588, rue Paradis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

588, rue Paradis est un film français d'Henri Verneuil sorti le 15 janvier 1992.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ce film est la suite de Mayrig, 20 ans après. Azad Zakarian est devenu, sous le pseudonyme de Pierre Zakar, un auteur de théâtre à succès. À la mort de son père, il retrouve ses racines.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : 588, rue Paradis
  • Réalisation : Henri Verneuil
  • Scénario : Henri Verneuil d'après son propre roman
  • Genre : Drame
  • Durée : 2h 15 min
  • Musique : Jean-Claude Petit
  • Pays : France
  • Langue : Français
  • Couleur
  • Son : Dolby

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Une incohérence temporelle s'est glissée entre ce volet et la première partie (Mayrig). Les Zakarian arrivent en France peu après le procès de Soghomon Tehlirian en 1921, et Azad a alors 6 ans. À la mort de son père dans 588, rue Paradis, le calendrier dans la chemiserie familiale de Marseille affiche 1990. Azad est donc censé avoir plus de 75 ans, ce qui n'est pas le cas du personnage joué par Richard Berry.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]