Claude Pinoteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pinoteau.

Claude Pinoteau

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Claude Pinoteau au festival de Cannes 2011.

Naissance 25 mai 1925
Boulogne-Billancourt, Seine
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès 5 octobre 2012 (à 87 ans)
Neuilly-sur-Seine
Profession Réalisateur
Films notables Le Silencieux
La Gifle
La Boum

Claude Pinoteau, né le 25 mai 1925 à Boulogne-Billancourt, et mort le 5 octobre 2012[1] à Neuilly-sur-Seine, est un réalisateur et scénariste français.

Il est le frère de Jack Pinoteau et d'Arlette Merry. Leur père, Lucien, était régisseur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute comme accessoiriste et régisseur, puis devient assistant réalisateur dès 1948, notamment de Jean Cocteau (Les Parents terribles), Jean-Pierre Melville (Les Enfants terribles), Henri Verneuil (Un singe en hiver) et de Claude Lelouch (L'aventure c'est l'aventure). Il doit attendre 1973 pour réaliser son premier long-métrage, Le Silencieux, avec Lino Ventura, qui sera un succès.

Après Le Silencieux, il fait à nouveau appel à Lino Ventura à trois reprises pour La Gifle, L'Homme en colère et La Septième Cible. Mis à part les films policiers ou les thrillers, Claude Pinoteau tourne des comédies comme La Gifle, qui obtient le Prix Louis-Delluc, Le Grand Escogriffe et surtout les deux volets de La Boum qui, révélant Sophie Marceau, connaissent à l'époque un énorme succès populaire.

Dans les années 1990, il se tourne vers le registre dramatique avec La Neige et le Feu et Les Palmes de monsieur Schutz.

En 2005, il réalise pour la télévision un documentaire consacré à l'abbé Pierre. En 2008, il a reçu le 1er prix Henri-Langlois de la ville de Vincennes.

Claude Pinoteau est inhumé au cimetière Saint-Vincent de Montmartre (3e division), dans le 18e arrondissement de Paris.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Assistant réalisateur[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des suites d'un cancer ; voir : Anne-Julie Contenay, « Le réalisateur de La Boum est mort », sur Europe1, le 6 octobre 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]