Madison Keys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Keys.

Madison Keys
Image illustrative de l’article Madison Keys
Madison Keys à Roland-Garros en 2018.
Carrière professionnelle
2009
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (24 ans)
Rock Island
Taille 1,78 m (5 10)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneurs Lindsay Davenport (2015, 2017-)
Thomas Högstedt (2016)
Gains en tournois 11 994 766 $
Palmarès
En simple
Titres 5
Finales perdues 4
Meilleur classement 7e (10/10/2016)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 115e (22/09/2014)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/2 1/2 1/4 F(1)
Double 1/8 1/8 1/16 1/16
Mixte 1/16

Madison Keys, née le à Rock Island (Illinois), est une joueuse de tennis américaine.

Professionnelle depuis 2009, elle compte à ce jour cinq titres en simple sur le circuit WTA , dont le tournoi Premier 5 de Cincinnati en 2019, et a également été finaliste de l'US Open en 2017, et demi-finaliste de l'Open d'Australie en 2015 et de Roland-Garros en 2018.

En octobre 2016, elle atteint son meilleur classement, à la septième place mondiale.

En 2018, elle participe à la finale de la Fed Cup avec l'équipe des Etats-Unis.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle devient, le , l'une des plus jeunes joueuse de tennis à remporter un match sur le circuit WTA, à l'âge de 14 ans et 48 jours en battant la Russe Alla Kudryavtseva (alors 81e joueuse mondiale) à l'Open de Ponte Vedra Beach en Floride. Elle se place ainsi à la 7e place des joueuses les plus précoces à avoir gagné un match, derrière Mary Joe Fernández (1re) et Martina Hingis (4e).

Depuis l'âge de neuf ans, elle fait partie de la Chris Evert Academy à Boca Raton en Floride.

2014. Titre en tournoi Premier[modifier | modifier le code]

En 2014, elle remporte son premier tournoi de sa jeune carrière, et qui plus est le tournoi d'Eathbourne un Premier, contre Angelique Kerber tête de série numéro 5 (6-3, 3-6, 7-5) 9e mondiale, après avoir battue (6-3, 6-3) la tête de série numéro 3, Jelena Janković 7e mondiale au premier tour[1].

2015. Première demi-finale en Grand Chelem et meilleur classement[modifier | modifier le code]

Elle éclate vraiment en janvier, lors de l'Open d'Australie, elle se révèle au public et au monde du tennis en atteignant les demi-finales. Après avoir battu notamment Petra Kvitová 4e mondiale, au troisième tour (6-4, 7-5)[2], puis l'Américaine Venus Williams 18e mondiale, en quarts de finale (6-3, 4-6, 6-4)[3]. Elle est ensuite battue par son idole Serena Williams 1re mondiale et future lauréate (65-7, 2-6)[4].

Après quelques semaines sans résultats, elle signe une autre finale de tournoi Premier à Charleston sur terre battue, en battant des joueuses à sa portée mais perdant contre Angelique Kerber (2-6, 6-4, 5-7) en 2h16 dans un match avec un dernier set serré[5].

Pour le troisième Grand Chelem à Wimbledon elle s'avance jusqu'en quart de finale sans trop de difficultés en perdant tout de même deux sets, mais sort en trois manches (63-7, 6-3, 3-6) contre Agnieszka Radwańska[6].

2016. Premières finales en Premier 5 à Rome et Montréal, deuxième titre Premier, entrée dans le top 10 et participation aux Masters pour la première fois[modifier | modifier le code]

Elle commence son année sans aucun tournoi préparatif, directement par l'Open d'Australie, en battant les Kazakhs Zarina Diyas et Yaroslava Shvedova, puis la Serbe Ana Ivanović (4-6, 6-4, 6-4) pour aller en huitième avec un fait étonnant avec le malaise en plein match du coach d'Ivanovic[7]. Stade où elle perdra contre la surprise du tournoi, la Chinoise Zhang Shuai (6-3, 3-6, 3-6) lors duquel elle se blesse aux adducteurs, en début de deuxième manche[8].

En mars pour Miami alors tête de série no 22, elle bat au deuxième tour Kirsten Flipkens, puis Roberta Vinci 9e mondiale (6-4, 6-4) et Irina-Camelia Begu le tout en deux manches, mais perdra contre Angelique Kerber (3-6, 2-6) lors des quarts en 1 h 8[9].

Au mois de mai sur la terre battue alors 24e mondiale, elle réalise une superbe semaine au tournoi de Rome. Elle bat d'abord au premier tour Andrea Petkovic (6-4, 6-1), puis la 9e mondiale Petra Kvitová (6-3, 6-4) assez facilement[10], après Tímea Babos en deux sets également (7-62, 6-3), et enfin en quart de finale, la Tchèque Barbora Strýcová en perdant une manche[11]. En demi-finale, elle affronte la no 4 mondiale Garbiñe Muguruza, qui est pourtant favorite mais contre toute attente, Keys réalise un bon match et bat l'Espagnole (7-65, 6-4) et file en finale, la première dans la catégorie Premier 5[12]. Elle sera vaincue par Serena Williams 1re mondiale, (65-7, 3-6) avec 32 fautes directes, trop pour espérer gagner[13]. Puis pour Roland-Garros elle passe Donna Vekić, Mariana Duque Mariño et au troisième tour Mónica Puig en deux manches, mais perd au tour suivant (64-7, 3-6) face à Kiki Bertens, demi-finaliste et surprise de la quinzaine[14].

