École hôtelière de Genève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École Hôtelière de Genève (EHG)
Image illustrative de l'article École hôtelière de Genève
Devise « L'excellence au service d'une profession »[1]
Généralités
Création 1914
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Campus EHG
Coordonnées 46° 13′ 37″ nord, 6° 08′ 17″ est
Adresse Avenue de la Paix 12
1202 Genève[2]
Site internet www.ehg.ch
Cadre éducatif
Directeur Alain Brunier[3],[4],[5]
Enseignants Tania Langhabel | Alain Classe | Christophe Dubois | Alain Spieser | Christophe Penot | Alain Tourbier | Suzanne Brunier | Nadine Cressac | Thierry Schlatter | Philippe Casadamont | Emmanuel Douillet | Beatrice Monate | Sareith Sakhon | Morgan Hertoux | Corinne Leuba | Jean Pierre Rey
Niveau École Supérieure (ES)
Formation Management en Hôtellerie Restauration
Langues étudiées Français, Anglais, Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Genève

(Voir situation sur carte : Genève)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : canton de Genève

(Voir situation sur carte : canton de Genève)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Point carte.svg

L'École Hôtelière de Genève est une école hôtelière dédiée au Management en Hôtellerie Restauration située sur le territoire du canton de Genève, en Suisse. Le diplôme de Restaurateur Hôtelier « ES » (École supérieure) est reconnu sur le plan national et international. Il procure à son titulaire l’autorisation d’exploiter un établissement sur l’ensemble du territoire suisse et confère également le titre de « maître d’apprentissage ».

Depuis 1996, l'Ecole hôtelière de Genève est reconnue, en qualité d’École supérieure (ES), comme une institution d’utilité publique par les gouvernements cantonaux et la Confédération suisse.

L’autorité cantonale participe activement aux examens finaux et son appellation est reconnue et protégée par la Confédération suisse.[6].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1817 le terrain et la demeure sont rachetées par Jean-François-André Duval, propriétaire d'une bijouterie et amateur d'art, qui hébergera Wolfgang Adam Töpffer ainsi que son fils Rodolphe Töpffer dans une des dépendances du domaine, c'est en l'honneur de l'œuvre de ce dernier, Les Amours de monsieur Vieux Bois publiée en 1837, que l'auberge de Monsieur Vieux-Bois ouvre en 1939 puis devient le restaurant "Vieux-Bois"[7].

Fondée à Neuchâtel en 1914 par Gastrosuisse (21’000 membres), l’École des cafetiers-restaurateurs est l’institut officiel de formation pour l’hôtellerie-restauration en Suisse romande.

En 1951, l’école s’installe au 12 avenue de la Paix, [8] dans cette maison de maître qui abrita Rodolphe Töpffer.

En 1996, l’école devient « Ecole Hôtelière de Genève », école supérieure. Un premier pavillon d’enseignement, puis un deuxième complètent les installations qui allient la beauté et la tradition d’une bâtisse historique à des infrastructures à la pointe de la technologie. L'EHG se spécialise en école de management hôtelière pour cadres dirigeants

Formation[modifier | modifier le code]

L'EHG fournit deux cursus: le cursus généralistes (3 ans) et le cursus professionnels (2 ans) qui aboutissent tous deux à un diplôme de niveau ES.

Le Cursus Généraliste

Il s'adresse à toute personne disposant d'une maturité ou d'un CFC et ayant au moins une année d'expérience dans l'hôtellerie-restauration,

Le Cursus Professionnel

le second cursus s'adresse à toutes personnes ayant un CFC dans un des domaines de la restauration (cuisine, service, intendance...).

La différence de durée se justifie par le fait que le cursus généraliste est composé de six semestres dont trois de stages et trois de théorie, alors que le cursus professionnels se compose d'un semestre de stage et trois de théorie. Après obtention du diplôme il est possible de suivre une passerelle de trois mois pour accéder directement en deuxième année de la Haute École de gestion de Genève (HEG) et ainsi obtenir un Bachelor d'économiste en entreprise[9],[10].

