Liste d'as de l'aviation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Normalement, le statut d'as s'obtient au bout de cinq victoires en combat aérien et ce en référence au nombre de signe sur la carte à jouer « As ». Mais ce comptage ne prend pas en compte les victoires « probables » (la victoire n'a pas été confirmée par d'autres observateurs que le pilote), ou bien les comptent comme une demi-victoire.

Cependant, il est difficile de comparer les scores d'un pays à l'autre, puisque les critères d'homologation sont différents. C'est vrai aussi d'une guerre à l'autre : ainsi, les critères d'homologation en France ont considérablement changé entre la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale.

En ce qui concerne les listes suivantes, seuls sont pris en compte les 5 meilleurs As par nation et conflit. Des listes plus complètes et plus étoffées sont données dans des articles inscrits, en bas de page, comme Articles connexes.

As de l'aéronavale japonaise, Hiroyoshi Nishizawa survole en 1943 les îles Salomon à bord de son Mitsubishi A6M3. Après la bataille des Salomon orientales, l'aviation japonaise opère encore dans ce secteur du Pacifique.

Sommaire

As de la Première Guerre mondiale (1914-18)[modifier | modifier le code]

Empires centraux[modifier | modifier le code]

As allemands[modifier | modifier le code]

Manfred von Richthofen, dit le "Baron rouge". Il est l'as au palmarès le plus fourni de la Grande Guerre.
Nom Grade Victoires Remarque
Manfred Freiherr von Richthofen
dit le Baron rouge
Hauptmann 80 Tué le 21 avril 1918 DRI neu Richthofen.jpg
As des as de la Première Guerre Mondiale
Ernst Udet Oberleutnant 62
Erich Löwenhardt Oberleutnant 53 Tué le 10 août 1918
Josef Jacobs Hauptmann 48
Werner Voss Oberleutnant 48 Tué le 23 septembre 1917
Lothar von Richthofen Leutnant 40
Oswald Boelcke Hauptmann 40 Tué le 28 octobre 1916
Kurt Wolff Oberleutnant 33 Tué le 15 septembre 1917
Karl Emil Schäfer Leutnant 30 Tué le 5 juin 1917
Karl Almenröder Leutnant 30 Tué le 27 juin 1917
Gerhard Fieseler ? 20 Fondateur des usines aéronautiques Fieseler
Hermann Goering 22 Titulaire de l'ordre Pour le Mérite ;
futur Reichsmarschall du Troisième Reich
Kurt Wintgens Leutnant 18 Tué le 25 novembre 1916

393 aviateurs allemands ont revendiqué au moins 5 victoires pendant la Grande Guerre. Le système d'homologation des victoires de l'armée allemande est, avec le système français, l'un des plus rigoureux de tous les belligérants, comme le prouvent les recherches récentes entreprises en vérifiant les pertes correspondantes dans les aviations ennemies.

As austro-hongrois[modifier | modifier le code]

Nom Victoires Remarques
Godwin Brumowski 40
Julius Arigi 32
Frank Linke-Crawford (en) 30 Tué le 31 juillet 1918
Benno Fiala (en) 29
Josef Kiss (en) 19 Tué le 25 mai 1918
Gottfried Banfield 9+15 NH

49 pilotes ressortissants de l'empire austro-hongrois ont atteint le rang d'as pendant la Grande Guerre.

Turquie, Bulgarie[modifier | modifier le code]

Aucun pilote de ces nations entrées en guerre du côté des empires centraux n'a pu obtenir le rang d'as.

Pays de l'Entente[modifier | modifier le code]

As belges[modifier | modifier le code]

Willy Coppens en 1918
Nom Grade Victoires Remarques
Willy Coppens Capitaine 37 + 6 NH NH=non homologuée
André de Meulemeester Sous-lieutenant 11 + 19 NH
Edmond Thieffry Sous-lieutenant 10 + 5 NH
Fernand Jacquet Capitaine 7 + 9 NH
Jean Olieslagers Lieutenant 6 + 17 NH

La liste ci-dessus est exhaustive, la petite force aérienne belge ayant compté 5 as dans ses rangs. Adolphe du Bois d'Aische, parfois cité comme un as belge, était de nationalité française pendant la Grande Guerre.

