Littérature libanaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'arabe littéral est la langue officielle du Liban, mais la langue parlée est le dialecte libanais. Ce dialecte possède des accents très propres et simples en comparaison à son voisinage arabe. En effet, ce dialecte a libéré les accents arabes difficiles pour les transformer en sons beaucoup plus simples et plus intelligibles. Ce dernier est rarement écrit, les Libanais l'écrivent sur Internet mais en utilisant l'alphabet latin et non pas l'alphabet arabe. La seconde langue parlée par les Libanais est le français qui est la langue administrative et "de jure" du Liban. Les autres langues parlées sans statut officiel sont l'anglais et l'arménien. L'anglais, dont la popularité s'accroît très rapidement, est enseigné comme première ou seconde langue vivante dans les écoles (selon leur système). L'arménien est la langue natale des Arméniens du Liban, soit une langue de 100 000 locuteurs. Aussi, le Liban est le seul pays arabe où la population est capable de parler presque quatre langues (grâce au taux d'alphabétisation élevé des Libanais).

Écrivains libanais[modifier | modifier le code]

Faris Chidyaq[modifier | modifier le code]

Faris Chidyaq, romancier du XIXe siècle, auteur du roman La Jambe sur la jambe, est considéré comme l'un des pères fondateurs de la littérature arabe moderne.

Khalil Gibran[modifier | modifier le code]

Le poète et philosophe de l'existence Gibran Khalil Gibran est connu dans tous les pays occidentaux pour son ouvrage Le Prophète. Ce livre ne parle pas de Mahomet, mais simplement des enseignements d'un homme sage imaginé par Gibran et qui répond à des questions que lui pose le peuple d'Orphalèse sur la vie, la mort, les enfants, l'amitié, l'amour, les aliments et beaucoup d'autres choses. Le succès de cet œuvre a été immédiat et mondial. Khalil Gibran est l'objet d'une actualité littéraire et artistique dense et quasi-permanente alors que 2006 sera une année de commémoration internationale tant du personnage que de l'œuvre, sous l'égide de la chaire de l'université du Maryland aux États-Unis.

Wadih Saadeh[modifier | modifier le code]

Wadih Saadeh est un poète et journaliste libanais né en 1948. Il a travaillé dans le domaine de journalisme à Beyrouth, Londres, Paris et Nicosie, avant de voyager, en 1988, à Sydney où il continue dans le même domaine. Il a publié dix livres de poésie, dont quelques-uns ont été traduits en français, en anglais, en allemand et en espagnol. Il a participé à plusieurs festivals de poésie.

Autres écrivains arabophones[modifier | modifier le code]

Écrivains libanais francophones[modifier | modifier le code]


Voir aussi Le site des écrivains libanais francophones: http://www.najjar.org/self/

Écrivains libanais anglophones[modifier | modifier le code]

Écrivains issus de la diaspora libanaise[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]