Angelica Ross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ross.
Angelica Ross
Description de l'image Angelica Ross profile.jpg.
Naissance (39 ans)
Kenosha, Drapeau du Wisconsin Wisconsin, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Mannequin
Femme d'affaires
Entrepreneuse
Militante pour les droits LGBT
Séries notables Pose
American Horror Story
Site internet https://missross.com

Angelica Ross est une femme d'affaires, actrice et défenseuse des droits des personnes transgenres américaines. Codeuse autodidacte au début de sa carrière, elle devient la fondatrice et PDG de TransTech Social Enterprises, une entreprise qui aide les personnes transgenres dans le secteur des nouvelles technologies. Ross commence sa carrière d'actrice dans la série web Her Story, puis est la vedette des séries de FX Pose et American Horror Story.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Angelica Ross est née à Kenosha, dans le Wisconsin, mais grandit à Racine, dans le Wisconsin[1]. Ross, une femme trans, déclare qu'elle est perçue comme féminine dès son plus jeune âge[2],[3]. En 1998, à l'âge de 17 ans, elle fait son coming-out gay à sa mère, une chrétienne évangélique. Cette dernière ne l'accepte pas bien, « elle m'a dit que je devais me suicider ou qu'elle le ferait, car elle ne pouvait avoir quelqu'un comme moi comme enfant », raconte-elle[2],[3]. Ross envisage de mettre fin à ses jours et fait une overdose volontaire de médicament à laquelle elle survit[2],[4].

Après avoir terminé ses études secondaires à 17 ans, Ross fréquente brièvement l’Université du Wisconsin, à Parkside, avant d’abandonner au bout d’un semestre[1]. Ross décide lors de rejoindre l'US Navy afin de se qualifier pour le G.I. Bill (loi offrant aux anciens combattants le financement de leurs études supérieures). Ross part d'abord pour Rochester, dans l'État de New York, avant d'être affecté à Yokosuka, dans la préfecture de Kanagawa[1]. Après six mois de service, elle demande et obtient une décharge « non caractérisée » en vertu de la politique Don't ask, don't tell (qui est alors en vigueur) pour avoir été harcelée par des hommes enrôlés qui l'ont forcée à faire son coming-out[4],[3]. Ross retourne chez elle et se lie d'amitié avec une drag queen appelée Traci Ross qui l'aide à commencer sa transition de genre à l'âge de 19 ans[1]. Après avoir découvert sa transition, ses parents la mettent à la porte et Ross emménage avec son père biologique à Roanoke, en Virginie[1],[3]. Bien que Ross et ses parents rompent le contact pendant un certains temps, elle affirme que leur relation s'est depuis rétablie[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Pendant les six années qu'elle passe à Roanoke, Ross travaille comme serveuse chez Applebee afin de gagner suffisamment d'argent pour payer son loyer et fréquenter une école de cosmétologie. Elle est finalement licenciée de son emploi de serveuse pour un motif discriminatoire[1]. Ross déménage ensuite à Hollywood en Floride et y travaille comme mannequin et escort jusqu'en 2003[3]. Elle lance une entreprise de développement Web et de conception graphique et commence les cours de théâtre[3]. Elle part ensuite à Chicago pour devenir la coordonnatrice de l'emploi du centre Trans Life[3].

Ross lance TransTech Social Enterprises à Chicago en 2014[5]. La firme de design créatif à but non lucratif forme et obtient des contrats pour des travailleurs transgenres et autres[5],[6]. Melissa Harris-Perry attire l'attention sur la firme en 2015, en choisissant Ross comme son premier « Foot Soldier » de l'année[5],[7]. Ross est aussi l'une des conférencières invitées au Sommet 2015 sur la technologie et l'innovation des LGBTQ à la Maison Blanche[8].

En 2016, Ross commence à jouer dans Her Story, une web-série sur les femmes trans à Los Angeles[2],[9]. La série est nominée pour le Primetime Emmy Award for Outstanding Short Form Comedy or Drama Series[10],[11]. Ross fait également une apparition cette année-là dans la série télévisée Transparent[12].

En , Ross commence à doubler l'un des personnages de la série animée d'Amazon Video Danger & Eggs (en)[13],[14].

Angelica Ross joue le personnage de Candy Abundance dans la série Pose sur FX en 2018[15],[5],[2], personnage qui décède, victime de violences transphobes, dans la saison 2[16].

Elle jouera aussi dans la saison 9 d'American Horror Story[17].

Ross sera une des ambassadrices lors de la célébration du 50e anniversaire de Stonewall qui aura lieu en pendant la Pride de San Francisco[18].

Prix[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Ross fut fiancée, mais elle annule ses fiançailles en découvrant que son fiancé refuse de dire qu'elle est une femme trans[26].