As français[modifier | modifier le code]

Nom Grade Victoires Remarque
René Fonck Capitaine 75+52NH NH=non homologuée
Georges Guynemer Capitaine 54+35NH Tué le 11 septembre 1917
Charles Nungesser Lieutenant 43+11NH
Georges Madon Capitaine 41+64NH
Maurice Boyau Sous-lieutenant 35 Tué le 16 septembre 1918

L'aviation française a compté 182 as de nationalité française dans ses rangs pendant la Grande Guerre, plus quelques pilotes américains (6) et russes (3) ainsi qu'un Suisse ayant servi dans ses escadrilles et atteint le rang d'as. Sur les 182 as français, 37 sont morts au combat pendant la guerre et 27 ont été tués après la guerre dans des accidents d'avion. Ces hommes qui représentent 3 % des pilotes de chasse formés en France ont totalisé 1 756 victoires homologuées sur un total général revendiqué de 3 950[1]. Le système d'homologation de victoire français est le plus strict de tous les belligérants. Il nécessitait d'une part, que l'appareil abattu tombe du côté allié de la ligne de front et au minimum deux témoins au sol. Ceci explique la différence importante entre les victoires homologuées et les victoires probables, notamment chez les pilotes comme Fonck, Guynemer, Madon ou Dorme.

As du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Nom Victoires Nationalité
William Bishop 72 canadien
Edward Mannock 68 britannique
Raymond Collishaw 62 canadien
James McCudden 57 britannique
Andrew Beauchamp-Proctor 54 sud-africain
William George Barker 50 canadien
Arthur Roy Brown 10 canadien

1 031 aviateurs de l'empire britannique ont revendiqué au moins 5 victoires, soit plus que tout autre nation. Néanmoins, le système d'homologation des victoires en cours dans l'armée britannique était beaucoup plus laxiste que celui des autres belligérants. Ainsi un avion ennemi laissé en vrille ou tout simplement mis en fuite était considéré comme une victoire (« Out of control »), contrairement aux systèmes en vigueur chez les Allemands, Français ou Italiens qui exigeaient des preuves de la destruction de l'appareil ennemi (restes de l'appareil abattu retrouvés, témoignages multiples de sa chute exigés…)

As italiens[modifier | modifier le code]

Francesco Baracca, le meilleur pilote de chasse italien de la Première Guerre mondiale. Il est tué au combat à l'âge de 30 ans.
Nom Victoires Remarques
Francesco Baracca 34 Tué le 19 juin 1918
Flavio Baracchini (en) 31 1re mission printemps 1917
Silvio Scaroni (en) 26  
Pier Piccio 24  
Fulco Ruffo di Calabria 20  

44 pilotes italiens ont remporté le titre d'as pendant la Première Guerre mondiale. Toutes les revendications de victoires des aviateurs italiens ont été vérifiées après la guerre par les autorités militaires italiennes qui ont examiné les archives autrichiennes : certains palmarès ont été revus à la baisse. Il en résulte une très grande précision des victoires des aviateurs italiens. Une recherche effectuée récemment a même démontré un tableau de chasse inférieur à la réalité (34 au lieu de 36) en ce qui concerne le premier d'entre eux, Francesco Baracca.

As américains[modifier | modifier le code]

Nom Armée de l'Air Victoires homologuées
Edward.V. Rickenbacker USAAF 26
W.C. Lambert RFC-RAF 22
Frank Luke (en) USAAF 18
August Iaccaci RFC-RAF 18
Raoul Gervais Lufbery AM-USAS 17
David Putnam AM-USAS 13+16 NH
Franck Baylies AM 12

123 pilotes américains atteignirent le rang d'as pendant la Première Guerre mondiale. Des citoyens américains se battirent au sein du Royal Flying Corps britannique ou de l'Aéronautique Militaire française, avant de rejoindre l'United States Army Air Service. Le palmarès des pilotes ayant servi dans les unités britanniques est soumis aux mêmes remarques que les pilotes du Commonwealth.