Pour la saison sur gazon à Birmingham, elle se débarrasse de Tímea Babos (7-63, 6-4), puis de la qualifiée Tamira Paszek, avant d'éprouver plus de mal contre Jeļena Ostapenko (61-7, 6-4, 6-2) et Carla Suárez Navarro (3-6, 6-3, 7-63) pour se qualifier pour la finale[15]. Elle remporte le titre contre Barbora Strýcová (6-3, 6-4) en 1 h 20, obtenant son deuxième titre en carrière, tous deux sur gazon après Eathbourne 2014[16]. Cette victoire lui permet d'intégrer le top 10 pour la première fois, où à partir de lundi 20 juin, elle formera un trio de choc d'Américaines dans le top 10 avec Serena et Venus Williams, une première depuis septembre 2005[17]. À Wimbledon, elle passe son premier tour facilement, puis exprime plus de difficultés à battre Kirsten Flipkens (6-4, 4-6, 6-3) et Alizé Cornet en trois manches (6-4, 5-7, 6-2), avant de perdre en huitièmes (7-65, 4-6, 3-6) contre la Roumaine Simona Halep[18].

Pour la tournée sur dur en été, à Montréal, elle arrive en huitième sans difficultés, et bat la 6e mondiale Venus Williams, (6-1, 62-7, 6-3) alors qu'elle menait 6-1, 3-1, elle se fait surprendre[19]. En quart, elle bat en trois manches la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (7-63, 1-6, 6-0) lui infligeant une bulle au dernier set[20], puis en demi-finale, elle bat facilement la qualifiée Kristína Kučová (6-2, 6-1) en 52 minutes, la grande surprise du tournoi et se qualifie pour sa deuxième finale de Premier 5[21]. Elle perdra à nouveau (62-7, 3-6) contre Simona Halep en 1 h 15 de jeu et commettant le double de fautes directes que de coups gagnants, mais passe 9e mondiale grâce à sa finale[22]. Une semaine après, aux Jeux olympiques elle élimine Danka Kovinić, puis difficilement la Française Kristina Mladenovic (7-5, 64-7, 7-65) après 3 h 14 d'un gros combat et en ayant réalisé 49 coups gagnants[23]. En huitième, elle vient à bout (6-3, 3-6, 6-3) de Carla Suárez Navarro après son match physique et fatigant de la veille, puis bat facilement en deux petits sets la Russe Daria Kasatkina pour passer en demi-finale. Elle perd son match (3-6, 5-7) contre le no 2 mondiale, Angelique Kerber[24]. Avant d'échouer à nouveau face à Petra Kvitová (5-7, 6-2, 2-6) en ayant loupée beaucoup d'occasions dans la première manches et loupant du même coup la médaille de bronze[25].

Après deux forfaits, elle revient pour l'US Open, franchissant les trois premiers tours avec des difficultés contre Alison Riske (4-6, 7-65, 6-2) et Naomi Osaka (7-5, 4-6, 7-63) en effaçant des balles de match[26]. Elle perdra (3-6, 4-6) contre Caroline Wozniacki, de retour en forme[27].

Pour la tournée asiatique à Wuhan d'abord elle se qualifie pour les quarts en battant Caroline Garcia (6-3, 6-4) et la qualifiée Daria Kasatkina (6-1, 4-6, 6-4), mais perdant en deux sets contre la Roumaine Simona Halep (4-6, 2-6)[28]. Puis Pékin, elle bat en trois manches Duan Ying-Ying (6-0, 4-6, 6-1), Kristina Mladenovic (7-5, 6-4), la 7e mondiale Svetlana Kuznetsova (7-62, 6-2) en huitième[29] et surtout, la lauréate de Wuhan, Petra Kvitová (6-3, 62-7, 7-65) en quart dans un match tendu et à suspense après 2 h 44 de jeu[30]. En demi-finale, elle affronte Johanna Konta 14e mondiale, contre qui elle perdra (61-7, 6-4, 4-6) après un autre combat de 2 h 38[31].

À Linz, elle déclare forfait avant son match des demi-finales, qualifiée pour le masters de Singapour pour la première fois de sa carrière. Elle est placée dans le Groupe Rouge avec la no 1 mondiale Angelique Kerber, la 4e Simona Halep et la 8e Dominika Cibulková. Perdant sèchement ses matchs (4-6, 2-6) contre Halep en 1 h 9[32] et (3-6, 3-6) contre Kerber en tout juste une heure[33], mais gagnant tout de même son deuxième match contre la Slovaque Cibulková (future lauréate de l'épreuve : 6-1, 6-4 en 1 h 5), qui l'élimine, et finissant sa saison à la huitième place mondiale[34],[35].

2017. Convalescence, troisième titre Premier et première finale en Grand Chelem à l'US Open[modifier | modifier le code]

Madison Keys annonce cette année qu'elle travaille de nouveau avec sa compatriote Lindsay Davenport, et déclare forfait pour l'Open d'Australie, insuffisamment remise de son intervention chirurgicale au poignet gauche[36].

