Arméniens du Liban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arméno-Libanais
Լիբանահայ Libana-hay

alt=Description de l'image Armenia Lebanon Locator.svg.
Populations significatives par région
Population totale Drapeau du Liban Liban 140 000
Autres
Langues

Arabe, arménien : principalement arménien occidental, mais aussi arménien oriental

Religions

Christianisme : Église apostolique arménienne, Église catholique arménienne, Église évangélique arménienne, protestantisme

Les Arméniens du Liban (en arménien Լիբանահայ) forment depuis plusieurs siècles une communauté au sein de ce pays. Celle-ci s'est considérablement renforcée depuis le début du XXe siècle à la suite du génocide arménien de 1915. Cependant, après la guerre qu'a connue le Liban des années 1970 à début 1990, et les récentes tensions que connaît le pays, une partie non négligeable de la communauté arménienne a émigré vers l'Amérique du Nord et l'Europe (en France principalement).

Cette communauté, malgré sa coexistence avec d'autres religions, est profondément intégrée et active dans la société libanaise : elle participe à la vie politique et sociale du pays, ainsi qu'au commerce. De plus, elle dispose de plusieurs églises, écoles, universités, centres sportifs et culturels.

Elle est essentiellement concentrée au centre de Beyrouth ainsi que dans la ville voisine de Bourj Hammoud. Enfin, les Arméniens du Liban, lors de leur exode de Turquie, ont été placés par la France à l'est du pays et ont ainsi fondé une cité au sein de la vieille ville d'Anjar, située à l'est du pays, dans la vallée de la Bekaa, qui devient alors l'équivalent d'Armenia Town.

Les trois principaux partis arméniens, Dashnak, Hentchak et Ramgavar, participent activement à la vie politique du Liban.

Voir aussi[modifier | modifier le code]