Caroline Garcia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Caroline Garcia
Image illustrative de l’article Caroline Garcia
Caroline Garcia au service à Roland-Garros en 2018.
Carrière professionnelle
2011
Pays Drapeau de la France France
Naissance (28 ans)
Saint-Germain-en-Laye (Yvelines)
Taille 1,77 m (5 10)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneurs Frédéric Fontang (2011 - 2012)

Louis-Paul Garcia (2012 - 2021)
Gabi Urpi (2021)
Bertrand Perret (2021 -)

Gains en tournois 12 264 321 $ (01/08/22)
Palmarès
En simple
Titres 10
Finales perdues 4
Meilleur classement 4e (10/09/2018)
En double
Titres 8
Finales perdues 10
Meilleur classement 2e (24/10/2016)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/4 1/8 1/16
Double 1/2 V (2) 1/4 F (1)
Mixte 1/16 1/16
Titres par équipe nationale
Coupe B. J. King 1 (2019)

Caroline Garcia, née le à Saint-Germain-en-Laye, est une joueuse de tennis professionnelle française.

Elle remporte son premier titre WTA en simple en avril 2014 à Bogota (Colombie) face à Jelena Janković.

En 2016, elle gagne avec sa partenaire Kristina Mladenovic la finale du double dames de Roland-Garros et atteint celle de l'US Open, elles sont championnes du monde 2016.

Elle remporte la Fed Cup 2019 et gagne de nouveau la finale du double dames de Roland-Garros avec Kristina Mladenovic en 2022.

À ce jour, elle comptabilise dix titres en simple et huit en double dames sur le circuit WTA.

Biographie[modifier | modifier le code]

Caroline Garcia est membre depuis 2002 de l'ASUL Tennis Villeurbanne.

Elle est championne de France 2010 dans la catégorie « 17-18 ans ».

Elle a été entraînée de mars 2011 à la fin de la même année par Frédéric Fontang (auparavant entraîneur de Jérémy Chardy). En 2012, elle se sépare de Fontang et décide de prendre pour entraîneur son père, Louis-Paul Garcia[1]. Pour la préparation de la saison 2022, elle décide de s'associer à Bertrand Perret.

Carrière[modifier | modifier le code]

2011 : premiers pas et premiers éclats en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Grâce à une wildcard, elle participe à l'Open d'Australie où elle parvient à passer le 1er tour en battant l'Américaine Varvara Lepchenko (7-5, 4-6, 6-3) avant de s'incliner au tour suivant face à la Japonaise Ayumi Morita. Toujours à la suite d'une invitation, elle concourt à Roland-Garros où elle passe encore une fois le 1er tour en éliminant la Tchèque Zuzana Ondrášková. Alors 188e joueuse mondiale, elle crée la sensation au 2e tour où elle mène 6-3, 4-1 (15-0) face à la Russe et tête de série no 7, Maria Sharapova. Malgré un début de match favorable pour la Française, elle perd les onze derniers jeux de la partie[2]. Elle joue également en double avec sa compatriote Aurélie Védy. Elles sont éliminées dès leur entrée en lice par la paire Sofia Arvidsson - Kaia Kanepi. Dans la catégorie junior, elle atteint les demi-finales dans toutes les levées du Grand Chelem. Son meilleur résultat est une finale à l'US Open où elle s'incline face à l'Américaine Grace Min.

Elle termine la saison au 146e rang du classement WTA.

Sur le circuit ITF, elle atteint deux finales en simple, à Osprey et à Kazan, et remporte un tournoi en double avec Aurélie Védy, à Saint-Gaudens.

2012 : une confirmation difficile[modifier | modifier le code]

Caroline Garcia au tournoi de Cagnes-sur-Mer en 2012.

Caroline Garcia entame sa saison sur le circuit ITF à Quanzhou où elle bat successivement Junri Namigata (7-5, 6-2), Mădălina Gojnea (3-6, 6-1, 7-5) et Wang Qiang (6-1, 63-7, 6-2) avant de chuter en demi-finale face à Kimiko Date-Krumm (4-6, 4-6).

Elle s'engage dans les qualifications de l'Open d'Australie. Au 1er tour, elle bat la Slovène Petra Rampre (1-6, 6-3, 6-4) et au 2e tour, évince l'Américaine Madison Brengle (6-2, 6-3). La Française échoue au 3e tour face à la Tchèque et tête de série no 3, Andrea Hlaváčková, 4-6, 4-6. Elle n'est donc pas qualifiée pour le grand tableau à Melbourne.

Elle revient à la compétition au début du mois de février, pour les qualifications de l'Open de Pattaya, en Thaïlande. Elle se fait cueillir dès le 1er tour des qualifications par la Chinoise Yi-Miao Zhou, alors 631e joueuse mondiale, sur le score de 4-6, 6-4, 62-7. Une lourde contreperformance qui lui coûte le match. La Française n'a su convertir que cinq balles de break sur dix-sept. Aussi, elle joue en double avec Iryna Kuryanovich, mais elles se trouvent éliminées sévèrement dès leur entrée en lice par Sania Mirza et Anastasia Rodionova, futures lauréates, sur le score net de 0-6, 2-6. La semaine suivante, elle est présente à Doha, tournoi de catégorie Premier 5. Elle passe par les qualifications dont elle sort victorieuse de son 1er tour face à la tête de série no 8 et 93e joueuse mondiale, Arantxa Rus, par 6-4, 6-3. Au deuxième tour, elle se défait de Natalie Grandin (6-4, 6-3) et obtient alors son ticket vers le grand tableau. À noter qu'il s'agit de sa première qualification dans un tournoi WTA. Dans le tableau principal, elle est sortie au 1er tour par l'Allemande Mona Barthel, 43e joueuse mondiale. Malgré la différence de classement, la Française n'a pas démérité et a été jusqu'au tie-break dans chacune des manches (66-7, 64-7). Caroline Garcia reçoit une wild card pour participer à l'Open de Dubaï. Elle est éliminée au premier tour des qualifications par la Tchèque et tête de série no 9, Iveta Benešová (2-6, 3-6). À Kuala Lumpur, elle perd dès son entrée dans la compétition au cours d'un match très disputé contre la Serbe Jelena Janković, alors 14e joueuse mondiale, sur le score de 67-7, 6-4, 62-7.

Du fait de son classement, elle n'a pas accès aux qualifications mais elle bénéficie d'une invitation de la part des organisateurs de l'Open d'Indian Wells. Elle est battue au premier tour des qualifications par la Russe Alexandra Panova (4-6, 4-6).

Elle bénéficie d'une invitation pour Roland-Garros mais elle déçoit beaucoup et ne confirme pas son relatif exploit de l'année précédente en s'inclinant au premier tour contre Dinah Pfizenmaier, issue des qualifications.

2013 : l'éclosion progressive avec une entrée dans le TOP 100 et un premier titre en double[modifier | modifier le code]

Caroline Garcia vainqueur du tournoi de Cagnes-sur-Mer 2013.
Caroline Garcia à Roland-Garros 2013.
Caroline Garcia à Wimbledon 2013.

Caroline Garcia commence 2013 par l'Open d'Australie, où elle s'incline dès le premier tour face à la Russe Elena Vesnina vainqueur la semaine précédente du tournoi d'Hobart. Elle dispute ensuite le tournoi de Doha. Elle bat facilement et logiquement la joueuse d'Oman Fatma al Nabhani puis s'incline face à la no 3 mondiale Maria Sharapova. Elle joue ensuite sur la terre battue de Charleston où elle perd au 2e tour contre la Serbe Jelena Janković en 3 sets après avoir eu une balle de match.

Caroline Garcia est sélectionnée pour la première fois par Amélie Mauresmo pour disputer avec l'équipe de France de Fed Cup les barrages du groupe mondial II contre le Kazakhstan à Besançon. Elle dispute le double avec Kristina Mladenovic qu'elle remporte contre la paire Galina Voskoboeva / Sesil Karatantcheva (6-3, 6-4).

Caroline Garcia gagne ensuite le tournoi de Cagnes-sur-Mer sur la côte d'Azur. Cette performance lui permet de rentrer pour la première fois de sa carrière dans le top 100. De ce fait, elle reçoit une invitation pour accéder aux Internationaux de France. Elle bat tout d'abord l'Ukrainienne Yuliya Beygelzimer (6-3, 6-4), mais ne peut rien à l'étape suivante contre la no 1 mondiale Serena Williams.

Elle accède ensuite au tableau final du prestigieux tournoi de Wimbledon après s'être qualifiée. Elle bat la Chinoise Zheng Jie et s'incline au 2e tour comme à Roland-Garros face à Serena Williams tenante du titre.

À Washington, la Russe Ekaterina Makarova lui inflige une lourde défaite (6-2, 6-0). La jeune Française digère cette défaite et repart du bon pied à l'US Open puisqu'elle bat Shelby Rogers (6-3, 6-2) puis s'incline contre la jeune Britannique Laura Robson en deux sets malgré deux balles de set dans le deuxième à 6-5 40/15. Elle perd également au 2e tour du double associée à Alizé Cornet face à Elena Vesnina et Ekaterina Makarova, no 2 mondiale de la spécialité.

Elle participe ensuite au tournoi de Québec, où elle passe le premier tour mais tombe au deuxième contre l'Américaine Christina McHale, après avoir pourtant mené un set et réalisé un break dans le deuxième.

Caroline Garcia remporte en octobre son premier trophée en double sur le circuit WTA associée à Yaroslava Shvedova.

Caroline Garcia termine l'année 2013 à la 75e place mondiale. Elle a donc franchi un net palier sur cette année 2013 en gagnant plus de 50 places au classement WTA.

2014 : 1er titre WTA, 2e titre en double et entrée dans le top 50[modifier | modifier le code]

Lors de l'Open de Miami en mars, elle confirme sa bonne forme du moment. En effet, c'est la seule joueuse du tournoi à avoir posé de grandes difficultés à la no 1 mondiale Serena Williams en lui prenant un set (4-6, 6-4, 4-6), après un très bon match de sa part.

En avril, Caroline Garcia atteint sa première finale d'un tournoi en simple à Bogota après avoir battu notamment Romina Oprandi (6-1, 7-5) et Vania King (6-2, 6-4). Elle remporte le titre en battant la 9e joueuse mondiale et tenante du titre, Jelena Janković (6-3, 6-4). Il s'agit ainsi de son premier titre à la WTA, et elle atteint par la même occasion son meilleur classement en carrière avec la 51e place. La veille, elle avait déjà remporté ce même tournoi en double associée à Lara Arruabarrena, sans perdre un seul set[3].

Caroline Garcia lors de l'Open de Madrid en 2014.

Elle confirme quelques jours plus tard sa bonne forme en remportant ses deux simples (contre Sloane Stephens (6-3, 6-2) et Madison Keys (6-4, 6-3)) et le double décisif (associée à Virginie Razzano) en Fed Cup contre les États-Unis (3-2), permettant ainsi à la France de revenir dans le groupe mondial[4].

Elle s'aligne ensuite à l'Open de Madrid, où elle s'extirpe sans difficultés des qualifications aux dépens de Sara Sorribes Tormo (6-3, 6-2) puis Laura Pous Tió (6-3, 6-3). Elle s'adjuge ensuite au premier tour une victoire par abandon contre la no 8 mondiale Angelique Kerber, de bon augure puisqu'elle menait 6-3, 2-0. Elle passe ensuite le second tour sans jouer du fait du forfait de Maria Kirilenko. Au troisième tour, elle bat la finaliste de Roland Garros en 2012, Sara Errani, au terme d'un match de plus de 2 heures (6-2, 4-6, 6-3), et est ainsi qualifiée en quart de finale[5]. Son parcours s'arrête cependant à ce stade puisqu'elle s'incline contre la no 3 mondiale Agnieszka Radwańska (4-6, 6-4, 4-6), avec une nouvelle fois un match très réussi de sa part malgré la défaite.

Malgré un bon début de saison, elle s'incline dès le premier tour de Roland-Garros face à la Serbe et tête de série no 11 Ana Ivanović sur le score sec de 6-1, 6-3.

