Timea Bacsinszky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Timea Bacsinszky
Image illustrative de l'article Timea Bacsinszky
Timea Bacsinszky à Roland-Garros 2015.
Carrière professionnelle
2004
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (27 ans)
Drapeau : Suisse Lausanne
Taille / poids 1,7 m (5 7) / 62 kg (136 lb)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Gains en tournois 5 066 036 $
Palmarès
En simple
Titres 4
Finales perdues 3
Meilleur classement 9e (16/05/2016)
En double
Titres 4
Finales perdues 3
Meilleur classement 36e (31/01/2011)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/2 1/4 1/16
Double 1/16 1/16 1/16 1/8
Mixte 1/32 1/16
Médailles olympiques
Double - 1 -

Timea Bacsinszky, née le à Lausanne, est une joueuse de tennis suisse.

Professionnelle depuis 2003, elle a remporté quatre titres en simple sur le circuit WTA et atteint la 9e place mondiale en mai 2016. Son meilleur résultat en tournoi du Grand Chelem est une demi-finale à Roland-Garros perdue face à Serena Williams en 2015. Lors des Jeux olympiques de Rio en 2016, elle décroche une médaille d'argent en double aux côtés de Martina Hingis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Timea Bacsinszky est d'origine hongroise: sa mère est originaire de Debrecen et son père de Satu Mare, une ville de Roumanie. Ses deux parents hongrois se sont rencontrés en Suisse. Timea est née à Lausanne le 8 juin 1989 et a pris en main une raquette à 3 ans. Étant jeune, elle a été poussée dur pour réussir dans le tennis par son père, lui-même entraîneur de tennis. Elle a déclaré qu'elle lui en voulait pour cela et reste éloignée de lui après le divorce de ses parents, même si elle a développé par la suite une passion pour le tennis de compétition[1]. Sa mère, Suzanne, est dentiste. Elle a un demi-frère, Daniel (professeur de musique), et deux demi-sœurs, Sophie et Melinda.

Carrière[modifier | modifier le code]

2004-2010[modifier | modifier le code]

Timea Bacsinszky à Wimbledon 2008

Chez les juniors, elle a remporté le tournoi des Petits As deux années consécutives, en 2002 et 2003 comme Martina Hingis[2]. En 2004, elle atteint les demi-finales juniors de l'Open d'Australie perdant contre Shahar Pe'er, de Roland-Garros contre Mădălina Gojnea et en 2005 contre Ágnes Szávay.

Le , elle remporte son premier tournoi WTA à Luxembourg, en battant en finale l'Allemande Sabine Lisicki.

En 2010, au premier tour du Sony Ericsson Open, elle bat au premier tour Bethanie Mattek-Sands, et au second tour elle remporte sa première grande victoire contre la 11e mondiale Li Na. Elle perd au 4e tour contre Yanina Wickmayer.

2011-2012[modifier | modifier le code]

En mars et avril 2011, elle souffre d'une grave blessure au pied qui nécessite une opération et l'éloigne du circuit pendant dix mois. En juillet 2012, elle gagne son premier titre ITF depuis son retour au tournoi de Rovereto. Elle annonce alors qu'elle ne participera pas aux Jeux olympiques pour raisons personnelles alors qu'elle pouvait y prétendre grâce à son classement protégé. Elle est remplacée par l'Autrichienne Tamira Paszek.

2013-2014[modifier | modifier le code]

Timea Bacsinszky au tournoi de qualification Wimbledon 2014.

Étant retombée au classement , Timea Bacsinszky quitte officieusement le circuit et entame un stage en hôtellerie à Villars-sur-Ollon, dans les Alpes vaudoises, en vue d'intégrer l'École hôtelière de Genève. Elle travaille également dans des restaurants, des bars et des cuisines. En mai 2013, elle reçoit un courriel automatisé indiquant qu'elle est sélectionnée pour le tournoi de qualification de Roland-Garros. Ne pratiquant plus et après avoir demandé un arrêt de travail, elle participe au tournoi et malgré la perte au premier tour des qualifications, elle sent sa passion pour le jeu relancée. Après le tournoi, elle appelle Dimitri Zavialoff, l'ancien entraîneur de Stanislas Wawrinka, afin de mettre en place une relation d'entraînement et recommence à s’entraîner régulièrement.

2015. Première demi-finale en Grand Chelem à Roland-Garros, deux titres et entrée dans le top 10[modifier | modifier le code]

Timea Bacsinszky commence sa saison 2015 à l'Open de Shenzhen, battant la 4e mondiale Petra Kvitová, (6-4, 6-4) en demi-finale[3]. Avant de perdre sa troisième finale WTA face à la 3e mondiale Simona Halep, (2-6, 2-6) en 63 minutes[4]. Elle atteint ensuite le 3e tour de l'Open d'Australie, perdant face à Garbine Muguruza (3-6, 6-4, 0-6) dans un match accroché mais décousu de 2 h 7[5]. Après avoir battue au premier tour la tête de série numéro 15, Jelena Janković (6-1, 6-4) au premier tour, et d'une rude bataille (65-7, 6-3, 6-2) en 2 h 19 contre la qualifiée Anna Tatishvili au second tour[6].

