Alpes grées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alpes grées
Massifs des Alpes occidentales
Géographie
Altitude 3 752 m, Pointe de Charbonnel
Massif Alpes
Administration
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Région
Régions
Rhône-Alpes
Piémont, Vallée d'Aoste
Département
Province
Savoie
Turin
Géologie
Roches Roches métamorphiques

Les Alpes grées ou Alpes graies (italien : Alpi Graie) désignent un sous-ensemble et un massif des Alpes franco-italiennes à cheval sur les régions du Val d'Aoste et du Piémont et le département de la Savoie, auxquels on peut adjoindre la Haute-Savoie et le canton du Valais.

Les parcs nationaux de la Vanoise et du Grand Paradis recouvrent une partie du massif et font jonction au pas du Bouquetin culminant à 3 335 m près de la Grande aiguille Rousse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Les Alpes grées sont comprises entre les cols frontaliers du Petit col Ferret (limite admise en 1926[réf. souhaitée]) et du Mont-Cenis et se situent entre les Alpes pennines au nord et les Alpes cottiennes au sud. Elles sont drainées principalement par l'Isère (Tarentaise), l'Arc (Maurienne) et l'Arve d'une part, la Doire baltée, l'Orco et la Stura di Lanzo d'autre part.

Au sens large, l'appellation Alpes grées désigne la chaîne formée par les massifs du Mont-Blanc, du Beaufortain, de la Lauzière, de la Vanoise et du Grand Paradis.

Au sens restrictif, l'appellation Alpes grées désigne généralement exclusivement le massif à cheval sur la frontière Savoie-Piémont-Val d'Aoste, du col du Petit-Saint-Bernard au nord, jusqu'au col du Mont-Cenis au sud, auquel se rattache le chaînon du Charbonnel (zone centrale) (ancienne province romaine[Quoi ?]).

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

Seuls les sommets de la zone centrale sont listés ci-dessous :

Cols[modifier | modifier le code]

Les cols principaux sont classés dans le tableau ci-dessous.