Néanmoins, elle se reprend au Tournoi de Wimbledon, où elle se débarrasse de l'Italienne Sara Errani au 1er tour sur le score de 2-6, 7-6, 7-5, en ayant dû sauver une balle de match sur service adverse dans le deuxième set. Elle enchaîne contre Varvara Lepchenko (7-5 6-3), avant de s'incliner sur le même score au 3e tour face à Ekaterina Makarova.

Elle enchaîne les contre-performances en perdant au premier tour à Stanford, au deuxième tour à Montréal, et au deuxième tour à New Haven en ayant bénéficié du statut de lucky loser. La semaine d'après, elle perd dès le premier tour de l'US Open face à la modeste américaine Nicole Gibbs, titulaire d'une wildcard.

Lors de la tournée asiatique, à l'Open de Wuhan, elle arrive jusqu'en quart de finale en perdant contre la future vainqueur en deux sets Petra Kvitová. Mais en ayant eu de bonne victoires sur Venus Williams (18e mondiale) et Agnieszka Radwańska (6e mondiale).

2015 : 2e titre WTA et 3e titre en double[modifier | modifier le code]

Elle commence l'année en s'inclinant au premier tour à Brisbane et au second tour à Dubaï. Elle passe deux tours à l'Open d'Australie, battant Svetlana Kuznetsova (tête de série no 27). Elle apporte deux des trois points victorieux de l'équipe de France de Fed Cup face à l'Italie alors menée 2-0 à l'issue de la première journée. Tout d'abord en simple, en battant Camila Giorgi (4-6, 6-0, 6-2), qui avait sèchement battu Alizé Cornet la veille, puis en double, associée à Kristina Mladenovic, en battant la paire Italienne composée de Sara Errani et Roberta Vinci (6-1, 6-2), permettant une première qualification pour les demi-finales depuis 2007[6].

Caroline Garcia lors de l'Open de Limoges en 2015.

Ensuite, elle enchaîne deux finales, à Acapulco[7] et à Monterrey, où elle est par deux fois battue par la Suissesse Timea Bacsinszky[8],[9]. À Indian Wells, elle se hisse jusqu'aux huitièmes de finale en battant notamment la Serbe Ana Ivanović (tête de série no 5 et 6e au classement WTA) au troisième tour (6-2, 5-7, 6-2)[10]. Cet enchaînement de bonnes performances lui permet d'accéder au 25e rang mondial, actuellement le meilleur classement de sa carrière, s'approchant ainsi de la place de première joueuse française d'Alizé Cornet (24e).

Elle obtient ensuite des résultats plus moyens : battue d'entrée à Miami, elle ne passe qu'un tour à Charleston et perd ses deux matchs de Fed Cup contre la République tchèque en demi-finale. Ce n'est qu'au tournoi de Stuttgart qu'elle retrouve son niveau de jeu, battant Ana Ivanović (6e mondiale et tête de série no 5) au premier tour (7-64, 6-4) et se hissant jusqu'aux quarts de finale. Puis, elle atteint le troisième tour du tournoi de Madrid, où elle offre une belle résistance à Maria Sharapova (no 3 mondiale), qui s'impose finalement en trois sets (6-2, 4-6, 7-5). Elle perd ensuite aux premiers tours du tournoi de Rome et de Roland-Garros qui sont d'énormes désillusion. Elle redescend à la 31e place mondiale[11].

Elle a du mal à démarrer sa saison sur gazon : elle est éliminée au deuxième tour du tournoi de Birmingham. Elle y avait pourtant assuré sa place en sauvant deux balles de match[12] au premier tour contre Tatjana Maria, une modeste qualifiée allemande. (6-2, 2-6, 7-66). Elle est également éliminée au deuxième tour du tournoi d'Eastbourne. Elle conclut cette saison par une défaite au premier tour à Wimbledon.

Elle commence doucement la tournée américaine, puisqu'elle perd aux premiers tours des tournois de Stanford et de Toronto. Ensuite, elle accumule les bonnes performances, notamment à Cincinnati, où elle bat Sabine Lisicki (no 23 mondiale), puis la tête de série Petra Kvitová (no 4 mondiale), avant de s'incliner contre Elina Svitolina (no 20 mondiale)[13]. Elle enchaîne avec New Haven, où elle bat Timea Bacsinszky (tête de série no 6 et 14e joueuse mondiale) qui restait sur deux défaites consécutives contre elle[14] puis Magdaléna Rybáriková (qualifiée) avant de s'incliner en quart de finale contre Caroline Wozniacki[15]. Sa début de tournée asiatique n'est pas fameuse, avec une défaite d'entrée à Tokyo et au deuxième tour à Wuhan (où elle a néanmoins battu l'Italienne Sara Errani au premier tour (6-74, 6-4, 6-2) tête de série no 16 et 22e au classement WTA). Elle perd ensuite au deuxième tour du tournoi de Pékin, contre Sara Errani qui a pris sa revanche, également en trois sets (6-4, 3-6, 6-1). Elle est redescendue à la 39e place mondiale. Au Masters en double, associée avec Katarina Srebotnik, elle perd ses deux premiers matches de poules mais gagne le dernier sur abandon.

Elle s'engage ensuite à son dernier tournoi de l'année au WTA 125 de Limoges en tant que tête de série no 3. Elle bat notamment Donna Vekić et Kateřina Siniaková difficilement pour aller en finale, là elle affronte une débutante l'Américaine Louisa Chirico qui dispute sa première finale qu'elle gagne facilement 6-1, 6-3, s'adjugeant ainsi son premier titre de la saison et le deuxième de sa carrière[16].

En novembre 2015, elle annonce qu'elle s'associera en double avec sa compatriote Kristina Mladenovic avec, pour objectif principal, les Jeux olympiques de Rio[17].

2016 : no 1 française, deux titres WTA, victoire en double à Roland-Garros[modifier | modifier le code]

Caroline Garcia à Wimbledon 2016.
Caroline Garcia à l'US Open 2016.

Elle commence l'année à la Hopman Cup, d'abord associée à Gaël Monfils, qui déclare forfait à la suite d'une blessure. Elle joue finalement avec Kenny de Schepper. Ils perdent dès les phases de poules, mais elle gagne ses trois matchs de simple. À l'Open d'Australie, elle perd dès le premier tour (2-6, 4-6) contre Barbora Strýcová, comme lors des trois tournois du Grand Chelem précédents.

Elle apporte trois des quatre points victorieux de l'équipe de France de Fed Cup face à l'Italie, comme l'année précédente. Sa victoire en simple contre Sara Errani (6-3, 7-5)[18] permet d'égaliser et celle contre Camila Giorgi (6-3, 6-4) apporte le point décisif, qui qualifie la France pour les demi-finales[19],[20]. Associée à Kristina Mladenovic, elle gagne aisément le double, sans enjeu, face à la paire italienne composée de Martina Caregaro et de Sara Errani (6-0, 6-1) en 48 minutes.

Au tournoi de Dubaï, Caroline Garcia réalise une très belle performance en huitièmes de finale puisqu'elle élimine Carla Suárez Navarro, 11e joueuse mondiale, sur le score de 4-6, 6-4, 6-3, puis enchaîne en battant la 28e Andrea Petkovic (6-3, 6-4) avec de bonnes statistiques au service (72 % de premières balles et 4 aces), en une heure et demie pour se qualifier sans se dépenser pour les demi-finales[21] ; mais perdra (2-6, 6-3, 3-6) à nouveau contre Barbora Strýcová comme à Melbourne. Elle perd ensuite au premier tour à Doha contre une qualifiée.

Mais elle se ressaisit à Monterrey, où elle atteint de nouveau les demi-finales, où elle est battue par la modeste Heather Watson (83e mondiale, 1-6, 2-6), future lauréate du tournoi.

Elle continue sa tournée sur terrains durs, en dents de scie, en perdant au premier tour au tournoi d'Indian Wells, contre Christina McHale, 62e joueuse mondiale sur le score de (4-6, 4-6), puis à Miami en améliorant son niveau en battant Mirjana Lučić-Baroni (2-6, 6-1, 6-3), et le tête de série no 21 Andrea Petkovic, (7-65, 3-6, 7-62) dans un match à suspense de près de trois heures[22], mais perdra au tour suivant (6-4, 2-6, 6-76) au terme d'une belle empoignade de 2h32 dans une chaleur moite contre la future finaliste, Svetlana Kuznetsova 19e mondiale[23].

Pour le début de la tournée de terre battue, elle perd d'entrée à Charleston contre Irina-Camelia Begu en trois manches serrées. Mais en double, associée à Kristina Mladenovic, elle se qualifie pour la finale, et ensemble, Mladenovic et Garcia battent les têtes de série no 1 Bethanie Mattek-Sands et Lucie Šafářová (6-2, 7-5), gagnant ainsi leur premier titre ensemble[24].

En Fed cup, la demi-finale se joue contre les Pays-Bas. Elle perd d'abord son premier match contre Kiki Bertens en deux sets, avant de gagner le deuxième simple contre Arantxa Rus (6-3, 6-4) permettant d'égaliser.

En double avec Mladenovic, elles battent la paire Kiki Bertens/Richèl Hogenkamp (4-6, 6-3, 6-3), permettant ainsi à la France de se qualifier pour la finale pour la première fois depuis 2005[25].

La semaine suivante, à Stuttgart, elle est éliminée dès le premier tour, mais en double, avec Kristina Mladenovic, elle se qualifie pour la finale, et ensemble elles battent les têtes de série no 1 Martina Hingis et Sania Mirza (2-6, 6-1, 10-6), remportant ainsi leur deuxième titre ensemble en moins d'un mois[26].

Au tournoi de Madrid, en double, Garcia et Mladenovic battent de nouveau les têtes de série no 1 Martina Hingis et Sania Mirza (6-4, 6-4), remportant ainsi leur troisième titre et sans perdre un set[27]. Pour le tournoi de Strasbourg, elle commence facilement contre Kirsten Flipkens en deux sets, puis plus difficilement contre la qualifiée Jil Teichmann, dans un premier set tendu (7-65, 6-3). En quart, elle bénéficie du forfait de Samantha Stosur, et se qualifie pour la finale en venant à bout, après presque trois heures de combat (6-73, 6-4, 7-5) de la courageuse Virginie Razzano, qui était menée 7-63, 3-0[28]. En finale, elle affronte Mirjana Lučić-Baroni, impressionnante tout le long de la semaine, qu'elle bat assez facilement (6-4, 6-1), s'adjugeant son 3e titre en carrière[29].

L'heure du deuxième tournoi du Grand Chelem sonne à Roland-Garros, en simple après ses bonnes semaines, elle est placée dans la partie du bas de tableau. Elle passe son premier tour plutôt facilement en deux manches contre Lesia Tsurenko, avant d'affronter la no 2 mondiale Agnieszka Radwańska, contre qui elle perdra (2-6, 4-6) malgré un deuxième set plus abouti.

En double avec Mladenovic, en tant que tête de série no 5, elle se qualifie pour la première fois de sa carrière pour une finale en double d'un Grand Chelem, en ayant laissé échapper deux manches sur le parcours, en battant successivement les paires Annika Beck/Wickmayer (6-4, 6-2), les compatriotes Johansson et Parmentier (6-1, 4-6, 6-2), les Allemandes Friedsam et Siegemund (6-3, 6-2). Puis en quart, Kiki Bertens/Johanna Larsson (7-5, 6-3) et en demi-finale, la paire Russe Gasparyan et Kuznetsova (6-4, 4-6, 6-3)[30].

En finale, elles affrontent la paire Ekaterina Makarova/Elena Vesnina tête de série no 7, qu'elles battent (6-3, 2-6, 6-4) au terme d'une lutte acharnée de plus de deux heures. Réalisant une belle performance, puisqu'il s'agit du premier double féminin français à s'imposer depuis 45 ans du côté de la porte d'Auteuil[31],[32]. Cette belle performance lui permet d'atteindre son meilleur classement en double, à la 3e place mondiale.

