Christian Gourcuff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gourcuff.
Christian Gourcuff
FC Lorient - June 27th 2013 training - Christian Gourcuff 5.JPG
Christian Gourcuff dirigeant un entrainement en juin 2013
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Algérie Algérie (sélectionneur)
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 5 avril 1955 (59 ans)
Lieu Hanvec
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1972-1974 Drapeau : France Stade rennais
1974-1978 Drapeau : France US Berné
1978-1980 Drapeau : France EA Guingamp
1980-1981 Drapeau : France FC Rouen
1981-1982 Drapeau : Suisse La Chaux-de-Fonds
1982-1986 Drapeau : France FC Lorient
1986-1989 Drapeau : France Le Mans UC
1989 Drapeau : Canada Supra Montréal
1989-1991 Drapeau : France US Pont-L'Abbé
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1982-1986 Drapeau : France FC Lorient
1986-1989 Drapeau : France Le Mans UC
1989-1991 Drapeau : France US Pont-L'Abbé
1991-2001 Drapeau : France FC Lorient
2001-2002 Drapeau : France Stade rennais
2002-2003 Drapeau : Qatar Al Gharrafa Doha
2003-2014 Drapeau : France FC Lorient
2014- Drapeau : Algérie Algérie 2v 0n 0d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 19 Juillet 2014

Christian Gourcuff est un footballeur puis entraîneur français, né le 5 avril 1955 à Hanvec dans le département du Finistère. Il évolue au poste de milieu offensif du début des années 1970 à la fin des années 1980 et devient entraîneur joueur à l'âge de vingt-sept ans.

Ancien professeur de mathématiques et théoricien du football, il défend une conception du football proche du jeu à la nantaise.

Il est notamment entre 2003 et 2014 l'entraîneur du FC Lorient, qui évolue en Ligue 1, club qu'il a réussi à faire monter en Ligue 1 pour la troisième fois en 2006 après 1998 et 2001. Christian Gourcuff est également le père de Yoann Gourcuff, international français.

Il est officiellement nommé le 19 juillet 2014 comme nouveau sélectionneur de l'équipe d'Algérie, succédant ainsi à Vahid Halilhodžić.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts comme joueur[modifier | modifier le code]

Christian Gourcuff débute le football à Douarnenez au sein du club de quartier Gas d'Ys de Treboul en tant que milieu offensif. Remarqué par Jean Prouff[1], le directeur technique du Stade rennais, il rejoint ce club à dix-sept ans et remporte avec ces coéquipiers, Pierrick Hiard et Jean-Luc Arribart notamment, la coupe Gambardella en 1973[2] en battant l'AS Brest aux tirs aux buts. En 1974, il rejoint le club de l'US Berné, en troisième division où il retrouve comme entraîneur Jean Prouff. Il poursuit en même temps ses études en mathématiques et intègre Maths Sup à Rennes[3]. Il prépare et obtient son CAPES de mathématiques à l'université de Bretagne occidentale[4].

En 1978, il rejoint l'En Avant de Guingamp en deuxième division. L'année suivante, le club est proche de disputer les barrages d'accession à la première division, il termine troisième de son groupe, à égalité de points avec le deuxième, le Stade rennais. Il s'engage ensuite au FC Rouen puis en 1981 à la Chaux de Fonds.

Succès comme entraîneur-joueur[modifier | modifier le code]

En 1982, il signe, comme entraîneur joueur à seulement vingt-sept ans, au FC Lorient qui vient d'accéder à la division d'honneur. En parallèle, il enseigne les mathématiques au lycée Dupuy-de-Lôme de Lorient, puis au lycée d'Auray. Sous sa direction, le club retrouve la seconde division en seulement quatre saisons[5] en développant un jeu offensif inspiré par Jean Prouff[6] et José Arribas[7]. Lors de sa prise de fonction, Christian Gourcuff expose son projet de jeu en déclarant « Le FCL s’efforcera toujours de soigner la manière par respect des joueurs du public et du football à l’extérieur comme à domicile. C’est la seule façon de progresser. La recherche du résultat à tout prix c’est la mort du football[8] ». En 1983, le FC Lorient termine premier du groupe Ouest de division d'honneur avec la meilleure attaque et la meilleure défense[9]. L'année suivante, les Lorientais remportent le groupe D de Division 4, puis s'inclinent deux buts à un en finale de ce championnat face à l'INF Vichy[10]. En 1985, le club remporte le groupe Ouest de Division 3 devant les réserves du stade lavallois et du FC Nantes avec la meilleure attaque du championnat[11]. En phase finale du championnat, le FC Lorient est battu en demi-finale par la réserve de l'AJ Auxerre six buts à zéro. L'année suivante, le club termine seizième de son groupe et redescend en troisième division. Il est cependant élu en fin d'année 1985 meilleur entraîneur de Division 2[12]. Suite à la relégation, Christian Gourcuff quitte le club et rejoint Le Mans UC, alors en troisième division, toujours comme entraîneur-joueur.