Le , elle remporte son deuxième tournoi WTA à Acapulco, en battant en finale la Française Caroline Garcia, assez facilement (6-3, 6-0) mais en ne battant qu'une top 50 sur la semaine[7]. La semaine suivante le , elle remporte son troisième tournoi WTA à Monterrey, en battant une nouvelle fois en finale la Française Caroline Garcia (4-6, 6-2, 6-4) mais dans un match bien plus compliqué, et ayant battue Sara Errani (6-0, 4-6, 7-63) difficilement en 2 h 41, lors de la demi-finale alors tête de série numéro 2[8]. En conséquence, elle atteint pour la première fois le top 30 en devenant 26e mondiale[9].

Elle surfe sur sa forme à Indian Wells, battant la 8e mondiale Ekaterina Makarova, (3-6, 7-5, 6-4) dans un gros match[10], et en huitième l'Ukrainienne Elina Svitolina, (4-6, 6-1, 6-1)[11]. Avant de perdre (5-7, 3-6) en quart de finale face à la no 1 mondiale, Serena Williams, ce qui met fin à une série de 15 victoires consécutives[12].

Puis à Roland-Garros alors la tête de série numéro 23, elle passe tranquillement ses trois premiers tours contre Lara Arruabarrena, Tereza Smitková et la la tête de série numéro 16, Madison Keys sans perdre le moindre set[13]. Elle sort la tête de série numéro 4, Petra Kvitová en trois sets (2-6, 6-3, 6-0), pour s'adjuger son premier quart de finale dans un tournoi du Grand Chelem[14]. En se défaisant de Alison Van Uytvanck (6-4, 7-5) en 1 h 45, elle rallie ensuite les demi-finales où elle affronte la no 1 mondiale, Serena Williams, disputant le meilleur tournoi de sa carrière[15],[16]. Après un premier set gagnée, elle passe non loin de la victoire, mais lâche progressivement et s'incline (6-4, 3-6, 0-6) en 1 h 54, dans un match compliqué nerveusement où la Suissesse a du faire face à une adversaire diminuée physiquement, et jouant de son état. Pleurant à la fin de son match éprouvant, passée si près de son conte de fées[17],[18].

Ensuite, sur la saison d'herbe, à Wimbledon, elle bat facilement Julia Görges (6-2, 7-5), Silvia Soler-Espinosa et la grande serveuse Sabine Lisicki, finaliste en 2013, le tout en deux sets (6-3, 6-2)[19]. En huitième, elle bat difficilement Monica Niculescu en trois sets (1-6, 7-5, 6-2), et s'offre par la même occasion son premier quart de finale à Wimbledon[20]. Elle perd cependant (5-7, 3-6) en une heure et demi contre la future finaliste, Garbiñe Muguruza[21].

Après des contres performances, elle revient en confiance et bonne forme pour l'Open de Chine à Pékin. Où elle arrive jusqu'en finale en battant coups sur coups Camila Giorgi (1-6, 6-4, 6-3), la qualifiée Mariana Duque Mariño et la tête de série numéro 7, Carla Suárez Navarro (6-4, 4-6, 7-5) après un combat de 2 h 23[22], pour ainsi rallier les huitièmes. Puis Sara Errani (0-6, 6-3, 7-5) après un combat long de 2 h 13, et menée 0-6, 0-2 pour finalement arriver dans le dernier carré[23]; où elle rencontre la tête de série numéro 6, Ana Ivanović qu'elle vainc (5-7, 6-4, 6-1) en 2 h 20 dans un gros match également, le tout dans des retournements de situations[24]. Ce qualifiant pour sa première finale de catégorie Premier Mandatory, elle affronte comme à Wimbledon Garbiñe Muguruza, sa bête noire[25]. Dans un match où elle a menait 5-2 dans le premier set et d'un break dans le second, elle est finalement vaincu en deux manches (5-7, 4-6) en 1 h 34, mais se consolera en rentrant dans le Top 10 mondial grâce à cette place de finaliste pour la première fois[26].

La semaine d'après au tournoi de Luxembourg contre Laura Siegemund, elle se blesse et abandonne (6-4, 4-6, ab.) après la perte du second set. Sa blessure au genou gauche a révélé une déchirure partielle du ligament latéral interne, qui l'a contraint de tirer un trait sur la fin de saison. Et par la même occasion, elle renonce en tant que remplaçante pour le Masters de Singapour, et en tant que participante la semaine d'après au Masters bis de Zhuhai[27].

Terminant sa saison, à la 12e place mondiale.

