Albert Hourani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albert Habib Hourani (13 mars 1915 - 17 janvier 1993) est un important historien orientaliste anglophone d'origine libanaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert Hourani est né à Manchester en Angleterre, de parents ayant émigré du Sud-Liban. Sa famille, à l'origine grecque-orthodoxe, se convertit à l'Église d'Écosse. Hourani, lui, se convertit plus tard au catholicisme.

Hourani étudie à Manchester et à Londres avant d'entrer au Magdalen College, un des colleges constitutifs de l'Université d'Oxford, où il étudie la philosophie, la politique et l'économie. Spécialisé dans les relations internationales, il est diplômé premier de sa classe en 1936. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il travaille au Royal Institute of International Affairs et au bureau britannique du Ministère d'État au Caire. Après la guerre, il travaille au bureau arabe de Jérusalem et Londres.

Il débute sa carrière académique en 1948, qui l'occupera jusqu'à la fin de sa vie, enseignant au Magdalen College, au St Antony's College, à l'Université américaine de Beyrouth, à l'Université de Chicago, à l'Université de Pennsylvanie, et à l'Université Harvard. Il termine sa carrière comme lecteur de l'histoire du Moyen-Orient moderne à Oxford.

Bibliographie[modifier | modifier le code]