H. R. Haldeman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bob Haldeman, en 1971.

Harry Robbins « Bob » Haldeman (27 octobre 1926-12 novembre 1993) était un homme d'affaires et conseiller politique américain. Chef de cabinet de la Maison Blanche (White House Chief of Staff) sous le président Richard Nixon, il a été impliqué dans le scandale du Watergate.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1948, il entre à l'Université de Californie, où il rencontre John Ehrlichman, qui deviendra lui aussi un proche conseiller du président. Il commence sa carrière dans la publicité, à Los Angeles et New York. Il rencontre Nixon en 1950, et intègre son équipe de campagne en 1956 (pour la vice-présidence), 1960 (pour la présidence), et en 1962, lors de sa tentative infructueuse pour devenir gouverneur de Californie. En 1968, c'est lui qui dirige l'équipe de campagne de Nixon, lorsqu'il est élu président.

Nommé chef de cabinet de la Maison Blanche en 1969, il forme avec Ehrlichman un tandem surnommé le « mur de Berlin », car ils écartent les autres collaborateurs de Nixon, dont ils restent les plus proches conseillers.

Lors du scandale du Watergate, il est mis en cause en tant que commanditaire de l'équipe de « plombiers » qui a cambriolé le siège du parti démocrate, et il doit démissionner avec Ehrlichman le 30 avril 1973. John Dean, ancien conseiller juridique de la Maison Blanche, témoigne contre lui, affirmant qu'il a comploté pour enterrer l'affaire, peu après que le cambriolage eut eu lieu, ce qui sera confirmé par des enregistrements remis par la Maison Blanche. Il est condamné en janvier 1975 pour conspiration, obstruction à la justice et parjure et effectue une peine de 18 mois de prison.