Suse (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Suse.
Suse
Panorama de la ville.
Panorama de la ville.
Noms
Nom italien Susa
Nom francoprovençal Susa
Nom piémontais Susa
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Piedmont.svg Piémont 
Province Provincia di Torino-Stemma.svg Turin 
Maire Sandro Plano
2014
Code postal 10059
Code ISTAT 001270
Code cadastral L013
Préfixe tel. 0122
Démographie
Gentilé segusini
Population 6 727 hab. (31-12-2010[1])
Densité 597 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 08′ 00″ N 7° 03′ 00″ E / 45.13333, 7.0545° 08′ 00″ Nord 7° 03′ 00″ Est / 45.13333, 7.05  
Altitude Min. 503 m – Max. 503 m
Superficie 1 126 ha = 11,26 km2
Divers
Saint patron San Giusto
Fête patronale 5 août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Piémont

Voir sur la carte administrative du Piémont
City locator 14.svg
Suse

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Suse

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Suse
Liens
Site web http://www.cittadisusa.it

Suse (en italien, piémontais et francoprovençal Susa), également écrit Suze est une commune italienne de la province de Turin, dans le Piémont.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est située à 500 m d'altitude dans la vallée du même nom, entre Turin et le Fréjus, et commande le pas de Suse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Appelée Porte de la guerre à cause de sa situation sur les frontières de la France et du défilé, le pas de Suse[2].
Selon Tite-Live Suse aurait été traversée par les troupes d'Hannibal après son passage des Alpes en suivant la future voie des Alpes[2]. On estime que Suse fut fondée sous le règne de l'empereur Auguste, sous le nom de Segusium, lorsque celui-ci se fraya un chemin pour entrer dans le Dauphiné par col de Montgenèvre.
Au Ier siècle av. J.-C. et jusqu’en 63 de l’ère chrétienne, Suse (Segusio) est la capitale d’un royaume alpestre, le royaume de Suse. Après l’annexion par l’Empire romain, elle est capitale de la province des Alpes cottiennes et devient florissante jusqu'au temps de Constantin. En 297, la province est absorbée par celles des Alpes-Maritimes et Suse sera réduite en cendre[2].

Après le règne des Lombards, Suse fut rétablie par Charlemagne qui établit Theubald marquis de Suze[3]

En 1629, pendant la guerre de Succession de Mantoue, la ville est prise par les troupes françaises après leur victoire au Pas-de-Suze.

Pendant la guerre de la Ligue d'Augsbourg, Nicolas de Catinat occupe Suse le 18 novembre 1690, après sa victoire le 18 août sur les Piémontais lors de la bataille de Staffarde.

De 1796 à 1814, Suse fait partie de l’Empire français.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1999 2004 Sandro Plano Gruppo Consiliare "Susa"  
2004 2009 Sandro Plano Gruppo Consiliare "Susa"  
2009 en cours Gemma Amprino    
2014 en cours Sandro Plano    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Castelpietra, Coldimosso, San Giuliano, Traduerivi

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Giaglione, Venaus, Mompantero, Bussoleno, Gravere, Meana di Susa, Mattie

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Monuments et lieux d’intérêt[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]



Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. a, b et c Dictionnaire historique et géographique de l'Italie T2 page 541
  3. Histoire généalogique de la royale maison de Savoye par Samuel Guichenon,Menestrier page 1147