École hôtelière de Genève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

École Hôtelière de Genève (EHG)
Devise « L'excellence au service d'une profession »[1]
Généralités
Création 1914
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Campus EHG
Coordonnées 46° 13′ 37″ nord, 6° 08′ 17″ est
Adresse Avenue de la Paix 12
1202 Genève[2]
Site internet www.ehg.ch
Cadre éducatif
Directeur Alain Brunier[3],[4],[5]
Enseignants Tania Langhabel | Alain Classe | Christophe Dubois | Alain Spieser | Christophe Penot | Alain Tourbier | Suzanne Brunier | Nadine Cressac | Thierry Schlatter | Emmanuel Douillet | Beatrice Monate | Sareith Sakhon | Morgan Hertoux | Corinne Leuba | Jean Pierre Rey
Niveau École Supérieure (ES)
Formation Management en Hôtellerie Restauration
Langues étudiées Français, Anglais, Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Genève

(Voir situation sur carte : Genève)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : canton de Genève

(Voir situation sur carte : canton de Genève)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Point carte.svg

L'école hôtelière de Genève (EHG) (12, avenue de la Paix), dédiée au management en hôtellerie et restauration, est située à Genève, en Suisse. Depuis 1996, elle est reconnue École supérieure spécialisée (ES), c'est à dire institution d’utilité publique. Le campus est situé au Parc de l’Ariana et comprend un restaurant d'application ouvert au public[6].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1817, le terrain et la maison de maître qui s'y trouve (construite vers 1780 pour André-Jacques Pallard)[7] sont acquis par Jean-François-André Duval, propriétaire d'une bijouterie et amateur d'art, qui hébergea Wolfgang Adam Toepffer et son fils Rodolphe Töpffer dans une des dépendances du domaine. C'est en mémoire d'une œuvre de Toepffer, Les Amours de monsieur Vieux Bois publiée en 1837, qu'une auberge ouvre en 1939 sous l' enseigne de Monsieur Vieux-Bois, puis devient le restaurant "Vieux-Bois"[8].

L’École des cafetiers-restaurateurs, fondée à Neuchâtel en 1914 par Gastrosuisse, est dès lors chargée de la formation pour l’hôtellerie-restauration en Suisse romande. En 1951, elle s’installe dans cette propriété genevoise[9] et en 1996 devient « École hôtelière de Genève ». Un sondage mené en 2011 par l'institut TNS Sofres a classé l'EHG parmi les dix meilleures écoles hôtelières au monde[10],[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Ecole Hôtelière de Genève », Expo Juniors,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juin 2016)
  2. « École Hôtelière de Genève », Gastronomia,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juin 2016)
  3. « L’Ecole hôtelière reprend une auberge à Chambésy », TDG,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juin 2016)
  4. « Ecole hôtelière dans le Top 10: Genève tutoie l’excellence », GHI,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juin 2016)
  5. « Les écoles hôtelières se battent pour être au top », 20 min,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juin 2016)
  6. « The Hotel Management School of Geneva », Swissstyle,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juin 2016)
  7. Guide artistique de la Suisse : Jura, Jura bernois, Neuchâtel, Vaud, Genève, vol. 4a, Berne, Société d'histoire de l'art en Suisse, , 642 p. (ISBN 978-3-906131-98-6), p. 518.
  8. « En visite à l’Ecole Hôtelière de Genève (EHG) », jeanclaudemmel,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juin 2016)
  9. « Ecole Hôtelière de Genève, une école centenaire! », 30 degrés,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juin 2016)
  10. École hôtelière de Genève [1]
  11. « Ecole Hôtelière de Genève », Hospitality Awards,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juin 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel

Sur les autres projets Wikimedia :