2016. Quart de finale à Roland-Garros et médaille d'argent aux Jeux olympiques en double[modifier | modifier le code]

Après un début de saison très compliqué pour Bacsinszky, elle revient en forme et en confiance pour la tournée américaine. D'abord à Indian Wells, alors exemptée de premier tour, elle enchaîne deux victoires face à Tsvetana Pironkova et surtout Eugenie Bouchard (6-2, 5-7, 6-2) pour passer en huitième où elle se fera passer par la jeune Russe de 18 ans, Darya Kasatkina (4-6, 2-6) assez facilement. Puis dans la foulée, à Miami, elle passe son premier tour facilement et au tour suivant la Serbe Ana Ivanović (7-5, 6-4) dans un match serré. En huitième, elle fait face à la nouvelle no 2 mondiale Agnieszka Radwańska, qu'elle bat (2-6, 6-4, 6-2) alors qu'elle en était très loin après la première manche après 2 h 05 de jeu[28]. Puis en quart de finale, elle affronte la 5e mondiale Simona Halep, où se déroule le même scénario que contre la Polonaise en perdant le premier set et déroulant dans les deux suivant (4-6, 6-3, 6-2) après 2 h 28, et ainsi se qualifier pour la première fois en demi-finale à Miami[29]. Elle perdra (5-7, 3-6) en deux heures contre Svetlana Kuznetsova[30].

La campagne en Fed Cup est catastrophique pour elle, avec quatre défaites en quatre match. D'abord en quart de finale contre l'Allemagne, avec Angelique Kerber (1-6, 3-6) et Annika Beck (5-7, 4-6). Puis en demi-finale, face à la République tchèque, Barbora Strýcová (0-6, 2-6) et enfin Karolína Plíšková (4-6, 2-6).

Sur terre battue, elle revient en forme au tournoi de Rabat en tant que tête de série no 1. Elle remporte son quatrième titre en carrière en battant la qualifiée Marina Erakovic (6-2, 6-1) en finale en 1 h 07 de jeu[31]. Puis à Madrid, elle passe Andrea Petkovic et Ekaterina Makarova en trois set, avant de chuter contre la future gagnante Simona Halep, 7e mondiale. Et à Rome, elle fait son chemin en battant facilement Yanina Wickmayer et Lesia Tsurenko, avant d'éprouver plus de difficultés contre l'Espagnole Carla Suárez Navarro, qu'elle bat (5-7, 7-5, 6-2) en 2 h 37 après deux gros premier set et s'offrant son quart de finale[32]. Elle fait face à sa bête noire, l'autre Espagnole Garbiñe Muguruza, 4e mondiale, et sera vaincu (5-7, 2-6) après 1h58' d'une lutte acharnée[33].

Enfin à Roland-Garros en tant que 9e mondiale et devant défendre les points de sa demi-finale de l'an passée. Elle bat sans trop de difficultés ses adversaires, Sílvia Soler Espinosa puis Eugenie Bouchard en deux manches (6-4, 6-4) et aurait pu aggraver le score au deuxième set alors qu'elle menait 5-0. Au troisième tour, elle vainc facilement la locale Pauline Parmentier (6-4, 6-2) en 1 h 23, puis en huitième la 11e mondiale Venus Williams, en arrivant à gérer la puissance de son adversaire et la battant finalement (6-2, 6-4) en moins d'1 h 20 grâce à des changements de rythme[34],[35]. Elle fait face en quart à la Néerlandaise Kiki Bertens, invitée surprise à ce stade mais qui s'impose depuis quelques semaines, contre qui elle s'incline (5-7, 2-6) en 1 h 52[36],[37].

Sur la gazon de Wimbledon en tant que 11e mondiale, elle passe Monica Niculescu en trois sets au second tour, avant de buter sur la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (3-6, 2-6)[38]. Une semaine après, elle revient sur terre battue, chez elle au tournoi de Gstaad en allant jusqu'au demi-finales sans perdre le moindre set, mais perdant à nouveau (5-7, 61-7) contre Kiki Bertens, empêchant une finale 100% Suisse[39].

Aux Jeux olympiques en double avec sa compatriote Martina Hingis, elles battent la paire têtes de série numéro 3, Chan Hao-Ching et Chan Yung-Jan (6-3, 6-0) en quart et en demi-finale, les têtes de série numéro 6 Andrea Hlaváčková et Lucie Hradecká, (5-7, 7-63, 6-2) et ainsi rallier la finale[40]. Cependant elle perdent de façon sèche (4-6, 4-6) contre la paire têtes de série numéro 7, Ekaterina Makarova et Elena Vesnina, décrochant la médaille d'argent comme lot de consolation[41]. Alors qu'avant cela en simple, elle avait perdue de façon surprenante, et signant une défaite douloureuse selon elle, contre la Chinoise Zhang Shuai, (7-64, 4-6, 67-7) de près de trois heures de jeu[42].

Le reste de la saison est moyen, voir médiocre avec des contres performances, mais gênée par les blessures. Terminant l'année à la 15e place mondiale.