Pour son retour, à Indian Wells elle passe tranquillement Mariana Duque Mariño et Naomi Osaka mais perdant en huitième contre Caroline Wozniacki (4-6, 4-6).

Début août au tournoi de Stanford alors 21e mondiale, elle passe en trois sets la qualifiée Caroline Dolehide, puis la tête de série numéro 7, Lesia Tsurenko (6-4, 6-3) ; avant de vaincre facilement (6-3, 6-2) en 57 minutes la 4e mondiale et récente lauréate de Wimbledon, Garbiñe Muguruza pour se qualifier pour la finale[37]. Dans une finale 100 % Américaine, elle bat la tête de série numéro 6, Coco Vandeweghe (7-64, 6-4) remportant son premier titre WTA de l'année, et son troisième sur le circuit[38].

À l'US Open en tant que 16e mondiale, Madison Keys passe en deux sets Elise Mertens (6-3, 7-66) et Tatjana Maria. Elle peine ensuite contre Elena Vesnina (2-6, 6-4, 6-1) en trois manches[39] mais vainc la 4e mondiale, Elina Svitolina (7-62, 1-6, 6-4) alors qu'elle était menée 2-4 dans l'ultime manche pour finalement enchaîner les quatre derniers jeux pour rallier les quarts de finale. Elle dispute son troisième quart de finale en Grand Chelem, le premier depuis Wimbledon 2015, face à la qualifiée Kaia Kanepi[40]. Par la suite, elle se hisse facilement jusqu'en finale en battant la qualifiée Kaia Kanepi (6-3, 6-3) en 1 h 08[41],[42] et sa compatriote tête de série numéro 20, Coco Vandeweghe (6-1, 6-2) en 1 h 06, signant sa première finale de Grand Chelem[43]. Elle affronte sa meilleure amie, sa compatriote Sloane Stephens alors 83e mondiale[44],[45]. Elle s'incline contre Stephens (3-6, 0-6) en tout juste une heure de jeu, dont c'est là le premier titre en Grand Chelem[46]. Elle avoue après en conférence de presse d’après-match, qu'elle était nerveuse et qu'elle n'a pas pu jouer comme elle le voulait[47]. Cette finale lui permet de passer à la 12e place mondiale[48].

2018. Demi-finale à Roland-Garros et à l'US Open[modifier | modifier le code]

Keys débute son année de façon idéale en dominant la française Caroline Garcia en huitièmes de finale de l'Open d'Australie, mais s'incline au tour suivant face à Angelique Kerber. Décevante à Indian Wells et Miami, mais aussi à Madrid, l'Américaine se rattrape sur la terre battue des Internationaux de France, où elle se qualifie pour une nouvelle demi-finale en Grand Chelem, face à sa rivale Sloane Stephens. Comme à l'US Open, Stephens aura le dernier mot, s'imposant 6-4, 6-4.

Eliminée dès le troisième tour de Wimbledon, Keys se concentre sur la saison sur dur américain, réalisant un joli parcours au tournoi de Cincinnati, où elle atteint les quarts de finale, au terme duquel elle sera défaite par Aryna Sabalenka. Attendue à l'US Open, elle ne décevra pas son public, éliminant tour à tour Dominika Cibulková en huitièmes de finale sur le score de 6-1, 6-3, puis Carla Suárez Navarro (6-4, 6-3), avant de s'incliner en demi-finale face à l'étoile montante et future vainqueuse du tournoi, Naomi Osaka (2-6, 4-6).

Sélectionnée en Fed Cup, elle ne peut néanmoins défendre les chances de l'équipe des Etats-Unis face à la République Tchèque, en raison d'une blessure.

N'ayant remporté aucun tournoi, la native de Rock Island achève l'année à la dix-septième place mondiale, au terme d'une saison malgré tout brillante, où elle aura atteint le dernier carré de deux tournois du Grand Chelem, confirmant ainsi sa présence parmi l'élite mondiale.

2019. Premier titre sur terre battue et victoire en Premier 5[modifier | modifier le code]

Elle se présente à la première levée du Grand Chelem de l'année en tant que tête de série no 17, se devant de défendre 430 points. Elle se défait facilement de Destanee Aiava en deux sets (6-2, 6-2), puis réitère face à Anastasia Potapova (6-3, 6-4), avant de battre la tête de série no 12, Elise Mertens, en deux sets également. Elle sera éliminée au tour suivant par Elina Svitolina, tête de série no 6, et ce en trois sets (2-6, 6-1, 1-6). N'ayant pu défendre la totalité de ces points, elle se maintient tout de même à la 17e place au classement WTA[49].

Après un bref passage à la Fed Cup où elle défait Kimberly Birrell avant de chuter face à Ashleigh Barty, Madison Keys arrive début mars au tournoi d'Indian Wells, toujours en tant que tête de série no 17. Elle est éliminée dès son entrée en lice et en trois sets par l'Allemande Mona Barthel (6-3, 1-6, 5-7). Elle maintient son nombre de point au classement et monte même à la seizième place[50].

Elle connaît la même expérience à Miami onze jours plus tard où elle est sortie dès sa première apparition sur les courts, éliminée en trois sets par l'Australienne Samantha Stosur (4-6, 6-4, 4-6). Son nombre de points ne bouge pas, mais elle tombe à la dix-huitième place.