As russes[modifier | modifier le code]

Nom Victoires Remarques
Alexandre Kazakov 32+ Armée de l'air impériale russe / Royal Flying Corps
Vasili Yanchenko (en) 16 Armée de l'air impériale russe / Armée des volontaires
Paul d'Argueef 15+ Armée impériale russe / Armée de l'air impériale russe / Armée de l'Air / Légion étrangère
Alexander P. de Seversky 13 Aéronavale / A fondé Republic Aircraft qui a construit le chasseur P-47 Thunderbolt
Ivan Smirnov (en) 12
Mikhaïl Safonov (en) 11

19 pilotes russes ont revendiqué au moins 5 victoires, dont 2 alors qu'ils servaient dans des unités françaises.

As grecs[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Aristide Moraitinis 9

L'aviation grecque comportait 4 escadrilles sous les ordres des forces françaises, engagées en Macédoine, ainsi que d'autres unités dépendant de l'aviation britannique et faisant face à la Turquie. C'est dans l'une de ces unités que servit le commandant Moraitinis.

Roumanie, Serbie, Monténégro, Portugal, Japon, Chine[modifier | modifier le code]

Aucun pilote de ces nations n'atteint le rang d'as, bien que plusieurs d'entre eux aient remporté quelques victoires aériennes pendant la Grande Guerre.

As de l'Entre-deux-guerres (1919-1939)[modifier | modifier le code]

* Pour plus d'informations et de détails voir: Liste des As de l'Entre-Deux Guerres

Guerre civile d'Espagne (1936-39)[modifier | modifier le code]

As républicains[modifier | modifier le code]

As espagnols républicains[modifier | modifier le code]
Nom Victoires
Leopoldo M. Rubio 21
Andres G. La Calle 11
José M. Fernandez 10
Emilio R. Bravo 10
Miguel Z. Martinez 10
José Falcó Sanmartín 8
Volontaires soviétiques[modifier | modifier le code]
Nom Victoires
Anatoli K. Serov 16
Pavel K. Rychagov 15
Ivan T. Yeremenko 14
Vladimir I. Bobrov 13
Ivan A. Lakeiev 12

As nationalistes[modifier | modifier le code]

As espagnols nationalistes[modifier | modifier le code]
Nom Victoires
Joaquin G. Morato 40
Julio S. Benjumea 25
Manuel V. Sagaztizobal 21
Aristides G. Lopez 17
Angel S. Larrazabal (es) 16
Volontaires allemands - Légion Condor[modifier | modifier le code]
Nom Victoires
Werner Mölders 14
Wolfgang Schellmann (en) 12
Haro Harder 11
Peter Boddem 10
Walter Oesau 9
Volontaires italiens[modifier | modifier le code]
Nom Victoires
Mario Bonzano (it) 15
Adriano Mantelli (en) 15
Corrado Ricci 12
Guido Nobili 10

Guerre sino-japonaise (1937-41)[modifier | modifier le code]

As japonais[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Tetsuzo Iwamoto 14
Toshio Kuroiwa (en) 13
Watari Handa (en) 13
Kiyoto Koga (pl) 13
Kuniyoshi Tanaka 12

As chinois[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Kwai Tan Li 12
Tsui Kan Liu 11
Chu Lo 11

Volontaires soviétiques[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Piotr Kozatchenko 11
Stepan Souproun 8

Combats de Khalkin-Gol (1939)[modifier | modifier le code]

As japonais[modifier | modifier le code]

Nom Victoires Remarques
Hiromichi Shinohara 58 Tué le 27 août 1939
Mitsuyoshi Tarui 28 Tué le 6 février 1945
Kenji Shimada 27
Tomio Hanada 25
Shogo Saito 25 Tué le 21 septembre 1944

As soviétiques[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Grigori Kravtchenko 12
Arseni Vorojeïkine 6

As de la Seconde Guerre mondiale (1939-45)[modifier | modifier le code]

* Pour plus d'informations et de détails voir: Liste des As de la Seconde Guerre mondiale

Nations de l'Axe[modifier | modifier le code]

As allemands[modifier | modifier le code]

