Sophie Thibault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sophie Thibault
Image illustrative de l’article Sophie Thibault
Sophie Thibault en studio, à TVA.

Naissance (61 ans)
Montréal, Québec, Canada
Nationalité Drapeau du CanadaCanadienne
Profession Journaliste
Chef d'antenne
Auteure
Photographe
Distinctions honorifiques Chevalière de l'Ordre national du Québec
Chevalière de l'Ordre de la Pléiade (francophonie et dialogue des cultures)
Médias actuels
Pays Drapeau du Canada Canada
Historique
Radio CINQ-FM
CHAI-FM
Télévision TVA (depuis 1988)
Autres médias Chanteurs masqués

Sophie Thibault, (née le ) est journaliste et chef d'antenne à la télévision québécoise travaillant pour TVA. Elle a animé, de 2002 à 2022, le TVA Nouvelles de 22 heures, du lundi au jeudi, ainsi que l'édition de 21 heures sur LCN. En juin 2022, elle a été nommée cheffe d'antenne au TVA 17h, pour succéder à Pierre Bruneau. Passionnée de photographie depuis 2012, elle se spécialise dans la photo animalière, d'oiseaux et de paysages. On retrouve ses œuvres à la Galerie Québec Art[1] et à la Galerie Iris[2] de Baie St-Paul. En ligne, on retrouve portfolio et activités sur son site internet[3], sur Facebook[4], et Instagram[5].

Parcours[modifier | modifier le code]

Sophie Thibault obtient son diplôme d'études secondaires à l'école Paul-Gérin-Lajoie-d'Outremont en 1975. En 1987, elle obtient un baccalauréat en psychologie à l'Université de Montréal. Un an plus tard, elle suit une formation en journalisme à l'école Promédia et complète un certificat en Information et journalisme à la Faculté de l'éducation permanente de l'Université de Montréal. Elle devient animatrice de radio à CINQ-FM et CHAI (en), où elle est nommée directrice de la programmation. Elle collabore aussi avec les magazines Protégez-vous[6], Clin d'œil[7] et La Vie en rose.

Sophie Thibault fait ses débuts à TVA comme reporter en 1988. Elle se spécialise en santé et affaires sociales. À l'été 1990, elle couvre la crise d'Oka. Plus tard, elle fait quelques apparitions comme chef d'antenne à l'émission Salut, Bonjour !. Elle collabore également à l'émission Le Match de la vie, animée par son collègue Claude Charron.

En 2002, à la suite du départ de Simon Durivage, elle devient la première femme en Amérique du Nord à être nommée chef d'antenne en solo d'un grand bulletin de fin de soirée[8], Le TVA 22 heures, où elle rejoint un auditoire moyen de 650 000 personnes. À la suite de cette nomination, Sophie Thibault fait l'objet d'une thèse aux États-Unis: La Perspective féminine dans les téléjournaux[9]. En juin 2022, quelques jours après avoir souligné ses 20 ans au TVA 22h, elle est nommée cheffe d'antenne au TVA 17h, pour succéder à Pierre Bruneau qui a tenu l'antenne pendant 46 ans. [10]

En février 2009, Sophie Thibault publie comme coauteure son premier roman Telle mère, quelle fille?[11], un récit à deux voix qui relate sa relation avec sa mère, qui souffre de sclérose en plaques, décédée quelques mois plus tôt d'une pneumonie. Un premier livre, qui devient vite best-seller et reçoit un bel accueil de la critique[12]. Elle récidive, à titre de photographe, sa nouvelle passion, en 2016, avec Dans ma nature"[13], qui présente ses photos coup de cœur des dernières années [14]

Photographe : une passion à temps partiel![modifier | modifier le code]

Elle propose, dès 2015, une première exposition de ses photos, au profit de la SCSP Québec. Suivront les expositions suivantes :

  • 2016: Hocus Focus, à la Galerie Iris. Expo en duo avec l'artiste-peintre Dominic Besner[15]
  • 2016: Œil pour œil, avec Diane Dufresne, au Centre d'art Diane Dufresne[16], suite photographique de l'expo DDXL
  • 2017: Retour aux origines, à la Galerie Québec Art, sur son safari en Tanzanie
  • 2017: Lumières et textures, au Musée populaire de la photographie de Drummondville
  • 2018: Lux, à la Galerie Québec Art
  • 2018: AMORPHE, dans le cadre de Créer, l’été des rencontres improbables, au Centre d’art Diane-Dufresne, expo de groupe
  • 2018: Aqua, à l'Entrepôt de Lachine[17]
  • 2019: Dans ma nature, au Marais de la Rivière aux cerises[18]