Au tournoi de Majorque, en juin, elle remporte le premier titre de sa carrière sur gazon, après avoir notamment battu Ana Ivanović (7-69, 5-7, 6-3), ancienne no 1 mondial, en étant menée 5-1 au tie-break du premier set, puis une spécialiste de la surface en demi-finale, Kirsten Flipkens (6-4, 4-6, 6-1), joueuse qui a battu, au premier tour, Garbiñe Muguruza no 2 mondiale et lauréate du tournoi de Roland-Garros[33], et, enfin, Anastasija Sevastova en finale (6-3, 6-4) en 1h15[34]. À cette occasion, elle devient pour la première fois no 1 française, devançant Kristina Mladenovic, rang qu'elle perd dès la semaine suivante.

Elle participe ensuite à Wimbledon, en tant que tête de série no 30. En simple, elle se défait au premier tour de la Turque Çağla Büyükakçay (6-2, 6-3) avant de tomber dès le match suivant, battue par la Tchèque Kateřina Siniaková, 114e mondiale, sur le score de (6-4, 4-6, 1-6). En double, accompagnée par Kristina Mladenovic et profitant du statut de tête de série no 2, elles se qualifient pour les quarts de finale, battant successivement les paires Schuurs/Voráčová (6-2, 6-2), Peng et Zhang Shuai (0-6, 6-3, 6-4) et, sur abandon, les Espagnoles Garrigues et Santonja. Elles sont finalement battues par Karolína Plíšková et Julia Görges, paire tête de série no 8, sur le score de 69-7, 3-6[35].

Pour les Jeux olympiques en simple, elle passe son premier tour contre Teliana Pereira, avant de perdre au 2e tour, plutôt sèchement, face à Johanna Konta. En double avec Mladenovic alors tête de série no 2, elle s'incline de façon surprenante contre la paire Japonaise Misaki Doi/Eri Hozumi en trois manches dès le premier tour, réduisant à néant les chances de médaille[36]. Garcia subit la suspension à titre conservatoire de la FFT juste avant le début de l'US Open alors qu'elle a temporisé entre la FFT et Mladenovic[37] et regrettant le timing de l'annonce à l'approche d'un gros tournoi[38].

En simple dames de l'US Open, elle passe Pauline Parmentier en trois sets (4-6, 6-3, 6-4) puis prend sa revanche de Wimbledon contre Kateřina Siniaková (4-6, 6-4, 6-4) et se qualifie pour le troisième tour, où elle perd (2-6, 3-6) contre la 4e mondiale Agnieszka Radwańska[39]. En double accompagnée par Kristina Mladenovic et profitant du statut de tête de série no 1, elles se qualifient pour les quarts de finale, battant successivement les paires Kurumi Nara et Naomi Osaka (6-3, 6-3), Naomi Broady/Shelby Rogers (6-3, 6-1) et, la deuxième paire Japonaise Eri Hozumi et Miyu Kato (6-2, 6-3). Elles battent Sania Mirza/Barbora Strýcová en 1h10 (7-63, 6-1), puis Martina Hingis/Coco Vandeweghe (6-3, 6-4) en 1h11 et ainsi se qualifier pour la deuxième finale de l'année en Grand Chelem avec Garcia sans perdre le moindre set[40]. Cependant malgré leur bonne semaine, elles se font battre dans un match à suspense (6-2, 6-75, 4-6) en un peu plus de deux heures contre Bethanie Mattek-Sands/Lucie Šafářová alors que les Françaises menées 6-2, 5-4 avant de craquer[41].

En octobre à Pékin, en simple elle se fait battre par Daria Gavrilova en deux manche lors des huitièmes, et en double avec Mladenovic, elle arrive en finale en ayant pratiqué un tennis moyen passant proche de la défaite au deuxième tour contre Aleksandra Krunić/Kateřina Siniaková et en demi-finale face à la paire Chan Hao-ching et Chan Yung-jan. Avant de perdre à nouveau comme à l'US Open contre Mattek-Sands et Šafářová (4-6, 4-6) en deux set sec et 1h20 de jeu[42].

En double du Masters de Singapour avec Mladenovic en tant que tête de série no 1, démarrant en quart de finale, elles battent Julia Görges/Karolína Plíšková (6-4, 6-2) en 1h25, mais perdent contre Mattek-Sands/Šafářová (3-6, 5-7) en une heure et demie. Elle peut participer au Masters bis de Zhuhai en simple, placée dans le groupe Azalée avec la 10e mondiale Johanna Konta et Samantha Stosur. Elle remporte son premier match contre l'Australienne (6-4, 6-3) en 1h28 mais perd son dernier match sèchement en une heure contre Johanna Konta, l'éliminant du tournoi. Quelques jours après, pour la finale de Fed Cup contre les Tchèques elle réalise d'excellente performance personnel, en battant pour son premier match la 11e mondiale Petra Kvitová, (7-66, 6-3) avec autorité ramenant les équipes à égalité à l'issue de la première journée[43]. Le dimanche elle bat la 6e mondiale Karolína Plíšková, (6-3, 3-6, 6-3) permettant à la France de mener 2-1 avant le deuxième simple où Cornet perdra, mais Garcia montre lors de son weekend le niveau fantastique et solide qu'elle peut avoir[44]. Pour le match ultime pour le sacre en double avec Mladenovic, elles perdent contre Karolína Plíšková et Barbora Strýcová (5-7, 5-7) passant non loin d'un super exploit, les Tchèques conservent le trophée et ont atteint la finale pour la 5e fois en 6 ans pour 4 titres[45],[46]. Malgré cette déception, elle assure sa participation au tournoi de Limoges, passant ses premiers tours, puis battant en quart Donna Vekić (6-1, 4-6, 6-3) et dans le dernier carré, elle bat difficilement Natalia Vikhlyantseva en plus de deux heures (7-63, 3-6, 7-66). Elle perdra cependant sèchement contre une novice à ce stade Ekaterina Alexandrova (4-6, 0-6), mais aura été sans douter épuisée et blessée de l'enchaînement[47]. Elle termine son année à la 24e place mondiale, et décide de ne pas prendre part à la prochaine campagne de Fed Cup pour se concentrer sur sa carrière individuelle[48].

2017 : premier quart de finale en Grand Chelem à Roland-Garros, premiers titres Premier, entrée dans le top 8 et 1/2 finale aux Masters de Singapour[modifier | modifier le code]

Garcia commence son année par le premier Grand Chelem à l'Open d'Australie, elle passe son premier tour (7-64, 6-4) contre Kateryna Bondarenko, et lors de la conférence de presse, confirme sa décision de ne pas prendre part à la Fed Cup[49]. Puis gagne contre sa compatriote Océane Dodin (6-73, 6-4, 6-4) de manière laborieuse, avant d'être à nouveau battue par la Tchèque Barbora Strýcová (2-6, 5-7). En double avec Kristina Mladenovic, elles se qualifient jusqu’en demi-finale avec deux matches difficiles, mais perdent en 1 h 52 contre la paire Andrea Hlaváčková / Peng Shuai.

À Indian Wells, Garcia réussi un bon tournoi en passant Evgeniya Rodina, la 11e mondiale, Johanna Konta (3-6, 6-3, 7-61), avant de perdre au 4e tour contre Svetlana Kuznetsova (1-6, 4-6), future finaliste. Et une demi-finale à Monterrey perdant sèchement contre Anastasia Pavlyuchenkova, future lauréate.

Après de multiples épisodes houleux en Fed Cup cette année, en annonçant l'année dernière sa non participation, qui a tant fait parler et une blessure au dos qui l'a éloignée des courts pendant plusieurs semaines[50].

Elle revient en meilleure forme fin mai au tournoi de Strasbourg alors tenante du titre, finissant par s'incliner dans le dernier carré (4-6, 2-6) contre Daria Gavrilova. Elle poursuit à Roland-Garros un tournoi qui ne lui avait jamais réussi auparavant, et réussit son entame en passant facilement (6-2, 6-2) la Japonaise Nao Hibino. Elle bat ensuite Chloé Paquet (7-5, 6-4)[51] avant de battre dans un match à multiples rebondissements, la Taïwanaise Hsieh Su-wei, 109e mondiale, (6-4, 4-6, 9-7) après 2 h 40 de jeu[52]. Grâce à cette victoire, elle se qualifie pour la première fois en seconde semaine d'un Grand Chelem et bat Alizé Cornet pour une place en quart de finale[53]. C'est la première fois depuis 1973 qu'on assiste à un duel de deuxième semaine entre deux Françaises à Roland-Garros[54]. Elle remporte le match (6-2, 6-4) en une heure et demie avec autorité, profitant des faiblesses de Cornet[55],[56]. Elle est ensuite battue par la 3e mondiale, Karolína Plíšková (6-73, 4-6) en 1 h 51 malgré une bonne résistance[57], avec un premier set d'une durée de 1 h 15[58].

Période du gazon, elle participe au Mallorca Open en tant que tenante du titre. Elle passe Jelena Janković (6-4, 6-4), Jana Čepelová (6-3, 6-75, 6-3) et Roberta Vinci (6-2, 7-68). Avant d'être sèchement battue (4-6, 2-6) contre la future lauréate Anastasija Sevastova. À Wimbledon, elle atteint pour la première fois de sa carrière les huitièmes de finale en passant Jana Čepelová (6-1, 6-1), puis Ana Bogdan et Madison Brengle (6-4, 6-3) sur le même score[59],[60]. Elle est cependant éliminée à ce stade de la compétition par la no 6 mondiale, Johanna Konta dans un match très accroché (6-73, 6-4, 4-6) après 2 h 11 de jeu intense[61]. Elle avoue qu'elle ne sait pas comment elle a pu perdre ce match[62].

Elle revient sur de la terre battue avec une défaite (5-7, 6-71) au second tour à Gstaad contre Tereza Martincová, et une demi-finale à Båstad, en perdant (2-6, 5-7) contre la future vainqueur Kateřina Siniaková. Concluant ce retour avec déception. Sur dur, au tournoi de Toronto Caroline Garcia passe de justesse le premier tour face à Sorana Cîrstea sur le score de (6-2, 6-74, 6-4), puis Varvara Lepchenko (6-4, 6-1) et Catherine Bellis (6-4, 6-2) pour atteindre les quarts de finale[63]. Elle s'incline (4-6, 2-6) par la 2e mondiale, Simona Halep en commettant trop de fautes directes[64]. Elle déçoit ensuite à Cincinnati en perdant d'entrée de tournoi. Puis à l'US Open, après avoir passé Tereza Martincová et Ekaterina Alexandrova, elle tombe au 3e tour face à Petra Kvitová sur un score sec de (0-6, 4-6) en 1 h 14[65].