Style de jeu et analyse technique[modifier | modifier le code]

Timea Bacsinszky possède une technique fluide et un jeu varié assez atypique contrastant avec le jeu des autres joueuses du circuit WTA.
Joueuse de fond de court, elle s'appuie sur de très bons déplacements lui permettant de reprendre l'avantage lors d'échanges mal embarqués ainsi que sur un revers offensif frappé souvent à plat qui est son point fort.
Son coup droit est son coup le plus instable. De par une prise de raquette extrêmement fermée (éminence hypothénar et articulation de l'index sur le méplat inférieur de la raquette), elle imprime un effet lifté gênant mais a des difficultés à donner une rotation suffisante à la balle surtout lorsque cette dernière est basse. Elle n'hésite d'ailleurs pas à retourner son tamis de raquette pour jouer des coups droits slicés.
Son service est efficace sans être très puissant. Ses premières balles sont frappées un peu plus à plat. Sa deuxième balle de service est quant à elle plus liftée en vue de repousser son adversaire et se donner de la marge par rapport au filet.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 19-10-2009 BGL Open, Luxembourg Intern'l 220 000 Dur (int.) Drapeau : Allemagne Sabine Lisicki 6-2, 7-5 Parcours
2 23-02-2015 Abierto Mexicano Telcel por HSBC, Acapulco Intern'l 250 000 Dur (ext.) Drapeau : France Caroline Garcia 6-3, 6-0 Parcours
3 02-03-2015 Abierto Monterrey Afirme, Monterrey Intern'l 500 000 Dur (ext.) Drapeau : France Caroline Garcia 4-6, 6-2, 6-4 Parcours
4 25-04-2016 GP Princesse Lalla Meryem, Rabat Intern'l 250 000 Terre (ext.) Drapeau : Nouvelle-Zélande Marina Eraković 6-2, 6-1 Parcours

Finales en simple dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 19-07-2010 Gastein Ladies, Bad Gastein Intern'l 220 000 Terre (ext.) Drapeau : Allemagne Julia Görges 6-1, 6-4 Parcours
2 04-01-2015 Shenzhen Open, Shenzhen Intern'l 500 000 Dur (ext.) Drapeau : Roumanie Simona Halep 6-2, 6-2 Parcours
3 03-10-2015 China Open, Pékin PREMIER* 4 749 040 Dur (ext.) Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza 7-5, 6-4 Parcours

Titres en double dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 05-07-2010 GDF Suez Grand Prix
Budapest
Intern'l 220 000 Terre (ext.) Drapeau : Italie Tathiana Garbin Drapeau : Roumanie Sorana Cîrstea
Drapeau : Espagne Anabel Medina
6-3, 6-3 Parcours
2 12-07-2010 ECM Open
Prague
Intern'l 220 000 Terre (ext.) Drapeau : Italie Tathiana Garbin Drapeau : Roumanie Monica Niculescu
Drapeau : Hongrie Ágnes Szávay
7-5, 7-64 Parcours
3 18-10-2010 BGL Open
Luxembourg
Intern'l 220 000 Dur (int.) Drapeau : Italie Tathiana Garbin Drapeau : République tchèque Iveta Benešová
Drapeau : République tchèque Barbora Z. Strýcová
6-4, 6-4 Parcours
4 13-10-2014 BGL BNP Paribas Open
Luxembourg
Intern'l 250 000 Dur (int.) Drapeau : Allemagne Kristina Barrois Drapeau : République tchèque Lucie Hradecká
Drapeau : République tchèque Barbora Krejčíková
3-6, 6-4, [10-4] Parcours

Finales en double dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 12-04-2010 Barcelona Ladies Open
Barcelone
Intern'l 220 000 Terre (ext.) Drapeau : Italie Sara Errani
Drapeau : Italie Roberta Vinci
Drapeau : Italie Tathiana Garbin 6-1, 3-6, [10-2] Parcours
2 19-07-2010 Gastein Ladies
Bad Gastein
Intern'l 220 000 Terre (ext.) Drapeau : République tchèque Lucie Hradecká
Drapeau : Espagne Anabel Medina
Drapeau : Italie Tathiana Garbin 6-72, 6-1, [10-5] Parcours
3 06-08-2016 Summer Olympic Tennis Event
Rio de Janeiro
J. Olympiques NC Dur (ext.) Drapeau : Russie Ekaterina Makarova
Drapeau : Russie Elena Vesnina
Drapeau : Suisse Martina Hingis 6-4, 6-4 Parcours

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2007 - 2e tour (1/32) Drapeau : Italie F. Schiavone 1er tour (1/64) Drapeau : Russie Vera Dushevina 1er tour (1/64) Drapeau : Russie Nadia Petrova
2008 2e tour (1/32) Drapeau : Inde Sania Mirza 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse Patty Schnyder 2e tour (1/32) Drapeau : Russie Elena Dementieva 3e tour (1/16) Drapeau : Russie Dinara Safina
2009 - 2e tour (1/32) Drapeau : République populaire de Chine Li Na 2e tour (1/32) Drapeau : France Marion Bartoli 2e tour (1/32) Drapeau : Slovaquie D. Hantuchová
2010 1er tour (1/64) Drapeau : Autriche Y. Meusburger 2e tour (1/32) Drapeau : Roumanie A. Dulgheru 1er tour (1/64) Drapeau : Roumanie Edina Gallovits 1er tour (1/64) Drapeau : République populaire de Chine Zheng Jie
2011 1er tour (1/64) Drapeau : Roumanie Monica Niculescu - - -
2012 - - - 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Mallory Burdette
2014 - 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Carla Suárez 2e tour (1/32) Drapeau : Russie Maria Sharapova 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis Venus Williams
2015 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza 1/2 finale Drapeau : États-Unis Serena Williams 1/4 de finale Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque Barbora Strýcová
2016 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne Annika Beck 1/4 de finale Drapeau : Pays-Bas Kiki Bertens 3e tour (1/16) Drapeau : Russie A. Pavlyuchenkova 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis Varvara Lepchenko

À droite du résultat, l’ultime adversaire.