Les débuts à la tête du club manceau sont difficiles, le club est dernier après cinq journées avec un seul point. Christian Gourcuff rajeunit l'équipe qui termine en fin de saison à la seconde place du groupe Ouest devancé seulement par le FC Lorient[13]. L'année suivante, le club termine également second derrière la réserve du FC Nantes mais cette seconde place est synonyme de montée en Division 2. Ce retour en Division 2, dix-sept ans après, se déroule mal. Le club se retrouve rapidement dernier et Christian Gourcuff est démis de ces fonctions en janvier 1989.

Il décide alors de tenter l'aventure du soccer et signe un contrat de joueur de deux mois et demi au Supra Montréal, club évoluant en ligue canadienne de soccer[14]. Il retourne en France à la rentrée scolaire pour reprendre son poste de professeur de mathématiques et devient également entraîneur-joueur de l'US Pont-L'Abbé, club de Division 4. Le club est rétrogradé en division d'honneur en fin de saison 1991 et il quitte le club[15].

Retour au FC Lorient[modifier | modifier le code]

Christian Gourcuff dirigeant un entraînement en 2010

En 1991, Christian Gourcuff est rappelé à la tête du FC Lorient retombé en Division 3. Il fait remonter le club en Division 2 dès sa première saison au club, mais les Lorientais ne peuvent s'y maintenir. Redescendu en National 1, les Lorientais finissent quatrième. Ils retrouvent la Division 2 l'année suivante en terminant champion de National en 1995. Le club se stabilise en Division 2 et connaît en 1998 sa première accession en Division 1 en terminant vice-champion. Christian Gourcuff reçoit pour la deuxième fois le titre de meilleur entraîneur de Division 2[12]. Le club redescend aussitôt en terminant seizième du championnat. Christian Gourcuff et le FC Lorient retrouvent la Division 1 deux ans après en terminant de nouveau vice-champion de la Division 2.

Courant 2001, il est contacté par Robert Louis-Dreyfus pour entrainer l'Olympique de Marseille[16], mais après dix ans passés au FC Lorient, il s'engage finalement avec le Stade rennais, autre pensionnaire breton de Division 1 qui veut jouer les premiers rôles en championnat. C'est un échec, le club lutte toute l'année pour éviter la relégation et son projet de jeu est rejeté par des joueurs de l'effectif[6]. Il est licencié en mai 2002 et rejoint alors le club qatari du Al-Gharafa SC. Il termine avec ce club vice-champion du Qatar et finaliste de la Coupe Crown Prince de Qatar.

Christian Gourcuff fait son retour au FC Lorient, redescendu en Division 2, en 2003. Il reconstruit le club et parvient en fin de saison 2006 à le faire remonter en Division 1. Malgré de nombreux départs chaque année, il conserve sa philosophie de jeu, jeu en mouvement et 4-4-2[17], et maintient le club en ligue 1. Il prolonge son contrat en décembre 2009 jusqu'en 2014[18]. En mars 2013, il est promu au grade de Chevalier de la Légion d’honneur[19]. Après une saison 2013-2014 difficile marquée par des conflits avec son président, en raison du transfert réalisé sans son consentement de Mario Lemina[20] et, avec son adjoint, Sylvain Ripoll, qu'il pense œuvrer contre lui[21], il quitte le club sur une huitième place en championnat.

Équipe d'Algérie[modifier | modifier le code]

Il est officiellement nommé le 19 juillet 2014 comme nouveau sélectionneur de l'équipe d'Algérie, succédant ainsi à Vahid Halilhodžić, et ce à compter du 1er août. Il prend en charge également l'équipe A'[22]. Il déclare alors : « Mon ambition est d'entretenir la dynamique enclenchée au Mondial et tenter de construire un style de jeu à installer dans la durée[23] ». Le 6 septembre, l'équipe dispute, sous ses ordres, son premier match face à l'Éthiopie. Organisée en 4-4-2, le dispositif préféré de Christian Gourcuff, l'Algérie s'impose deux buts à un à l'extérieur, dans cette rencontre entrant dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations 2015[24]. Cinq jours plus tard, il dirige son premier match en Algérie pour une nouvelle victoire, un but à zéro, face au Mali, qui permet aux « Fennecs » de prendre la tête de leur groupe de qualification[25].

Activités extra-sportives[modifier | modifier le code]

Il exerce comme consultant auprès de plusieurs média, dont Ouest-France lors de la coupe du monde de football 2010[26], ou Le Monde lors du championnat d'Europe de football 2008[27] et de la coupe du monde de football 2014[28].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Avec le Stade rennais[modifier | modifier le code]

Avec le FC Lorient[modifier | modifier le code]

Équipe de Bretagne[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Avec le FC Lorient[modifier | modifier le code]

Gourcuff pendant un entrainement en juin 2013.