Sur la tournée asiatique de septembre-octobre, au Premier de Tokyo, elle passe Aliaksandra Sasnovich et Kurumi Nara, avant de s'incliner (2-6, 4-6) contre la no 1 mondiale, Garbiñe Muguruza. Puis à Wuhan, Caroline Garcia bat la tête de série numéro 12, Angelique Kerber (3-6, 6-3, 6-1)[66] puis Christina McHale (6-1, 6-1)[67]. Elle passe en quart de finale, en battant la 9e mondiale, Dominika Cibulková (6-3, 7-5) dans une fin de match tendue où elle sert une première fois pour le match à 5-3[68], battant la première top 10 de sa saison et « savourant sa victoire »[69]. Ensuite, elle bat Ekaterina Makarova une ancienne top 10, (7-63, 6-4) avec autorité sans paniquer sur son jeu[70]. Elle se qualifie pour sa première finale de Premier 5 en battant María Sákkari en demi-finale (6-3, 6-2) en 1 h 19[71],[72]. Elle gagne le titre en près de 3 heures de jeu en battant l'Australienne Ashleigh Barty (6-73, 7-64, 6-2)[73]. Cette rencontre était une grosse bataille physique et mental pour elle et qu'avec les événements d'il y a quelques mois, elle « n’aurait pas trouvé l’énergie nécessaire et la concentration pour rester dans le match »[74]. Devenant la première Française à gagner un gros titre depuis celui de Marion Bartoli à Wimbledon en 2013 ; et dans la catégorie des WTA Premier, une première depuis celui d'Aravane Rezaï à Madrid en 2010. Grâce à ce titre, Caroline Garcia atteint la 15e place mondiale[75]. Elle continue sur sa bonne lancée à Pékin. Où, exemptée de 1er tour en raison de son titre la semaine précédente, elle bat successivement : Elise Mertens (7-64, 6-4), puis atomise Alizé Cornet (6-2, 6-1) et surtout Elina Svitolina, 3e joueuse mondiale (6-75, 7-5, 7-66)[76]. Ce combat, long de plus de 3 h 20 et plus belle victoire de sa carrière, connut plusieurs retournements de situation, avec 8 breaks (19 au total) dans la dernière manche, dont deux alors que l’Ukrainienne servait pour le match, et une balle de match sauvée dans le jeu décisif[77]. Elle atteint ensuite sa 2e finale consécutive dans un tournoi Premier, en battant Petra Kvitová (6-3, 7-5) en une heure et demie[78], lui assurant ainsi d'entrer dans le top 10 la semaine suivante pour la première fois de sa carrière[79]. Puis en finale, elle bat la future no 1 mondiale Simona Halep en 2 manches (6-4, 7-63) en 1 h 52 après une seconde manche accrochée et pouvant tourner du côté de la Roumaine[80],[81]. Il s'agit de son 1er titre Premier Mandatory, catégorie équivalente aux Masters 1000 du circuit masculin[82]. Elle devient ainsi la première joueuse à faire le doublé Wuhan-Pékin et première de la saison à remporter deux titres Premier consécutivement[83]. Cette victoire lui permet également de faire un bond de 6 précieuses places et faire une percée dans le top 10 mondial chez les femmes, passant de la 15e à la 9e place mondiale. Devenant seulement la huitième joueuse française à intégrer le top 10 après Françoise Dürr, Mary Pierce, Nathalie Tauziat, Sandrine Testud, Julie Halard, Amélie Mauresmo (1re en 2004 puis en 2006) et Marion Bartoli[84].

Ses succès lui permettent également d’être virtuellement qualifiée pour le Masters de Singapour, réunissant les 8 meilleures joueuses, obligeant sa dernière poursuivante, Johanna Konta, à aller en finale à Moscou pour se qualifier. Cependant, la Britannique déclare forfait avant le début du tournoi, assurant ainsi à Garcia sa qualification pour le Masters. Il s'agit de la 8e Française de l'histoire à se qualifier pour ce prestigieux événement de fin de saison[85].

Au Masters de Singapour, Garcia est placée dans le Groupe Rouge avec la no 1 mondiale Simona Halep, la no 4 mondiale Elina Svitolina et la no 6 mondiale Caroline Wozniacki. Elle s'incline pour son premier match face à Halep en 2 manches (4-6, 2-6) en 1 h 27, mettant un terme à sa série de 11 victoires consécutives[86]. Elle se rattrape en surpassant sa nervosité d'entrée de tournoi lors de son deuxième match face à Svitolina en l'emportant au mental lors d'un marathon de 2 h 44 en 3 manches (6-77, 6-3, 7-5)[87]. Se relançant dans la course à la qualification pour les demi-finales[88]. Elle s'adjuge enfin une deuxième victoire, face à la Danoise Wozniacki (0-6, 6-3, 7-5) en 2 h 18[89], dans un match où elle a effectué une belle remontée dans le troisième set puisqu'elle était menée 5 jeux à 3. La victoire de Svitolina sur Halep dans le dernier simple de la poule, lui permet finalement de terminer première du groupe et de se qualifier pour les 1/2 finales, où elle affronte la 5e mondiale, Venus Williams[90]. C'est la première Française à atteindre ce stade de la compétition aux Masters depuis Amélie Mauresmo en 2006[91]. Elle s'incline en trois manches (7-63, 2-6, 3-6) en 2 h 29 de jeu aux portes de la finale, après les efforts physiques consentis lors de ses matchs précédents[92],[93].

Garcia termine sa saison à la huitième place mondiale au classement du 30 octobre[94]. Elle est désignée no 1 française 2018 par la FFT[95].

2018 : premier 1/8e de finale à l'Open d'Australie et meilleur classement en carrière et titre à Tianjin mais sortie du top 10[modifier | modifier le code]

Carolina Garcia à Roland-Garros 2018.

Profitant de la déconvenue de Venus Williams en levée de rideau à l'Open d'Australie, elle gagne une place au classement, et atteint le 7e rang à l'issue du tournoi, son meilleur classement en carrière[96]. Elle atteint les 1/8 de finales avec un niveau tennistique fluctuant à chaque tour avec du bon et du déchet, mais remportant ses rencontres au mental. Passant au 1er tour Carina Witthöft (7-5, 6-3), puis difficilement la jeune Tchèque Markéta Vondroušová (6-73, 6-2, 8-6)[97] et Aliaksandra Sasnovich (6-3, 5-7, 6-2)[98]. Elle s'incline sèchement (3-6, 2-6) par la tête de série numéro 17, Madison Keys. Après le match, elle dira qu'elle était « en dessous » sur ce match[99]. Malgré cette défaite, elle atteint la semaine suivante grâce à ce 8e de finale le 7e rang mondial et améliore ainsi son meilleur classement en carrière[100].

À Doha et Dubaï, Garcia atteint les quarts de finale mais s'inclinant à chaque fois contre Garbiñe Muguruza (6-3, 1-6, 4-6), puis (5-7, 2-6). En mars à Indian Wells, elle atteint les 1/8 mais s'incline sèchement (1-6, 1-6) en une heure de jeu contre la 10e mondiale, Angelique Kerber[101]. Et à Miami, elle déçoit de nouveau en tombant (3-6, 1-6) d'entrée de tournoi contre Alison Riske.

Début de la terre battue, Garcia commence par une demi-finale à Stuttgart. Battant sur son chemin dès le 1er tour Maria Sharapova (3-6, 7-66, 6-4) dans un match intense[102], puis la jeune qualifiée Marta Kostyuk (6-1, 3-6, 7-5)[103] et surtout, la 4e mondial Elina Svitolina, dans un autre gros match (6-74, 6-4, 6-2) de 2 h 17 d'effort[104]. Cependant, elle s'incline (4-6, 2-6) de façon surprenante contre Coco Vandeweghe[105]. Puis à Madrid, Garcia passe avec autorité sans perdre la moindre manche Dominika Cibulková, Petra Martić, la 12e mondiale, Julia Görges et la locale, Carla Suárez Navarro pour atteindre le dernier carré[106]. Elle est battue sèchement (2-6, 2-6) en tout juste une heure face à Kiki Bertens[107], où la Française est passée à côté de son match et n'avait aucune solution[108]. Enfin à Rome, la Française arrive en quart de finale en battant Tímea Babos et la 10e mondiale,[Sloane Stephens (6-1, 7-67)[109] ; mais elle s'incline (2-6, 3-6) à nouveau en deux manches dans une rencontre importante face à la no 1 mondiale, Simona Halep après 1 h 13 de jeu[110]. Aux Internationaux de France, Garcia passe les Chinoises Duan Ying-Ying (6-1, 6-0) et plus difficilement Peng Shuai (6-4, 3-6, 6-3), puis Irina-Camelia Begu (6-1, 6-3) pour rallier les 1/8 de finale[111]. Elle perd contre la tête de série numéro 12, Angelique Kerber (2-6, 3-6) et déçoit dans son attitude et dans ses performances en Grand Chelem[112].

Sa tournée sur gazon n'est pas à la hauteur de son statut avec un quart de finale à Majorque et une défaite d'entrée à Wimbledon face à Belinda Bencic (6-72, 3-6).

Sur ciment américain au tournoi du Canada, elle réagit en battant Magdaléna Rybáriková et Maria Sharapova, mais perd à nouveau contre Simona Halep (5-7, 1-6) en 1/4 de finale[113].

Au tournoi de Cincinnati, elle perd en huitième de finale face à la star montante du tennis Aryna Sabalenka (4-6, 6-3, 5-7) en ayant eu une balle de match. Puis, au tournoi de New Haven, étant tête de série no 2, elle passe le premier tour difficilement face à Aliaksandra Sasnovich (6²-7, 6-2, 6-4) et perd face à la portoricaine Mónica Puig (5-7, 6-1, 2-6). À l'US open, elle passe son premier tour facilement face à Johanna Konta (6-2, 6-2) puis difficilement son second tour face encore une fois à Mónica Puig (6-2, 1-6, 7-5) et perd ensuite face à l'espagnole Carla Suárez Navarro (7-5, 4-6, 6-7).

Pour la défense de ses titres à Wuhan et à Pékin, elle perd d'abord au premier face à Kateřina Siniaková (6-3, 6-7, 6-7) puis en huitième de finale face à Aryna Sabalenka (7-5, 6-7, 0-6) et passe de la 4e à la 16e place en l'espace de 15 jours. Enfin, au tournoi de Tianjin, elle reprend des couleurs en gagnant le titre face à la tchèque Karolína Plíšková (7-6, 6-3).

Avec cette victoire, elle est qualifiée pour participer au Elite Trophy, où elle perd son premier match de poule face à Ashleigh Barty (3-6, 4-6) et gagne son second match face à Aryna Sabalenka (6-4, 6-4). Néanmoins, elle n'est pas qualifiée pour le tableau final.

Caroline Garcia termine l'année à la 19e place.

2019 : victoire en Fed Cup[modifier | modifier le code]

Caroline Garcia entame sa saison à Shenzhen et perd dès le premier tour face à la qualifiée Ivana Jorović (4-6, 2-6). Ensuite, à Hobart, elle perd encore une fois au premier tour mais cette fois-ci face à l'américaine Sofia Kenin (3-6, 2-6). À l'Open d'Australie, elle passe le premier tour face à sa compatriote Jessika Ponchet (6-2, 6-3).

À Roland-Garros, elle est tête de série numéro 24 mais ne passe pas le deuxième tour, battue par la jeune Russe Anna Blinkova issue des qualifications, s'effondrant sur un 6-4 dans le troisième set alors qu'elle menait 4-2.

Son huitième titre, elle va le chercher à Nottingham, où, le 16 juin, elle bat en finale la Croate Donna Vekić en trois sets (2-6, 7-6, 7-6). Cependant, elle s'incline cinq jours plus tard à Majorque où elle est battue en quart de finale par Angelique Kerber (6-2, 7-6).

Par la suite, elle se présente au tournoi de Majorque en tant que tête de série numéro 6. Après être venue à bout de Victoria Azarenka puis de Paula Badosa en trois sets chacune, elle tombe en deux sets face à la tête de série numéro 1, Angelique Kerber (6-3, 7-6). Elle reste donc sur le même résultat que l’an passé.

Arrive ensuite le tournoi de Wimbledon, où elle s’incline sèchement dès le premier tour, battue par Zhang Shuai en deux sets (6-4, 6-0). Là encore elle réalise le même résultat qu’en 2018.

Caroline Garcia renoue avec la victoire en s’offrant Antonia Lottner au premier tour du très helvétique tournoi de Lausanne. Cependant, elle subit à nouveau une défaite au tour suivant en s’inclinant face à l’américaine Bernarda Pera (6-2, 6-4).

Le tournoi de Jurmala verra Caroline écrire le même scénario, avec une victoire (accrochée) au premier tour contre Kristýna Plíšková (6-3, 6-7, 7-6) puis une défaite face à sa compatriote Chloé Paquet (accrochée elle aussi : 6-4, 4-6, 3-6).

Caroline Garcia va ensuite subir une série de déconvenues en commençant par Toronto (face à Jeļena Ostapenko, 6-3, 6-3) puis viendra Cincinnati (face à Iga Świątek, 7-6, 6-1) et enfin l’US Open (face à Ons Jabeur, 7-6, 6-2) trois défaites au premier tour.

