design de Londres[12].

Après quelques tentatives infructueuses pour travailler en Grande-Bretagne, Théodora s'installe à Los Angeles en 2010[10],[11] et adopte le pseudonyme de « Theodora Greece »[13]. Elle débute sa carrière par quelques petites apparitions dans des films indépendants comme The Lightkeepers (2009)[10]. Entre 2011 et 2012, elle multiplie les castings et participe à deux films (Amnesia[N 1] et The Big Valley[N 2]) ainsi qu'à un documentaire (Nevan Saunders' Quest for Fame)[10],[11],[14] avant d'être engagée pour un petit rôle récurrent dans le soap opera Amour, Gloire et Beauté (2011-2014)[12],[15]. En 2015, la princesse effectue sa première apparition dans un film important, Little Boy (en)[16],[17],[18].

Parallèlement, la princesse poursuit sa formation en suivant des cours d'art dramatique à The Renegade Theatre and Film Group. En 2014 et en 2015, elle joue par ailleurs au théâtre dans les pièces The Crazy Love Edition et Boners and other stupid mistakes (de Janna King)[11],[19].

Liens avec la Grèce[modifier | modifier le code]

Bien qu'établie en Californie, la princesse Théodora conserve des liens assez étroits avec sa patrie d'origine. Chaque été, elle séjourne ainsi chez ses parents à Porto Heli. Elle est par ailleurs présente aux temps forts de la vie de l'ancienne famille royale et participe, en 2014, aux commémorations organisées à Tatoï à l'occasion des cinquante ans de la mort du roi Paul Ier, son grand-père[20]. Comme ses trois frères et sa sœur, la princesse fait en outre partie du conseil d'administration de la fondation Anne-Marie, créée par l'ex-roi Constantin II pour venir en aide aux territoires et aux populations victimes de catastrophes naturelles[21],[22]. Elle soutient par ailleurs d'autres associations caritatives, comme l'illustre sa participation à un gala de charité en compagnie de l'ex-reine Anne-Marie de Danemark en 2013[23].

Carrière comme actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations qui suivent proviennent de l'Internet Movie Database[24].

  • 2008 : De vilde svaner (voix d'Elisa)
  • 2009 : The Lightkeepers (une jeune femme impressionnée)
  • 2011 : Nevan Saunders' Quest for Fame: A Documentary by Kip Griffen (Jen)
  • 2011 : The Big Valley (Peggy)[25]
  • 2012 : Amnesia (Rachel)
  • 2015 : Little Boy (en) (Eliza)
  • 2015 : June (Ms. Wapos)
  • 2016 : Blind Follow (Cricket II)

Télévision[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations qui suivent proviennent de l'Internet Movie Database[24].

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 2014 : The Crazy Love[11]
  • 2015 : Boners and other stupid mistakes[11]

Quartiers de la princesse[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Georges Ier de Grèce
 
 
 
 
 
 
 
8. Constantin Ier de Grèce
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. Olga Constantinovna de Russie
 
 
 
 
 
 
 
4. Paul Ier de Grèce
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
18. Frédéric III d'Allemagne
 
 
 
 
 
 
 
9. Sophie de Prusse
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
19. Victoria du Royaume-Uni
 
 
 
 
 
 
 
2. Constantin II de Grèce
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
20. Ernest-Auguste de Hanovre
 
 
 
 
 
 
 
10. Ernest-Auguste de Brunswick
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
21. Thyra de Danemark
 
 
 
 
 
 
 
5. Frederika de Hanovre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
22. Guillaume II d'Allemagne
 
 
 
 
 
 
 
11. Victoria-Louise de Prusse
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
23. Augusta-Victoria de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg
 
 
 
 
 
 
 
1. Théodora de Grèce
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
24. Frédéric VIII de Danemark
 
 
 
 
 
 
 
12. Christian X de Danemark
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
25. Louise de Suède
 
 
 
 
 
 
 
6. Frédéric IX de Danemark
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
26. Frédéric-François III de Mecklembourg-Schwerin
 
 
 
 
 
 
 
13. Alexandrine de Mecklembourg-Schwerin
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
27. Anastasia Mikhaïlovna de Russie
 
 
 
 
 
 
 
