Danois (nation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Danois (homonymie).
Danois
Description de cette image, également commentée ci-après
Quelques Danois.

Populations significatives par région
Drapeau du Danemark Danemark 5 809 502 (2018)[1]
Autres
Régions d’origine Drapeau du Danemark Danemark
Langues Danois
Religions Luthéranisme
Ethnies liées Scandinaves

Les Danois constituent un peuple scandinave. Ils parlent la langue danoise et sont désormais le groupe de population dominante au Danemark.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Le nom des Danois viendrait selon la légende de la mythologie nordique de la dynastie des rois Dan. Selon la Chronicon Lethrense, écrite vers 1170, un premier roi primitif eut trois fils : Dan qui dirigea les Danois, Nór qui devint le roi des Norvégiens et Østen celui des Suédois.

La première mention écrite de l'expression « Dane » se trouve dans les écrits de Grégoire de Tours rédigés vers 590 dans son œuvre intitulée Histoire des Francs et se réfère spécifiquement au roi Chlochilaicus.

Le nom de Danemark apparaît au IXe siècle avec le voyageur et négociant Wulfstan de Hedeby et l'expédition maritime de Ottar de Hålogaland.

Anthropologie[modifier | modifier le code]

Autrefois conquérant insatiable, dit Malte-Brun, aujourd'hui brave mais pacifique, peu entreprenant mais laborieux et persévérant ; modeste et orgueilleux, hospitalier mais non pas officieux ; gai et franc avec ses compatriotes, mais un peu froid et cérémonieux envers les étrangers ; aimant ses aises plus que le faste, plus économe qu'industrieux, quelquefois par vanité ou par paresse ; imitateur des autres peuples, observateur judicieux ; penseur profond, mais lent et minutieux ; doué d'une imagination plus forte que riche ; constant, romanesque et jaloux dans ses affections ; capable d'un grand enthousiasme, mais rarement de ces saillies d'esprit, de ces finesses qui surprennent le succès ou l'admiration ; très attaché à son sol natal et aux intérêts de sa patrie ; trop peu soigneux de la gloire nationale ; accoutumé au calme de la monarchie, mais ennemi de la servitude et du pouvoir arbitraire ; tel est le portrait du Danois[2].

Quoique le climat du Danemark ne soit pas nuisible à la santé des habitants, il se peut que l'humidité de l'atmosphère et la quantité de viande et de poisson salé dont le Danois fait sa nourriture habituelle au XIXe siècle, contribuent à rendre son caractère lourd, patient et difficile à émouvoir[2]. À cette époque, les classes élevées se distinguent par des mœurs plus sévères en réalité qu'en apparence, par des manières moins recherchées que polies ; dans les basses classes l'amour de l'ordre n'est pas une qualité rare, excepté chez le matelot qui, par son genre de vie, est poussé à prendre la plupart des vices des diverses nations. Le paysan est laborieux ; il s'habille avec propreté ; il aime à chanter, à danser et paraît être plus heureux que dans le reste de l'Europe, et surtout qu'en France. Il est devenu propriétaire, comme dans ce dernier pays, par l'avantage qu'offre à ceux qui les possèdent la vente des terres seigneuriales par petites portions. Les corvées auxquelles il était assujetti sont depuis longtemps abolies, ou remplacées par une rétribution annuelle ; beaucoup de fermes sont louées à titre de bail héréditaire, ce qui n'a pas peu contribué à l'avancement de l'agriculture[2].

Religion[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Religion au Danemark.

La majorité des Danois croyants sont luthériens à plus de 80 %.

Migrations et diaspora[modifier | modifier le code]

La majorité des 5,5 à 6 millions de Danois vit au Danemark. Les Danois sont en minorité parmi les habitants des deux régions autonomes que sont le Groenland, avec 11,2 % de la population, et les îles Féroé, avec 5,8 %.

Dans l'ancienne possession danoise d'Islande vivent environ un millier de Danois formant la deuxième plus grande minorité ethnique.

En Allemagne, dans la région du Schleswig-Holstein, vit une importante minorité danoise évaluée à 50 000 locuteurs danois. Cette minorité, les Danois d'Allemagne, possède ses écoles, ses associations culturelles et ses clubs sportifs.

Enfin, il y a des communautés danoises importantes en dehors du Danemark, notamment la communauté dano-américaine aux États-Unis, ainsi qu'au Canada et au Brésil.

Communautés danoises dans le monde[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/da.html
  2. a b et c Auguste Wahlen, Mœurs, usages et costumes de tous les peuples du monde : Europe, Bruxelles, 1844

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]