En double dames[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2008 - 2e tour (1/16)
Drapeau : France Alizé Cornet
Drapeau : Ukraine A. Bondarenko
Drapeau : Ukraine K. Bondarenko
1er tour (1/32)
Drapeau : France Alizé Cornet
Drapeau : États-Unis Raquel Kops
Drapeau : États-Unis A. Spears
1er tour (1/32)
Drapeau : France Alizé Cornet
Drapeau : Slovaquie D. Cibulková
Drapeau : France V. Razzano
2009 - - - 1er tour (1/32)
Drapeau : France Alizé Cornet
Drapeau : République tchèque I. Benešová
Drapeau : République tchèque B. Z. Strýcová
2010 2e tour (1/16)
Drapeau : Italie T. Garbin
Drapeau : Inde Sania Mirza
Drapeau : Espagne V. Ruano
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie T. Garbin
Drapeau : États-Unis B. Mattek
Drapeau : République populaire de Chine Yan Zi
2e tour (1/16)
Drapeau : Italie T. Garbin
Drapeau : États-Unis S. Williams
Drapeau : États-Unis V. Williams
3e tour (1/8)
Drapeau : Italie T. Garbin
Drapeau : États-Unis Liezel Huber
Drapeau : Russie Nadia Petrova
2011 2e tour (1/16)
Drapeau : Italie T. Garbin
Drapeau : Roumanie A. Dulgheru
Drapeau : Slovaquie M. Rybáriková
- - -
2014 - - - 1er tour (1/32)
Drapeau : Croatie Donna Vekić
Drapeau : Taipei chinois Chan H.C.
Drapeau : Taipei chinois Chan Yung-Jan
2015 1er tour (1/32)
Drapeau : Ukraine Beygelzimer
Drapeau : Espagne Sílvia Soler
Drapeau : Espagne M.T. Torró
2e tour (1/16)
Drapeau : Taipei chinois Chuang C.J.
Drapeau : République tchèque A. Hlaváčková
Drapeau : République tchèque L. Hradecká
1er tour (1/32)
Drapeau : Taipei chinois Chuang C.J.
Drapeau : Allemagne Mona Barthel
Drapeau : Ukraine L. Kichenok
2e tour (1/16)
Drapeau : Taipei chinois Chuang C.J.
Drapeau : Suisse M. Hingis
Drapeau : Inde Sania Mirza

Sous le résultat, la partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2010 - - 1er tour (1/32)
Drapeau : Suède J. Brunström
Drapeau : Ukraine K. Bondarenko
Drapeau : Australie Jordan Kerr
1er tour (1/16)
Drapeau : Autriche Oliver Marach
Drapeau : Biélorussie O. Govortsova
Drapeau : Pologne M. Matkowski

Sous le résultat, le partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »[modifier | modifier le code]

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames[modifier | modifier le code]

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Cincinnati Canada   Tokyo
Doha Wuhan
2009 2e tour (1/32)
Drapeau : Danemark C. Wozniacki
1er tour (1/64)
Drapeau : États-Unis Alexa Glatch
             
2010 1er tour (1/64)
Drapeau : Belgique K. Flipkens
4e tour (1/8)
Drapeau : Belgique Y. Wickmayer
  1/4 de finale
Drapeau : Israël Shahar Peer
1er tour (1/32)
Drapeau : Belgique K. Flipkens
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Williams
  2e tour (1/16)
Drapeau : Russie Kuznetsova
1er tour (1/32)
Drapeau : Israël Shahar Peer
2011 2e tour (1/32)
Drapeau : Russie V. Zvonareva
2e tour (1/32)
Drapeau : Slovaquie D. Cibulková
    2e tour (1/16)
Drapeau : France M. Bartoli
       
2012 2e tour (1/32)
Drapeau : Russie Kuznetsova
    1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne Carla Suárez
  1er tour (1/32)
Drapeau : Italie Sara Errani
     
2014               1er tour (1/32)
Drapeau : Serbie Ana Ivanović
1/4 de finale
Drapeau : Danemark C. Wozniacki
2015 1/4 de finale
Drapeau : États-Unis S. Williams
  1er tour (1/32)
Drapeau : Russie M. Sharapova
Finale
Drapeau : Espagne G. Muguruza
  3e tour (1/8)
Drapeau : Russie D. Gavrilova
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis Madison Keys
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis Alison Riske
 