Les as allemands atteignent des scores élevés pour des raisons de tactique. Les avions de chasse volaient en solo ou en escadrilles peu nombreuses, surtout sur le front de l'Est, et recherchaient en priorité le combat contre des appareils adverses. De plus, contrairement aux Alliés dont le nombre de missions était limité et prédéfini, les pilotes allemands volèrent pendant plusieurs années consécutives, accumulant expérience et combats. Les Alliés envoyaient les pilotes expérimentés au repos après un « tour d'opération ». Il consistait le plus souvent à revenir dans les écoles et former une nouvelle promotion. La méthode économisait les hommes et diminuait les pertes globales, mais limitait le score des meilleurs. La méthode de l'Axe privilégiait le maintien au front des meilleurs pilotes, leur permettant d'atteindre des scores élevés, mais au prix de la vie de l'immense majorité des pilotes. D'autre part, beaucoup de ces victoires ont été obtenues sur le front de l'Est avant que l'Armée rouge ne se dote d'appareils récents et de pilotes bien mieux formés que les Allemands. Enfin, il n'était pas rare que dans les usages, un équipier allemand titulaire d'une victoire la partage ou la fasse attribuer à son chef.

Les cinq plus grands as allemands de la seconde guerre mondiale sont les cinq premiers noms de la listes ci dessous. Les autres noms sont notés pour les remarques mais ne sont pas à la suite immédiate. Il y a en effet 105 as allemands ayant plus de 100 victoires à leur actif. Ces 105 plus grands as allemands totalisent plus de 15 000 victoires.

Nom Grade Missions Victoires Remarques
Erich Hartmann Major 1 400 352 Plus grand as allemand et mondial.
Gerhard Barkhorn Major 1 104 301
Günther Rall Major 700 275
Otto Kittel Oberleutnant 583 267
Walter Nowotny Major 442 258
Erich Rudorffer Major 300 222 Dernier des as allemands toujours en vie (en 2013)
Hans-Joachim Marseille Hauptmann 388 158 Il est considéré comme étant le principal as allemand de l'Afrika Korps.
Werner Mölders Oberst 115 Le 5 juin 1940, Mölders, abattu par le pilote français René Pomier Layrargues sur un Dewoitine D 520, est fait prisonnier par l'armée française. Après la capitulation de la France le 30 juin 1940, Mölders et ses camarades rejoignent leurs unités. Il devient inspecteur général de la chasse. Premier officier et soldat de toute l'armée allemande à avoir reçu les « brillants ».

Les titulaires de cette très haute distinction ne seront que 27 à la fin de la guerre.

Adolf Galland Generalleutnant 104 Commandant de la chasse allemande à partir de 1942.
Franz Beyer Major 81 Commandant du V./JG 3.
Erbo von Kageneck Hauptmann 67 Touché par un Spitfire britannique au-dessus de Tobrouk (décembre 1941), il est blessé et mortellement contaminé par une balle traçante au phosphore.
Franz von Werra Hauptmann 21 Seul prisonnier des Britanniques à avoir réussi à rentrer en Allemagne après s'être évadé.
Hans-Ulrich Rudel Oberst 2 530 Seulement 9 avions mais 2 000 cibles au sol (dont 519 chars), 1 cuirassé, 2 croiseurs, 1 destroyer Soldat allemand le plus décoré de la 2e Guerre mondiale.

As italiens[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Franco Lucchini 26
Teresio Martinoli 23
Leonardo Ferrulli 22
Franco Bordoni-Bisleri (en) 19
Mario Visintini 16

As japonais[modifier | modifier le code]

As de l'Aéronavale[modifier | modifier le code]
Nom Victoires Remarques
Hiroyoshi Nishizawa 104 Tué le 26 octobre 1944
Tetsuzo Iwamoto 80+
Shoichi Sugita 70+ Tué le 15 avril 1945
Saburo Sakai 64
Takeo Okumura (en) 54
As de l'Armée[modifier | modifier le code]
Nom Victoires
Satoshi Anabuki (en) 51
Isamu Sasaki 38
Yasuhiko Kuroe (ja) 30
Goichi Sumino 27
Moritsugu Kanai 27