Admissions[modifier | modifier le code]

Les candidats au programme "ES" suivent un processus de sélection comprenant une inscription sur dossier, ainsi qu’un entretien personnalisé avec un des membres de la direction.

Le Campus[modifier | modifier le code]

Le Campus de l'Ecole Hôtelière de Genève

Le Campus de l'EHG est un campus rénové de 3500 m2 au sein du Parc de l’Ariana disposant de nombreux services et infrastructures.

Celui ci comprend un restaurant d'application pour les étudiants du 1er semestre, le restaurant Vieux-Bois, restaurant gastronomique ouvert au public tous les jours entre 12:00h à 14:00h. Ce dernier dispose également d'un bar, 10 salles de classe, un auditoire, une cafétéria "l'Entre Actes" ,un bâtiment historique (Vieux Bois).

Partenariats[modifier | modifier le code]

"Le Bar" à l'Ecole Hôtelière de Genève.jpg

Aux moyens d'un système de franchises, une première école a ouvert à Casablanca en 2010. Une deuxième a ouvert à Bassam, en Côte d'Ivoire en 2016[11].

L'Ecole Hôtelière de Genève fournit des services de conseil et formation de cadres. l'EHG a développé un réseau d’écoles certifiées permettant de reconnaître les institutions en passe de devenir les meilleures de leur catégorie. À ce jour, les écoles certifiées au moyen d'un système de franchises sont :

  • École Hôtelière Casablanca
  • École Hôtelière de Grand Bassam

Gastro-suisse[modifier | modifier le code]

Les étudiants de l'Ecole Hôtelière de Genève

L'école hôtelière de Genève fait partie du groupe GastroSuisse[12],[13]. GastroSuisse est l'organisation patronale suisse de l'industrie hôtelière et gastronomique. Avec 20 000 membres, elle est la plus importante organisation patronale du pays dans ce secteur.

Le Campus de l'Ecole Hôtelière de Genève
Le Restaurant Vieux Bois et sa terrasse

.

Classements[modifier | modifier le code]

"Le Bar" de l'Ecole Hôtelière de Genève, lieu propice au networking entre étudiants

Un sondage mené par l'institut TNS Sofres en 2011 a classé l'EHG au top dix des meilleures écoles hôtelières au monde[14],[15].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Ecole Hôtelière de Genève », Expo Juniors,‎ (lire en ligne)
  2. « École Hôtelière de Genève », Gastronomia,‎ (lire en ligne)
  3. « L’Ecole hôtelière reprend une auberge à Chambésy », TDG,‎ (lire en ligne)
  4. « Ecole hôtelière dans le Top 10: Genève tutoie l’excellence », GHI,‎ (lire en ligne)
  5. « Les écoles hôtelières se battent pour être au top », 20 min,‎ (lire en ligne)
  6. « The Hotel Management School of Geneva », Swissstyle,‎ (lire en ligne)
  7. « En visite à l’Ecole Hôtelière de Genève (EHG) », jeanclaudemmel,‎ (lire en ligne)
  8. « Ecole Hôtelière de Genève, une école centenaire! », 30 degrés,‎ (lire en ligne)
  9. « Passerelle EHG Ecole hôtelière de Genève ES / HEG - Economie d'entreprise - Ecoles préparatoires », République et canton de Genève,‎ (lire en ligne)
  10. « Passerelles », HEG,‎ (lire en ligne)
  11. « L’Ecole hôtelière de Genève juge sa concurrente vaudoise éloignée du terrain », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  12. « Ecoles hôtelières du groupe GastroSuisse », Gastrosuisse,‎ (lire en ligne)
  13. « Ecoles hôtelières suisses », Gastro Neuchatel,‎ (lire en ligne)
  14. http://www.glion.edu/glion_education/fr/fr-fr/file.cfm/document/White_Paper_2010_TNS_Survey_International_-_v3.pdf?contentid=1827
  15. « Ecole Hôtelière de Genève », Hospitality Awards,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel

Sur les autres projets Wikimedia :