Saison 1 d'American Crime Story

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
The People v. O. J. Simpson
Photographie d'identité judiciaire d'O. J. Simpson
Série American Crime Story
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine FX
Diff. originale
Nb. d'épisodes 10

Chronologie

American Crime Story : The People v. O.J. Simpson est la première saison de la série d'anthologie américaine American Crime Story. La saison se base sur le livre de Jeffrey Tobbin, The Run of His Life: The People v. O. J. Simpson, et se penche sur l'affaire O. J. Simpson et son procès très médiatisé.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1994, O. J. Simpson, célèbre joueur de football américain, est accusé du double homicide de son ex-femme Nicole Brown Simpson et de son compagnon Ronald Goldman. Le « procès du siècle » est dès lors sur le point de commencer. Dans ce procès très médiatisé, deux équipes vont s'affronter. D'un côté, la procureure Marcia Clark est convaincue de la culpabilité de la célébrité. Elle est opposé à une redoutable équipe d'avocats menée par Johnnie Cochran et Robert Shapiro et secondée par l'ami d'O. J., Robert Kardashian. Ces derniers sont bien décidés à faire de ce procès une affaire de racisme et de conspiration, deux ans après les émeutes de 1992 à Los Angeles.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]


Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]


Invités[modifier | modifier le code]


Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : La Chute d'une Idole [modifier | modifier le code]

Titre original
From the Ashes of Tragedy
Numéro de production
1 (1-01)
Code de production
1WAX01
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Scott Alexander et Larry Karaszewski
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,11 millions de téléspectateurs[7] (première diffusion)
Résumé détaillé
Le 13 juin 1994, à l'aube, les corps de Nicole Brown Simpson et Ron Goldman sont retrouvés devant l'entrée de la maison de Nicole Brown, dans le quartier de Brentwood. Les preuves s'accumulent vite contre OJ Simpson, star populaire de la NFL et ex-mari de Nicole. La procureure Marcia Clark s'empare de l’affaire et découvre les enregistrements de plusieurs appels de la victime pour violence conjugale contre son mari de l'époque. Très vite, les médias traquent la moindre image d'OJ Simpson, qui donne des réponses vagues à son interrogatoire de police mais clame son innocence ; de son côté, au regard des preuves, Clark acquiert la certitude que Simpson est coupable. Robert Kardashian, ami de longue date d'OJ, lui conseille de prendre Robert Shapiro comme avocat, spécialisé dans les procès médiatiques. Alors qu'un mandat d'arrêt est officiellement lancé contre OJ Simpson, celui-ci, réfugié chez Robert Kardashian, montre des tendance suicidaires et prend la fuite avec son ami AC Cowlings.

Épisode 2 : Délit de Fuite[modifier | modifier le code]

Titre original
The Run of His Life
Numéro de production
2 (1-02)
Code de production
1WAX02
Première diffusion
Réalisation
Ryan Murphy
Scénario
Scott Alexander et Larry Karaszewski
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,89 millions de téléspectateurs[8] (première diffusion)
Résumé détaillé
Humilié par la fuite d'OJ Simpson, le procureur Gil Garcetti lance la police à la recherche de la star en fuite à bord de la Ford Bronco de son ami à travers la Californie. OJ ayant laissé une lettre indiquant qu'il comptait se suicider, Shapiro et Kardashian craignent le pire et organisent une conférence de presse où ils sauvent les apparences. OJ Simpson est finalement repéré sur l'autoroute I-405, mais encore armé et menaçant de se tuer, la police commence une poursuite lente sur la route qui dure et fait la une de toutes les chaînes. Parmi les personnes qui s'expriment publiquement, l'avocat Johnnie Cochran, spécialiste des crimes contre les Noirs Américains, craint une nouvelle bavure de la police californienne. Finalement, à force de concessions, Simpson accepte que Cowlings le ramène dans sa demeure de Brentwood et soit arrêté à l'abri des caméras.

