Dacie aurélienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dacie (homonymie).
Carte des Balkans au VIe siècle, à la veille de l'arrivée des Slaves, montrant les provinces du "Diocèse de Dacie".

La Dacie aurélienne est une ancienne province de l'Empire romain d'Orient fondée par l'empereur Aurélien auquel elle doit son nom, après le retrait de l'administration et de l'armée romaines de Dacie romaine en 271. Entre 271/275 et 285, la Dacie aurélienne occupe la plus grande partie de ce qui est aujourd'hui la Serbie orientale et la Bulgarie. Sa capitale est Serdica (aujourd'hui Sofia). L'empereur Dioclétien divise la Dacie aurélienne en deux provinces: la Dacie Méditerranée autour de Serdica et la Dacie ripense (grec moderne : Δακία Παραποτάμια: la Dacie des berges du fleuve - il s'agit du Danube) autour de Ratiaria (aujourd'hui Arčar en Bulgarie à proximité de la ville de Lom : l'évolution linguistique de Ratiaria à Artchar montre une particularité phonologique de l'aroumain : "a" préposé au "r")[1]. Ultérieurement ces deux “Dacies” formeront, avec les provinces de Dardanie, de Mésie inférieure et de Prévalitaine, le Diocèse de Dacie, qui disparaîtra au VIIe siècle lors de l'installation en masse des Slaves et des Bulgares, qui remplacent l'autorité impériale et submergent les Thraces romanisés locaux, ancêtres des Valaques.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Hiéroclès, Synecdemus, 655.1 et Procope, De Aedificiis.