  • « MB » pour le massif du Mont-Blanc,
  • « C » pour la zone centrale,
  • « GP » pour le massif du Grand Paradis
  • « V » pour le massif de la Vanoise.
nom lieu massif type altitude (mètres)
Col de la Brenva Courmayeur à Chamonix MB enneige 4333
Col de Triolet Chamonix à Courmayeur MB enneige 3691
Col d'Argentière Chamonix à Orsières MB enneige 3516
Col de la Grande Rousse Val de Rhêmes au Valgrisanche C enneige 3500
Col de Talefre Chamonix à Courmayeur MB enneige 3484
Col de Gebroulaz Modane à Méribel V enneige 3470
Col de Monel Cogne à Locana GP enneige 3428
Col de Miage Les Contamines à Courmayeur MB enneige 3376
Col du Géant Chamonix à Courmayeur MB glacier 3371
Col du Grand Paradis Cérisoles au Valsavaranche GP glacier 3349
Col du Charforon Cérisoles au Valsavaranche GP enneige 3331
Col de Teleccio Cogne à Locana GP enneige 3326
Col du Chardonnet Chamonix à Orsières MB enneige 3325
Col de Lauzon Cogne au Valsavaranche GP piste équestre 3301
Col du Bouquetin Bonneval-sur-Arc à Val d'Isère C glacier 3300
Col St-Grat Valgrisanche à La Thuile C glacier 3300
Col du Tour Chamonix à Orsières MB glacier 3280
Fenêtre de Saleinaz Glacier de Saleinaz vers Trient MB glacier 3264
Col de l'Herbetet Cogne à Valsavarenche GP glacier 3257
Col du Collerin Bessans à Balme C glacier 3202
Col du Grand Etret Ceresole Reale à Valsavaranche GP glacier 3158
Col de Bassac Val de Rhêmes au Valgrisanche C glacier 3153
Col du Carro Bonneval-sur-Arc à Ceresole Reale C glacier 3140
Col d'Arbole Cogne à Brissogne GP glacier 3137
Col de la Goletta Val d'Isère au val de Rhêmes C glacier 3120
Col de Rhêmes Val d'Isère au val de Rhêmes C glacier 3101
Col de la Grande Casse Pralognan à Termignon V glacier 3100
Col de Sea Bonneval-sur-Arc à Forno Alpi Graie C glacier 3083
Col de l'Autaret Bessans à Usseglio C sentier 3070
Col de Girard Bonneval-sur-Arc à Forno Alpi Graie C glacier 3044
Col Rosset Valsavaranche au val de Rhêmes C chemin 3024
Col d'Arnas Bessans à Balme C glacier 3014
Col de la Galise Ceresole Reale à Val d'Isère C glacier 2998
Col de Sort Valsavarenche au val de Rhêmes GP chemin 2967
Quecees de Tignes Val d'Isère à Termignon V glacier 2940
Col della Nouva Cogne à Pont-Canavese GP chemin 2933
Col de Breuil Bourg-Saint-Maurice à La Thuile MB glacier 2879
Col de Garin Aoste à Cogne GP sentier 2868
Collarin d'Arnas Balme à Usseglio C glacier 2850
Colle della Finestra Rhêmes au Valgrisanche C sentier 2847
Fenêtre de Champorcher Cogne à Champorcher GP chemin 2838
Col Vaudet Sainte-Foy-Tarentaise au Valgrisanche C sentier 2836
Col de Bardoney Cogne à Pont Canavese GP glacier 2833
Col de Chavière Modane à Pralognan V sentier 2806
Col de la Leisse Tignes à Termignon V glacier 2780
Col de l'Iseran Bonneval-sur-Arc à Val d'Isère C route 2769
Ghicet di Sea Balme à Forno Alpi Graie C sentier 2735
Col de la Sachette Tignes à Bourg-Saint-Maurice V sentier 2729
Col du Palet Tignes à Moûtiers ou Bourg St Maurice V chemin 2658
Col du Mont Ste Foy au Valgrisanche C chemin 2646
Col du Nivolet Cérisoles au Valsavaranche GP route de Cérisoles 2641
Colle della Crocetta Cérisoles à Forno Alpi Graie C chemin 2636
Col de la Platière Saint-Jean-de-Maurienne à Moûtiers V chemin 2600
Col du Mont Tondu Les Contamines à Courmayeur MB glacier 2590
Col Ferret Courmayeur à Orsières MB chemin 2533
Col de la Vanoise Pralognan à Termignon V chemin 2527
Col de la Seigne Les Chapieux à Courmayeur MB chemin 2512
Col du Bonhomme Contamines aux Chapieux MB sentier 2483
Col des Encombres Saint-Michel-de-Maurienne à Moûtiers V chemin 2337
Col de Balme Chamonix à Trient MB chemin 2201
Col du Petit-Saint-Bernard Aoste à Moûtiers C route 2188
Col du Mont-Cenis Lanslebourg à Suse C route 2081
Col de la Madeleine La Chambre à la Léchère V route 1993
Cormet de Roselend Beaufort-sur-Doron à Bourg-Saint-Maurice MB route 1967
Col Chécrouit Courmayeur au Lac de Combal MB chemin 1960
Col de Voza Chamonix aux Contamines MB chemin 1675
Col de la Forclaz (F) Chamonix à Saint-Gervais MB chemin 1556
Col de la Forclaz (CH) Vallorcine à Martigny MB route 1520

Géologie[modifier | modifier le code]

Le massif est constitué principalement de roches cristallines et sédimentaires ayant toutes un passé métamorphique. On trouve notamment des schistes lustrés, des ophiolites (c'est-à-dire serpentinites et prasinites) et des gneiss œillés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Situées sur l'ancien pays des Ceutrons, le nom des Alpes grées vient du dieu topique indigène Graius[1]. L'arc alpin était alors administré par Rome sous forme de provinces. La tâche importante des provinces alpines était de régir les cols et les voies d'accès. La province Alpes Graiae avait deux grands cols sous son autorité : le col du Mont Cenis à l'extrémité sud et tout particulièrement le col du Petit-Saint-Bernard, situé alors non loin de sa bordure est.

L'histoire administrative de cette province romaine, qui avait pour capitale Aime (Axima), reste mal connue. Les Alpes Grées sont parfois désignées comme Alpes Atrectiennes et on leur rattacha, au IIIe siècle au plus tard, les Alpes Pennines, association qui persista durant le Bas-Empire[2].

Activités[modifier | modifier le code]

Stations de sports d'hiver[modifier | modifier le code]

Seules les stations de la zone centrale sont listées ci-dessous :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • ...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Colette Jourdain-Annequin, « L'image de la montagne ou la géographie à l'épreuve du mythe et de l'histoire : l'exemple de la traversée des Alpes par Hannibal », Dialogues d'histoire ancienne, Vol. 25, no 1, 1999, p. 113.
  2. François Bérard, « Un nouveau procurateur à Aime en Tarentaise. Savoie », Gallia, 52, 1995, p. 355-356 Lire en ligne