Épisode 3 : La Dream Team[modifier | modifier le code]

Titre original
The Dream Team
Numéro de production
3 (1-03)
Code de production
1WAX03
Première diffusion
Réalisation
Scénario
D. V. DeVincentis
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,33 millions de téléspectateurs[9] (première diffusion)
Résumé détaillé
OJ Simpson étant en détention, Shapiro commence à mettre en place sa stratégie de défense alors que Marcia Clark confirme que l’accusé risque la peine de mort. Malgré les preuves et le dossier qui semble solide, le bureau du procureur voit son affaire se compliquer : une couverture du magazine Time montrant une photo assombrie de OJ Simpson fait naître une controverse raciste, et Shapiro appelle F. Lee Bailey et Alan Dershowitz qui comptent remettre en question toutes les preuves rassemblées par l'agent Mark Fuhrman, dont on a rapporté plusieurs commentaires racistes. Après avoir donné une interview à un journaliste du New Yorker sur le racisme rampant dans la police de Los Angeles qui fera la une du journal, Shapiro convainc OJ Simpson d'appeler Johnnie Cochran. Enfin, plusieurs témoins-clés du procureur donnent des interviews télévisées et des preuves fuitent, ternissant davantage l'image de l’équipe de Clark.

Épisode 4 : 100% Non Coupable[modifier | modifier le code]

Titre original
100% Not Guilty
Numéro de production
4 (1-04)
Code de production
1WAX04
Première diffusion
Réalisation
Anthony Hemingway
Scénario
Maya Forbes, Wallace Wolodarsky, Scott Alexander et Larry Karaszewski
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,99 millions de téléspectateurs[10] (première diffusion)
Résumé détaillé
La "dream team" d'avocats de OJ Simpson est prête pour les audiences préliminaires et elle commence à objecter sur chaque demande du procureur. Cependant, des tensions apparaissent alors que Shapiro fait tout pour rester avocat principal quand Johnie Cochran montre qu'il est bien plus à l’aise pour gérer l’affaire. Bailey, Cochran et Kardashian en viennent à profiter des vacances de Shapiro pour l'écarter de sa position et convaincre OJ de nommer Cochran avocat principal. Le juge Lance Ito est désigné pour le procès et supervise la sélection du jury, chaque camp essayant d'obtenir une composition favorable en termes de sympathie et de représentation raciale, mais à la grande surprise de Clark qui pensait que les femmes noires auraient de la sympathie pour la victime, elles se montrent plus enclines à soutenir OJ Simpson, et elle-même renvoie une très mauvaise image. En parallèle, Faye Resnick, une vieille amie de Nicole Brown, publie un livre sulfureux sur la relation entre OJ et Nicole Simpson. Le bureau du procureur se résigne à l'idée que la victoire ne sera pas aisée et pour augmenter leurs chances, demande à Christopher Darden de les rejoindre.

Épisode 5 : Du Sang sur les mains[modifier | modifier le code]

Titre original
The Race Card
Numéro de production
5 (1-05)
Code de production
1WAX05
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Joe Robert Cole
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,72 millions de téléspectateurs[11] (première diffusion)
Résumé détaillé
Le procès opposant les États-Unis à OJ Simpson s'ouvre et les premières requêtes sont faites : Shapiro demande que l'historique de violence domestique soit ignoré et Darden souhaite écarter toute accusation de racisme. Cochran rétorque par une tirade humiliante. Clark charge Darden de préparer l’agent Mark Fuhrman à témoigner à la barre pour le rendre crédible, mais le jeune avocat a un mauvais pressentiment, supposant que les plaintes pour racisme à son encontre soient justifiées, une demande que Clark écarte sans ciller. Alors que la défense tente une manœuvre pour faire introduire des témoins qui n'ont pas été signalés au bureau du procureur, William Hodgman s'emporte et fait une attaque. Clark s'arrange donc pour que Darden le remplace. Cochran fait redécorer la maison de Simpson afin de renvoyer une image d'un homme fier de ses origines et proche de sa communauté aux yeux du jury. Pendant la visite, Cochran laisse entendre à Darden de s'éloigner de Fuhrman, qui cache en effet une riche collection d'objets nazis.

Épisode 6 : Seule contre tous[modifier | modifier le code]

