5th USAAF

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Insigne de la 5th USAAF

La cinquième force aérienne des États-Unis (en anglais : 5th USAAF) est une des composantes de l'armée de l'air des États-Unis et l'une des plus anciennes encore en service : constituée en septembre 1941, elle n'a jamais été dissoute. Rattachée au commandement des forces aériennes américaines du Pacifique, son quartier général se situe sur la base aérienne de Yokota au Japon.

Son histoire[modifier | modifier le code]

La 5th USAAF est une force aérienne de l'United States Army Air Forces pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle se trouve sur le théâtre d'opération SWPA (SouthWest Pacific Area) dans le Pacifique placée sous l'autorité directe du général Douglas MacArthur.

À l'origine, cette force est créée le 16 août 1941 en tant que Philippine Department Air Force, et elle est activée aux Philippines le 20 septembre 1941. Elle est rebaptisée Far East Air Force (force aérienne de l'extrême-orient) en octobre 1941, puis 5th USAAF (5e force aérienne de l'armée des États-Unis) à partir de février 1942.

Les pilotes de la 5th USAAF inventent la technique du "Skip-Bombing", le bombardement à basse altitude des navires de l'Empire du Japon. À la fin du conflit, ils auront détruit 11 900 avions et coulé 1,7 million de tonnes de navires ennemis.

Ses missions[modifier | modifier le code]

Zones de responsabilité des unités de la 5e force aérienne lors de l'occupation du Japon entre 1945 et 1947.

De par la nature des combats dans cette zone, elle agit essentiellement comme force tactique, c’est-à-dire qu'elle va essentiellement assurer un appui aérien (pour les troupes au sol ou les navires) par des reconnaissances aériennes, des bombardements ou des mitraillages, en fonction des besoins et des éventuelles demandes radio.

L'attaque de Pearl Harbor et les poussées japonaises dans le Pacifique mettent la 5th USAAF au cœur du conflit, puisqu'elle doit assurer la défense des Philippines. Malgré ses efforts, elle n'y parvient pas, et perd la majorité de ses hommes et de son matériel dans ces premiers mois du conflit. Ce qu'il reste de la 5th USAAF quitte alors les Philippines pour rejoindre l'Australie où elle installe son nouveau quartier général. Des unités sont envoyées dans les différentes îles indonésiennes (Java, Sulawesi…), mais aussi en Nouvelle-Guinée, pour contrer l'avancée des japonais. Elle participe ensuite à l'arrêt de la progression japonaise en Nouvelle-Guinée.

À partir de là, les Alliés reprenant la main dans le Pacifique, elle participe à la libération de la Nouvelle-Guinée, à la neutralisation de l'archipel des Îles Bismarck (dont la Nouvelle-Bretagne) et de l'ensemble de l'Indonésie, puis à la libération des Philippines.

En août 1945, des éléments de la 5th USAAF se préparent à l'éventuelle invasion du Japon dans le cadre de l'Opération Downfall puis participe à l'occupation du Japon. Son quartier général est depuis installé à Yokota Air Base.

Composition de la 5th USAAF en 1944-1945[modifier | modifier le code]

FIGHTER GROUPS NIGHT FIGHTER GROUP (P-61) BOMB GROUPS RECCE AND PHOTO GROUPS TRANSPORT GROUPS
35th FG 418th NFS 3rg BG 6th RCN 374th TC
49th FG 421st NFS 19th BG 71st RCN 317th TC
8th FG 547th NFS 43rd BG 375th TC
348th FG 38th BG 433rd TC
475th FG 22nd BG 2nd CC
90th BG
380th BG
345th BG
312th BG
417th BG

NFS : Squadron de chasse nocturne - FG : Groupe de chasse - BG : Groupe de Bombardement - Recce and photo groups : Groupes de Reconnaissance Photo - TCS : Squadron de Transport - CC: Combat Cargo

Les commandants de la 5th USAAF[modifier | modifier le code]

Richard Bong

Records[modifier | modifier le code]

Les deux plus grands as américains de la Seconde Guerre mondiale (et de l'histoire) sont issus de la 5th USAAF. Il s'agit de Richard Bong (40 victoires) et de Thomas Mc Guire (en) (38 victoires).

Liste des missions de combat de la 5th USAAF au jour le jour[modifier | modifier le code]