Carl Panzram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carl Panzram
Information
Surnom Charles Panzram, Jeff Davis, Jefferson Davis, Jeff Rhodes, Jack Allen, Jefferson Baldwin
Naissance 28 juin 1891
Warren, Minnesota (États-Unis)
Décès 5 septembre 1930 (à 39 ans)
Prison de Leavenworth (États-Unis)
Cause du décès Pendaison
Sentence Peine capitale
Meurtres
Nombre de victimes 31
Période 1920 - 1922
Pays États-Unis, Afrique
États New York

Carl Panzram ou Charles Panzram (né le 28 juin 1891 à Warren dans le Minnesota, mort le 5 septembre 1930 à la prison de Leavenworth dans le Kansas) était un tueur en série qui a sévi durant les années 1920 aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carl Panzram est issu d'une famille d'immigrés prussiens John et Matilda Panzram. Carl est arrêté pour la première fois à l'âge de 8 ans, saoul, pour désordre sur la voie publique.

Carl Panzram prend plusieurs identités dans plusieurs États. « Jeff Davis » dans l'Idaho, « Jefferson Davis » en Californie et dans le Montana, « Jeff Rhodes » dans le Montana, « Jack Allen » et « Jefferson Baldwin » dans l'Oregon, « John King », « John O'Leary of Nevada » dans l'État de New York.

Au début il est souvent arrêté pour vol avec effraction, braquage, il ne respecte pas la loi ni les gardiens de prison, il voulut se venger sur le président William Howard Taft.

Carl Panzram est un tueur vicieux, violeur d'enfant, un homme sans âme[1].

En juin 1915, il est emprisonné au Centre Pénitentiaire de Salem pour vol avec effraction dans une maison d'Astoria, Oregon. Mais en septembre 1915, il s'évade avec Otto Hooker qui tua le gardien Harry Minto.

C'est à ce moment qu'il commence à changer d'identité, en 1920 il commet son premier meurtre sur un marin à New York et tue une dizaine d'hommes dont il jette les corps dans la rivière.

Carl Panzram immigre en Afrique où il kidnappe et tue un jeune garçon de 11 ans, mais il déclare aussi dans son livre avoir tué 6 hommes et jeté leurs corps aux crocodiles.

De retour en Amérique en 1922 il tua et viola deux petits garçons, dont l'un à coup de pierres.

Il prétend avoir tué plus de 21 hommes et violé plus de 1 000 autres dans son autobiographie, il a été exécuté par pendaison en 1930 à la prison fédérale de Leavenworth.

Au pied de l'échafaud, on lui demanda s'il avait une dernière volonté. Il répondit à son bourreau : « Oui. Dépêche-toi, espèce de connard ! Depuis que tu tournes en rond, j'aurais eu le temps d'en pendre une dizaine »[2].

Un film est en préparation sur sa vie pour 2008 par le réalisateur John Borowski.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • film : Killer : Journal d'un assassin, 1996 avec James Woods
  • Bienvenue sur la terre. Ian Harrison. Hors Collection. 2007.
  • Les grand dossiers criminels modernes. John Marlowe. Original Decouverte. 03 2012
  1. Le détective Mark Gado pour http://www.crimelibrary.com/serial_killers/history/panzram1/1.html
  2. Thomas Gaddis et James Long, Killer: A Journal of Murder, Macmillan Publishers (ISBN 0848801636)