Titre original
Marcia, Marcia, Marcia
Numéro de production
6 (6-06)
Code de production
1WAX06
Première diffusion
Réalisation
Ryan Murphy
Scénario
D. V. DeVincentis
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3 millions de téléspectateurs[12] (première diffusion)
Résumé détaillé
En parallèle du procès médiatique qu'elle instruit, Clark doit également gérer un divorce difficile. Elle subit également de nombreuses critiques sur son attitude et son apparence froide. Elle trouve soutien et réconfort auprès de Darden qui partage son quotidien au tribunal. Quand Cochran fait une remarque quand Clark essaie de regagner un peu de temps pour ses enfants, un journaliste du Los Angeles Times le confronte sur les accusations de violence contre sa 1re femme. Après un premier témoin désastreux pour la défense, une femme de chambre au témoignage douteux, Bailey décide de casser l’image de l'agent Fuhrman en lui demandant s'il a déjà utilisé le mot « nègre » pour désigner des suspects afro-américains ; le policier nie mais la question a eu son effet sur l'opinion publique. Clark décide de changer de coupe de cheveux pour se sentir mieux, mais les médias se montrent toujours hostiles et quand son 1er mari fait fuiter des photos d'elle nue dans la presse à scandales, elle s'effondre, incapable de supporter d'être devenue une personnalité médiatique comme les avocats de la défense.

Épisode 7 : Un Gant de Fer[modifier | modifier le code]

Titre original
Conspiracy Theories
Numéro de production
7 (1-07)
Code de production
1WAX07
Première diffusion
Réalisation
Anthony Hemingway
Scénario
D. V. DeVincentis
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,884 millions de téléspectateurs[13] (première diffusion)
Résumé détaillé

Devant les initiatives de Cochran qui oriente la défense de Simpson vers des théories du complot impliquant des gangs, Shapiro tente à nouveau de revenir à la négociation d'un arrangement. Kardashian continue de défendre son ami mais commence à douter devant les trous dans son témoignage et l'absence d'autres suspects. Cochran se retrouve avec une mauvaise publicité, ses deux ex-femmes témoignant ensemble de la double vie qu'il a mené en les fréquentant. Au cours d'un week-end, Darden invite Clark et les deux se rapprochent.

Le procès reprend et vient l'examen des gants ensanglantés retrouvés sur la scène de crime. À force de manipulations des deux camps, Darden en vient à demander à OJ Simpson d'essayer les gants, mais il n'y parvient pas car les gants semblent trop petits.

Épisode 8 : La Fronde[modifier | modifier le code]

Titre original
A Jury in Jail
Numéro de production
8 (1-08)
Code de production
1WAX08
Première diffusion
Réalisation
Anthony Hemingway
Scénario
Joe Robert Cole
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,911 millions de téléspectateurs[14] (première diffusion)
Résumé détaillé
Le procès dure depuis huit mois et les jurés ne supportent plus leur condition, enfermés, isolés, avec peu de divertissement et des tensions apparaissent quand certains sont renvoyés pour avoir menti dans leur questionnaire mais sans que les autres jurés en soient informés. Les changements de jury rendent le verdict incertain pour la défense, et les premiers tests d'OJ Simpson pour un éventuel témoignage s'avèrent désastreux. Bob Kardashian ne supporte plus d'être avocat de la défense de son ami de longue date en qui il ne croit plus. Après l'échec de la paire de gants, le ministère perd une autre étape avec l'interrogatoire du technicien chargé des analyses ADN, technique nouvelle et inconnue en 1995, dont le contre-interrogatoire le réduit à une image d'amateur.

Épisode 9 : Un don du ciel[modifier | modifier le code]

Titre original
Manna From Heaven
Numéro de production
9 (1-09)
Code de production
1WAX09
Première diffusion
Réalisation
Anthony Hemingway
Scénario
Scott Alexander et Larry Karaszewski
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,759 millions de téléspectateurs[15] (première diffusion)
Résumé détaillé
L'équipe d'avocats de Simpson retrouve une preuve inespérée : l'enregistrement d'entretiens du détective Fuhrman se confiant sur plusieurs faits de violence policière et de falsification de preuves contre des suspects noirs, racontées en des termes racistes et sexistes. Cochran tente de les faire transférer depuis la Caroline du Sud mais c'est Bailey, bien plus familier avec l’état d'esprit de l'autre état, qui y parvient. Les enregistrements posent un problème plus profond, puisque Fuhrman y tient des propos insultants sur la femme du juge Ito, prouvant donc que la policière a également menti et pouvant forcer le juge à annuler le procès et faire recommencer toute la procédure. Alors que le juge essaie de prendre une décision, Cochran pousse à la vindicte populaire en provoquant plusieurs associations et menaçant de déclencher des émeutes populaires comme celles qui ont marqué la Californie en 1992. Finalement, le juge Ito décide de ne laisser le jury entendre que deux phrases sur les 13 heures d'enregistrement, assez pour prouver le parjure de Fuhrman tout en couvrant le reste. Quand Fuhrman invoque le 5e amendement à la barre, Clark sait le procès perdu. Elle n'obtient qu'une bonne nouvelle en apprenant que le jugement de son divorce lui est favorable.