Pour entamer le mois d'avril, l'Américaine renoue avec le succès à Charleston. Tête de série no 8, elle élimine Tatjana Maria en trois sets (7-6, 4-6, 6-4) puis défait successivement deux têtes de série dont la no 1 en commençant par Jeļena Ostapenko (no 10, 7-5, 6-2) puis Sloane Stephens (no 1, 7-6, 4-6, 6-2). Elle accède à la finale en se passant de Mónica Puig (6-4, 6-0) et remporte le tournoi en vainquant une autre tête de série, Caroline Wozniacki (no 5, 7-6, 6-3), lauréate du tournoi en 2011. Il s'agit là de son premier titre sur terre battue, et d'une victoire qui lui permet de faire un bond jusqu'à la quatorzième place mondiale.

Elle joue fin avril les barrages de la Fed Cup mais perd son match face à Viktorija Golubic (6-2, 6-3). Le tournoi de Madrid, qui commence début mai, ne lui sera pas favorable. Il en résultera une défaite qui viendra troubler la fête dès son premier match, encaissée face à la wild card Sorana Cîrstea (6-3, 4-6, 1-6). Elle maintient tout de même son classement. Elle réussira à franchir un tour de plus à Rome en battant Polona Hercog (6-4, 7-6) mais cèdera face à sa compatriote Sofia Kenin (7-6, 3-6, 4-6). Elle conserve son rang malgré cette défaite précoce.

Sur la terre battue de Roland-Garros, Madison Keys réussit à se hisser en quarts de finale, un résultat moins brillant que l'année dernière où elle avait atteint les demies. Tête de série no 14, elle doit alors défendre 780 points. Elle débute son tournoi en éliminant facilement la russe Evgeniya Rodina (6-1, 6-2), puis la wild-card Priscilla Hon (7-5, 5-7, 3-6) en laissant tout de même échapper un set. Elle se défait ensuite d'une joueuse issue des qualifications, Anna Blinkova (6-3, 6-7, 6-4), pour se retrouver face à la Tchèque Kateřina Siniaková qu'elle élimine en deux sets, après avoir souffert dans les matchs précédents (6-2, 6-4). Elle tombe en quarts de finale après avoir joué face à la future lauréate du tournoi, Ashleigh Barty, tête de série no 8 (6-3, 7-5)[51]. N'ayant pas fait mieux que l'année précédente, elle chute alors à la dix-septième place mondiale.

C'est lors d'un autre tournoi du Grand Chelem que Keys fait son retour, mais cette fois ci sur gazon. Engagée comme tête de série no 17 (à la faveur d'une place de seizième mondiale décrochée entre-temps), elle doit défendre 430 points et assurer une performance meilleure ou égale par rapport à l'année dernière pour espérer se maintenir. Malheureusement, après avoir atteint le 3e tour en 2018, elle est ici sortie dès le 2e. Après avoir vaincu Luksika Kumkhum en deux sets (6-3, 6-2), elle tombe face à celle qu'elle avait éliminée au premier tour de Rome : Polona Hercog (6-2, 6-4). Elle ne gagne que 70 points et retourne à sa place initiale.

Elle essuie ensuite deux sévères défaites aux premiers tours des tournois de Washington et Toronto, battue par Hailey Baptiste (7-6, 6-2) au premier et Donna Vekić (6-3, 6-7, 6-7) au second. Son classement se maintient.

La tournée américaine, qui débutait mal pour Madison Keys, s'achève en point d'orgue une semaine avant l'US Open avec un titre de Premier 5 à Cincinnati. Dernière tête de série du tableau (no 16, 18e au classement), elle s'offre au premier tour l'ancienne no 1 mondiale Garbiñe Muguruza en trois sets (6-7, 7-6, 6-4). Elle bat ensuite la Russe Daria Kasatkina en deux sets (6-4, 6-1), puis laisse filer un set face à Simona Halep, elle aussi ancienne no 1 mondiale (1-6, 6-3, 7-5). Elle franchira ensuite les paliers sans ne plus perdre de sets, d'abord face à Venus Williams (6-2, 6-3), puis face à Sofia Kenin qui l'avait éliminée à Rome (7-5, 6-4), pour enfin battre en finale une autre Russe, Svetlana Kuznetsova, en deux sets également, mais plus accrochés (7-5, 7-6). Suite à cette victoire, son premier dans cette catégorie, elle remonte de manière fulgurante dans le top 10 mondial.

Lors de l'US Open, Keys débute son tournoi de façon convaincante, battant la Japonaise Misaki Doi par un 7-5, 6-0 cinglant, avant de dominer la Chinoise Zhu Lin (6-4, 6-1) au second tour, puis sa compatriote Sofia Kenin au troisième tour, sur le score de 6-3, 7-5. Qualifiée pour les huitièmes de finale, elle se retrouve opposée à Elina Svitolina, mais au terme d'une rencontre marquée par une contre-performance de l'Américaine, cette dernière s'incline 7-5, 6-4[52].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 16-06-2014 Aegon International, Eastbourne Premier 710 000 Gazon (ext.) Drapeau : Allemagne Angelique Kerber 6-3, 3-6, 7-5 Parcours
2 13-06-2016 Aegon Classic Birmingham, Birmingham Premier 846 000 Gazon (ext.) Drapeau : République tchèque Barbora Strýcová 6-3, 6-4 Parcours
3 31-07-2017 Bank of the West Classic, Stanford Premier 776 000 Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Coco Vandeweghe 7-64, 6-4 Parcours
4 01-04-2019 Volvo Car Open, Charleston Premier 757 900 Terre (ext.) Drapeau : Danemark Caroline Wozniacki 7-65, 6-3 Parcours
5 12-08-2019 Western & Southern Open, Cincinnati Premier 5 2 643 736 Dur (ext.) Drapeau : Russie Svetlana Kuznetsova 7-5, 7-65 Parcours

