Palais de Beiteddine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais de Beiteddine
Image illustrative de l'article Palais de Beiteddine
Palais de Beiteddine - Cour intérieure
Nom local قصر بيت الدين
Début construction 1788
Fin construction 1818
Propriétaire initial Bachir Chehab II
Destination actuelle Musée et concerts.
Coordonnées 33° 41′ 46.39″ N 35° 34′ 47.76″ E / 33.6962194, 35.5799333 ()33° 41′ 46.39″ Nord 35° 34′ 47.76″ Est / 33.6962194, 35.5799333 ()  
Pays Drapeau du Liban Liban
District Chouf
Ville Beiteddine

Géolocalisation sur la carte : Liban (administrative)

(Voir situation sur carte : Liban (administrative))
Palais de Beiteddine

Le Palais de Beiteddine (arabe : قصر بيت الدين) est un palais du XIXe siècle à Beiteddine au Liban, siège de l'émirat du Mont-Liban sous le règne de Bachir Chehab II. Aujourd'hui il héberge le festival de Beiteddine et le musée du palais de Beiteddine.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le palais est divisé en trois sections principales. La première consiste en une large cour (le midan) autrefois utilisée par les cavaliers de l'émir. Sur le côté nord, la cour est bordée par le Madafa, un long bâtiment originellement utilisé pour l'hébergement des hôtes du palais[1].

Au fond de cette première cour un double escalier conduit à la deuxième section du palais, la partie centrale. Autour d'un patio (Dar Al Wousta) doté d'une fontaine, s'articulent plusieurs ailes où se réunissaient et travaillent les ministres de l'émir. Les salles y sont merveilleusement décorées de sculptures, de boiseries et de mosaïques polychromes.

Enfin la troisième section du palais, le Dar el-Harim, correspond à la partie privée. Elle englobe les appartements privés, le harem supérieur, la principale salle de réception, le harem inférieur, les cuisines, ainsi que le Hammam qui compte parmi les plus beaux du monde arabe.

Les anciennes étables du palais, bordées de jardins, sont restaurées et abritent aujourd'hui un musée de mosaïques, la plus importante ayant été retrouvée dans une église byzantine dans la ville de Jiyé. Non loin des étables se situe l'ancien érmitage druze, antérieur à la construction du palais[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Palais de Beiteddine - Cour intérieure

Le palais a été construit par l'Émir Bachir Chehab II entre 1788 et 1818. C'était la résidence de l'émir jusqu'en 1840. Le bâtiment a ensuite été employé par les autorités ottomanes comme siège de résidence du gouvernement du Mont-Liban. Plus tard, sous le mandat français après la Première Guerre mondiale, il a été employé pour l’administration locale. La direction générale des antiquités a restauré le palais après que celui-ci fut déclaré un monument historique en 1934. Après l'indépendance en 1943, le palais est devenu la résidence d'été du président de la République.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Festival de Beiteddine - Le Palais » (consulté le 30 septembre 2013)
  2. (en) « Ikama - Beiteddine » (consulté le 30 septembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]