Corps aérien irlandais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aer Chór na hÉireann(ga)
Badge of the Irish Air Corps.svg
Emblème du Corps aérien Irlandais

Période 1924 - présent
Pays Drapeau de l'Irlande Irlande
Allégeance Forces de Défense irlandaises
Type Force aérienne
Effectif 930 personnes
Surnom IAC
Couleurs Irish Air Corps roundel.svg
Devise Forḟaire agus Tairiseaċt
Équipement 24 aéronefs

Le Corps aérien Irlandais (Irlandais : Aer Chór na hÉireann) est la composante aérienne des forces de Défense irlandaises[1]. qui fournit un appui aérien à l'armée et au service naval, ainsi que des services aériens non-militaire tels que la recherche et le sauvetage et que service du transport aérien ministériel. La base aérienne principale est celle de Casement Aerodrome situé à Baldonnel[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Service aérien irlandais[modifier | modifier le code]

Au cours des pourparlers du traité anglo-irlandais de 1921, un biplan Martinsyde Type A Mark II fut acheté et mis en attente durant 24 heures à l'aéroport de Croydon (en) afin de permettre à Michael Collins de s'échapper et de revenir en Irlande, si les pourparlers avaient échoué. L'avion n'était pas nécessaire pour cette mission mais il est devenu le premier avion du nouveau Service aérien de juin 1922[3]. À la fin de l'année 1922, le Service aérien fut composé de dix avions (dont six Bristol F2B de la Première Guerre mondiale), et environ 400 hommes.

Le corps aérien[modifier | modifier le code]

Les premières années[modifier | modifier le code]

Avec la création des Forces de défense en 1924, le service aérien est devenu le nouveau corps aérien de l'armée et continue de faire partie de l'armée de terre jusqu'en 1990.

En 1938, quatre chasseurs biplan Gloster Gladiator furent livrés. Huit autres ont été commandés, mais n'ont pas été livrés en raison de l'embargo dû au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il n'existe pas de registre des avions de l'Air Corps montrant l'engagement de chaque aéronef belligérant, bien que des dizaines de ballons de barrage ont été abattus. 163 aéronefs belligérants ont atterri en Irlande pendant la guerre, et de cette façon l'armée de l'air a acquis un Lockheed Hudson, un Fairey Battle et trois Hawker Hurricane[3]. Le Hurricaine a donné à l'armée de l'air un avion de combat moderne, et 20 ont volé sous des couleurs irlandaises. Après la guerre, les Hurricanes furent remplacés par des Supermarine Seafires et quelques Spitfire biplaces pour la formation.

Le de Havilland Dove est devenu l'avion de transport du Corps. L'ère du jet a commencé en Irlande le 30 juin 1956, lorsque le corps pris livraison d'un de Havilland Vampire T.55 d'entraînement[4]. Au début de l'année 1963, le Corps a pris livraison de ses premiers hélicoptères, huit SA.316B Alouette III, dont sept sont restés en service au début du 21e siècle.

Au milieu des années soixante et au début soixante-dix, le Corps a joué un rôle dans l'expansion de l'industrie cinématographique de l'Irlande. Les pilotes et le personnel technique participèrent ainsi au film à succès, en 1965, Le Crépuscule des aigles.

Un SA 365Fi Dauphin II du Corps Aérien Irlandais atterrit au Phoenix Park de Dublin

Expansion[modifier | modifier le code]

Dans le milieu des années 1970, l'expansion de la «Ministerial Air Transport Service" (SMAT), après l'adhésion de l'Irlande à la Communauté économique européenne (aujourd'hui Union européenne) a conduit à l'acquisition du premier jet d'affaire du Corps, un BAe 125-700.

En 1975, plusieurs avions à réaction Fouga CM-170 Magister ont été achetés d'occasion à partir de la France. Ils ont été utilisés pour la formation des pilotes, et par la patrouille acrobatique irlandaise des Silver Swallows. Ils ont été retirés du service en 1998 et non remplacé, laissant le Aer Chór na hÉireann sans avions de combat à réaction.

En 1977, dix SIAI-Marchetti SF.260WE Warriors ont été livrés pour la formation et l'attaque au sol. Quatre ont été perdus dans des accidents. En 1986, cinq SA 365Fi Dauphin II ont été acquis afin de répondre aux missions de rôle SAR. Deux d'entre eux ont été modifiés pour fonctionner à partir du service naval d'hélicoptère de patrouille du navire LÉ Eithne.

