451

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Années :
447 448 449  450  451 452 453
Décennies :
420 430 440  450  460 470 480
Siècles :
IVe siècle  Ve siècle  VIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Terrorisme
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 451 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]



En pleine bataille dans la ville, les combattants voient sur l'autre rive de la Loire l'armée d'Aetius arrivée en renfort. Attila ordonne alors aux siens de se replier et de quitter la ville, de rebrousser chemin pour se rendre en un endroit où la tactique de combat préférée des huns pourra être utilisée (le harcèlement par volées de flèches des troupes ennemies, jusqu'à annihilation, perpétré par les cavaliers qui refusent le corps à corps.), une grande zone agricole ouverte, repérée quelques temps auparavant, nommée "Champs Catalauniques". [2].

20 juin : Les Huns à la bataille de Châlons, illustration par A. De Neuville (1836-1885).
  • Automne[10] : rentré chez lui, Attila menace l’Empire d’Orient de recommencer la guerre s’il ne reçoit pas le tribut habituel. Il ne reçoit pas personnellement les émissaires orientaux conduits par Apollonius, mais réclame des cadeaux de l’empereur, ce qu’Apollonius refuse sans négociation[2].


  • Aetius, au sommet de sa gloire, fiance son fils Gaudentius à la fille de Valentinien III, Eudoxie, préparant pour sa descendance la dignité impériale. Cette perspective déchaîne les colères de la cour[14].

Naissances en 451[modifier | modifier le code]

Décès en 451[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Isabelle Crété-Protin, Église et vie chrétienne dans le diocèse de Troyes du IVe au IXe siècle, Presses Univ. Septentrion, (lire en ligne)
  2. a b et c István Bóna Les huns : le grand empire barbare d'Europe (IVe-Ve siècles) Errance, 2002 (ISBN 978-2-87772-223-0)
  3. Théophile Boutiot : Histoire de la ville de Troyes et de la Champagne méridionale T1 page 104
  4. M. Chahin, The kingdom of Armenia : a history, Routledge, (lire en ligne)
  5. Richard G. Hovannisian, The Armenian people from ancient to modern yimes, Volume 1, Palgrave Macmillan, (lire en ligne)
  6. En réalité campus mauriacus, peut-être entre Troyes et Chalons-en-Champagne, une fausse commune comportant des guerriers huns ayant été découverte à Mailly-le-Camp. Mais l'historien militaire Fabrice Delaître situe la bataille sous les murs de Troyes, les 1er et 2 septembre 451 : Livre "Les batailles oubliées - Les Champs Catalauniques - 1er/02 septembre 451", paru le 17-10-2017 aux éd. Historicone.
  7. Journeux, Attila dans les Gaules en 451, Paris, Carilian-Goeury, (lire en ligne)
  8. Émile Ruelle, Histoire générale du Moyen Age, Volume 1, Paris, Dezobry, e. Magdeleine, (lire en ligne)
  9. Patrick Moore The data book of astronomy CRC Press, 2000 (ISBN 978-0-7503-0620-1)
  10. Émilienne Demougeot, La formation de l'Europe et les invasions barbares, Volume 2 : de l'avènement de Dioclétien (284) à l'occupation germanique de l'Empire romain d'Occident (début du VIe siècle), Aubier, (lire en ligne)
  11. André Jean Festugière, Ephèse et Chalcédoine : actes des conciles, Editions Beauchesne, (lire en ligne)
  12. Pétin, Dictionnaire hagiographique, J.P. Migne, (lire en ligne)
  13. Simon Claude Mimouni, Dormition et assomption de Marie : histoire des traditions anciennes, Editions Beauchesne, (lire en ligne)
  14. Léon Pol Homo, Nouvelle histoire romaine, Fayard, (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]