Andrew Cunanan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Andrew Cunanan
Tueur en série
Image illustrative de l’article Andrew Cunanan
Andrew Cunanan en 1997.
Information
Nom de naissance Andrew Philip Cunanan
Naissance
National City, Californie (États-Unis)
Décès (à 27 ans)
Miami Beach, Floride (États-Unis)
Cause du décès Suicide par arme à feu
Actions criminelles Meurtres
Victimes 5
Période -
Pays États-Unis
États Minnesota, Chicago, New York, Floride

Andrew Philip Cunanan (-) est un tueur en série américain, il a notamment assassiné le couturier Gianni Versace[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Andrew Cunanan est né à National City en Californie. Il est le plus jeune des quatre enfants de Modesto Cunanan d'origine philippine, et de Mary Anne Schillaci, d'origine italienne[2].

Encore tout jeune, il fait face à des abus sexuels de la part de son propre père, qui le plongeront plus tard dans une incompréhension totale vis-à-vis de sa sexualité. Il se dira alors « plus à l’aise avec les personnes âgées et du même sexe ». À l'âge de 19 ans, son père abandonne sa famille et fuit pour éviter d'être arrêté pour des escroqueries. Andrew Cunanan fréquente les bars et clubs gay de San Francisco dès l'âge de 15 ans. Il se drogue et se prostitue pour se payer des vêtements coûteux mais prend de l'embonpoint, si bien qu'il connaît moins de succès. Peu avant le début de ses meurtres, il pense avoir le SIDA, ce qui accentue sa paranoïa[3].

Diplômé de The Bishop's School à La Jolla (Californie), il réside brièvement à Las Vegas en 1995 et 1996.

Le 27 avril 1997, Andrew Cunanan part à Minneapolis et il bat à mort à coups de marteau un de ses anciens amis Jeffrey Trail. Ensuite, il tue par jalousie son ex petit-ami David Madson, un architecte, dont on retrouve le corps dans une rivière près de Rush City (en) (Minnesota).

Il est désespéré et devient paranoïaque[4] ; le 4 mai 1997, à Chicago il tue Lee Miglin, un promoteur immobilier âgé de 72 ans.

Le 9 mai 1997, il tue William Reese, 45 ans, sa quatrième victime, dans le cimetière national de Finn's Point au New Jersey, où on retrouvera la voiture de Lee Miglin[5](p206).

Le 12 juin 1997, il devient la 449e personne à rejoindre la liste des 10 fugitifs les plus recherchés du FBI[6]. Cunanan prétend, l'indiquant à des amis, avoir connu dans le passé Gianni Versace, mais rien ne semble corroborer cette version. Cependant, Cunanan idolâtrait Versace. Il tue le le grand couturier ; ce fut son cinquième et dernier meurtre.

Après huit jours de poursuite, il se suicide le à Miami Beach en Floride pour éviter d'être capturé par la police, en se tirant une balle dans la bouche[7].

Ses motivations restent mystérieuses. Les médias expliquent qu'il aurait eu ce comportement parce qu'il se savait condamné par le SIDA, mais l'autopsie de son corps révélera qu'il était séronégatif. Les psychiatres expliquent qu'il souffrait de psychopathie, de désordre émotionnel et qu'il avait un manque d'empathie anormal envers autrui.

Victimes[modifier | modifier le code]

Avis de recherche émis par le FBI.
  • Jeffrey Trail, le 27 avril 1997,ami de David Madson
  • David Madson, architecte
  • Lee Miglin, le 4 mai 1997, promoteur immobilier
  • William Reese, le 9 mai 1997
  • Gianni Versace le 15 juillet 1997, célèbre couturier

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Cunanan a été incarné à l'écran par Shane Perdue dans le film The Versace Murder (en) réalisé par Menahem Golan en 1998[8], par Luke Morrison dans le téléfilm House of Versace de 2013, et par Darren Criss dans la deuxième saison de la série d'anthologie American Crime Story, diffusée en 2018[9]

La série documentaire Mugshots de la chaîne American Court TV (maintenant TruTV) a consacré un épisode à Cunanan, intitulé Andrew Cunanan The Versace Killer[10].

Le groupe de rock américain Modest Mouse a nommé une de leurs chansons d'après l'affaire sur leur album Strangers to Ourselves de 2015 : Pistol (A. Cunanan, Miami, FL. 1996).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.affaires-criminelles.com/bio_140.php
  2. (en) Allan Punzalan Isaac, American tropics: articulating Filipino America, University of Minnesota Press, , p. 17.
  3. (en) Charlotte Greig, The World's Worst Criminals, Arcturus Publishing, , p. 87.
  4. Dr Michael Stone Démoniaques (Most Evil), (2007), Discovery Channel.
  5. (en) Steven M. Chermak et Frankie Y. Bailey, Crimes of the centuries : notorious crimes, criminals, and criminal trials in American history (ISBN 9781610695930 et 1610695933, OCLC 911518322, lire en ligne)
  6. (en) Maureen Orth, « The Killer’s Trail », Vanity Fair, (consulté le 12 décembre 2017).
  7. MacLean's Magazine : Versace's killer Kills Self
  8. Nick Madigan, « Versace wraps case in Miami », Variety, New York, Condé Nast, (consulté le 10 février 2018)
  9. Dave Nemetz, « American Crime Story: Versace Gets January Premiere Date on FX », tvline.com, (consulté le 9 novembre 2017)
  10. Épisode Andrew Cunanan: Versace's Killer de la série Mugshots. Autres crédits : Ellen Goosenberg Kent (Director), John Parsons Peditto (Producer). Visionner l'épisode en ligne

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gary Indiana, Trois mois de fièvre, 2005 (Éditions Phébus)
  • (en) Wensley Clarkson, Death at Every Stop: The True Story of Alleged Gay Serial Killer Andrew Cunanan the Man Accused of Murdering Designer Versace, 1997 (St. Martin's True Crime Library)
  • (en) Gary Indiana, Three Month Fever: The Andrew Cunanan Story, 1999 (Harper Perennial)
  • (en) Maureen Orth, Vulgar Favors: Andrew Cunanan, Gianni Versace, and the Largest Failed Manhunt in U.S. History, 2000

Films et documentaires[modifier | modifier le code]

  • Démoniaques (2007) - saison 2 épisode 1
  • Fashion Victim: The Killing of Gianni Versace, (2001)
  • City Confidential, (1998)
  • Andrew Cunanan Biography
  • My Night with Andrew Cunanan (2013)
  • American Crime Story (2018) - saison 2

Articles connexes[modifier | modifier le code]