2016 4e tour (1/8)
Drapeau : Russie D. Kasatkina
1/2 finale
Drapeau : Russie Kuznetsova
3e tour (1/8)
Drapeau : Roumanie S. Halep
2e tour (1/16)
Drapeau : Australie D. Gavrilova
3e tour (1/8)
Drapeau : Espagne Carla Suárez
1/4 de finale
Drapeau : Espagne G. Muguruza
3e tour (1/8)
Drapeau : Russie Kuznetsova
  1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis L. Chirico

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 11/08/2008 Olympic Games, Pékin Dur (ext.) 1er tour (1/32) Drapeau : États-Unis Venus Williams 6-3, 6-2 Parcours
2 06/08/2016 Olympic Tennis Event, Brésil Dur (ext.) 1er tour (1/32) Drapeau : République populaire de Chine Zhang Shuai 64-7, 6-4, 7-67 Parcours

En double dames[modifier | modifier le code]

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 06/08/2016 Olympic Games, Brésil Dur (ext.) médaille d'argent, Jeux olympiques Argent médaille d'argent, Jeux olympiques Drapeau : Suisse Martina Hingis médaille d'or, Jeux olympiques Drapeau : Russie Ekaterina Makarova
médaille d'or, Jeux olympiques Drapeau : Russie Elena Vesnina
6-4, 6-4 Parcours

Parcours en Fed Cup[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2004 - Barrage (groupe mondial I) - Canada - Suisse - 2 : 3
1 10/07/2004 Drapeau : Canada Dorval Terre (ext.) Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Canada Marie-Ève Pelletier 6-3, 6-4 Parcours
Drapeau : Canada Aleksandra Wozniak Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-0, 6-4
Drapeau : Canada Mélanie Marois
Drapeau : Canada Marie-Ève Pelletier
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky
Drapeau : Suisse M. Lautenschlager
7-66, 7-68
2005 - 1er tour (groupe mondial II) - Suisse - Slovaquie - 3 : 2
2 23/04/2005 Drapeau : Suisse Neuchâtel Dur (int.) Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Slovaquie Martina Suchá 6-4, 6-3 Parcours
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Slovaquie Ľubomíra Kurhajcová 3-6, 6-4, 6-3
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky
Drapeau : Suisse Myriam Casanova
Drapeau : Slovaquie Eva Fislová
Drapeau : Slovaquie Stanislava Hrozenská
6-3, 6-2
2005 - Barrage (groupe mondial I) - Suisse - Autriche - 1 : 4
3 09/07/2005 Drapeau : Suisse Lausanne[43] Terre (ext.) Drapeau : Autriche Tamira Paszek Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-3, 6-3 Parcours
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Autriche Yvonne Meusburger 6-3, 6-4
2006 - 1er tour (groupe mondial II) - Japon - Suisse - 4 : 1
4 22/04/2006 Drapeau : Japon Tokyo Dur (int.) Drapeau : Japon Aiko Nakamura Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-2, 3-6, 6-1 Parcours
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Japon Shinobu Asagoe 6-2, 6-2
Drapeau : Japon Akiko Morigami
Drapeau : Japon Ai Sugiyama
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky
Drapeau : Suisse Stefania Boffa
6-2, 2-6, 6-0
2006 - Barrage (groupe mondial II) - Suisse - Australie - 0 : 5
5 15/07/2006 Drapeau : Suisse Chavannes-de-Bogis Dur (ext.) Drapeau : Australie Nicole Pratt Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-2, 7-5 Parcours
Drapeau : Australie Samantha Stosur Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-4, 6-2
Drapeau : Australie Alicia Molik
Drapeau : Australie Rennae Stubbs
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky
Drapeau : Suisse Stefania Boffa
6-1, 6-2
2009 - 1er tour (groupe mondial II) - Suisse - Allemagne - 2 : 3
6 07/02/2009 Drapeau : Suisse Zurich Dur (int.) Drapeau : Allemagne Sabine Lisicki Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-0, 6-4 Parcours
