Ailurus fulgens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Petit panda)
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Petit panda, Panda roux

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Panda.

Ailurus fulgens

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Petit panda mangeant des bambous dans un parc animalier à Seattle

Classification selon MSW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Carnivora
Sous-ordre Caniformia
Famille Ailuridae

Genre

Ailurus
F.G. Cuvier, 1825

Nom binominal

Ailurus fulgens
F.G. Cuvier, 1825

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 16-2-1995

Statut de conservation UICN

( VU )
VU C1[1] : Vulnérable

Le petit panda, panda roux, panda fuligineux ou panda éclatant (Ailurus fulgens), est un mammifère originaire de l'Himalaya et de la Chine méridionale.

Ailurus fulgens est le seul représentant du genre Ailurus.

Description[modifier | modifier le code]

Morphologie[modifier | modifier le code]

Le Petit panda (Ailurus fulgens) est capable de se tenir debout

Le petit panda est de la taille d'un grand chat : le corps sans la queue mesure de 50 à 65 cm, la queue mesure de 30 à 60 cm. Les mâles pèsent de 3,5 à 6,2 kg et les femelles de 3 à 6 kg[2],[3].

Le bout des oreilles, les sourcils et les joues sont blancs tandis que le museau et la gueule sont noirs ; une bande brune raye le museau et les joues ; les courtes pattes sont noires et le reste du corps est roux. Sa queue, d’une quarantaine de centimètres, s'orne de neuf bandes blanches et jaunes et finit par une touffe noire. Leurs griffes puissantes leur permettent de descendre des arbres la tête en bas.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Le panda roux se nourrit principalement de bambou.

À l'instar des pandas géants avec lesquels ils partagent de nombreux territoires, les petits pandas ont un régime alimentaire principalement végétarien. Ils mangent de grandes quantités de bambous, mais leur régime alimentaire comprend également des fruits, des racines, des glands et du lichen. Au printemps, ils se nourrissent aussi d’œufs et d’oisillons. En captivité, ils consomment aisément de la viande, mais un régime trop carné peut entraîner leur mort.

Chorologie[modifier | modifier le code]

Répartition[modifier | modifier le code]

Répartition du panda roux.

Leur aire de répartition est vaste : elle couvre à l'ouest certaines parties de l'Himalaya (Népal, Sikkim indien, Bhoutan) et, à l'est, le nord de la Birmanie et les provinces chinoises du Tibet, Sichuan et du Yunnan.

Éthologie[modifier | modifier le code]

Les petits pandas sont principalement nocturnes. Ils vivent la plupart du temps dans les arbres où ils trouvent leur alimentation. L'espèce a pour prédateur la panthère des neiges.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Panda roux zoo d'Auckland

Vivant en solitaires, les mâles s'aventurent sur le territoire des femelles de mi-mai à mi-juillet pour s'accoupler. Pour attirer la femelle, le mâle pousse des cris puissants.

La gestation dure en moyenne 135 jours et la femelle met en général deux petits au monde mais il peut y en avoir trois ou quatre. À la naissance, les petits ont déjà une fourrure (grise qui devient rousse en grandissant), ne mesurent que 6 cm et ne pèsent que 100 grammes. Ils sont d'abord aveugles et n'ouvrent les yeux qu'au bout de 18 jours. Dépendants, ils ne sortent de la tanière qu'après 90 jours et vivent avec leur mère jusqu'à la période de reproduction suivante. Ils sont sevrés après 5 mois. Ils atteignent leur maturité sexuelle entre 18 et 20 mois.

Appellations[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom occidental provient probablement d'une langue de l'Himalaya, peut-être le népalais, mais sa signification reste incertaine. Selon une théorie, le mot « panda » serait une anglicisation de poonya qui signifie le « mangeur du bambou ». Son nom chinois 小熊猫 (xiǎoxióngmāo) s'analyse morphologiquement comme « petit ours-chat»[4].

Ce petit animal est parfois appelé firefox en anglais, une traduction de son surnom chinois moins utilisé hǔo hú (火狐), littéralement « renard de feu » également par référence à sa couleur.

Le nom scientifique Ailurus est une latinisation du grec ancien ailuros, désignant le chat et signifiant littéralement « balance-queue » (aiol + ouros). Quant à fulgens, il signifie éclatant, brillant (comme un éclair).

Noms vulgaires et vernaculaires[modifier | modifier le code]

L'espèce est désignée en français par divers noms vulgaires et noms vernaculaires : Petit panda[5],[6],[7],[8],[9], panda éclatant[8],[9],[6], panda fuligineux[8],[9], panda rouge[10],[8], panda roux[9], etc.

En anglais : lesser panda[6], red panda[6], cat-bear[6], small panda[8], firefox, etc.

En suédois : liten panda, kattbjörn, röd panda[8], etc.

Les sous-espèces sont nommées :

  • Ailurus fulgens fulgens - Petit panda de l'Inde[7] ou Panda fuligineux[9]
  • Ailurus fulgens styani - Petit panda de Styan[7],[9]

Classification[modifier | modifier le code]

Systématique[modifier | modifier le code]

Il existe deux sous-espèces : à l'est, celle des petits pandas du Styan (Ailurus fulgens styani), légèrement plus grands, et à l'ouest, celle des Ailurus fulgens fulgens.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Petit panda (Ailurus fulgens) au zoo d'Amnéville

Il existe une controverse entre les spécialistes concernant la classification du panda roux, certains le rapprochant des ratons laveurs (Procyonidae), d'autres des ours (Ursidae)[11].