Finales en simple dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 06-04-2015 Family Circle Cup, Charleston Premier 731 000 Terre (ext.) Drapeau : Allemagne Angelique Kerber 6-2, 4-6, 7-5 Parcours
2 09-05-2016 Internazionali BNL d'Italia, Rome Premier 5 2 428 490 Terre (ext.) Drapeau : États-Unis Serena Williams 7-65, 6-3 Parcours
3 25-07-2016 Coupe Rogers, Montréal Premier 5 2 714 413 Dur (ext.) Drapeau : Roumanie Simona Halep 7-62, 6-3 Parcours
4 28-08-2017 US Open, Flushing Meadows G. Chelem 24 193 400 Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Sloane Stephens 6-3, 6-0 Parcours

Titre en double dames[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en double dames[modifier | modifier le code]

Aucune

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 2e tour (1/32) Drapeau : République tchèque Lucie Šafářová
2012 1er tour (1/64) Drapeau : République populaire de Chine Zheng Jie
2013 3e tour (1/16) Drapeau : Allemagne A. Kerber 2e tour (1/32) Drapeau : Porto Rico Mónica Puig 3e tour (1/16) Drapeau : Pologne A. Radwańska 1er tour (1/64) Drapeau : Serbie Jelena Janković
2014 2e tour (1/32) Drapeau : République populaire de Chine Zheng Jie 1er tour (1/64) Drapeau : Italie Sara Errani 3e tour (1/16) Drapeau : Kazakhstan Y. Shvedova 2e tour (1/32) Drapeau : Serbie A. Krunić
2015 1/2 finale Drapeau : États-Unis Serena Williams 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse T. Bacsinszky 1/4 de finale Drapeau : Pologne A. Radwańska 1/8 de finale Drapeau : États-Unis Serena Williams
2016 1/8 de finale Drapeau : République populaire de Chine Zhang Shuai 1/8 de finale Drapeau : Pays-Bas Kiki Bertens 1/8 de finale Drapeau : Roumanie Simona Halep 1/8 de finale Drapeau : Danemark C. Wozniacki
2017 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie Petra Martić 2e tour (1/32) Drapeau : Italie Camila Giorgi Finale Drapeau : États-Unis Sloane Stephens
2018 1/4 de finale Drapeau : Allemagne A. Kerber 1/2 finale Drapeau : États-Unis Sloane Stephens 3e tour (1/16) Drapeau : Russie Evgeniya Rodina 1/2 finale Drapeau : Japon Naomi Osaka
2019 1/8 de finale Drapeau : Ukraine Elina Svitolina 1/4 de finale Drapeau : Australie Ashleigh Barty 2e tour (1/32) Drapeau : Slovénie Polona Hercog 1/8 de finale Drapeau : Ukraine Elina Svitolina

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Crawford
Drapeau : Inde Sania Mirza
Drapeau : Russie Elena Vesnina
2012 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis J. Pegula
Drapeau : Russie E. Makarova
Drapeau : Russie Elena Vesnina
2013 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis Melanie Oudin
Drapeau : États-Unis Lauren Davis
Drapeau : États-Unis M. Moulton-Levy
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis Melanie Oudin
Drapeau : Bulgarie T. Pironkova
Drapeau : Belgique Y. Wickmayer
2014 3e tour (1/8)
Drapeau : États-Unis Alison Riske
Drapeau : République tchèque A. Hlaváčková
Drapeau : République tchèque L. Šafářová
3e tour (1/8)
Drapeau : États-Unis Alison Riske
Drapeau : République tchèque L. Hradecká
Drapeau : Pays-Bas M. Krajicek
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis Alison Riske
Drapeau : Russie A. Kudryavtseva
Drapeau : Australie An. Rodionova
2015 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis Alison Riske
Drapeau : Russie E. Makarova
Drapeau : Russie Elena Vesnina
1er tour (1/32)
Drapeau : Royaume-Uni Laura Robson
Drapeau : Russie E. Makarova
Drapeau : Russie Elena Vesnina
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis Lisa Raymond
Drapeau : Belgique K. Flipkens
Drapeau : Royaume-Uni Laura Robson
2016 2e tour (1/16)
Drapeau : Australie A. Tomljanović
Drapeau : Slovaquie D. Cibulková
Drapeau : Belgique K. Flipkens
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Stephens
Drapeau : Hongrie Tímea Babos
Drapeau : Kazakhstan Y. Shvedova

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 2e tour (1/16)
Drapeau : Australie Nick Kyrgios
Drapeau : République tchèque A. Hlaváčková
Drapeau : Pologne Łukasz Kubot
2016
2017 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis Jack Sock
Drapeau : Russie Elena Vesnina
Drapeau : Brésil Bruno Soares

