Andrew Cunanan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Andrew Cunanan
Tueur en série
Image illustrative de l’article Andrew Cunanan
Andrew Cunanan en 1997.
Information
Nom de naissance Andrew Philip Cunanan
Naissance
National City, Californie (États-Unis)
Décès (à 27 ans)
Miami Beach, Floride (États-Unis)
Cause du décès Suicide par arme à feu
Actions criminelles Meurtres
Victimes 5
Période -
Pays États-Unis
États Minnesota, Chicago, New York, Floride

Andrew Phillip Cunanan (-) est un tueur en série américain, il a notamment assassiné le couturier Gianni Versace[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Andrew Cunanan est né à National City en Californie. Il est le plus jeune des quatre enfants de Modesto Cunanan d'origine philippine, et de Mary Anne Schillaci, d'origine italienne[2].

Andrew Cunanan fréquente les bars et clubs gay de San Francisco dès l'âge de 15 ans[réf. nécessaire]. Il se drogue et se prostitue pour se payer des vêtements coûteux mais prend de l'embonpoint, si bien qu'il connaît moins de succès[interprétation personnelle]. Peu avant le début de ses meurtres, il pense avoir le sida, ce qui accentue sa paranoïa[3][source insuffisante].

Diplômé de The Bishop's School à La Jolla (Californie), il réside brièvement à Las Vegas en 1995 et 1996[réf. souhaitée].

Le , Andrew Cunanan part à Minneapolis et il bat à mort à coups de marteau un de ses anciens amis Jeffrey Trail. Ensuite, il tue par jalousie son ex petit-ami David Madson, un architecte, dont on retrouve le corps dans une rivière près de Rush City (en) (Minnesota)[réf. souhaitée].

Il est désespéré et devient paranoïaque[4] ; le , à Chicago il tue Lee Miglin, un promoteur immobilier âgé de 72 ans[réf. souhaitée].

Le , il tue William Reese, 45 ans, sa quatrième victime, dans le cimetière national de Finn's Point au New Jersey, où on retrouvera la voiture de Lee Miglin[5](p206).

Le , il devient la 449e personne à rejoindre la liste des 10 fugitifs les plus recherchés du FBI[6]. Cunanan prétend, l'indiquant à des amis, avoir connu dans le passé Gianni Versace[réf. nécessaire], mais rien ne semble corroborer cette version. Cependant, Cunanan idolâtrait Versace[réf. nécessaire]. Il tue le le grand couturier ; ce fut son cinquième et dernier meurtre.

Après huit jours de poursuite, il se suicide le à Miami Beach en Floride pour éviter d'être capturé par la police, en se tirant une balle dans la bouche[7].

Ses motivations restent mystérieuses. Les médias[Qui ?] prétendent que Cunanan était infecté par le VIH et qu'il se pensait condamné, mais cela est démenti par l'autopsie de son corps qui révèle qu'il était séronégatif[réf. nécessaire]. Certains psychiatres[Qui ?] expliquent qu'il souffrait de psychopathie, de désordre émotionnel et qu'il avait un manque d'empathie anormal envers autrui[réf. nécessaire].

Victimes[modifier | modifier le code]

Avis de recherche émis par le FBI.
  • Jeffrey Trail, le 27 avril 1997, ancien petit ami
  • David Madson, le 2 mai 1997, architecte, ancien petit ami
  • Lee Miglin, le 4 mai 1997, promoteur immobilier
  • William Reese, le 9 mai 1997
  • Gianni Versace le 15 juillet 1997, célèbre couturier

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Cunanan a été incarné à l'écran par Shane Perdue dans le film The Versace Murder (en) réalisé par Menahem Golan en 1998[8], par Luke Morrison dans le téléfilm House of Versace de 2013, et par Darren Criss dans la deuxième saison de la série d'anthologie American Crime Story, diffusée en 2018[9].

La série documentaire Mugshots de la chaîne American Court TV (maintenant TruTV) a consacré un épisode à Cunanan, intitulé Andrew Cunanan The Versace Killer[10].

Le groupe rock américain Modest Mouse a intitulé un des morceaux de son album Strangers to Ourselves de 2015 : Pistol (A. Cunanan, Miami, FL. 1996).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.affaires-criminelles.com/bio_140.php
  2. (en) Allan Punzalan Isaac, American tropics: articulating Filipino America, University of Minnesota Press, , p. 17.
  3. (en) Charlotte Greig, The World's Worst Criminals, Arcturus Publishing, , p. 87.
  4. Dr Michael Stone Démoniaques (Most Evil), (2007), Discovery Channel.
  5. (en) Steven M. Chermak et Frankie Y. Bailey, Crimes of the centuries : notorious crimes, criminals, and criminal trials in American history (ISBN 9781610695930 et 1610695933, OCLC 911518322, lire en ligne).
  6. (en) Maureen Orth, « The Killer’s Trail », Vanity Fair, (consulté le 12 décembre 2017).
  7. MacLean's Magazine : Versace's killer Kills Self
  8. Nick Madigan, « Versace wraps case in Miami », Variety, New York, Condé Nast Publications, (consulté le 10 février 2018)
  9. Dave Nemetz, « American Crime Story: Versace Gets January Premiere Date on FX », tvline.com, (consulté le 9 novembre 2017).
  10. Épisode Andrew Cunanan: Versace's Killer de la série Mugshots. Autres crédits : Ellen Goosenberg Kent (Director), John Parsons Peditto (Producer). Visionner l'épisode en ligne.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gary Indiana, Trois mois de fièvre, 2005 (Éditions Phébus)
  • (en) Wensley Clarkson, Death at Every Stop: The True Story of Alleged Gay Serial Killer Andrew Cunanan the Man Accused of Murdering Designer Versace, 1997 (St. Martin's True Crime Library)
  • (en) Gary Indiana, Three Month Fever: The Andrew Cunanan Story, 1999 (Harper Perennial)
  • (en) Maureen Orth, Vulgar Favors: Andrew Cunanan, Gianni Versace, and the Largest Failed Manhunt in U.S. History, 2000

Films et documentaires[modifier | modifier le code]

  • Démoniaques (2007) - saison 2 épisode 1
  • Fashion Victim: The Killing of Gianni Versace (2001)
  • City Confidential (1998)
  • Andrew Cunanan Biography
  • My Night with Andrew Cunanan (2013)
  • American Crime Story (2018) - saison 2

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]