3. Anne-Marie de Danemark
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
28. Gustave V de Suède
 
 
 
 
 
 
 
14. Gustave VI Adolphe de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
29. Victoria de Bade
 
 
 
 
 
 
 
7. Ingrid de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
30. Arthur du Royaume-Uni
 
 
 
 
 
 
 
15. Margaret du Royaume-Uni
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
31. Louise-Margareta de Prusse
 
 
 
 
 
 

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Arturo B. Eéche, Michael of Greece et Helen Hemis-Markesinis, The Royal Hellenic dynasty, Eurohistory, (ISBN 0977196151)
  • (es) Ricardo Mateos Sainz de Medrano, La Familia de la Reina Sofía, La Dinastía griega, la Casa de Hannover y los reales primos de Europa, Madrid, La Esfera de los Libros, (ISBN 84-9734-195-3)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce film est fréquemment cité dans la presse sous son titre initial, Where Did You Sleep Last Night.
  2. Adaptation de la série La Grande Vallée, ce film est toujours en postproduction.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Darryl Lundy, « Theodora zu Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glücksburg, Prince of Greece and Denmark », sur The Peerage (consulté le 22 novembre 2016).
  2. Mateos Sainz de Medrano 2004, p. 377 et 389.
  3. a et b Mateos Sainz de Medrano 2004, p. 390.
  4. « Le Baptême royal de Théodora, fille d'Anne-Marie et de Constantin de Grèce », Point de vue, no 1839,‎ .
  5. Mateos Sainz de Medrano 2004, p. 378.
  6. (es) « Theodora de Grecia, la princesa del séptimo arte: 'Quiero que me tomen en cuenta seriamente como actriz' », ¡Hola!,‎ (lire en ligne)
  7. Mateos Sainz de Medrano 2004, p. 379.
  8. Mateos Sainz de Medrano 2004, p. 383.
  9. (es) « Constantino y Ana María de Grecia están buscando casa en Atenas y en cuanto la encuentren se trasladarán allí », El Confidencial,‎ (lire en ligne).
  10. a, b, c et d (en) Lina Das, « As Her Majesty's goddaughter, she was once tipped as a bride for Prince William. Now Princess Theodora is a star in the world's most popular soap », The Daily Mail,‎ (lire en ligne)
  11. a, b, c, d, e et f (es) Carmen Gallardo, « Teodora de Grecia: la princesa que quiere ser estrella de Hollywood », Vanity Fair,‎ (lire en ligne)
  12. a et b (en) Rachel Quigley, « Princess Theodora of Greece and Denmark makes acting debut on The Bold and the Beautiful », The Daily Mail,‎ (lire en ligne)
  13. (es) Beatriz Castrillo, « Teodora de Grecia, la princesa que espera el papel de su vida », Vanity Fair,‎ (lire en ligne)
  14. (es) « La princesa Teodora vive su sueño como actriz lejos de la nobleza europea », ABC,‎ (lire en ligne)
  15. (es) « Teodora de Grecia debuta en televisión con un papel en « Belleza y Poder » », ABC,‎ (lire en ligne)
  16. (es) « La carrera ascendente de Teodora de Grecia, la prima actriz de Felipe VI », El Confidencial,‎ (lire en ligne)
  17. (de) Karen Diehn, « Die Hollywood-Prinzessin », Gala,‎ (lire en ligne)
  18. (el) « Theodora Greece: Η κόρη του τέως στην πρεμιέρα της ταινίας της », The Times of Change,‎ (lire en ligne)
  19. (es) « La princesa Theodora de Grecia estrena una nueva obra de teatro en Hollywood », ¡Hola!,‎ (lire en ligne)
  20. (el) « Theodora Greece: Μια πριγκίπισσα στο Χόλιγουντ », I Kathimeriní,‎ (lire en ligne)
  21. Mateos Sainz de Medrano 2004, p. 381.
  22. (en) « Anna Maria Foundation », sur The Greek Royal Family, (consulté le 31 octobre 2016).
  23. (es) « La Reina Ana María al rescate de los « sin techo » de Grecia », ABC,‎ (lire en ligne).
  24. a et b (en) Theodora Greece sur l’Internet Movie Database.
  25. (en) Michael Starr, « Soap royalty », New York Post,‎ (lire en ligne)