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »[modifier | modifier le code]

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames[modifier | modifier le code]

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Tokyo
Doha Wuhan
2011   1er tour (1/64)
Drapeau : Suisse P. Schnyder
             
2012   2e tour (1/32)
Drapeau : Pologne A. Radwańska
          1er tour (1/32)
Drapeau : Italie R. Vinci
 
2013 2e tour (1/32)
Drapeau : Australie S. Stosur
2e tour (1/32)
Drapeau : États-Unis L. Davis
2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne A. Medina
2e tour (1/16)
Drapeau : Pologne A. Radwańska
        3e tour (1/8)
Drapeau : République tchèque P. Kvitová
2014 2e tour (1/32)
Drapeau : Italie R. Vinci
3e tour (1/16)
Drapeau : République populaire de Chine Li Na
1er tour (1/32)
Drapeau : Serbie A. Ivanović
2e tour (1/16)
Drapeau : Allemagne A. Petkovic
  2e tour (1/16)
Drapeau : Roumanie S. Halep
2e tour (1/16)
Drapeau : Allemagne S. Lisicki
2e tour (1/16)
Drapeau : Russie M. Sharapova
2e tour (1/16)
Drapeau : République tchèque B. Z. Strýcová
2015 3e tour (1/16)
Drapeau : Serbie J. Janković
2e tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Stephens
1er tour (1/32)
Drapeau : Estonie K. Kanepi
3e tour (1/8)
Drapeau : Pologne A. Radwańska
  2e tour (1/16)
Drapeau : Serbie B. Jovanovski
  2e tour (1/16)
Drapeau : Serbie J. Janković
2e tour (1/16)
Drapeau : France K. Mladenovic
2016 2e tour (1/32)
Drapeau : États-Unis N. Gibbs
1/4 de finale
Drapeau : Allemagne A. Kerber
3e tour (1/8)
Drapeau : Roumanie P. M. Țig
1/2 finale
Drapeau : Royaume-Uni J. Konta
  Finale
Drapeau : États-Unis S. Williams
Finale
Drapeau : Roumanie S. Halep
  1/4 de finale
Drapeau : Roumanie S. Halep
2017 4e tour (1/8)
Drapeau : Danemark C. Wozniacki
3e tour (1/16)
Drapeau : Espagne Arruabarrena
1er tour (1/32)
Drapeau : Japon Misaki Doi
    1er tour (1/32)
Drapeau : Australie D. Gavrilova
  3e tour (1/8)
Drapeau : Espagne G. Muguruza
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis V. Lepchenko
2018 2e tour (1/32)
Drapeau : États-Unis D. Collins
2e tour (1/32)
Drapeau : Biélorussie V. Azarenka
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne S. Sorribes
2e tour (1/16)
Forfait
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis C. Bellis
3e tour (1/8)
Forfait
  1/4 de finale
Drapeau : Biélorussie A. Sabalenka
2e tour (1/16)
Drapeau : Allemagne A. Kerber
2019 2e tour (1/32)
Drapeau : Allemagne M. Barthel
2e tour (1/32)
Drapeau : Australie S. Stosur
1er tour (1/32)
Drapeau : Roumanie S. Cîrstea
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis J. Brady
  2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Kenin
1er tour (1/32)
Drapeau : Croatie D. Vekić
Victoire
Drapeau : Russie S. Kuznetsova
 

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Ultime(s) adversaire(s) Score
1 23/10/2016 BNP Paribas WTA Finals by SC Global, Singapour 7 000 000 Dur (int.) Round Robin (défaite) Drapeau : Roumanie Simona Halep 6-2, 6-4 Parcours
Round Robin (victoire) Drapeau : Slovaquie Dominika Cibulková 6-1, 6-4
Round Robin (défaite) Drapeau : Allemagne Angelique Kerber 6-3, 6-3

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 06/08/2016 Olympic Tennis Event, Brésil Dur (ext.) 4e place (petite finale) Médaille de bronze, Jeux olympiques Drapeau : République tchèque Petra Kvitová 7-5, 2-6, 6-2 Parcours

Parcours en Fed Cup[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2014 - 1er tour (groupe mondial) - États-Unis - Italie - 1 : 3
1 08/02/2014 Drapeau : États-Unis Cleveland Dur (int.) Drapeau : Italie Camila Giorgi Drapeau : États-Unis Madison Keys 6-2, 6-1 Parcours
Drapeau : États-Unis Madison Keys
Drapeau : États-Unis Lauren Davis
Drapeau : Italie Nastassja Burnett
Drapeau : Italie Alice Matteucci
6-2, 6-3
2014 - Barrage (groupe mondial I) - États-Unis - France - 2 : 3
2 19/04/2014 Drapeau : États-Unis St Louis Dur (int.) Drapeau : États-Unis Madison Keys Drapeau : France Alizé Cornet 6-74, 7-64, 6-3 Parcours
Drapeau : France Caroline Garcia Drapeau : États-Unis Madison Keys 6-4, 6-3
Drapeau : France Caroline Garcia
Drapeau : France Virginie Razzano
Drapeau : États-Unis Madison Keys
Drapeau : États-Unis Sloane Stephens
6-2, 7-5
2016 - Barrage (groupe mondial I) - Australie - États-Unis - 0 : 4
3 16/04/2016 Drapeau : Australie Brisbane Terre (ext.) Drapeau : États-Unis Madison Keys Drapeau : Australie Daria Gavrilova 6-4, 6-2 Parcours