Drapeau : Allemagne Anna-Lena Grönefeld Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-3, 6-1
2011 - Barrage (groupe mondial II) - Suisse - Suède - 4 : 1
7 16/04/2011 Drapeau : Suisse Lugano Terre (ext.) Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Suède Johanna Larsson 7-62, 6-1 Parcours
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Suède Sofia Arvidsson 6-3, 6-1
2012 - 1er tour (groupe mondial II) - Suisse - Australie - 1 : 4
8 04/02/2012 Drapeau : Suisse Fribourg Terre (int.) Drapeau : Australie Samantha Stosur Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-2, 7-5 Parcours
2012 - Barrage (groupe mondial II) - Suisse - Biélorussie - 4 : 1
9 21/04/2012 Drapeau : Suisse Yverdon-les-Bains Dur (int.) Drapeau : Biélorussie Olga Govortsova Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-4, 6-4 Parcours
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Biélorussie A. Sasnovich 6-2, 3-6, 6-1
2013 - 1er tour (groupe mondial II) - Suisse - Belgique - 4 : 1
10 09/02/2013 Drapeau : Suisse Berne Terre (int.) Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky
Drapeau : Suisse Amra Sadiković
Drapeau : Belgique Ysaline Bonaventure
Drapeau : Belgique Alison Van Uytvanck
6-4, 6-4 Parcours
2013 - Barrage (groupe mondial I) - Suisse - Australie - 1 : 3
11 20/04/2013 Drapeau : Suisse Chiasso Terre (ext.) Drapeau : Australie Ashleigh Barty
Drapeau : Australie Casey Dellacqua
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky
Drapeau : Suisse Amra Sadiković
Non disputé Parcours
2014 - 1er tour (groupe mondial II) - France - Suisse - 3 : 2
12 08/02/2014 Drapeau : France Paris Dur (int.) Drapeau : France Alizé Cornet Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-2, 7-64 Parcours
Drapeau : France Alizé Cornet
Drapeau : France Kristina Mladenovic
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky
Drapeau : Suisse Belinda Bencic
7-5, 6-4
2014 - Barrage (groupe mondial II) - Brésil - Suisse - 1 : 4
13 19/04/2014 Drapeau : Brésil Catanduva Terre (ext.) Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Brésil Teliana Pereira 6-3, 6-3 Parcours
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Brésil Paula C. Gonçalves 7-5, 6-2
2015 - 1er tour (groupe mondial II) - Suède - Suisse - 1 : 3
14 07/02/2015 Drapeau : Suède Helsingborg Dur (int.) Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Suède Rebecca Peterson 7-64, 6-0 Parcours
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Suède Johanna Larsson 6-3, 7-65
2015 - Barrage (groupe mondial I) - Pologne - Suisse - 2 : 3
15 18/04/2015 Drapeau : Pologne Zielona Góra Dur (int.) Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Pologne Urszula Radwańska 6-2, 6-1 Parcours
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky Drapeau : Pologne Agnieszka Radwańska 6-1, 6-1
Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky
Drapeau : Suisse Viktorija Golubic
Drapeau : Pologne Agnieszka Radwańska
Drapeau : Pologne Alicja Rosolska
2-6, 6-4, 9-7
2016 - 1er tour (groupe mondial) - Allemagne - Suisse - 2 : 3
16 06/02/2016 Drapeau : Allemagne Leipzig Dur (int.) Drapeau : Allemagne Angelique Kerber Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-1, 6-3 Parcours
Drapeau : Allemagne Annika Beck Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 7-5, 6-4
2016 - 1/2 finale (groupe mondial) - Suisse - République tchèque - 2 : 3
17 16/04/2016 Drapeau : Suisse Lucerne Dur (int.) Drapeau : République tchèque Barbora Strýcová Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-0, 6-2 Parcours
Drapeau : République tchèque Karolína Plíšková Drapeau : Suisse Timea Bacsinszky 6-4, 6-2