Épisode 10 : Le Verdict[modifier | modifier le code]

Titre original
The Verdict
Numéro de production
10 (1-10)
Code de production
1WAX10
Première diffusion
Réalisation
Ryan Murphy
Scénario
Scott Alexander et Larry Karaszewski
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,268 millions de téléspectateurs[16] (première diffusion)
Résumé détaillé

Le dernier jour du procès, Simpson se contente de faire une déclaration dans laquelle il clame son innocence. Le jury doit dès lors délibérer et toutes les parties en présence s'attendent à de longues délibérations mais quatre heures plus tard, ils donnent leur verdict. OJ Simpson est déclaré non coupable des deux meurtres. Clark et Darden sont abattus d'avoir perdu un procès médiatique qui semblait gagné d'avance et d'avoir déçu les familles des victimes. Cochran se félicite de la victoire, étant parvenu à révéler le vrai visage de la police de Los Angeles, malgré les reproches de Darden qui considère que par sa faute, les victimes ont été oubliées.

Simpson est donc libéré et retourne à Brentwood. Il découvre que si sa famille le soutient, son voisinage et beaucoup de ses amis commencent à se détourner de lui, notamment son ami Robert Kardashian. Quand Simpson organise une soirée chez lui et annonce vouloir traquer les meurtriers, peu de personnes sont avec lui. Il préfère donc s'éloigner et contempler seul la statue à son effigie, dans son jardin.

L'épisode se conclut sur des images des protagonistes du procès, révélant leurs parcours après les événements, et s'achève sur les portraits de Nicole Brown et Ron Goldman.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Liste des références[modifier | modifier le code]

  1. « FX annonce son agenda de l'hiver avec American Crime Story, Philadelphia, Man Seeking Woman et Baskets », sur Critictoo, (consulté le 23 décembre 2015)
  2. (en) « FX, FXX, and OLN Announce 2016 Mid-Season Premieres », Rogers Media,
  3. « Diffusion en Suisse d'American Crime Story sur RTS Un », sur Programmetv.com,
  4. « Dès le 29 août, faites connaissance avec MAX », sur Musimax.com, (consulté le 25 août 2016)
  5. Richard Therrien, « La transformation extrême de MusiMax », sur La Presse,
  6. Canal+, « The People V. O.J Simpson : American Crime Story le 10 novembre sur Canal+ », sur Canalplus.fr,
  7. « American Crime Story : succès d’audience pour l’affaire O J. Simpson portée par John Travolta, David Schwimmer et Cuba Gooding Jr », sur Toutelatele.com, (consulté le 2 mars 2016)
  8. « Audiences câble US du samedi 6 au jeudi 11 février : Le Superbowl affaiblit Billions et Shameless », sur Seriestvnews.com, (consulté le 3 mars 2016)
  9. « Audiences câble US du samedi 13 au jeudi 18 février : Vinyl peu regardée mais renouvelée », sur Seriestvnews.com, (consulté le 3 mars 2016)
  10. « Live + 3 Days : American Crime Story double son audience ; The Walking Dead en hausse par rapport au début de saison », sur Upfrontsusa.com, (consulté le 3 mars 2016)
  11. (en) « Tuesday cable ratings: The People v. O.J. Simpson falls », sur TVbythenumbers.zap2it.com, (consulté le 3 mars 2016)
  12. (en) « Tuesday cable ratings: The People v. O.J. Simpson rises slightly », sur TVbythenumbers.zap2it.com, (consulté le 13 mars 2016)
  13. (en) Alex Welch, « Tuesday cable ratings: The People v. O.J. Simpson and Fixer Upper stay steady », sur TVbythenumbers.zap2it.com,
  14. (en) Alex Welch, « Tuesday cable ratings: Fixer Upper ticks up, If Loving You is Wrong dips », sur TVbythenumbers.zap2it.com,
  15. (en) Alex Welch, « Tuesday cable ratings: Deadliest Catch premieres well, The People v. O.J. Simpson dips », sur TVbythenumbers.zap2it.com,
  16. (en) Alex Welch, « Tuesday cable ratings: The People v O.J. Simpson finale stays on top », sur TVbythenumbers.zap2it.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]