Classements WTA en fin de saison[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
Rang 621 en augmentation 483 en augmentation 315 en augmentation 149 en augmentation 37 en augmentation 31 en augmentation 18 en augmentation 8 en diminution 19 en augmentation 17 en augmentation 13

Source : (en) Classements de Madison Keys sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

En double[modifier | modifier le code]

Année 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang 907 en augmentation 265 en diminution 972 en augmentation 123 en diminution 240 en diminution 351 en diminution 465 en diminution 479

Source : (en) Classements de Madison Keys sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiques[modifier | modifier le code]

Confrontations avec ses principales adversaires[modifier | modifier le code]

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[53]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au 24 janvier 2018 :

Les joueuses retraitées sont en gris.

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
Drapeau : Roumanie Simona Halep 1 6 1 5 16,7 défaite (2-6, 4-6) aux Masters 2016
Drapeau : Pologne Agnieszka Radwańska 2 6 1 5 16,7 défaite (3-6, ab.) à Pékin 2015
Drapeau : Allemagne Angelique Kerber 1 9 2 7 22,2 victoire (2-6, 7-63, 6-4) à Cincinnati 2018
Drapeau : République tchèque Petra Kvitová 2 6 3 3 50 victoire (6-3, 62-7, 7-65) à Pékin 2016

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Jeux olympiques
Masters
Premier
Elite Trophy
Intern'l
Fed Cup
# Drapeau : États-Unis Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 62 Drapeau : Espagne Madrid 2013 Terre battue Drapeau : République populaire de Chine Li Na no 5 1/32 6-3, 6-2 Tableau
2 no 47 Drapeau : Royaume-Uni Eastbourne 2014 Gazon Drapeau : Serbie Jelena Janković no 7 1/16 6-3, 6-3 Tableau
3 Drapeau : Allemagne Angelique Kerber no 9 Finale 6-3, 3-6, 7-5
4 no 35 Drapeau : Australie Open d'Australie 2015 Dur Drapeau : République tchèque Petra Kvitová no 4 1/16 6-4, 7-5 Tableau
5 no 24 Drapeau : États-Unis Miami 2016 Dur Drapeau : Italie Roberta Vinci no 9 1/16 6-4, 6-4 Tableau
6 no 24 Drapeau : Italie Rome 2016 Terre battue Drapeau : République tchèque Petra Kvitová no 9 1/16 6-3, 6-4 Tableau
7 Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza no 4 1/2 7-65, 6-4
8 no 12 Drapeau : Canada Montréal 2016 Dur Drapeau : États-Unis Venus Williams no 6 1/8 6-1, 62-7, 6-3 Tableau
9 no 9 Drapeau : République populaire de Chine Pékin 2016 Dur Drapeau : Russie Svetlana Kuznetsova no 7 1/8 7-62, 6-2 Tableau
10 no 7 Drapeau : Singapour Masters féminin 2016 Dur (int.) Drapeau : Slovaquie Dominika Cibulková no 8 Poules 6-1, 6-4 Tableau
11 no 21 Drapeau : États-Unis Stanford 2017 Dur Drapeau : Espagne Garbiñe Muguruza no 4 1/2 6-3, 6-2 Tableau
12 no 16 Drapeau : États-Unis US Open 2017 Dur Drapeau : Ukraine Elina Svitolina no 4 1/8 7-62, 1-6, 6-4 Tableau
13 no 20 Drapeau : Australie Open d'Australie 2018 Dur Drapeau : France Caroline Garcia no 8 1/8 6-3, 6-2 Tableau
14 no 13 Drapeau : États-Unis Cincinnati 2018 Dur Drapeau : Allemagne Angelique Kerber no 4 1/8 2-6, 7-63, 6-4 Tableau
15 no 16 Drapeau : République populaire de Chine Zuhai 2018 Dur Drapeau : Russie Daria Kasatkina no 10 Poules 6-2, 6-4 Tableau
16 no 18 Drapeau : États-Unis Charleston 2019 Terre battue Drapeau : États-Unis Sloane Stephens no 8 1/4 7-66, 4-6, 6-2 Tableau
17 no 18 Drapeau : États-Unis Cincinnati 2019 Dur Drapeau : Roumanie Simona Halep no 4 1/8 6-1, 3-6, 7-5 Tableau