Le 10 novembre 2019, elle remporte la Fed Cup avec l'équipe de France. Lors de la finale face à l'Australie, elle perd le premier simple face à Ashleigh Barty (numéro 1 mondiale) avant de s'imposer dans le double décisif avec Kristina Mladenovic.

Autres[modifier | modifier le code]

Garcia a été membre du jury de l'élection de Miss France 2019, aux côtés notamment de Laury Thilleman, Line Renaud, Jenifer et Claudia Tagbo.

2020 : début de saison en demi-teinte, reprise timide en août et huitième à Roland-Garros[modifier | modifier le code]

Caroline Garcia est éliminée lors du deuxième tour du Tournoi d'Auckland (4-6, 4-6) par Eugenie Bouchard.

Elle s'incline également au deuxième tour de l'Open d'Australie face à Ons Jabeur (6-1, 2-6, 3-6) puis s'ensuit une défaite au premier tour face à sa compatriote Fiona Ferro (5-7, 6-3, 3-6) lors du tournoi de Saint-Pétersbourg. Après ce match face à Ferro, Garcia se dit insultée et menacée par des parieurs en ligne en déclarant sur Instagram: « C'est du classique après une défaite. Aujourd'hui je voulais, juste les partager... ça ne change pas ma vie ni mes objectifs. »[114]. Garcia perd à nouveau au premier tour lors du tournoi de Doha, cette fois-ci face à Bernarda Pera (3-6, 1-6).

Elle participe ensuite au tournoi de Lyon, plus important pour elle, car à domicile. Garcia élimine deux joueuses belges. Au premier tour Greet Minnen avec difficulté en 3 sets (6-4, 1-6, 7-6) puis Ysaline Bonaventure en huitièmes de finale (7-5, 6-2). Elle affronte une troisième joueuse belge en quarts de finale, Alison Van Uytvanck, mais s'incline en deux sets (2-6, 2-6).

Le 23 août, Garcia reprend la compétition en participant au tournoi de Cincinnati. Elle élimine Sloane Stephens en deux sets (6-3, 7-6) au premier tour. Le lendemain, Garcia s'incline au deuxième tour face à Victoria Azarenka (2-6, 6-7). Elle commence l'US Open le 31 août, en sortant au premier tour Jasmine Paolini en deux sets (6-3, 6-2). Au deuxième tour, elle sort la tête de série numéro 1 du tournoi, Karolína Plíšková (6-1, 7-6) mais Garcia est éliminée lors du troisième tour face à Jennifer Brady (3-6, 3-6).

Garcia participe alors au Tournoi d'Istanbul. Elle remporte avec difficulté son match du premier tour face à Çağla Büyükakçay en trois sets (6-4, 0-6, 7-5) mais s'incline dès le second face à la qualifiée Tereza Martincová (1-6, 4-6).

En préparation pour Roland-Garros, Caroline Garcia affronte Anett Kontaveit le 15 septembre lors du premier tour du Tournoi de Rome. Garcia s'incline en deux sets face à la tête de série numéro 14 (3-6, 6-7).

La revanche a lieu le 27 septembre lors du premier tour de Roland Garros et Garcia s'impose en trois sets (6-4, 3-6, 6-4) face à Kontaveit. Elle passe le deuxième tour face à Aliaksandra Sasnovich (7-6, 6-2) puis le troisième en battant Elise Mertens en trois sets (1-6, 6-4, 7-5). Garcia s'incline finalement en huitièmes de finale face à Elina Svitolina (6-1, 6-3). Deux jours après ce match, Garcia met un terme à sa saison en raison d'une blessure au pied[115].

2021 : éliminations au premier tour de Wimbledon et des Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Garcia débute sa saison 2021 au tournoi de Melbourne. Elle est la tête de série numéro 12 du tournoi et remporte son premier match dans la foulée contre Arina Rodionova (6-3, 6-4) ainsi que celui du deuxième tour contre Tímea Babos (6-4, 6-4). Elle retrouve Elise Mertens au troisième tour et s'incline en deux sets face à la Belge (6-7, 3-6).

Elle débute par une victoire au premier tour de l'Open d'Australie en s'imposant en deux sets face à Polona Hercog (7-6, 6-3) mais s'incline dès le deuxième tour face à la tête de série numéro 3 Naomi Osaka (2-6, 3-6).

Au tournoi de Lyon, après une victoire en trois sets au premier tour contre sa compatriote Océane Dodin (6-2, 2-6, 6-3), Garcia est éliminée au tour suivant par Viktorija Golubic (1-6, 2-6).

Elle s'incline dès le premier tour à Wimbledon en deux sets face à Jessica Pegula (3-6, 1-6).

Garcia s'incline également dès le premier tour aux Jeux olympiques à Tokyo en trois sets face à Donna Vekić (2-6, 7-6, 3-6).

Lors de l'US Open, Garcia passe le premier tour contre Harriet Dart en trois sets (6-7, 6-4, 6-2) mais s'incline au deuxième tour face à Elena Rybakina en deux sets (1-6, 4-6).

A Indian Wells, Garcia passe le premier tour contre Kirsten Flipkens en trois sets (5-7, 6-4, 6-0) avant de s'incliner contre Coco Gauff en trois sets lors du tour suivant (3-6, 7-6, 1-6).

2022 : victoire en double à Roland-Garros et nouveau titre en simple sur gazon[modifier | modifier le code]

Caroline Garcia débute l'année à la 74e mondiale, toujours sur une pente descendante depuis l'année 2017. Elle s'inscrit dès le début de la saison à l'un des deux tournois WTA 250 de Melbourne, tournois de préparation à l'Open d'Australie. Dans la droite lignée de sa saison 2021, elle réalise un tournoi décevant, étant défaite dès le premier tour par la joueuse lettone Anastasija Sevastova en deux sets (6-4, 6-4). La semaine suivante, Garcia fait partie des 30 joueuses inscrites au tournoi WTA 500 de Sydney, où le tableau est très relevé. Elle parvient à s'imposer au premier tour face à Jessica Pegula, alors 18e joueuse mondiale, en deux sets (6-4, 7-6). Elle bénéficie ensuite du forfait de Elena Rybakina, 14e joueuse mondiale et tête de série n°9, pour se qualifier en quarts de finale. Néanmoins, elle sera très sèchement battue par la tête de série n°3 et future finaliste du tournoi, Barbora Krejčíková (6-0, 6-2).

Elle s'engage alors à l'Open d'Australie avec peu de victoires à son actif depuis le début de la saison et avec une confiance en berne. Elle est ainsi défaite dès le premier tour du premier Grand Chelem de l'année par la jeune américaine de 20 ans Hailey Baptiste, 168e mondiale et issue des qualifications, dans un match très serré en trois sets (4-6, 7-6, 3-6).

Quelques semaines plus tard, Caroline Garcia bénéficie d'une wildcard pour le tournoi WTA 500 de Dubai. Malgré un tennis qui retrouve des couleurs, elle connaît une défaite encourageante au premier tour face à la numéro 3 mondiale et tête de série n°2 du tournoi, Barbora Krejčíková, sur le score de 6-4, 7-6. La semaine suivante, elle bénéficie à nouveau d'une wildcard lui permettant d'intégrer le tableau principal du tournoi WTA 1000 de Doha. Elle parvient à se débarrasser assez facilement de la lauréate du tournoi en 2014, Simona Halep, désormais 27e joueuse mondiale, au premier tour, en deux sets (6-4, 6-3). Caroline Garcia réalise un match complet, parvenant à tenir la cadence face à la joueuse roumaine et à frapper de nombreux coups gagnants. Au 2e tour, elle affronte Coco Gauff, 23e joueuse mondiale et tête de série n°14. Elle s'incline en deux sets (6-2, 7-6).

Au tournoi WTA 250 de Lyon, tournoi duquel elle est l'ambassadrice, Caroline Garcia hérite au premier tour de l'italienne Camila Giorgi, tête de série n°1 du tournoi, alors classée 29e mondiale. Après avoir cédé le premier set, Caroline Garcia parvient à renverser la tendance et s'impose finalement (5-7, 6-4, 6-0). Au deuxième tour, elle est à nouveau opposée à une Italienne, Martina Trevisan, et s'impose en trois sets (6-4, 2-6, 6-3). Elle rencontre en quarts de finale, à Alison Van Uytvanck. La Lyonnaise parvient, malgré la perte du premier set, à s'imposer (4-6, 6-3, 7-5), à l'issue d'un match aux allures de vengeance, la Belge l'ayant battue au même stade de la compétition deux ans auparavant. Caroline s'incline finalement en demi-finales face à Zhang Shuai, future lauréate du tournoi, sur le score de 6-2, 7-5.

La tournée américaine commence au tournoi WTA 1000 de Indian Wells. Opposée à Dayana Yastremska au premier tour, récente finaliste du tournoi WTA 250 de Lyon, Caroline Garcia s'impose au terme d'un match à suspense (6-4, 6-7, 7-5). Elle sera néanmoins défaite au second tour par la jeune Emma Raducanu, tête de série n°11 (6-1, 3-6, 6-1). La tournée américaine se poursuit lors du tournoi WTA 1000 de Miami, mais Caroline Garcia, blessée au pied, est contrainte d'abandonner dès le premier tour face à la Hongroise Anna Bondár.

À Roland-Garros, après avoir écarté au premier tour Taylor Townsend (6-3, 6-4), elle perd son deuxième match contre Madison Keys (4-6, 6-7). Associée à Kristina Mladenovic, elle remporte le tournoi en double en s'imposant en finale, face à la paire américaine Coco Gauff et Jessica Pegula (2-6, 6-3, 6-2).

En tournoi sur gazon, en préparation au Grand Chelem de Wimbledon, Caroline Garcia participe à celui de Nottingham où elle s'incline au second tour face à Alison Riske (4-6, 5-7) et à celui de Bad Homburg où , après un match difficile en finale, elle s'impose avec beaucoup de détermination face à Bianca Andreescu (6-7, 6-4, 6-4), remportant ainsi un titre depuis 2019 et son 9ème en simple. Elle s'incline à Wimbledon, en huitièmes de finale face à la Tchèque Marie Bouzková (5-7, 2-6).

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Caroline Garcia a un style de jeu assez simple qui demande une grande maîtrise de soi et a initialement eu un style de jeu d’attaquante pure. Elle est dotée d'un très bon service qui lui permet d'obtenir souvent des aces, d'un bon coup droit assez fort où elle propose plus de variations sur ses frappes et d'un revers fort et puissant.

Sa frappe de balle est plus travaillée, elle peut désormais exécuter son lift pour faire sortir son adversaire du terrain avec une balle profonde pour ensuite distiller un coup gagnant au moment propice. Bonne joueuse de double, sa volée est également un atout. Agressive en retour de service, elle profite de la moindre faiblesse sur l’engagement adverse. Elle a aussi pu développer récemment une grande force mentale et des qualités marathoniennes qui lui permettent de tenir tête aux meilleures comme Petra Kvitová, Simona Halep ou Caroline Wozniacki, même dans les matchs les plus difficiles et les plus longs, notamment contre Ashleigh Barty et Elina Svitolina lors des tournois de Wuhan et de Pékin où elle a accru ses qualités d'endurance.

