Daniel Albrecht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Albrecht Alpine skiing pictogram.svg
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport ski alpin
Période active 2003-2013
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance 25 mai 1983 (31 ans)
Taille 1,82 m
Poids de forme 88 kg
Club Fiesch-Eggishorn
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 0 0
Championnats du monde 1 1 0
Coupe du monde (globes) 0 0 1
Coupe du monde (épreuves) 4 4 0
* Dernière mise à jour : 22 février 2014

Daniel Albrecht, né le 25 mai 1983 à Fiesch (Suisse), est un skieur alpin suisse. Il a notamment remporté trois médailles aux championnats du monde 2007 à Åre (la médaille d'or en combiné, l'argent en slalom géant et le bronze dans la course des nations), par ailleurs il a remporté quatre épreuves de coupe du monde (trois slaloms géants et un super-combiné).

Biographie[modifier | modifier le code]

Grand espoir du ski alpin, Daniel Albrecht s'illustre d'abord lors des championnats du monde junior de 2003, au cours desquels il remporte trois titres (la descente, le slalom géant et le combiné), ainsi qu'une médaille d'argent en slalom.

Quatre ans plus tard, il est l'athlète masculin qui remporte le plus de médailles aux championnats du monde d'Åre (3 médailles), alors qu'il n'est pourtant pas encore monté sur un podium de coupe du monde. Au cours de la saison 2007-2008, il continue sa progression et s'impose deux fois en coupe du monde à Beaver Creek en super-combiné et en slalom géant. Au mois de janvier 2008, il termine 2 fois deuxième en Géant à Adelboden et en super-Ccmbiné à Wengen. En ouverture de la coupe du monde 2008-2009, il gagne le slalom géant de Sölden, puis celui d'Alta Badia, ce qui porte à 4 son total de victoires en coupe du monde et à 8 son nombre de podiums.

Le 22 janvier 2009, il est victime d'une lourde chute au cours du deuxième entraînement de la descente de Kitzbühel. Dans le coma, il est transporté en hélicoptère aux soins intensifs de l'hôpital d'Innsbruck où il est soigné pour une hémorragie cérébrale et des contusions à un poumon. Son état étant particulièrement sérieux, les médecins le maintiennent dans un coma artificiel pendant trois semaines. Il se réveille amnésique, mais sans séquelles physiques graves.

Suite à une récupération rapide, Daniel Albrecht annonce son retour en Coupe du monde de ski alpin dès l'ouverture de la saison 2009-2010 à Sölden. Il doit néanmoins finalement déclarer forfait avant la compétition, insuffisamment préparé. Il diffère à nouveau son retour lors de la tournée américaine trois semaines plus tard. Son état de forme demeure très incertain et les observateurs sont de plus en plus perplexes quant à la date de son retour en compétition, d'autant plus que très peu d'informations filtrent de son entourage.

Il fait son grand retour le 5 décembre 2010 en slalom géant de Beaver Creek où il finit 21e sous les applaudissements du public et des autres skieurs. En octobre 2013, il annonce son retrait de la compétition sportive [1].

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement final: 7e en 2008.
  • 4 victoires (1 en super-combiné, 3 en slalom géant).
  • 8 podiums.

Différents classement en coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année/Classement Général Descente Super G Géant Slalom Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2005 53e 124 - - - - 43e 24 34e 50 4e 50
2006 50e 139 - - - - 30e 46 26e 77 36e 16
2007 27e 334 30e 80 31e 22 20e 67 22e 104 18e 61
2008 7e 795 43e 17 23e 93 5e 284 18e 156 3e 245
2009 20e 427 22e 105 23e 50 7e 221 55e 11 18e 40
2011 140e 12 - - 42e 12 - - - - - -
2012 152e - - - 52e 0 - - - - - -

Détails des victoires[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Slalom géant Combiné Total
2008 Drapeau : États-Unis Beaver Creek Drapeau : États-Unis Beaver Creek 2
2009 Drapeau : Autriche Sölden
Drapeau : ItalieAlta Badia
2
Total 3 1 4

(État au 14 mars 2009)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Albrecht arrête sa carrière », sur lequipe.fr,‎ 6 octobre 2013

Lien externe[modifier | modifier le code]