De récentes recherches en phylogénie moléculaire situent le petit panda dans une famille indépendante, les Ailuridae, de laquelle il serait la seule espèce encore vivante. Les Ailuridae font à leur tour partie de la super-famille des Musteloidea qui inclut aussi les Mephitidae (mouffette) d'une part, les Procyonidae (raton laveur) et les Mustelidae (belette) d'autre part. Selon cette nouvelle classification, il n'appartient donc pas à la famille des Ursidae, contrairement au panda géant[12].

Le panda roux était classé dans la sous-famille des Ailurinae mais cette classification n'est plus utilisée[réf. nécessaire].

L'espèce et l'humain[modifier | modifier le code]

L'espèce est actuellement en danger, en grande partie en raison de la réduction de son habitat, mais aussi à cause d'un important braconnage. La diminution de son territoire entraîne également des problèmes de consanguinité. Son territoire doit absolument être protégé pour éviter l’isolement de certaines populations. Elle figure sur la liste rouge de l'UICN depuis 1960.

Les petits pandas étaient autrefois utilisés pour confectionner des toques, la queue servant de plumeau.

Petit panda et Firefox[modifier | modifier le code]

Le petit panda est la mascotte officielle du navigateur web Firefox, dérivé de la suite logicielle libre Mozilla. En effet, le mot firefox est en anglais un surnom du panda roux[13]. La ressemblance du renard roux avec cet animal et la traduction littérale du mot « firefox » (« renard de feu ») font qu'on les confond souvent.

Pour officialiser cette affirmation, la Fondation Mozilla a adopté, en décembre 2010, deux bébés panda roux pendant quelques mois[14].

Le mot anglais "Firefox" (renard de feu) est souvent annoncé comme étant une traduction littérale du mot Chinois pour Red Panda[15],[16],[17],[18],[19]. Cependant le mot chinois 火狐 dont il est question concerne[20],[21],[22] le logiciel Mozilla Firefox et non l'animal qui se dit 小熊貓[23] et 红熊猫[24].

Panda roux dans la fiction[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. UICN, consulté le 21 février 2012
  2. (en) Miles S. Roberts et John L. Gittleman, « Ailurus fulgens », Mammalian Species, The American Society of Mammalogists, no 222,‎ 14 novembre 1984, p. 1-8 (ISSN 0076-3519, OCLC 46381503, LCCN 2004204506, lire en ligne).
  3. (en) David Burnie (dir.) et Don E. Wilson (dir.), Animals : The Definitive Visual Guide to the World's Wildlife, Londres/New York, Dorling Kindersley,‎ 2001, 1e éd., 624 p. (ISBN 0-7894-7764-5 et 978-0-7894-7764-4, LCCN 2001028346).
  4. en chinois la tête nominale est à droite, c'est donc « chat avec des caractères d'ours », alors que ce n'est pas un félin. L'origine de cette erreur tiendrait à une erreur de sens de lecture à une époque où le chinois se lisait de droite à gauche.
  5. Panda sur les site du Dictionnaire Larousse en ligne, consulté en avril 2012
  6. a, b, c, d et e Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  7. a, b et c (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. ISBN 0444518770, 9780444518774. 857 pages. Rechercher dans le document numérisé
  8. a, b, c, d, e et f (en) Nom en français d’après Animal Word List, Liste d’animaux du monde (français, latin, anglais, suédois).
  9. a, b, c, d, e et f Le panda roux, Firefox ! sur le site du zoo de la Palmyre
  10. Nom français d'après Dictionary of Common (Vernacular) Names sur Nomen.at
  11. Description du « Petit Panda », Ménagerie du Jardin des Plantes, Paris
  12. Whence the Red Panda
  13. (en) F.A.Q. Firefox, l'explication de la fondation Mozilla
  14. (en) « Meet the Newest (and Cutest) Mozillians », sur blog.mozilla.com,‎ 3 décembre 2010
  15. Garrity, S., Markham, G., Goodger, B., Decrem, B. et al. 1998–2011 What's a Firefox? — A "Firefox" is another name for the red panda. Mozilla.org
  16. (en) « Red Panda Network: Fun facts », Red Panda Network,‎ 2008 (consulté le 18 December 2009)
  17. (en) « Red Pandas », Wellington Zoo,‎ 2008 (consulté le 18 December 2009)
  18. (en) « Animals & Exhibits: Red Panda », Lincoln Children's Zoo (consulté le 18 December 2009)
  19. (en) Species Survival Commission, Raccoons and their Relatives, IUCN - The World Conservation Union,‎ 1995 (ISBN 978-2-8317-0051-9, LCCN 96200827), p. 4
  20. (en) « 火狐 », MDBG Chinese-English Dictionary,‎ 2011
  21. (en) « Chinese-English Talking Dictionary », YellowBridge (consulté le 5 December 2009)
  22. (en) « English / Chinese / English Online Dictionary », CIN,‎ 2008 (consulté le 5 December 2009)
  23. (en) « 小熊貓 », MDBG Chinese-English Dictionary,‎ 2011
  24. (en) « 紅熊貓 », MDBG Chinese-English Dictionary,‎ 2011
  25. http://www.otakia.com/44457/dicotakia/personnage/xiong-mao-freaks-squeele-florent-maudoux-ombre-chance/#comment-3739

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bases de référence[modifier | modifier le code]

Autres sites[modifier | modifier le code]