As finlandais[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Ilmari Juutilainen 94
Hans Wind 78
Eino Luukkanen (en) 56
Uhro Lehtovara 44
Oiva Tuominen (en) 44
Risto Puhakka (en) 42
Kauko Puro (en) 36
Nills Tronti 7

As hongrois[modifier | modifier le code]

Nom Grade Victoires
Deszö Szentgyörgyi (en) 33
György Debrödy Capitaine 26
Laszlo Molnar 25
Lajos Toth 24
Miklos Kenyeres 19

As roumains[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Alexandru Serbanescu (en) 44
Constantin Cantacuzino (en) 43
Ion Milu 33
Ioan Mucenica 22
Christea Chirvasuta 18

As slovaques[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Jan Gerthofer (sk) 33
Jan Reznak (pl) 32
Izidor Kovarik (cs) 29
Stefan Martis 19
Frantisek Cyprich (sk) 15

As espagnols - Légion Azul (en)[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Gonzalo Hevia-Quinones 12
Mariano Cuadro-Medina 11
J.R. Ponce de Leon 9
Fernando Courtoy 8
Vincente Aldecoa-Lecanda 7

As croates[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Mato Dukovac (en) 44
Cvitan Galic (en) 38
Dragutin Ivanic 18
Ljudevit Bencetic 16
Franjo Dzal (en) 16

As bulgares[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Stoyan Stoyanov (en) 5
Petr Botchev 5

Nations alliées[modifier | modifier le code]

As du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Nom Nationalité Victoires
Marmaduke St.John Pattle sud-africain 51
Johnnie Johnson (en) britannique 38
William Vale (en) britannique 32
George Beurling canadien 31
Adolph 'Sailor' Malan sud-africain 31
Clive Robertson 'Killer' Caldwell australien 28,5
Douglas Bader britannique 22
Russell Foskett Australien 6 ½


As américains[modifier | modifier le code]

Richard Bong

Les pilotes américains sont issus de trois corps d'armée : US Army Air Force, US Navy, US Marine Corps. Certains pilotes américains ont volé dans des unités de la RAF. On doit remarquer le fait que les 2 premiers as américains le sont devenus sur P-38, alors que tous les chasseurs bimoteurs de la guerre ont été considérés comme nettement inférieurs aux monomoteurs pour le combat aérien proprement dit.

Nom Victoires Armées
Richard Bong 40 US Army Air Force (5th USAAF - front du Pacifique, sur P-38 Lightning). Tué en service aérien commandé le 6 août 1945, jour du bombardement atomique de Hiroshima.
Thomas Mc Guire 38 US Army Air Force (5th USAAF - front du Pacifique, sur P-38 Lightning). Principal rival de Richard Bong, pour la course aux victoires. Surnom : "Huit derrière".
David Mac Campbell 34 US Navy
Francis Gabreski 28 US Army Air Force - front européen, sur Republic P-47 Thunderbolt.
Gregory Boyington 28 US Marine Corps. Chef de l'escadrille VMF-214 Baa Baa Black Ship, en français Les Têtes Brûlées. Ancien de l'American Volunteer Group (AVG) en Chine, surnommée Les Tigres volants.
Robert Johnson (en) 28 US Army Air Force
Charles Mac Donald (en) 26 US Army Air Force
Joseph Foss (en) 26 US Marine Corps
John Meyer (en) 24 US Army Air Force
Leonard "KIT" Carson 18.5 8th Air Force - 357th Fighter Group - "Nooky Booty IV" (en)
David Lee "Tex" Hill (en) 18 American Volunteer Group "Flying Tigers" (Tigres volants de C. L. Chennault) pour 12,25 victoires, puis US Army Air Force (14th USAAF) pour 6 victoires

As français[modifier | modifier le code]

Les pilotes français ont servi dans plusieurs unités : RAF (Royal Air Force) en Grande-Bretagne, Normandie-Niemen (Régiment Normandie-Niémen : régiment mixte franco-russe) en Russie et les célèbres FAFL (Forces Aériennes Françaises Libres) en Afrique du Nord puis en Europe. Pour de plus amples détails, il faut se référer aux 138 as de la Liste des As français de la Seconde Guerre mondiale.