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Premier titre pour Madison Keys à Eastbourne », sur dhnet.be (consulté le 21 juin 2014)
  2. « Petra Kvitova éliminée par Madison Keys au 3e tour », sur francetvsport.fr (consulté le 24 janvier 2015)
  3. « Open d'Australie dames : Venus Williams rate ses grandes retrouvailles avec Serena », sur Eurosport (consulté le 28 janvier 2015)
  4. « Open d'Australie 2015 : Williams est encore la patronne et elle le prouve », sur Eurosport (consulté le 29 janvier 2015)
  5. « Kerber renoue avec la victoire », sur Eurosport (consulté le 12 avril 2015)
  6. (en) « Agnieszka Radwanska sees off Madison Keys to reach Wimbledon semi-final », sur theguardian.com (consulté le 7 juillet 2015)
  7. « Open d'Australie: malaise en plein match du coach d'Ivanovic, beau-père de Murray », sur L'Express,
  8. « La sensation Zhang Shuai continue, après sa victoire contre Madison Keys, blessée aux adducteurs », sur L’Équipe,
  9. « Miami : Angelique Kerber se défait de Madison Keys et file en demi-finale », sur L’Équipe,
  10. (en) « WTA Rome: Madison Keys impressive in defeating Petra Kvitová », sur vavel.com,
  11. (en) « Keys Digs Deep To Subdue Strycova », sur wtatennis.com,
  12. « Rome : Madison Keys en finale », sur L’Équipe,
  13. « Serena Williams remporte le tournoi romain en battant Madison Keys (7-6, 6-3) », sur Eurosport,
  14. « Roland-Garros : Premier quart de finale pour Kiki Bertens », sur L’Équipe,
  15. « Madison Keys deviendra lundi la première Américaine à intégrer le top 10 depuis Serena Williams », sur L’Équipe,
  16. « WTA Birmingham : Keys fait honneur à son prochain Top 10 avec un titre », sur Eurosport,
  17. « Tennis: Madison Keys dans le Top 10 au classement WTA », sur Le Parisien,
  18. (en) « Halep Unlocks Keys Comeback », sur wtatennis.com,
  19. « Tennis: Bouchard et Williams abdiquent à Montréal », sur larep.fr,
  20. « Tournoi de Montréal : Madison Keys s'en sort encore », sur L’Équipe,
  21. « Madison Keys se propulse en finale », sur journaldemontreal.com,
  22. « WTA Montréal : Simona Halep maîtrise Madison Keys en finale et s'offre un 14e titre en carrière », sur Eurosport,
  23. « Cornet, Mladenovic et Garcia déjà sorties : Rio ne répond plus pour le tennis féminin », sur Eurosport,
  24. « JO-2016/Tennis: Kerber rejoint Puig en finale », sur Le Parisien,
  25. (en) « Keys loses tough bronze match to Kvitova », sur nbcolympics.com,
  26. « US Open: Madison Keys évite la catastrophe », sur La Presse,
  27. « Caroline Wozniacki élimine Madison Keys et se qualifie pour les quarts de finale », sur L’Équipe,
  28. (en) « SIMONA HALEP OVERPOWERS MADISON KEYS TO REACH SEMIFINALS OF WUHAN OPEN », sur tennis.com,
  29. (en) « Madison Keys completed a spectacular comeback against Svetlana Kuznetsova to become the first to advance to the quarterfinals of the China Open, where an even bigger challenge awaits », sur wtatennis.com,
  30. « Tournoi de Pékin : Madison Keys vient à bout de Petra Kvitova et se qualifie pour les demies », sur L’Équipe,
  31. « Johanna Konta élimine Madison Keys et se qualifie pour la finale à Pékin », sur L’Équipe,
  32. « Masters : Angelique Kerber s'impose contre Madison Keys et qualifie Dominika Cibulkova pour les demies », sur L’Équipe,
  33. « Masters : Simona Halep débute par une victoire », sur L’Équipe,
  34. « Masters : Madison Keys se relance après sa victoire contre Dominika Cibulkova », sur L’Équipe,
  35. « Cibulkova surfe sur sa victoire au Masters », sur Eurosport,
  36. « Forfait de l'Américaine Madison Keys », sur Eurosport,
  37. « Stanford : Muguruza sèchement battue par Keys, finale 100% américaine », sur Eurosport,
  38. « Premier titre de la saison pour Madison Keys, victorieuse à Stanford », sur Eurosport,
  39. « Us Open : Madison Keys en huitièmes de finale après sa victoire contre Elena Vesnina », sur L'Équipe,
  40. « US Open : Madison Keys retrouve un quart de finale en Grand Chelem », sur L'Équipe,
  41. « Madison Keys complète un dernier carré 100% américain à l'US Open », sur L'Équipe,
  42. « Quatre en demies : les Américaines ont réussi le Grand Chelem », sur Eurosport,
  43. « US Open : Madison Keys se qualifie pour sa première finale de Grand Chelem », sur L'Équipe,
  44. « Finale dames : Keys-Stephens, la fête à la maison », Eurosport,
  45. « Amitié, destinée, blessures, doutes : Stephens et Keys ont un destin commun », Eurosport,
  46. « Sloane Stephens est allée au bout de son rêve », sur Eurosport,
  47. « Madison Keys a avoué être nerveuse lors de sa finale contre Stephens », sur L'Équipe,
  48. « Classement WTA : Pour la première fois de sa carrière, Garbine Muguruza est numéro 1 mondiale », L'Équipe,
  49. « Tennis Explorer: Australian Open », sur www.tennisexplorer.com (consulté le 19 août 2019)
  50. « Tennis Explorer: Indian Wells », sur www.tennisexplorer.com (consulté le 19 août 2019)
  51. www 20minutes ch, 20 Minutes, 20 Min www.20min.ch, « Anisimova fait choir Halep, Barty écarte Keys », sur 20 Minutes (consulté le 19 août 2019)
  52. « US Open (F): Elina Svitolina qualifiée pour les quarts - US Open (F) », sur L'Équipe (consulté le 10 septembre 2019)
  53. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]