Sophie Thibault offre aussi régulièrement aux clubs d’ornithologie, clubs photo, bibliothèques, résidences pour aînés, événements annuels, des conférences sur son travail en photographie, sur différents thèmes. On a pu la voir et l'entendre à Drummondville, Victoriaville, Magog, Châteauguay, Gatineau, Ste-Hyacinthe et Montréal.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Journaliste depuis 1988 pour TVA, elle est nommée chef d'antenne en 2002 et devient la première femme en Amérique du Nord à occuper ce poste.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Prix MetroStar/Prix Artis

  • 2003 : meilleur animateur/animatrice d'un bulletin de nouvelles
  • 2004 : meilleur animateur/animatrice d'un bulletin de nouvelles
  • 2004 : personnalité féminine de l'année
  • 2005 : meilleur animateur/animatrice d'un bulletin de nouvelles
  • 2006 : meilleur animateur/animatrice d'un bulletin de nouvelles
  • 2007 : meilleur animateur/animatrice d'un bulletin de nouvelles
  • 2008 : meilleur animateur/animatrice d'un bulletin de nouvelles
  • 2009 : meilleur animateur/animatrice d'un bulletin de nouvelles
  • 2010 : meilleur animateur/animatrice d'un bulletin de nouvelles

Distinctions[modifier | modifier le code]

Philanthropie[modifier | modifier le code]

En 2010, pendant 5 ans, elle organise le tournoi de l'espoir à moto afin d’amasser des fonds pour la société canadienne de la sclérose en plaques en hommage à sa mère défunte[22]. L'événement a amassé un demi-million de dollars, au total. À titre de photographe animalière, elle offre son appui à différentes causes liées à la préservation des espèces et de la biodiversité (QuébecOiseaux[23], Refuge Marguerite-d'Youville[24], Marais de la rivière-aux-cerises[25], Refuge Nymous[26], UQROP[27], etc.).

Famille[modifier | modifier le code]

Sophie Thibault est la fille de Marc Thibault (1922–2006), réalisateur et directeur de l'information à Radio-Canada de 1968 à 1981 et de Monique Larouche-Thibault (1928–2008), auteure et journaliste, également, décédée de la sclérose en plaques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Thibault, Sophie », sur le site de la Galerie Québec Art
  2. Galerie Iris
  3. Site officiel
  4. compte Facebook de Sophie Thibault
  5. Compte Instagramde Sophie Thibault
  6. Site du magazine Protégez-vous
  7. site du magazine Clin d'œil
  8. Janette Bertrand, « Lauréates du gala FCTNM - Sophie Thibault », sur www.fctnm.ca, (consulté le ).
  9. Michelle Coudé-Lord, « Sophie Thibault est le sujet d’une thèse aux É.-U. », sur www.canoe.com, (consulté le ).
  10. Guillaume Picard, « sophie.thibault@tva.cahie Thibault à la barre du TVA 17h », sur TVA nouvelles,
  11. Sophie Thibault et Monique Larouche-Thibault, Telle mère, quelle fille?, Les Éditions de l'Homme, , 288 p. (ISBN 9782761922647, présentation en ligne)
  12. Natalie Petrowski, « Sophie Thibault: la lectrice impudique », sur www.lapresse.ca, (consulté le ).
  13. Sophie Thibault, Dans ma nature, Les Éditions de l'Hpomme, , 204 p. (ISBN 9782761947510, présentation en ligne)
  14. « L'autre nature de Sophie Thibault », sur Le Devoir (consulté le )
  15. Site de Dominic Besner
  16. Centre d'art Diane Dufresne
  17. l'Entrepôt - Complexe Guy-Descary, sur le site de Montréal
  18. Site du Marais de la Rivière aux cerises
  19. ordre de la Pléiade (Assemblée parlementaire de la francophonie)
  20. Site de la Société canadienne de sclérose en plaques
  21. « Sophie Thibault »
  22. Rodger Brulotte, « À moto pour Monique et Sophie Thibault », Le Journal de Montréal,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. QuébecOiseaux
  24. Refuge Marguerite-d'Youville
  25. Marais de la rivière-aux-cerises
  26. Refuge Nymous
  27. UQROP

Liens externes[modifier | modifier le code]