Nom Grade Victoires
Pierre Clostermann Capitaine 33
Marcel Albert Capitaine 23
Jean Demozay Lieutenant-colonel 21
Edmond Marin la Meslée Commandant 20
Pierre Le Gloan Lieutenant 18
Michel Dorance Capitaine 18
Roger Sauvage Lieutenant 16
Louis Delfino Lieutenant-colonel 16
Roland de La Poype Capitaine 16
Jacques André Sous-lieutenant 16
Albert Littolff Capitaine 15
Léon Cuffaut Capitaine 13
Georges Lemare Sous-lieutenant 13
Marcel Perrin Sous-lieutenant 13
Roger Marchi Lieutenant 13
Jacques Andrieux Lieutenant 12
Jean Accart Capitaine 12
Marcel Lefevre Lieutenant 11
Joseph Risso Lieutenant 11
René Lucien Martin Lieutenant 11
Maurice Challe Sous-lieutenant 10
Robert Castin Lieutenant 10
Albert Durand Sous-lieutenant 10
François Warnier 8
Charles Chesnais Lieutenant 7

As soviétiques[modifier | modifier le code]

Les as soviétiques sont surnommés les Faucons. Ils atteignent des scores peu élevés pour des raisons de tactique, l'armée de l'air soviétique escortant des convois, ou faisant de l'appui au sol. Les pilotes de chasse n'avaient pas pour mission de rechercher le combat à tout prix. De plus l'aviation de chasse soviétique était beaucoup plus nombreuse que l'aviation allemande (donc beaucoup de chasseurs pour peu de cibles).

Nom Grade Victoires
Ivan Nikitovitch Kojiédoub Commandant de groupe aérien 62 à partir de seulement mars 1943. Abat un Messerschmitt Me 262
Alexandre Pokrychkine Commandant de groupe aérien 59
Nikolaï Goulaïev Commandant d'escadrille 57 (+ 3 non homologuées)
Grigori Retchkalov Commandant de groupe aérien 56 (+ 5 non homologuées)
Kirill Alexeïévitch Yevtigniéïev Commandant d'escadrille 53 (+ 3 non homologuées)
Anatoly Serov à compléter à compléter
Olga Yamchtchikova 17 à partir de 1942
Lydia Litvak 12 de 1942 à août 1943
Iekaterina Boudanova 11 de 1942 à juillet 1943

As polonais[modifier | modifier le code]

Stanislas Skalski
Nom Victoires
Stanislas Skalski 21+
B.M. Gladych 18
Witold Urbanowicz 18
Eugeniusz Horbaczewski 16
Jean Zumbach 12,50
Witold Łokuciewski 8
Mirosław Ferić 9,33
Zdzisław Henneberg 8,50
Aleksander Gabszewicz 9,50
Michał Maciejowski 9,50
Henryk Szczęsny 9,33
Aleksander Chudek 9
Jan Falkowski 9
Stanisław Brzeski 8,50
Wacław Król 8,50
Antoni Głowacki 8,33
Eugeniusz Szaposznikow 8,33
Adolf Pietrasiak 8,10
Józef Jeka 7,50
Bolesław Drobiński 7
Marian Bełc 7
Stanisław Karubin 7
Karol Pniak 6,75
Marian Pisarek 12
Stefan Witorzeńć 5,50
Franciszek Surma 5
Henryk Pietrzak 7,50
Ludwik Paszkiewicz 6
Stefan Janus 6
Kazimierz Rutkowski 5,50

As belges[modifier | modifier le code]

Les as belges ont obtenu la majorité de leurs victoires en servant dans la RAF anglaise, l'aviation belge de 1940 n'ayant pu opposer qu'une résistance dérisoire face à la Luftwaffe.

Nom Victoires
Yvan du Monceau 8
Charles Detal 7
Jean Offenberg 7
Victor Ortmans 7
Raymond Lallemant 5,5

As tchéco-slovaques[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Karel Kuttelwascher (en) 20
Josef Frantisek (en) 17
Aloïs Vasatko 14
Otto Smik (hu) 13
Miroslav Mansfeld 12

Josef Frantisek a combattu avec les Polonais au sein du 303 Sq de la RAF.