Palmarès WTA[modifier | modifier le code]

Titres en simple dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 07-04-2014  Claro Open Colsanitas, Bogota WTA 250[116] 250 000 $ Terre (ext.) Jelena Janković 6-3, 6-4 Parcours
2 09-11-2015  Open de Limoges, Limoges WTA 125 125 000 $ Dur (int.) Louisa Chirico 6-1, 6-3 Parcours
3 15-05-2016  Internationaux de Strasbourg, Strasbourg WTA 250[117] 250 000 $ Terre (ext.) Mirjana Lučić-Baroni 6-4, 6-1 Parcours
4 13-06-2016  Mallorca Open, Calvià WTA 250[118] 250 000 $ Gazon (ext.) Anastasija Sevastova 6-3, 6-4 Parcours
5 24-09-2017  Wuhan Open, Wuhan Premier 5 2 666 000 $ Dur (ext.) Ashleigh Barty 6-73, 7-64, 6-2 Parcours
6 30-09-2017  China Open, Pékin PREMIER* 7 027 063 $ Dur (ext.) Simona Halep 6-4, 7-63 Parcours
7 08-10-2018  Tianjin Open, Tianjin Intern'l 750 000 $ Dur (ext.) Karolína Plíšková 7-67, 6-3 Parcours
8 10-06-2019  Nature Valley Open, Nottingham WTA 250[119] 226 750 $ Gazon (ext.) Donna Vekić 2-6, 7-64, 7-64 Parcours
9 19-06-2022  Bad Homburg Open, Bad Homburg WTA 250 251 750 $ Gazon (ext.) Bianca Andreescu 6-75, 6-4, 6-4 Parcours
10 25-07-2022  BNP Paribas Poland Open, Varsovie WTA 250 251 750 $ Terre (ext.) Ana Bogdan 6-4, 6-1 Parcours

Finales en simple dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 23-02-2015  Abierto Mexicano Telcel, Acapulco Intern'l 250 000 $ Dur (ext.) Timea Bacsinszky 6-3, 6-0 Parcours
2 02-03-2015  Abierto Monterrey Afirme, Monterrey Intern'l 500 000 $ Dur (ext.) Timea Bacsinszky 4-6, 6-2, 6-4 Parcours
3 14-11-2016  Engie Open de Limoges, Limoges WTA 125 125 000 $ Dur (int.) Ekaterina Alexandrova 6-4, 6-0 Parcours
4 19-05-2019  Internationaux de Strasbourg, Strasbourg Intern'l 226 750 $ Terre (ext.) Dayana Yastremska 6-4, 5-7, 7-63 Parcours

Titres en double dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 04-11-2013 OEC Taipei WTA Ladies Open
 Taïwan
WTA 125 125 000 $ Moquette (int.) Yaroslava Shvedova Anna-Lena Friedsam
Alison Van Uytvanck
6-3, 6-3 Parcours
2 07-04-2014 Claro Open Colsanitas
 Bogota
Intern'l 250 000 $ Terre (ext.) Lara Arruabarrena Vania King
Chanelle Scheepers
7-65, 6-4 Parcours
3 21-06-2015 AEGON International
 Eastbourne
Premier 731 000 $ Gazon (ext.) Katarina Srebotnik Chan Yung-jan
Zheng Jie
7-65, 6-2 Parcours
4 04-04-2016 Volvo Car Open
 Charleston
Premier 753 000 $ Terre (ext.) Kristina Mladenovic Bethanie Mattek-Sands
Lucie Šafářová
6-2, 7-5 Parcours
5 18-04-2016 Porsche Tennis Grand Prix
 Stuttgart
Premier 759 000 $ Terre (int.) Kristina Mladenovic Martina Hingis
Sania Mirza
2-6, 6-1, [10-6] Parcours
6 30-04-2016 Mutua Madrid Open
 Madrid
PREMIER* 5 300 951 $ Terre (ext.) Kristina Mladenovic Martina Hingis
Sania Mirza
6-4, 6-4 Parcours
7 22-05-2016 Roland-Garros
 Paris
G. Chelem 15 980 135 $ Terre (ext.) Kristina Mladenovic Ekaterina Makarova
Elena Vesnina
6-3, 2-6, 6-4 Parcours
8 22-05-2022 Roland-Garros
 Paris
G. Chelem 43 600 000 € Terre (ext.) Kristina Mladenovic Coco Gauff
Jessica Pegula
2-6, 6-3, 6-2 Parcours

Finales en double dames[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 21-09-2014 Dongfeng Motor Wuhan Open
 Wuhan
Premier 5 2 440 070 $ Dur (ext.) Martina Hingis
Flavia Pennetta
Cara Black 6-4, 5-7, [12-10] Parcours
2 06-10-2014 Generali Ladies
 Linz
Intern'l 250 000 $ Dur (int.) Raluca Olaru
Anna Tatishvili
Annika Beck 6-2, 6-1 Parcours
3 13-10-2014 Kremlin Cup by Bank of Moscow
 Moscou
Premier 710 000 $ Dur (int.) Martina Hingis
Flavia Pennetta
Arantxa Parra Santonja 6-3, 7-5 Parcours
4 04-01-2015 Brisbane International by Suncorp
 Brisbane
Premier 1 000 000 $ Dur (ext.) Martina Hingis
Sabine Lisicki
Katarina Srebotnik 6-2, 7-5 Parcours
5 20-04-2015 Porsche Tennis Grand Prix
 Stuttgart
Premier 731 000 $ Terre (int.) Bethanie Mattek-Sands
Lucie Šafářová
Katarina Srebotnik 6-4, 6-3 Parcours
6 10-08-2015 Rogers Cup by National Bank
 Toronto
Premier 5 2 513 000 $ Dur (ext.) Bethanie Mattek-Sands
Lucie Šafářová
Katarina Srebotnik 6-1, 6-2 Parcours
7 10-01-2016 Apia International Sydney
 Sydney
Premier 753 000 $ Dur (ext.) Martina Hingis
Sania Mirza
Kristina Mladenovic 1-6, 7-5, [10-5] Parcours
8 15-02-2016 Duty Free Tennis Championships
 Dubaï
Premier 2 000 000 $ Dur (ext.) Chuang Chia-jung
Darija Jurak
Kristina Mladenovic 6-4, 6-4 Parcours
9 31-08-2016 US Open
 Flushing Meadows
G. Chelem 22 102 700 $ Dur (ext.) Bethanie Mattek-Sands
Lucie Šafářová
Kristina Mladenovic 2-6, 7-65, 6-4 Parcours
10 02-10-2016 China Open
 Pékin
PREMIER* 6 289 521 $ Dur (ext.) Bethanie Mattek-Sands
Lucie Šafářová
Kristina Mladenovic 6-4, 6-4 Parcours

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2010 Q1 M. Domachowska
2011 2e tour (1/32) Ayumi Morita 2e tour (1/32) Maria Sharapova Q2 Alexa Glatch Q1 Regina Kulikova
2012 Q3 Andrea Hlaváčková 1er tour (1/64) D. Pfizenmaier Q1 Alison Riske Q2 A. Rodionova
2013 1er tour (1/64) Elena Vesnina 2e tour (1/32) Serena Williams 2e tour (1/32) Serena Williams 2e tour (1/32) Laura Robson
2014 1er tour (1/64) A. Kudryavtseva 1er tour (1/64) Ana Ivanović 3e tour (1/16) E. Makarova 1er tour (1/64) Nicole Gibbs
2015 3e tour (1/16) Eugenie Bouchard 1er tour (1/64) Donna Vekić 1er tour (1/64) Heather Watson 1er tour (1/64) Andrea Petkovic
2016 1er tour (1/64) Barbora Strýcová 2e tour (1/32) A. Radwańska 2e tour (1/32) K. Siniaková 3e tour (1/16) A. Radwańska
2017 3e tour (1/16) Barbora Strýcová 1/4 de finale Karolína Plíšková 1/8 de finale Johanna Konta 3e tour (1/16) Petra Kvitová
2018 1/8 de finale Madison Keys 1/8 de finale Angelique Kerber 1er tour (1/64) Belinda Bencic 3e tour (1/16) Carla Suárez
2019 3e tour (1/16) Danielle Collins 2e tour (1/32) Anna Blinkova 1er tour (1/64) Zhang Shuai 1er tour (1/64) Ons Jabeur
2020 2e tour (1/32) Ons Jabeur 1/8 de finale Elina Svitolina Annulé 3e tour (1/16) Jennifer Brady
2021 2e tour (1/32) Naomi Osaka 2e tour (1/32) Polona Hercog 1er tour (1/64) Jessica Pegula 2e tour (1/32) Elena Rybakina
2022 1er tour (1/64) Hailey Baptiste 2e tour (1/32) Madison Keys 1/8 de finale Marie Bouzková

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 1er tour (1/32)
Védy
Arvidsson
Kanepi
2012 1er tour (1/32)
Daniilídou
Minella
2013 2e tour (1/16)
Pavlyuchenkova
Šafářová
2e tour (1/16)
Makarova
Vesnina
2014 1/8 de finale
R. Kops
Spears
1er tour (1/32)
Mladenovic
Pennetta
2e tour (1/16)
R. Kops
Spears
2e tour (1/16)
Black
Mirza
2015 1/8 de finale
B. Mattek
Šafářová
1/8 de finale
Dellacqua
Shvedova
2e tour (1/16)
Grönefeld
Vandeweghe
1/4 de finale
Grönefeld
Vandeweghe
2016 1/8 de finale
Görges
Plíšková
Victoire
Makarova
Vesnina
1/4 de finale
Görges
Plíšková
Finale
B. Mattek
Šafářová
2017 1/2 finale
Hlaváčková
Peng Shuai
2021 1er tour (1/32)
Aoyama
Shibahara
1er tour (1/32)
Begu
Mitu
2022 2e tour (1/16)
Kudermetova
Mertens
Victoire
Gauff
Pegula

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 1er tour (1/16)
Srebotnik
Zimonjić
2015 1er tour (1/16)
Klepač
Ram
2e tour (1/16)
Gajdošová
Zimonjić
2021 1er tour (1/8)
Melichar
Ram

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier » et « WTA 1000 »[modifier | modifier le code]

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames[modifier | modifier le code]

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Tokyo
Doha Wuhan
2012         1er tour (1/32)
Barthel
      1er tour (1/32)
Hampton
2013         2e tour (1/16)
Sharapova
       
2014 2e tour (1/32)
Pavlyuchenkova
3e tour (1/16)
Williams
1/4 de finale
Radwańska
2e tour (1/16)
Williams
1er tour (1/32)
Knapp
  2e tour (1/16)
Kerber
  1/4 de finale
Kvitová
2015 4e tour (1/8)
Lisicki
2e tour (1/32)
Nara
3e tour (1/8)
Sharapova
2e tour (1/16)
Errani
2e tour (1/16)
Radwańska
1er tour (1/32)
Jovanovski
1er tour (1/32)
Janković
3e tour (1/8)
Svitolina
2e tour (1/16)
Vandeweghe
2016 1er tour (1/64)
McHale
3e tour (1/16)
Kuznetsova
2e tour (1/16)
Cibulková
3e tour (1/8)
Gavrilova
1er tour (1/32)
Vesnina
1er tour (1/32)
Kuznetsova
1er tour (1/32)
Strýcová
1er tour (1/32)
Gavrilova
2e tour (1/16)
Keys
2017 4e tour (1/8)
Kuznetsova
2e tour (1/32)
Peng Shuai
1er tour (1/32)
Wang Qiang
Victoire
Halep
2e tour (1/16)
Puig
2e tour (1/16)
Gavrilova
1/4 de finale
Halep
1er tour (1/32)
Vesnina
Victoire
Barty
2018 4e tour (1/8)
Kerber
2e tour (1/32)
Riske
1/2 finale
Bertens
3e tour (1/8)
Sabalenka
1/4 de finale
Muguruza
1/4 de finale
Halep
1/4 de finale
Halep
3e tour (1/8)
Sabalenka
2e tour (1/16)
Siniaková
2019 2e tour (1/32)
Brady
4e tour (1/8)
Kvitová
3e tour (1/8)
Kvitová
1er tour (1/16)
Yastremska
2e tour (1/16)
Brady
1er tour (1/32)
Mladenovic
1er tour (1/32)
Ostapenko
1er tour (1/32)
Świątek
2e tour (1/16)
Barty
2020         1er tour (1/32)
Pera
1er tour (1/32)
Kontaveit
  2e tour (1/16)
Azarenka
 
WTA 1000
2021 2e tour (1/32)
Gauff
2e tour (1/32)
Halep
    3e tour (1/8)
Mertens
2e tour (1/16)
Kudermetova
1er tour (1/32)
Pavlyuchenkova
2e tour (1/16)
Muguruza
 