Dans le cadre des obligations de l'Irlande à l'Union européenne, les patrouilles du Corps aérien Irlandais représentait 132,000 miles carrés (342,000 km2) de mer. L'armée de l'air ayant précédemment travaillé avec deux des trois Beechcraft 200 Super King Airs pour cette fonction. Toutefois, le Super King Airs utilisé pour la patrouille maritime ont été éliminés dans les années 1990, et le troisième a été alloué pour le transport de fonctions[5]. Deux avions de patrouille maritime CASA C235-100 ont maintenant entrepris ces patrouilles - et ont été mis à niveau en 2006/2007 par EADS CASA à la norme FITS Persuader avec radar amélioré, et équipement infra rouge d'une nouvelle série.

Dans son rôle MATS, après la prise en charge de la présidence de l'UE par l'Irlande, le Corps a loué un Grumman Gulfstream III (en) - qui, en 1990 est devenu le premier avion militaire irlandaise à faire le tour du monde. Un Grumman Gulfstream IV a ensuite été acquis, comme un Learjet 45.

En 2004, huit avions-école Pilatus PC-9M ont été livrés à l'armée de l'air. L'avion a été les premiers avions du Air Corps à rompre avec une tradition de l'IAC pour l'utilisation consécutive de numéros de queue et a été le premier avion du Corps d'avoir des sièges éjectables depuis le Vampire.

Deux hélicoptères utilitaires légers Eurocopter EC-135P2 ont été livrés à l'armée de l'air irlandaise en novembre 2005. Le premier des quatre AgustaWestland AW139 a été remis à l'IAC lors de l'installation d'Agusta à Milan en novembre 2006[6]. Deux des AW139 sont restés à Milan, pour assurer la formation des pilotes irlandais avant de s'envoler pour l'Irlande en décembre 2006. Ces hélicoptères sont une première pour le corps car ils ont été livrés avec la capacité d'installer des mitrailleuses de calibre 7,62 mm aux portes latérales.

Le 12 octobre 2009, un instructeur du corps aérien, le capitaine Derek Furniss et le cadet David Jevens ont été tués lors du crash de leur Pilatus PC-9 durant un exercice d'entraînement dans le comté de Galway.

Au cours des guerre civile libyenne de 2011, le Corps aérien irlandais a été chargé d'évacuer une quarantaine de citoyens irlandais du pays. L'opération a impliqué deux avions (le Learjet et un CN-235), et neuf personnes, avec Malte comme base temporaire[7],[8],[9].

CASA CN-235 de l'Aer Chór na hÉireann

Aéronefs[modifier | modifier le code]

[Quand ?]

Aéronefs Origine Type En service Versions Notes
Avion-école
Pilatus PC-9 Drapeau de la Suisse Suisse Avion d'entraînement 7 PC-9M 8 livrés. Un perdu au cours d'un accident en octobre 2009.
Cessna 172 Drapeau de la France France Avion d'entraînement de surveillance et contrôles 5 FR172H
Hélicoptère
Eurocopter EC135 Drapeau de l’Union européenne Union européenne Hélicoptères utilitaires et de formation 4 EC135P2 Également utilisés à appuyer l'armée quand ils ne servent pas à la formation des pilotes
AgustaWestland AW139 Drapeau de l'Italie Italie Hélicoptère polyvalent 6 AW139 Parfois armés de mitrailleuses montées sur les portes.
Avion de transport
CASA CN-235 Drapeau de l'Espagne Espagne/ Drapeau de l'Indonésie Indonésie Patrouille maritime 2 CN-235M-100P Mis à niveau par EADS-CASA en 2008
Gulfstream Aerospace Gulfstream IV Drapeau des États-Unis États-Unis Transport VIP 1
Learjet 45 Drapeau des États-Unis États-Unis Transport VIP 1

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Forces de défense irlandaises est constituée de Forces de défense permanentes (PDF) et de la Réserve des Forces de défense. (RDF)L'armée de l'air font partie de la PDF.
  2. (ga) - Official site of IAC
  3. a et b (en) Military.ie/aircorps/history - History page on official IAC site
  4. (nl) The Irish Air Corps/Aer Chór na hÉireann at Scramble
  5. 102 Squadron operated one Beech King Air (#BB-672 with tail-number 240), but (as of 2010) it is out of service and hangared. Two previously operated aircraft (#BB-376 and #BB-208, with tail-numbers 232 and 234) were sold in 1991 and 1992 respectively. See IrishAirPics IAC register
  6. Air Corps Fleet - Agusta Westland AW139
  7. Times of Malta: Ireland sends planes to Malta for Libyan airlift - 22 February 2011
  8. RTE News: Air Corps to fly Irish citizens out of Libya - 23 February 2011
  9. Irish Examiner: Irish Government planes on standby for Libya evacuation 23 January 2011