Trypophobie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La trypophobie est un trouble proche de la phobie, associé à la vision d'un groupe de trous. Elle peut concerner par exemple la vision de nids d’abeilles, d'une tête du lotus avec ses graines ou encore d'une plaque de chocolat soufflé. Elle peut se manifester par de l’anxiété, des démangeaisons ou la chair de poule, et la nausée. La trypophobie n'est pas une phobie au sens médical.

Origine[modifier | modifier le code]

La trypophobie pourrait s'expliquer par une sur-réaction à la vision des trous comme signes d'une infection ou de la présence de parasites[1], ou par le fait que les images provoquant le trouble possèdent des caractéristiques mathématiques semblables à toutes celles qui, quand on les regarde, entraînent un inconfort visuel, une fatigue des yeux ou un mal de tête[2].

La trypophobie serait un reliquat de l'instinct de survie dans l'évolution : des chercheurs ont constaté que de nombreuses images d'objets et de plantes criblés de trous, avec des couleurs très contrastées, déclenchaient des crises de trypophobie et ont émis l'hypothèse d'une analogie avec l'aspect d'animaux venimeux[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Tom R. Kupfer et An T. D. Le, « Disgusting clusters: trypophobia as an overgeneralised disease avoidance response », Cognition & Emotion, vol. 32, no 4,‎ , p. 729–741 (ISSN 1464-0600, PMID 28681640, DOI 10.1080/02699931.2017.1345721, lire en ligne, consulté le 7 janvier 2019).
  2. (en) An Trong Dinh Le et Arnold J. Wilkins, « Trypophobie : avez-vous peur des trous ? », sur The Conversation (consulté le 7 janvier 2019).
  3. « Trypophobie : cette étrange peur des petits trous », Phobie, sur Maxisciences, (consulté le 16 avril 2020).
  4. (en) « Fear of Holes May Stem From Evolutionary Survival Response », sur Association for psychological science, (consulté le 16 avril 2020).