2022 2e tour (1/32)
Raducanu
1er tour (1/64)
Bondár
    2e tour (1/16)
Gauff
       

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Ultime(s) adversaire(s) Score
1 22/10/2017 BNP Paribas WTA Finals, Singapour 7 000 000 Dur (int.) 1/2 finale Venus Williams 63-7, 6-2, 6-3 Parcours

En double dames[modifier | modifier le code]

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 25/10/2015 BNP Paribas WTA Finalsl
Singapour
7 000 000 Dur (int.) Round Robin (défaite) Katarina Srebotnik Chan Hao-ching
Chan Yung-jan
6-4, 7-65 Parcours
Round Robin (défaite) Garbiñe Muguruza
Carla Suárez Navarro
7-5, 6-2
Round Robin (victoire) Bethanie Mattek-Sands
Lucie Šafářová
6-2, 3-0, ab.
2 23/10/2016 BNP Paribas WTA Finals
Singapour
7 000 000 Dur (int.) 1/2 finale Kristina Mladenovic Bethanie Mattek-Sands
Lucie Šafářová
6-3, 7-5 Parcours

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 06/08/2016 Olympic Tennis Event, Rio de Janeiro Dur (ext.) 2e tour (1/16) Johanna Konta 6-2, 6-3 Parcours
2 24/07/2021 Olympic Tennis Event, Tokyo Dur (ext.) 1er tour (1/32) Donna Vekić 6-2, 6-72, 6-3 Parcours

En double dames[modifier | modifier le code]

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 06/08/2016 Olympic Tennis Event, Rio de Janeiro Dur (ext.) 1er tour (1/16) Kristina Mladenovic Misaki Doi
Eri Hozumi
6-0, 0-6, 6-4 Parcours

Parcours en Fed Cup[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2013 - Barrage (groupe mondial II) - France - Kazakhstan - 4 : 1
1 20/04/2013 Besançon Dur (int.) Caroline Garcia
Kristina Mladenovic
Sesil Karatantcheva
Galina Voskoboeva
6-2, 7-5 Parcours
2014 - Barrage (groupe mondial I) - États-Unis - France - 2 : 3
2 19/04/2014 St Louis Dur (int.) Caroline Garcia Sloane Stephens 6-3, 6-2 Parcours
Caroline Garcia Madison Keys 6-4, 6-3
Caroline Garcia
Virginie Razzano
Madison Keys
Sloane Stephens
6-2, 7-5
2015 - 1er tour (groupe mondial) - Italie - France - 2 : 3
3 07/02/2015 Gênes Terre (int.) Sara Errani Caroline Garcia 7-62, 7-5 Parcours
Caroline Garcia Camila Giorgi 4-6, 6-0, 6-2
Caroline Garcia
Kristina Mladenovic
Sara Errani
Roberta Vinci
6-1, 6-2
2015 - 1/2 finale (groupe mondial) - République tchèque - France - 3 : 1
4 18/04/2015 Ostrava Dur (int.) Lucie Šafářová Caroline Garcia 4-6, 7-61, 6-1 Parcours
Petra Kvitová Caroline Garcia 6-4, 6-4
2016 - 1er tour (groupe mondial) - France - Italie - 4 : 1
5 06/02/2016 Marseille Dur (int.) Caroline Garcia Sara Errani 6-3, 7-5 Parcours
Caroline Garcia Camila Giorgi 6-3, 6-4
Caroline Garcia
Kristina Mladenovic
Martina Caregaro
Sara Errani
6-0, 6-1
2016 - 1/2 finale (groupe mondial) - France - Pays-Bas - 3 : 2
6 16/04/2016 Trélazé Terre (int.) Kiki Bertens Caroline Garcia 6-4, 6-2 Parcours
Caroline Garcia Arantxa Rus 6-3, 6-4
Caroline Garcia
Kristina Mladenovic
Kiki Bertens
Richèl Hogenkamp
4-6, 6-3, 6-3
2016 - Finale (groupe mondial) - France - République tchèque - 2 : 3
7 12/11/2016 Strasbourg Dur (int.) Caroline Garcia Petra Kvitová 7-66, 6-3 Parcours
Caroline Garcia Karolína Plíšková 6-3, 3-6, 6-3
Karolína Plíšková
Barbora Strýcová
Caroline Garcia
Kristina Mladenovic
7-5, 7-5
2019 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Belgique - France - 1 : 3
8 09/02/2019 Liège Dur (int.) Caroline Garcia Alison Van Uytvanck 7-62, 4-6, 6-2 Parcours
Caroline Garcia Elise Mertens 6-2, 6-3
2019 - 1/2 finale (groupe mondial) - France - Roumanie - 3 : 2
9 20/04/2019 Rouen Terre battue (int.) Caroline Garcia Mihaela Buzărnescu 6-3, 6-3 Parcours
Simona Halep Caroline Garcia 66-7, 6-3, 6-4
Caroline Garcia
Kristina Mladenovic
Simona Halep
Monica Niculescu
5-7, 6-2, 6-4
2019 - Finale (groupe mondial) - France - Australie - 3 : 2
10 09/10/2019 Perth Dur (int.) Ashleigh Barty Caroline Garcia 6-0, 6-0 Parcours
Caroline Garcia
Kristina Mladenovic
Ashleigh Barty
Samantha Stosur
6-4, 6-3

Classements en fin de saison[modifier | modifier le code]

Classements à l'issue de chaque saison
Année2009201020112012201320142015201620172018201920202021
Rang en simple681en augmentation 280en augmentation 146en augmentation 138en augmentation 75en augmentation 38en augmentation 35en augmentation 23en augmentation 8en diminution 19en diminution 45en augmentation 43en diminution 74
Rang en double887en augmentation 601en augmentation 309en augmentation 167en augmentation 115en augmentation 26en augmentation 14en augmentation 2en diminution 73247en augmentation 143en diminution 172

Source : (en) Classements de Caroline Garcia sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiques[modifier | modifier le code]

Confrontations avec ses principales adversaires[modifier | modifier le code]

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[120]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au 25 juin 2022 :

Les joueuses retraitées sont en gris.

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
Agnieszka Radwańska 2 5 1 4 20 défaite (2-6, 3-6) à l'US Open 2016
Simona Halep 1 9 2 7 22,2 victoire (6-4, 6-3) à Doha 2022
Maria Sharapova 1 7 2 5 28,5 victoire (6-3, 6-2) à Montréal 2018
Angelique Kerber 1 9 3 6 33,3 victoire (3-6, 6-2, 6-4) à Dubaï 2021
Petra Kvitová 2 8 3 5 37,5 défaite (3-6, 3-6) à Madrid 2019
Anett Kontaveit 2 5 2 3 40 défaite (3-6, 3-6) à Cleveland 2021
Jelena Janković 1 5 2 3 40 victoire (6-4, 6-4) à Calvià 2017
Andrea Petkovic 9 5 2 3 40 défaite (1-6, 1-6) à Luxembourg 2016
Johanna Konta 4 6 3 3 50 victoire (6-2, 6-2) à l'US Open 2018
Elina Svitolina 3 5 3 2 60 défaite (1-6, 3-6) à Roland-Garros 2020
Karolína Plíšková 1 6 4 2 66,6 victoire (6-1, 7-62) à l'US Open 2020
Sara Errani 5 7 5 2 71,4 victoire (6-1, 6-0) à Båstad 2017
Ana Ivanović 1 5 4 1 80 victoire (7-69, 5-7, 6-3) à Calvià 2016
Sloane Stephens 3 5 4 1 80 victoire (7-67, 4-6, 6-4) à Cincinnati 2021

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Premier 5 /
WTA 1000
Premier /
WTA 500
Intern'l /
WTA 250
Fed Cup
# Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 74 Bogota 2014 Terre battue Jelena Janković no 9 Finale 6-3, 6-4 Tableau
2 no 51 Madrid 2014 Terre battue Angelique Kerber no 8 1/32 6-3, 2-0 ab. Tableau
3 no 49 Wuhan 2014 Dur Agnieszka Radwańska no 6 1/8 3-6, 7-64, 7-67 Tableau
4 no 29 Monterrey 2015 Dur Ana Ivanović no 6 1/2 6-1, 6-4 Tableau
5 no 28 Indian Wells 2015 Dur Ana Ivanović no 6 1/16 6-2, 5-7, 6-2 Tableau
6 no 29 Stuttgart 2015 Terre battue (int.) Ana Ivanović no 6 1/16 7-66, 6-4 Tableau
7 no 39 Cincinnati 2015 Dur Petra Kvitová no 4 1/16 7-5, 4-6, 6-2 Tableau
8 no 23 Fed Cup 2016 Dur (int.) Karolína Plíšková no 6 Finale 6-3, 3-6, 6-3 Tableau
9 no 20 Wuhan 2017 Dur Dominika Cibulková no 9 1/8 6-3, 7-5 Tableau
10 no 15 Pékin 2017 Dur Elina Svitolina no 3 1/4 65-7, 7-5, 7-66 Tableau
11 Simona Halep no 2 Finale 6-4, 7-63
12 no 8 Masters 2017 Dur (int.) Elina Svitolina no 4 Poules 67-7, 6-3, 7-5 Tableau
13 Caroline Wozniacki no 6 Poules 0-6, 6-3, 7-5
14 no 7 Stuttgart 2018 Terre battue (int.) Elina Svitolina no 4 1/4 64-7, 6-4, 6-2 Tableau
15 no 7 Rome 2018 Terre battue Sloane Stephens no 10 1/8 6-1, 7-67 Tableau
16 no 16 Tianjin 2018 Dur Karolína Plíšková no 6 Finale 7-67, 6-3 Tableau
17 no 50 US Open 2020 Dur Karolína Plíšková no 3 1/32 6-1, 7-62 Tableau
18 no 45 Varsovie 2022 Terre battue Iga Świątek no 1 1/4 6-1, 1-6, 6-4 Tableau

Vie privée[modifier | modifier le code]

Caroline Garcia est une supportrice de l'Olympique lyonnais. Elle apprécie de passer du temps libre à son camp de base européen à Torrevieja, une station balnéaire sur la Costa Blanca à 50 kilomètres au sud d'Alicante[121].