Classements WTA[modifier | modifier le code]

Classements en simple en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 455 en augmentation 247 en diminution 392 en augmentation 121 en diminution 123 en augmentation 53 en diminution 54 en augmentation 51 en diminution 242 en augmentation 185 en diminution 285 en augmentation 48 en augmentation 12 en diminution 15

Source : (en) Classements de Timea Bacsinszky sur le site officiel du WTA Tour

Classements en double en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 584 en augmentation 393 en augmentation 241 en augmentation 171 en diminution 180 en augmentation 107 en augmentation 37 en diminution 347 en augmentation 125 en diminution 531 en augmentation 138 en diminution 143 en diminution 209

Source : (en) Classements de Timea Bacsinszky sur le site officiel du WTA Tour

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ben Rothenberg, « Trying to Keep Peace at Home, While Losing Her Peace of Mind », sur nytimes.com,‎ (consulté le 4 août 2015).
  2. Assia Hamdi, « Timea Bacsinszky, de la blessure à la renaissance », sur lignes-de-fond.fr,‎ (consulté le 4 août 2015).
  3. « Timea Bacsinszky domine Petra Kvitova 6-4 6-4 à Shenzhen et se qualifie pour sa 3e finale sur le circuit WTA », sur rts.ch,‎ (consulté le 9 janvier 2015)
  4. « WTA Shenzhen: Bacsinszky subit la loi d'Halep en finale », sur rts.ch,‎ (consulté le 10 janvier 2015)
  5. « Open d'Australie: fin de parcours pour Timea Bacsinszky », sur rts.ch,‎ (consulté le 24 janvier 2015)
  6. « Open d'Australie: Timea Bacsinszky sort victorieuse d'une rude bataille », sur rts.ch,‎ (consulté le 22 janvier 2015)
  7. « Timea Bacsinszky, la nouvelle reine d'Acapulco », sur lematin.ch,‎ (consulté le 2 mars 2015)
  8. « WTA Monterrey: Bacsinszky écarte la 12e mondiale et passe en finale », sur rts.ch,‎ (consulté le 8 mars 2015)
  9. AFP, « Finale du tournoi WTA Monterrey : Timea Bacsinszky, bête noire officielle de Caroline Garcia », sur Eurosport,‎ (consulté le 9 mars 2015)
  10. « Tournoi WTA d'Indian Wells: renversante Timea Bacsinszky! », sur lenouvelliste.ch,‎ (consulté le 16 mars 2015)
  11. « Indian Wells: Timea Bacsinszky en quart de finale face à Serena Williams », sur lenouvelliste.ch,‎ (consulté le 18 mars 2015)
  12. francetv sport, « Serena Williams stoppe la belle série de Timea Bacsinszky », sur francetvsport.fr,‎ (consulté le 19 mars 2015)
  13. « Roland-Garros: Bacsinszky s'offre un premier 8e de finale en Grand Chelem », sur rts.ch,‎ (consulté le 30 mai 2015)
  14. « Roland-Garros: Bacsinszky éclipse Kvitova en fin de journée », sur rts.ch,‎ (consulté le 1er juin 2015)
  15. « Timea Bacsinszky, de l'enfance en enfer aux demi-finales de Roland-Garros », sur france24.com,‎ (consulté le 3 juin 2015)
  16. « Timea Bacsinszky tient sa demie », sur rolandgarros.com,‎ (consulté le 3 juin 2015)
  17. « Serena Williams est allée au bout d'elle-même pour s'offrir une nouvelle finale », sur Eurosport,‎ (consulté le 4 juin 2015)
  18. « Roland-Garros: Bacsinszky fait vaciller la reine mais s'incline », sur rts.ch,‎ (consulté le 4 juin 2015)
  19. « Wimbledon: Timea Bacsinszky poursuit sereinement son chemin », sur rts.ch,‎ (consulté le 4 juillet 2015)
  20. Julien Giovanella, « Timea Bacsinszky en quarts de finale à Wimbledon », sur L'Équipe,‎ (consulté le 6 juillet 2015)
  21. « Wimbledon: Bacsinszky stoppée en quarts par Muguruza », sur rts.ch,‎ (consulté le 7 juillet 2015)
  22. « WTA Pékin: Timea Bacsinszky en route vers le Masters? », sur rts.ch,‎ (consulté le 7 octobre 2015)
  23. « WTA Pékin: Timea Bacsinszky arrache son billet pour les demi-finales », sur rts.ch,‎ (consulté le 9 octobre 2015)
  24. « Pékin: Timea Bacsinszky domine Ana Ivanovic en demi-finales », sur L'Équipe,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  25. « WTA Pékin: Timea Bacsinszky en finale et dans le top-10 mondial! », sur rts.ch,‎ (consulté le 10 octobre 2015)
  26. « WTA Pékin: le titre échappe à Timea Bacsinszky », sur rts.ch,‎ (consulté le 11 octobre 2015)
  27. « Tennis: fin de saison confirmée pour Timea Bacsinszky », sur rts.ch,‎ (consulté le 23 octobre 2015)
  28. « Miami : Timea Bacsinszky sort Agnieszka Radwanska en huitièmes de finale », sur L'Équipe,‎ (consulté le 28 mars 2016)
  29. « Simona Halep a été éliminée par Timea Bacsinszky à Miami », sur L'Équipe,‎ (consulté le 29 mars 2016)
  30. « Svetlana Kuznetsova stoppe Timea Bacsinszky et tient son billet pour la finale », sur Eurosport,‎ (consulté le 31 mars 2016)
  31. « Timea Bacsinszky tient son rang en finale du tournoi de Rabat », sur L'Équipe,‎ (consulté le 30 avril 2016)
  32. « TIMEA BACSINSZKY S'OFFRE UNE PLACE EN QUART », sur lematin.ch,‎ (consulté le 12 mai 2016)
  33. « WTA Rome: Timea Bacsinszky bute sur Garbine Muguruza », sur rts.ch,‎ (consulté le 13 mai 2016)
  34. « Roland-Garros: Timea Bacsinszky écarte Venus Williams et se hisse en quart », sur rts.ch,‎ (consulté le 1er juin 2016)
  35. « Timea Bacsinszky : «La variation était la clé» face à Venus Williams », sur L'Équipe,‎ (consulté le 1er juin 2016)
  36. « Roland-Garros: Timea Bacsinszky s'arrête en quart de finale », sur rts.ch,‎ (consulté le 2 juin 2016)
  37. « Roland-Garros : Pour Timea Bacsinszky, le quart face à Kiki Bertens «aurait pu basculer» », sur L'Équipe,‎ (consulté le 2 juin 2016)
  38. « Wimbledon: Bacsinszky quitte le tournoi avant la deuxième semaine », sur rts.ch,‎ (consulté le 3 juillet 2016)
  39. « WTA Gstaad: Bacsinszky éliminée, il n'y aura pas de finale 100% suisse », sur rts.ch,‎ (consulté le 16 juillet 2016)
  40. « Rio 2016: "C'est juste irréel", avoue Timea Bacsinszky », sur rts.ch,‎ (consulté le 13 août 2016)
  41. « Timea Bacsinszky et Martina Hingis en argent », sur 24heures.ch,‎ (consulté le 14 août 2016)
  42. « Une défaite douloureuse pour Timea Bacsinszky », sur tdg.ch,‎ (consulté le 6 août 2016)
  43. « Les grands rendez-vous sportifs de juillet 2005 », sur lausanne-tourisme.ch (consulté le 7 février 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]