Ross est une bouddhiste pratiquante[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Année Titre Rôle Remarques
2015 I Am Cait Elle-même 2 épisodes
2016 Her Story Paige Rôle principal
2016 The Daily Show Elle-même Épisode : « Angelica Ross »
2017 Doubt Valentina Épisode : « Clean Burn »
2017 Danger & eggs Maire 3 épisodes
2017 Claws Relevance 3 épisodes
2017 Transparent Diana Ross Diva Épisode : « Born Again »
2018 Pose Candy Rôle principal
2019 American Horror Story : 1984 Donna "Rita" Chambers Rôle principal

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) « The World Wouldn't Make a Place for Angelica Ross. So She Made One for Herself », sur Magazine (consulté le 20 février 2019)
  2. a b c d e et f (en) Dawn Ennis, « Meet the Vanguard: Trans Businesswoman Angelica Ross Tells All », The Advocate, (consulté le 5 janvier 2017)
  3. a b c d e f g et h (en-US) Heather Wood Rudulph, « How I'm Helping the Trans Community Get Great Jobs », sur Cosmopolitan, (consulté le 20 février 2019)
  4. a et b (en) Erin Bried, « Being Transgender Nearly Cost Me My Life », sur Self, (consulté le 5 janvier 2017)
  5. a b c et d (en-US) Kate MacArthur, « Angelica Ross, TransTech and voice and value for transgender people », sur chicagotribune.com (consulté le 20 février 2019)
  6. (en) Andy Ambrosius, « How a Start-Up is Working to Close the Transgender Employment Gap », sur Chicago magazine (consulté le 20 février 2019)
  7. (en) « How one trans businesswoman is helping others », MSNBC,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Megan Rose Dickey, « TransTech Helps Transgender People Get Jobs In Tech And, Soon, The White House », sur TechCrunch, (consulté le 5 janvier 2017)
  9. (en) Evan Ross Katz, « Angelica Ross And Jen Richards Discuss Their Groundbreaking New Series, "Her Story" », sur Logo TV, (consulté le 5 janvier 2017)
  10. (en) Mari Brighe, « The Emmy-Nominated Trans Web Series Her Story Could Change Everything », The Advocate, (consulté le 5 janvier 2017)
  11. (en) « Women Behind 'Her Story' Talk Emmy Nomination », sur NBC News (consulté le 20 février 2019)
  12. (en-US) Mari Brighe, « What's Next for Transgender Media After 'Transparent'? », sur Vice, (consulté le 20 février 2019)
  13. (en) Mey, « "Danger & Eggs" Is The Greatest Weirdest Queer-and-Trans Inclusive Kids Show Ever », Autostraddle, (consulté le 26 juillet 2017)
  14. (en) Bendix, « "Danger And Eggs" Is The Queer Cartoon We've Been Waiting For », NewNowNext, (consulté le 26 juillet 2017)
  15. (en) Lawson, « Pose Is Bold, Necessary Melodrama », Vanity Fair, (consulté le 6 juin 2018)
  16. (en) Dino-Ray Ramos et Dino-Ray Ramos, « ‘Pose’s Ryan Murphy And Janet Mock Talk Episode 4 Shocker, Subverting LGBTQ Storytelling Tropes », sur Deadline, (consulté le 15 juillet 2019)
  17. « L'actrice transgenre Angelica Ross vient de marquer l'histoire de la télé », sur TÊTU, (consulté le 13 juillet 2019)
  18. (en-US) « "POSE" Star Angelica Ross’ 2nd Annual TransTech Summit | Shine My Crown » (consulté le 26 octobre 2018)
  19. (en) « METRO GLAM Fundraising Event », Transgender National Alliance, (consulté le 5 janvier 2017)
  20. (en-US) « About », sur Miss Ross, (consulté le 20 février 2019)
  21. (en) « 2016 National Black Trans Advocacy Awards: Full List of Award Recipients », Black Trans Advocacy (consulté le 5 janvier 2017)
  22. (en) « 2016 HRC Chicago Award Recipients & Special Guests », Human Rights Campaign (consulté le 5 janvier 2017)
  23. (en) « 28th GLAAD Media Awards: Complete List of Winners », Variety,‎ (lire en ligne)
  24. (en) « 28th Annual GLAAD Media Award nominees recognize outstanding portrayals of trans stories #glaadawards », GLAAD,‎ (lire en ligne)
  25. (en-GB) « The OUTstanding lists 2018: LGBT+ leaders and allies », Financial Times, (consulté le 26 octobre 2018)
  26. (en) « #InTheirWords: 'A lot of trans people feel like they will never be loved' », USA Today,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]