Elle est célibataire et déclare notamment en 2018 que « c’est difficile : soit la personne comprend, et tu vis cette relation à distance, soit elle met sa vie professionnelle de côté, et tu voyages en couple »[122].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Caroline Garcia, du punch et des promesses », sur francetvsport.fr, (consulté le ).
  2. 3-6, 6-4, 6-0 ; « Roland-Garros : Caroline Garcia, une "promesse pour l'avenir" », sur Le Monde, (consulté le )
  3. « Garcia s'offre Jankovic », sur L'Équipe, (consulté le )
  4. « Fed Cup: Grâce à Caroline Garcia, la France terrasse les USA et retrouve le groupe mondial », sur 20 minutes, (consulté le )
  5. « Garcia, ça devient sérieux ! », sur L'Équipe, (consulté le )
  6. « Fed Cup : Victoire de la France (3-2) contre l'Italie, qui se qualifie pour les demi-finales », sur eurosport.fr, (consulté le ).
  7. « Acapulco : Bacszinszky éteint Garcia en finale », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  8. « Caroline Garcia s'offre Ana Ivanovic et file en finale du tournoi de Monterrey face à Timea Bacsinszky », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  9. « Pas de titre pour Caroline Garcia », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  10. « Indian Wells: Pour la deuxième fois en dix jours, Caroline Garcia se paie Ana Ivanovic », sur eurosport.fr, (consulté le ).
  11. « Roland-Garros: Caroline Garcia a succombé à sa phobie du court Central », sur eurosport.fr, (consulté le ).
  12. « Caroline Garcia s'en sort de justesse - Tennis - WTA - Birmingham », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  13. « Caroline Garcia battue en huitièmes à Cincinnati », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  14. « New Haven : Garcia déroule face à Bacsinszky », sur sport365.fr, (consulté le ).
  15. « New Haven: Caroline Wozniacki élimine Caroline Garcia », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  16. « Limoges : premier titre de la saison pour Caroline Garcia, victorieuse de Louisa Chirico », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  17. « Double: Garcia-Mladenovic s'associent pour 2016 », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  18. « Fed Cup : Caroline Garcia bat Sara Errani et égalise pour l'équipe de France », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  19. « Caroline Garcia qualifie la France pour les demi-finales », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  20. « Caroline Garcia : «J'ai réussi à être solide» », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  21. « Caroline Garcia s'est qualifiée pour les demi-finales du tournoi de Dubaï », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  22. « Caroline Garcia élimine Andrea Petkovic en trois sets », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  23. « Miami : Caroline Garcia a craqué face à Svetlana Kuznetsova », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  24. « Double: Premier titre pour le duo Caroline Garcia/Kristina Mladenovic », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  25. « La France en finale après sa victoire sur les Pays-Bas (3-2) », sur eurosport.fr, (consulté le ).
  26. « Un second titre pour Caroline Garcia et Kristina Mladenovic », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  27. « Madrid : Caroline Garcia et Kristina Mladenovic triplent la mise », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  28. « Caroline Garcia : «Une victoire sur moi-même» », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  29. « Caroline Garcia s'impose en finale à Strasbourg », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  30. « Caroline Garcia et Kristina Mladenovic se qualifient pour la finale du double », sur francetvsport.fr, (consulté le ).
  31. « Roland-Garros : Kristina Mladenovic et Caroline Garcia sacrées », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  32. « Kristina Mladenovic et Caroline Garcia remportent le tournoi de double », sur eurosport.fr, (consulté le ).
  33. « Majorque : Caroline Garcia décroche sa deuxième finale de l'année », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  34. « Garcia, deux titres en un mois ! », sur eurosport.fr, (consulté le ).
  35. « Wimbledon : Garcia et Mladenovic sorties en quarts de finale », sur l'équipe.fr, (consulté le ).
  36. « Jeux Olympiques : Kristina Mladenovic charge la FFT », sur l'équipe.fr, (consulté le ).
  37. « Benoît Paire, Kristina Mladenovic et Caroline Garcia suspendus par la FFT à titre conservatoire », sur Eurosport, (consulté le )
  38. « Garcia regrette le timing de la suspension de la FFT », sur Eurosport, (consulté le )
  39. « 3e tour : Caroline Garcia éliminée par Agnieszka Radwanska », sur Eurosport, (consulté le )
  40. « US Open : Caroline Garcia et Kristina Mladenovic en finale du double », sur L'Équipe, (consulté le )
  41. « Garcia et Mladenovic battues en finale par Mattek-Sands et Safarova », sur Eurosport, (consulté le )
  42. « Tournoi de Pékin : Caroline Garcia et Kristina Mladenovic encore battues en finale », sur L'Équipe, (consulté le )
  43. « Caroline Garcia domine Petra Kvitova et égalise pour la France », sur Eurosport, (consulté le )
  44. « Tennis, Fed Cup : Caroline Garcia donne l'avantage à la France », sur Le Parisien, (consulté le )
  45. « Finale Fed Cup : Mladenovic-Garcia cèdent en double, les Tchèques encore sacrées », sur Eurosport, (consulté le )
  46. « France - République tchèque : "Quand ça va s'apaiser, on se rendra compte du chemin parcouru" », sur Eurosport, (consulté le )
  47. « TENNIS – WTA – LIMOGES : CAROLINE GARCIA PERD SON TITRE », sur sport365.fr, (consulté le ).
  48. « Garcia renonce à la Fed Cup en 2017 pour booster sa carrière individuelle », sur Eurosport, (consulté le )
  49. « Caroline Garcia évoque la Fed Cup : «C'est ma décision et je m'y tiens» », sur L'Équipe,
  50. « Fed Cup : Caroline Garcia jugée «inapte» à jouer par la FFT », sur L'Équipe,
  51. « Caroline Garcia s'offre un premier troisième tour à Roland-Garros après sa victoire contre Chloé Paquet », sur L'Équipe,
  52. « Caroline Garcia : «Un cap dans ma carrière» », sur L'Équipe,
  53. « Cornet - Garcia, duel pour un quart ! », sur Eurosport,
  54. « Roland-Garros : Trois Françaises en huitièmes de finale, une première depuis 1994 », sur L'Équipe,
  55. « Caroline Garcia bat Alizé Cornet 6-2, 6-4 et se qualifie en quarts de finale », sur Eurosport,
  56. « Caroline Garcia : "C'était une bise polie et professionnelle" avec Alizé Cornet », sur Eurosport,
  57. « Roland-Garros : Caroline Garcia éliminée en deux sets par Karolina Pliskova (7-6, 6-4) », sur Eurosport,
  58. « Garcia après sa défaite en quart face à Pliskova : "Je n’ai qu’une hâte : que ça recommence" », sur Eurosport,
  59. « Après sa victoire facile contre Brengle (6-4, 6-3), Garcia verra la deuxième semaine à Wimbledon », sur Eurosport,
  60. « Caroline Garcia : «Bien centrée sur moi» », sur L'Équipe,
  61. « Garcia ne verra pas les quarts », sur Eurosport,
  62. « Caroline Garcia, éliminé en 8e de finale à Wimbledon : «C'est difficile de voir pourquoi j'ai perdu» », sur L'Équipe,
  63. « Toronto : Caroline Garcia solide face à CiCi Bellis, qualifiée pour les quarts de finale », sur L'Équipe,
  64. « Caroline Garcia tombe aux portes des demi-finales à Toronto », sur L'Équipe,
  65. « Caroline Garcia éliminée par Petra Kvitova (6-0, 6-4) », sur Eurosport,
  66. « Caroline Garcia : «C'est là qu'on apprend le plus» », sur L'Équipe,
  67. « Garcia : «Il fallait que j'impose mon jeu» face à McHale à Wuhan », sur L'Équipe,
  68. « Caroline Garcia qualifiée pour les quarts de finale du tournoi de Wuhan », sur L'Équipe,
  69. « Caroline Garcia : «J'ai réussi à garder mon plan de jeu» », sur L'Équipe,
  70. « Caroline Garcia : «Le plus important, c'est mon niveau de jeu sur le terrain» », sur L'Équipe,
  71. « Garcia s'offre une grande "Premier" », sur Eurosport,
  72. « Caroline Garcia : «Jouer mon meilleur match de la semaine» en finale à Wuhan », sur L'Équipe,
  73. « Caroline Garcia décroche le plus grand titre de sa carrière en battant Barty en finale », sur Eurosport,
  74. « Caroline Garcia : "Il y a quelques mois, je n’aurais peut-être pas trouvé l’énergie nécessaire" », sur Eurosport,
  75. « 15e mondiale : Caroline Garcia n'avait jamais été si haut et revient sur les talons de Mladenovic », sur Eurosport,
  76. « Monumentale Caroline Garcia ! », sur Eurosport,
  77. « Caroline Garcia, victorieuse d'Elina Svitolina à Pékin : «J'ai repoussé mes limites» », sur L'Équipe,
  78. « Victorieuse de Petra Kvitova (6-3, 7-5), Caroline Garcia continue de planer ! », sur Eurosport,
  79. « Caroline Garcia : «Etre agressive» en finale à Pékin contre Simona Halep », sur L'Équipe,
  80. « Caroline Garcia domine Simona Halep et remporte un deuxième grand titre d'affilée (6-4, 7-6) », sur Eurosport,
  81. « Caroline Garcia vit un rêve : "Tout est arrivé si vite..." », sur Eurosport,
  82. « Nouvelle patronne du tennis français, Caroline Garcia a réussi son pari », sur Eurosport,
  83. « WTA - Pékin - Les records de Caroline Garcia en 2017 », sur TennisActu,
  84. « Caroline Garcia devient no 9 mondiale, Simona Halep est la nouvelle no 1 », sur L'Équipe,
  85. « Caroline Garcia officiellement qualifiée pour le Masters féminin », sur Eurosport,
  86. « Caroline Garcia "déçue" après sa défaite d'entrée au Masters », sur Eurosport,
  87. « Caroline Garcia s'impose au mental contre Elina Svitolina (6-7, 6-3, 7-5) », sur Eurosport,
  88. « Garcia a su comment "gagner la bataille" contre elle-même », sur Eurosport,
  89. « Garcia renverse Wozniacki et se qualifie pour les demi-finales », sur Eurosport,
  90. « Caroline Garcia en demi-finale du Masters après la victoire de Elina Svitolina », sur Eurosport,
  91. « Face à l'expérience de Venus Williams, Caroline Garcia a le droit d'y croire », sur Eurosport,
  92. « Caroline Garcia battue en demi-finale du Masters par Venus Williams », sur Eurosport,
  93. « L'aventure de Caroline Garcia s'est arrêtée, mais pas sa belle histoire », sur Eurosport,
  94. « Classement WTA : Simona Halep termine no 1 mondiale », L’Équipe,
  95. « Caroline Garcia et Jo-Wilfried Tsonga désignés no 1 français 2018 », fft.fr,
  96. « Caroline Garcia, premiers balbutiements au très haut niveau », sur L'Équipe,
  97. « Caroline Garcia bat Marketa Vondrousova en trois sets (6-7, 6-2, 8-6) », sur Eurosport,
  98. « Caroline Garcia bat Aliaksandra Sasnovich (6-3, 5-7, 6-2) et jouera son premier huitième à Melbourne », sur Eurosport,
  99. « Caroline Garcia : «J'étais en dessous» », sur L'Équipe,
  100. « Wozniacki remonte sur le trône, Garcia 7e », sur Eurosport,
  101. « Caroline Garcia fataliste après sa débâcle: "Je n'ai pas été à la hauteur, c'était plus que mauvais" », sur Eurosport,
  102. « Caroline Garcia domine Maria Sharapova et se qualifie pour le 2e tour », sur Eurosport,
  103. « Caroline Garcia enchaîne face à Marta Kostyuk et file en quarts », sur Eurosport,
  104. « Caroline Garcia s'arrache, Coco Vandeweghe se paye Simona Halep », sur Eurosport,
  105. « Caroline Garcia battue en demie par Coco Vandeweghe », sur Eurosport,
  106. « Madrid : Caroline Garcia en demi-finales après sa victoire contre Carla Suarez Navarro », sur L'Équipe,
  107. « Caroline Garcia échoue en demi-finale face à Kiki Mertens (6-2, 6-2) », sur Eurosport,
  108. « Caroline Garcia était «perdue» face à Kiki Bertens en demie à Madrid », sur L'Équipe,
  109. « WTA Rome : Caroline Garcia sort Sloane Stephens pour rallier les quarts de finale », sur Eurosport,
  110. « Caroline Garcia éliminée par Simona Halep en quart de finale de Rome (6-2, 6-3) », sur Eurosport,
  111. « Caroline Garcia ne tremble pas pour retrouver les huitièmes », sur Eurosport,
  112. « Caroline Garcia : "Quand le match a commencé, je n'étais plus là..." », sur Eurosport,
  113. « Montréal : Simona Halep prive Caroline Garcia de demie », sur L'Équipe,
  114. https://www.tennisactu.net/news-wta-insult-e-et-menac-e-de-mort-caroline-garcia-partage-les-messages-wta-garcia-bet-betting-formulatx-twitter-85040.html
  115. https://sport.francetvinfo.fr/roland-garros/tennis-fin-de-saison-pour-caroline-garcia-blessee-au-pied
  116. cette catégorie n'existe pas en 2014
  117. cette catégorie n'existe pas en 2016
  118. cette catégorie n'existe pas en 2016
  119. cette catégorie n'existe pas en 2019
  120. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,
  121. http://www.leparisien.fr/sports/tennis/roland-garros-garcia-a-l-espagnole-04-06-2018-7751874.php
  122. Thibaut LAMY, « Caroline Garcia revient sur son célibat : "C'est difficile" d'avoir une vie de couple - actu - Télé 2 semaines », sur programme.tv, Télé2semaines, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]