As norvégiens[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Sven Heglund 16
Helmer Grund-Spang 11
Werner Christie (en) 10
Martin Gran (en) 10
Marilus Eriksen 9

fautre

As danois[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Kaj Birksted (en) 10,50

As chinois[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Kwei-Tan Li 12
Chu Lo 11
Chi-Sun Liu 9
Wang Guangfu (ja) 8,50
Wu-Xin Gao 8

As de la Guerre froide (1946-1990)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des As de la Guerre Froide.

As de la guerre de Corée (1950-54)[modifier | modifier le code]

As américains[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Joseph McConnell (en) 16
James Jabara (en) 15
Manuel Fernandez 14,50
George Davis 14
Royal Baker (en) 13
Francis Gabreski 6,5

As soviétiques[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Ievgueni Pepeliaïev (Evgueni Pepelayev) 23
Nikolai Sutyagin (en) 21
Dimitri Oshkin 15
Lev Shukin 15
Alexandr Smurchkov 15

As chinois[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Ven Dun 10
Chao Bao Tun 9
Van-Khaya Noak 9
Hai Van 9
Min Lu 8
Fan Van Chou 8
Van Chou Fan 8

As nord-coréens[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Gi Ok Kim 9
Dong Chu Li 9
Jung Duk Kang 8
Di San Kim 6

As du Moyen-Orient (1948-82)[modifier | modifier le code]

As israéliens[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Giora Epstein 17
Iftach Spector (en) 15
Amir Nahumi (en) 14
Asher Snir 13,50
Abraham Salmon 13,50

As arabes[modifier | modifier le code]

Nom Nationalité Victoires
Adeeb El-Gar Syrie 6
Majad Halabi Syrie 6
Majid Zugbi Syrie 6
Djur Adib Adib Syrie 5
Ali Wajai Égypte 5

As de la guerre du Viêt Nam[modifier | modifier le code]

As américains[modifier | modifier le code]

Nom Fonction Victoires
Charles B. DeBellevue Coéquipier 6
Steve Ritchie (en) Pilote 5
Jeffrey Feinstein (en) Coéquipier 5
Randy "Duke" Cunningham Pilote 5
Willie Driscoll Coéquipier 5

As nord-vietnamiens[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Nguyen Van Coc (en) 9
Mai Van Cuong (en) 8
Pham Than Ngan 8
Nguyen Hong Ni 8
Nguyen Van Bay (en) 7


As de la Guerre Iran-Irak (1980-1988)[modifier | modifier le code]

Jalil Zandi, Le pilote de chasse iranien ayant compté le plus de victoires en combat aérien, avec 11 victoires

As iraniens[modifier | modifier le code]

Nom Victoires
Jalil Zandi[2] 11
Shahram Rostami[2] 6
A. Afshar[2] 6
Afkhami[2] 6
Yadollah Sharifirad[3] 5

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

  • Mike Spick : the complete fighter ace - greenhill books 2000
  • Mike Spick : the ace factor - shrewsbury 1988
  • Mike Spick : allied fighter aces - greenhill books 1997
  • Christopher Shores : Air Aces - bison books 1983
  • Le groupe britannique Iron Maiden aborde ce thème dans leur chanson Aces High sorti le 15 septembre 1984 dans l'album Powerslave
  • René Mouchotte Commandant du groupe Alsace "Carnets" 1949
  • Pierre Clostermann as 33 victoires "Feux du ciel" 1951
  • Pierre Clostermann as 33 victoires "Le grand cirque"
  • Roger Sauvage as 18 victoires "Un du Normandie-Niemen" 1963

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Goya, « De l'emploi et de la reconnaissance des super-combattants », sur La voie de l'épée,‎ 19 septembre 2010 (consulté le 21 septembre 2011)
  2. a, b, c et d Iranian F-14 Tomcat Units in Combat by Tom Cooper & Farzad Bishop, 2004, Oxford: Osprey Publishing, pp. 85-88, ISBN 1 84176 787 5
  3. http://www.cieldegloire.com/as_45_00_victoires.php#zandi


Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]