Bâtiments du Camp Jacob

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Bâtiment Jacob.
Bâtiments du Camp Jacob
Camp Jacob à Saint-Claude - Université des Antilles et de la Guyane.JPG

Vue des bâtiments historiques devenus campus en juin 2013

Présentation
Type
Construction
Destination initiale
Destination actuelle
Propriétaire
État français, EPSCP
Statut patrimonial
Localisation
Situation
Coordonnées
Localisation sur la carte des Petites Antilles
voir sur la carte des Petites Antilles
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Guadeloupe
voir sur la carte de Guadeloupe
Red pog.svg

Les bâtiments du Camp Jacob sont initialement ceux d'un hôpital situé au lieu-dit de Morne-Houël à Saint-Claude sur Basse-Terre dans le département de la Guadeloupe en France. Bâtis vers 1845 comme hôpital militaire avant de devenir un hôpital civil, ils sont inscrits aux monuments historiques en 2005[1]. Après une importante rénovation et restructuration, ils accueillent depuis 2013 les locaux de l'université des Antilles et de la Guyane, dont ils constituent le campus sur Basse-Terre.

Historique[modifier | modifier le code]

Hôpital militaire[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, le site, en raison de sa position stratégique et de sa localisation sur les hauteurs surplombant Basse-Terre (à 545 mètres d'altitude sur les pentes de la Soufrière), est occupé par l'armée qui y établit un hôpital militaire et un camp d'acclimatation au climat tropical pour les troupes venues de métropole. Le camp Jacob, du fait de son altitude, permet également de préserver les troupes des pics de malaria et de fièvre jaune durant les mois d'été[2]. Après le tremblement de terre de février 1843, l'amiral Gourbeyre, alors gouverneur de la Guadeloupe, demande à l'architecte Antonin Romand de réaliser les plans des nouveaux bâtiments modernes, rationalisés (comprenant plusieurs salles disposées autour d'un bâtiment central), et en fer[3]. Les travaux sont rapidement entrepris et l'hôpital est inauguré le [3]. En 1931, l'architecte Ali Tur conçoit le bâtiment du « Pavillon opératoire[4] ». L'ensemble des bâtiments historiques du Camp Jacob sont inscrits aux monuments historiques le .

Campus[modifier | modifier le code]

À partir de 2007, un important projet de réhabilitation et de restructuration des bâtiments du Camp Jacob est mis en œuvre par l'État et la région de la Guadeloupe pour permettre d'accueillir un nouveau campus dit « Camp Jacob » pour l'université des Antilles et de la Guyane qui est inauguré pour la rentrée 2013. Il comprend l'Institut universitaire de technologie et le Département pluridisciplinaire de lettres, langues et sciences humaines[5] avec les infrastructures classiques associées aux CROUS (bibliothèque, médiathèque, restaurant universitaire, résidences étudiantes).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]