Francis Gabreski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francis S. Gabreski
Image illustrative de l'article Francis Gabreski

Surnom Gabby
Naissance 28 janvier 1919
Oil City, Pennsylvanie
Décès 31 janvier 2002 (à 83 ans)
Huntington, État de New York
Origine Drapeau de la Pologne Pologne
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme Seal of the US Air Force.svg United States Army Air Force
Grade US-O6 insignia.svg colonel
Années de service 19401967
Conflits Seconde Guerre mondiale

Guerre de Corée

Commandement 61st Fighter Squadron.jpg 61st Fighter Squadron (en)
55th Fighter Squadron.jpg 55th Fighter Squadron (en)
56fgwwii-emblem.jpg 56th Fighter Group (en)
51st Fighter Wing.png 51st Fighter-Interceptor Wing
354th Fighter Wing.png 354th Tactical Fighter Wing
USAF - 18th Wing.png 18th Tactical Fighter Wing
52d Fighter Wing.png 52nd Fighter Wing (Air Defense)

Francis Stanley "Gabby" Gabreski (Franciszek Gabryszewski) (28 janvier 1919 - 31 janvier 2002) est un pilote de chasse américain de l'USAAF titulaire de 34,5 victoires incontestées : 28 victoires lors de la Seconde Guerre mondiale et 6,5 lors de la Guerre de Corée. Le nombre exact de victoires remportées par Gabreski est sujet à controverse. En incluant 3 victoires non datées durant la Seconde Guerre mondiale, son score s'élèverait à 37,5 victoires.

Fait remarquable, toutes les victoires de Gabreski ont été remportées sur des avions de chasse. En effet durant la Seconde Guerre mondiale il avait souvent pour mission d'escorter les bombardiers américains au-dessus de l'Europe occupée. Le rôle des chasseurs américains consistait à abattre les chasseurs ennemis (monomoteurs ou bimoteurs) qui tentaient d'intercepter les bombardiers. Durant la Guerre de Corée la supériorité aérienne américaine était telle que les bombardiers ennemis étaient fort rares, et seuls des chasseurs à réaction Mikoyan-Gourevitch MiG-15 tentaient de leur contester la maîtrise du ciel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Oil City, en Pennsylvanie, il est fils d'émigrants polonais. Il suit des études à l'université Notre-Dame, mais les abandonne pour s'engager dans l'aviation en juillet 1940. Il est breveté pilote en mars 1941 et se trouve à Wheeler Field, près de Pearl Harbor, lorsque les Japonais lancent leur attaque le 7 décembre 1941. Il décolle avec son Curtiss P-36 Hawk mais ne rencontre pas d'appareil ennemi. Il rentre aux États-Unis en octobre 1942. Bilingue en polonais et anglais, il se porte volontaire pour aller se battre en Grande-Bretagne dans les rangs de la Royal Air Force au sein du 315th squadron formé de pilotes polonais ayant fui leur pays lors de l'invasion nazie de septembre 1939. En février 1943, toujours stationné en Grande-Bretagne, il réintègre l'USAAF dans le 56th Fighter Group, basé à Horsham St Faith, qui fait partie de la 8th Air Force. Il est nommé commandant du 61st Squadron qui vole sur Republic P-47 Thunderbolt (P-47D) et accumule les victoires. Avec 28 victoires confirmées, il devient le plus grand as de la 8th Air Force.

Le 20 juillet 1944, mitraillant un terrain d'aviation allemand à la tête de sa formation, il descend un peu trop bas et son hélice heurte un monticule de terre. Il doit se poser sur le ventre. Il s'échappe avant l'arrivée d'une patrouille, mais sans vivres et sans eau il ne peut aller bien loin. Cinq jours plus tard, des paysans allemands le remettent aux autorités. Il finit la guerre dans un camp de prisonniers.

Après la guerre, il devient pilote d'essai à Wright Patterson, Ohio. Il est alors promu au grade de colonel. En septembre 1946 il est rendu à la vie civile, mais sept mois plus tard il réintègre l'US Air Force et prend le commandement du 55th Fighter Squadron. Le 25 juin 1950 éclate la guerre de Corée. Il arrive sur ce théâtre d'opérations avec le 4th Fighter Interception Wing en novembre 1950. Il remporte sa première victoire de cette guerre le 8 juillet 1951. Le 30 novembre 1951, il est nommé commandant du 51st Fighter Interception Wing qui vole sur F-86 Sabre (F-86E). Le 1er avril 1952, il abat son cinquième (et avant-dernier) Mikoyan-Gourevitch MiG-15 et devient le 8e as américain de la guerre de Corée, le titre d'as étant décerné à tout pilote titulaire de cinq victoires.

Liste des victoires de Gabreski[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale (28 victoires incontestées, 3 contestées)
Date Appareil(s) abattu(s)
24/08/1943 Focke-Wulf Fw 190
03/09/1943 Focke-Wulf Fw 190
05/11/1943 Focke-Wulf Fw 190
26/11/1943 2 Messerschmitt Bf 110
29/11/1943 2 Messerschmitt Bf 109
11/12/1943 Messerschmitt Bf 110
29/01/1944 2 Messerschmitt Bf 110
30/01/1944 Messerschmitt Bf 109
inconnue 2 Messerschmitt Me 210 (victoire contestée)
20/02/1944 2 Messerschmitt Bf 110
22/02/1944 Focke-Wulf Fw 190
16/03/1944 2 Focke-Wulf Fw 190
27/03/1944 2 Messerschmitt Bf 109
08/05/1944 Messerschmitt Bf 109
22/05/1944 3Focke-Wulf Fw 190
07/06/1944 2 Messerschmitt Bf 109
inconnue Focke-Wulf Fw 190 (victoire contestée)
12/06/1944 2 Messerschmitt Bf 109
27/06/1944 Messerschmitt Bf 109
05/07/1944 Messerschmitt Bf 109
Guerre de Corée (6,5 victoires)
Date Appareil(s) abattu(s)
08/07/1951 Mikoyan-Gourevitch MiG-15
02/09/1951 Mikoyan-Gourevitch MiG-15
02/10/1951 Mikoyan-Gourevitch MiG-15
11/01/1952 Mikoyan-Gourevitch MiG-15
20/01/1952 1/2 Mikoyan-Gourevitch MiG-15 abattu en collaboration avec un autre chasseur américain
01/04/1952 Mikoyan-Gourevitch MiG-15
13/04/1952 Mikoyan-Gourevitch MiG-15

Décorations[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Décorations étrangères[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Christian J. Ehrengardt, "Francis S. Gabreki, un des grands as américains", Connaissance de l'histoire no 55, avril 1983, Hachette, page 48