Avec Al-Gharafa SC[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Football : Jean Prouff laissera une trace indélébile à Rennes », sur lorient.maville.com, Ouest-France,‎ 14 février 2008 (consulté le 2 février 2011)
  2. « Finale de la coupe Gambardella 1973 », sur jean-guy.moreau.pagesperso-orange.fr (consulté le 2 février 2011)
  3. Rachid Laïreche, « Christian Gourcuff. Sa règle du jeu », sur liberation.fr, Libération,‎ 13 décembre 2012 (consulté le 23 février 2013)
  4. Steven Le Roy, « Formation. Les convictions de M. Orange », sur brest.letelegramme.com, Le Télégramme,‎ 8 février 2013 (consulté le 23 février 2013)
  5. « Entraîneurs », sur fclweb.fr, FC Lorient (consulté le 2 février 2011)
  6. a et b « Christian Gourcuff », sur www.stade-rennais-online.com (consulté le 2 février 2011)
  7. Pierre-Yves Leroux, « Gourcuff : « J’étais tellement amoureux du FC Nantes... » », sur rmc.fr, RMC,‎ 13 mars 2009 (consulté le 2 février 2011)
  8. « Gourcuff…ou l’amour du football », sur attaquerapide.fr (consulté le 2 février 2011)
  9. collectif, « division d'honneur », L'Équipe football 84, L'Équipe,‎ septembre 1983, p. 99
  10. collectif, « Division IV », Les guides de l'Équipe Football 84-85, L'Équipe,‎ septembre 84, p. 120-121
  11. collectif, « Division III », Les guides de l'Équipe Football 85-86, L'Équipe,‎ septembre 85, p. 120-121 (ISSN 0153-1069)
  12. a et b (en) Erik Garin, « Trainer of the Year of D2 (Ligue 2) », sur rsssf.com, RSSSF,‎ 21 janvier 2011 (consulté le 2 février 2011)
  13. « Histoire du MUC », sur footnostalgie.free.fr (consulté le 2 février 2011)
  14. Laurent Aquilo, « Trophée des champions. Guingamp - Bordeaux, samedi à Montréal », sur letelegramme.com, Le Télégramme,‎ 23 juillet 2009 (consulté le 2 février 2011)
  15. « Division 4 saison 1990-91 », sur savoie-foot.com (consulté le 2 février 2011)
  16. Jordan, « Gourcuff raconte son entretien avec Robert Louis Dreyfus », sur actuafoot.fr,‎ 20 décembre 2012 (consulté le 5 janvier 2013)
  17. « Correa, Garcia, Gourcuff: trois techniciens en vogue », sur fr.fifa.com, FIFA (consulté le 2 février 2011)
  18. « Gourcuff jusqu'en 2014 », sur lequipe.fr, L'Equipe.fr,‎ 9 décembre 2009 (consulté le 2 février 2011)
  19. « Légion d'Honneur : Thuram, Gabart et Accambray parmi les promus de Pâques »,‎ 31 mars 2013
  20. Benjamin Quarez, « Lemina a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase », sur goal.com,‎ 19 mai 2014 (consulté le 25 mai 2014)
  21. Aurélien Canot, « Christian Gourcuff ne se reconnaît plus dans le club », sur football365.fr,‎ 15 mai 2014 (consulté le 25 mai 2014)
  22. Fédération algérienne de football, « Christian Gourcuff nommé sélectionneur national », sur faf.dz, FAF,‎ 19 juillet 2014 (consulté le 19 juillet 2014)
  23. « Le défi algérien de Christian Gourcuff », sur lequipe.fr,‎ 5 septembre 2014 (consulté le 5 septembre 2014)
  24. « CAN - Gourcuff réussit ses débuts », sur lequipe.fr,‎ 6 septembre 2014 (consulté le 6 septembre 2014)
  25. « L'Algérie l'a mérité », sur lequipe.fr,‎ 11 septembre 2014 (consulté le 11 septembre 2014)
  26. « Christian Gourcuff : « L’Uruguay, c’est déjà un match capital pour les Bleus » », dans Ouest-France, 11 juin 2010, consulté sur www.ouest-france.fr le 26 juin 2014
  27. « "Les Français se sont battus sans trop de conviction" », dans Le Monde, le 18 juin 2008, consulté sur www.lemonde.fr le 26 juin 2014
  28. « Le plein de confiance, par Christian Gourcuff », dans Le Monde, le 16 juin 2014, consulté sur www.lemonde.fr le 26 juin 2014

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Loïc Bervas, Christian Gourcuff, un autre regard sur le football, Liv'editions, coll. « Documents et témoignages »,‎ 28 novembre 2013, 250 p. (ISBN 2844972632)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]