Connie Britton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Britton.
Connie Britton
Description de cette image, également commentée ci-après
Aux Equality Awards 2016.
Nom de naissance Constance Womack
Naissance (51 ans)
Boston, Drapeau du Massachusetts Massachusetts
(États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine
Profession Actrice
Séries notables Spin City
American Horror Story
Nashville
American Crime Story
9-1-1

Connie Britton, née Constance Elaine "Connie" Womack, est une actrice américaine née le à Boston, Massachusetts.

Principalement connue à la télévision, elle débute dans la sitcom politique acclamée Spin City (1996-2000), avant d'être révélée par la série dramatique Friday Night Lights (2006-2011), qui lui vaut notamment le Satellite Award de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique.

Il s'ensuit l'un des premiers rôles de la saison 1 d'American Horror Story, puis, elle confirme ensuite en tenant le vedette du drame musical Nashville (2012-2017), aux côtés d'Hayden Panettiere, qui lui vaut plusieurs citations lors des Primetime Emmy Awards.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Ses parents sont Linda et le physicien Allan Womack, elle a une sœur jumelle : Cynthia[1].

En 1989, elle obtient son diplôme de Dartmouth[2] et part vivre à New York et à Los Angeles. Pendant son temps libre, elle pratique la randonnée, le yoga et fait du travail bénévole. Bien que divorcée, elle se sert de son nom de femme mariée comme nom de scène. En novembre 2011, elle adopte un petit garçon qu'elle nomme Eyob[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et Spin City[modifier | modifier le code]

Elle fait ses débuts au cinéma grâce au réalisateur Edward Burns qui la dirige dans Les Frères McMullen.

L'année suivante, elle est révélée par la sitcom, Spin City. Elle y prête ses traits à la secrétaire Nikki Faber durant quatre saisons, aux côtés de Michael J. Fox. Plutôt rare au cinéma, elle retrouve Burns pour la comédie dramatique Quitte ou double, portée par Lauren Holly. Dans le même temps, elle joue des rôles de soutien dans deux téléfilms.

A l'arrêt de Spin City, elle enchaîne les rôles récurrents dans des séries (Le Fugitif, À la Maison-Blanche...), elle est la vedette d'une production Disney, Shirley Temple : La Naissance d'une star tout en continuant à jouer les seconds rôles au cinéma.

En 2003, elle est l'un des premiers rôles de la série dramatique Lost at Home aux côtés de Stark Sands et Leah Pipes, mais celle-ci est rapidement annulée. L'année d'après, elle tient un rôle dans le drame indépendant Friday Night Lights avec Billy Bob Thornton.

Friday Night Lights et révélation[modifier | modifier le code]

En compagnie de son partenaire de Friday Night Lights, Kyle Chandler, pour la promotion de la série, en 2008.

Alors qu'elle enchaîne avec un rôle récurrent dans la cinquième saison de 24 heures chrono, diffusée début 2006, elle se voit confier un rôle principal dans la série télévisée adaptée du film, Friday Night Lights[4]. Elle forme, avec Kyle Chandler, le couple central de la série centrée sur les parcours de plusieurs adolescents.

Bien que la série n'ait pas eu de large audience, elle a été un réel succès critique, saluée pour le portrait réaliste qu'elle fait de l'Amérique moyenne et pour la profondeur qu'elle a donné à ses personnages. La série a été récompensée par de nombreuses récompenses telles qu'un Peabody Award, un Humanitas Prize, un prix de la Television Critics Associationainsi que des Primetime Emmy Awards.

Sa performance, dans le rôle de Tami Taylor, lui vaut notamment deux nominations aux Emmy Awards. Elle remporte également un Gold Derby Awards et un Satellite Award de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique[5].

Quand la série s'achève en 2011, elle a tenté quelques expériences au cinéma : en tête d'affiche du thriller d'horreur The Last Winter (2006), puis le thriller sexy Women in Trouble (2009), le remake Freddy, les Griffes de la Nuit (2010) et enfin la comédie romantique chorale Conception (2011).

