Armée de l'air sénégalaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cocarde de l'Armée de l'air sénégalaise

L'Armée de l'air sénégalaise est une petite formation créée le . Elle est la branche aérienne des forces armées du Sénégal.

Missions[modifier | modifier le code]

Les missions de l'’Armée de l’Air sénégalaise sont :

  • la défense de l’espace aérien sénégalais ;
  • la protection et la défense des zones aéroportuaires ;
  • l’appui des autres forces dans le transport et l’aérolargage de matériels et des hommes ,
  • de l’évacuation sanitaire ;
  • de la surveillance et la protection des ressources halieutiques ;
  • de la recherche et le sauvetage des avions et bateaux en perdition.

Organisation[modifier | modifier le code]

Sa principale base aérienne est la base aérienne 160 Dakar-Ouakam qui a été une base aérienne de l'Armée de l'air française, située dans la partie militaire au sud de l'aéroport international de Dakar-Léopold Sédar Senghor dans la commune de Ouakam, Dakar, au Sénégal, jusqu’à sa fermeture le [1].

L’Armée de l’Air est organisée ainsi :

  • Un État-Major dénommé EMAIR avec deux divisions : division Opérations et division Logistique ;
  • Un Groupement de Soutien GSAA chargé de l’administration des personnels, du soutien logistique et de la défense des bases
  • Un Groupement Opérationnel GOAA chargé des missions aériennes.
  • Une École EAA chargée de la formation technique et professionnelle des personnels de l’Armée de l’Air.
RTS 1 avec un hélicoptère de l'Armée de l'air sur le stade Demba Diop à l'occasion d'un combat de lutte sénégalaise

Matériels[modifier | modifier le code]

Les premiers aéronefs de l'armée sénégalaise furent des Douglas C-47 Skytrain et des Max-Holste MH-1521 Broussardde l'armée française. Il reçut 5 Fouga CM-170 Magister anciennement brésiliens désormais hors d'usage. L'avion présidentiel Boeing 727 est également géré par l'armée.

L’Armée de l’air dispose en mai 2014 de[2] :

Current inventory[modifier | modifier le code]

Aircraft Origin Type Versions In service[3] Notes
Aérospatiale AS 355 Ecureuil Drapeau de la France France trainer helicopter AS 355F1 2
CASA C-212 MPA[4] Drapeau de l'Espagne Spain Maritime Patrol Aircraft C-212-200MPA 1
Mil Mi-24 Drapeau de l'URSS Soviet Union attack helicopter Mi-35 Hind 2
Mil Mi-17 Drapeau de la Russie Russia transport helicopter Mi-17 Hip 2
Mil Mi-2 Drapeau de l'URSS Soviet Union utility helicopter Mi-2 2
Embraer EMB 314 Super Tucano Drapeau du Brésil Brazil Attack Aircraft and Anti-Insurgency A-29 3 on order
Bell 206 Drapeau des États-Unis United States utility helicopter 1
Fokker F-27 Friendship Drapeau des Pays-Bas Netherlands transport F-27-400M 2
Boeing 727 Drapeau des États-Unis United States VIP 727-2M1 1
CASA CN-235 Drapeau de l'Espagne Spain VIP and transport 235-220 2
Sukhoi Superjet 100 Drapeau de la Russie Russia VIP SSJ-100-95 1 on order
Britten-Norman Islander Drapeau du Royaume-Uni United Kingdom utility BN-2T 2
Aérospatiale Epsilon Drapeau de la France France trainer TB30 Epsilon 2
Air Tractor AT-802 Drapeau des États-Unis United States misc AT-802 2
AgustaWestland AW139 Drapeau de l'Italie Italy
Drapeau du Royaume-Uni United Kingdom
utility helicopter AW139 (+1) 1 on order


Les Chefs d'état-major de l'Armée de l'Air[modifier | modifier le code]

Le colonel Alain Pereira (2009)
  • Commandant Mamadou Mansour Seck
  • Commandant Amadou Lam
  • Colonel Mamadou Diop
  • Colonel Sidy Bouya Ndiaye
  • Colonel Raoul Dacosta
  • Colonel Amadou Fall
  • Colonel Meissa Tamba
  • Colonel Mouhamadou M. Diawara
  • Général Alain J.C Pereira
  • Général de Brigade aérienne Ousmane Kane
  • Général de Brigade aérienne Birame Diop

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sénégal : dissolution des FFCV et création des EFS », 12 juillet 2011, État-major des Armées [1]
  2. « L'aviation sénégalaise », Air et Cosmos, no 2407,‎ , p. 20
  3. "World Military Aircraft Inventory", Aerospace Source Book 2007, Aviation Week & Space Technology, January 15, 2007.
  4. « infodefensa.com (in Spanish) »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]