Fairey Battle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Fairey Battle Su-27 silhouette.svg
Fairey Battle.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Fairey Aviation Ltd.
Rôle Chasseur-bombardier
Équipage
3 hommes
Motorisation
Moteur Rolls-Royce Merlin Mk.I
Nombre 1
Type Moteur à pistons
Dimensions
Envergure 14,99 m
Longueur 12,12 m
Hauteur 4,59 m
Masses
Avec armement 4 895 kg
Performances
Vitesse maximale à 3 960 m : 388 km/h
Plafond 7 160 m
Rayon d'action 1 700 km
Armement
Interne 2 mitrailleuses de calibre 7,7 mm
Externe 454 kg de bombes

Le Fairey Battle est un avion britannique du type chasseur-bombardier de la firme Fairey Aviation Ltd. ayant participé à la Seconde Guerre mondiale.

Après la campagne de France en 1940, cet appareil fut déclassé, car il était trop lent et trop vulnérable face aux chasseurs allemands et à la Flak. Il ne participa plus aux opérations militaires et fut utilisé comme avion de liaison ou d'entraînement.

Engagements[modifier | modifier le code]

Il fut utilisé pour contrer la percée de Sedan dans les Ardennes, pour bombarder les ponts sur la Meuse ainsi qu'en Belgique le , par les forces aériennes belges, pour tenter de détruire trois ponts sur le canal Albert. Ce furent de vraies missions suicides, car en raison de sa lenteur et de son faible armement défensif, son taux de pertes fut très élevé. Ainsi, lors du bombardement — qui échoua, car des bombes de 50 kg ne pouvaient rien contre des ponts en béton — des trois ponts sur le canal Albert en Belgique, aucun des trois avions envoyés ne revint.

Dans la nuit du 15 au 16 octobre 1940 le Polish squadron 301 fait un raid sur Boulogne-sur-Mer, et les squadrons 12 et 142 font un raid sur Calais.

Poche de Dunkerque pendant l'Opération Dynamo.

Sources[modifier | modifier le code]