Breuil-Cervinia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Breuil.
Breuil
Cervinia
Vue panoramique du Breuil
Vue panoramique du Breuil
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Valle d'Aosta-Stemma.svg Vallée d'Aoste
Province (s) Blason ville It Aoste.svg Aoste
Commune (s) Valtournenche
Code postal 11021
Index tel. 0166
Géographie
Coordonnées 45° 56′ 04″ N 7° 37′ 52″ E / 45.93444, 7.6311145° 56′ 04″ Nord 7° 37′ 52″ Est / 45.93444, 7.63111  
Altitude Min. 2,050 m – Max. 2,561[1] m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Breuil

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Breuil

Le Breuil (en italien, Cervinia) est l'une des plus importantes stations de ski et d'alpinisme italienne. Ses habitants se nomment « Breuilliençois ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Breuil est devenu célèbre à l'époque de la conquête du Cervin, tenté par les guides valtournains Jean-Antoine Carrel et Jean-Joseph Maquignaz. Le premier atteint le sommet du côté sud le jour suivant l'exploit de l'anglais Edward Whymper du côté nord. La tradition alpiniste breuilliençoise, la plus importante de la Vallée d'Aoste, a été perpétuée par la Société des guides du Cervin, siégeant au Breuil.

La fondation du village Cervinia remonte à la période fasciste, lorsque des entrepreneurs milanais ont planifié et mis en œuvre la construction d'une station de ski dans une cuvette de pâturages au pied du Cervin appelée Le Breuil, à 2 009 metres d'altitude (3 479 m au col du Glacier à la frontière italo-suisse) dans le haut Valtournenche, en Vallée d'Aoste. La première phase des travaux s'acheva en 1936, depuis lors, le développement du tourisme n'a plus cessé.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Cette zone est appelée en patois valdôtain Lo Breuill. Ce mot, indiquant une terrasse alpine marécageuse et présentant aussi une autre variante francoprovençale, Braoulé, est répandu dans la toponymie valdôtaine sous de différentes formes francisées, comme Breil, Bruil et Breuil.

Langues[modifier | modifier le code]

Du fait que les activités et les commerces de Cervinia, aussi bien que les touristes, proviennent en presque totalité du reste de l'Italie, l'italien est devenu la première langue parlée à Breuil-Cervinia, surtout après la fin des années 1960. Suivent le français et le valdôtain, le dialecte francoprovençal du Val d'Aoste.

Domaine skiable[modifier | modifier le code]

Le domaine skiable compte 133 km de pistes.

Les pistes s'égrènent autour du Plateau Rosa (3 480 mètres), et il est possible de rejoindre Zermatt et d'accéder au point culminant du domaine skiable Matterhorn ski paradise à 3 899 mètres d'altitude (Bosse du Rollin). Le point culminant de la station est à 4 478 mètres d'altitude à la croix du Cervin, au sommet de ce dernier. Du fait de son altitude et de son orientation la station bénéficie d'un enneigement précoce (ouverture des pistes et de la station fin octobre de chaque année) et tardif jusque fin avril. La ligne de crête avec le Valais proche lui permet de bénéficier d'un ensoleillement sans égal comme d'une protection contre les vents et perturbations venant du nord.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Référence pour l'altitude du village : l'église.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]