Nashville et confirmation[modifier | modifier le code]

Avec Hayden Panettiere, au PaleyFest 2013, pour la promotion de Nashville.

Cette même année, elle joue dans la première saison de l'acclamé série horrifique American Horror Story. Alors que la distribution est intégralement renouvelée pour la seconde saison, l'actrice se voit confier un projet de série dramatique musicale, lancé à la rentrée 2012, Nashville. Cette série, dans laquelle elle est la vedette aux côtés d'Hayden Panettiere, également révélée à la télévision par une autre série, Heroes, lui permet de recevoir une nouvelle vague de citations au titre de meilleure actrice dans une série télévisée dramatique, notamment par les prestigieuses cérémonies des Golden Globes et des Primetime Emmy Awards[5].

Le 2 avril 2014, elle devient Ambassadrice de bonne volonté du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), lors d’une cérémonie au siège de l’organisation, à New York[6]. Parallèlement, elle a enchaîné les rôles secondaires au cinéma : Jusqu'à ce que la fin du monde nous sépare avec Steve Carell (2012), The Sex List portée par Aubrey Plaza (2013), la comédie chorale C'est ici que l'on se quitte donnant notamment la réplique à Jane Fonda, la comédie d'action American Ultra avec Kristen Stewart...

Les audiences de Nashville vont cependant baisser saison après saison, et alors que le programme est transféré sur une autre chaîne pour sa cinquième année, l'actrice fait le choix de partir. Après son départ, elle est à l'affiche de deux longs métrages : d'abord le drame biographique My Wonder Women d'Angela Robinson et la comédie Beatriz at Dinner secondant Salma Hayek.

C'est encore à la télévision qu'elle participe à des projets plus exposés : Après un rôle de guest durant la première saison d'American Crime Story, ce qui lui permet de retravailler sous la direction de Ryan Murphy, elle s'invite sur le plateau de la série comique SMILF.

Et c'est finalement grâce à Murphy qu'elle retrouve un rôle de premier plan en rejoignant Angela Bassett pour la distribution principale d'une nouvelle série dramatique et médicale, créée également par Brad Falchuk, 9-1-1. Un succès d'audiences, rapidement renouvelée pour une seconde saison[7]. Cependant, l'actrice a souhaité signer pour une seule saison, et elle est donc remplacée par Jennifer Love Hewitt, laissant tout de même la possibilité aux scénaristes de faire réapparaitre son personnage en tant que guest[8].

Et c’est vers la série Dirty John qu’elle se tourne dans laquelle elle partage la vedette aux côtés d’Eric Bana[9]. Mais avant cela, elle retrouve le personnage de Vivien Armon qui fait son retour pour la saison 8 d'American Horror Story[10].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Clips vidéo[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Et aussi

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[5].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Connie Britton », sur Purepeople.com (consulté le 10 décembre 2017)
  2. (en-US) Emma Gray, « Connie Britton: 46 Reasons To Love Her On Her 46th Birthday », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  3. (en-US) « Eyob 'Yoby'; Connie Britton Adopts A Baby Boy From Ethiopia », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  4. « Connie Britton, vedette à double détente dans “Nashville” - Séries TV - Télérama.fr », sur www.telerama.fr (consulté le 10 décembre 2017)
  5. a, b et c (en) « Connie Britton Awards », sur IMDb
  6. « Connie Britton », sur undp.org/french, (consulté le 8 septembre 2014)
  7. « Une saison 2 pour 911 sur FOX » [Charlotte Papet], sur Series Addict,
  8. Raphaëlle Raux-Moreau, « 9-1-1 : Jennifer Love Hewitt répondra aux appels d'urgence dans la saison 2 », sur AlloCiné,
  9. Jennifer Radier, « 911 : Connie Britton ne sera pas de retour dans la saison 2 », sur Séries Addict,
  10. Léa Bodin, « American Horror Story : première photo de Connie Britton et Dylan McDermott sur le tournage d'Apocalypse », sur AlloCine,
  11. a, b, c, d, e, f et g « Comédiennes ayant doublé Connie Britton en France » sur RS Doublage, consulté le 2 octobre 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :