The Last of Us Part II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

The Last of Us
Part II
Logo du jeu écrit en noir avec un effet usé et sur deux lignes The Last of Us.
Logo officiel de The Last of Us Part II.

Développeur
Éditeur
Distributeur
Directeur
Neil Druckmann
Anthony Newman
Kurt Margenau
Scénariste
Compositeur

Début du projet
Date de sortie
Genre
Mode de jeu
Plate-forme

Langue
Moteur
Naughty Dog Game Engine
Version
1.07

Évaluation
ACB : R18+ ?
CERO : Z ?
CSRR : 18+ ?
DJCTQ : 18 ?
ESRB : M ?
FPB : 18 ?
GRB : 18 ?
MDA : M 18 ?
OFLC (NZ) : R18 ?
PEGI : 18 ?
USK : 18 ?
Site web

The Last of Us

The Last of Us Part II (litt. « Le(s) dernier(s) d’entre nous, 2e partie ») est un jeu vidéo d’action-aventure en vue à la troisième personne, de type survival horror et se déroulant dans un monde post-apocalyptique. Développé par Naughty Dog et édité par Sony Interactive Entertainment, il sort le sur la console PlayStation 4, plus de trois ans après son annonce officielle le . Il s’agit de la suite du jeu The Last of Us du même studio.

Le jeu fait suite aux aventures d’Ellie et Joel à travers les États-Unis en ruines du fait d'une épidémie de cordyceps. Quatre ans après le premier opus, un évènement malheureux survient, bouleversant profondément Ellie. Elle se lance alors dans une quête de vengeance qui la transformera à jamais.

Le développement a commencé en 2014 sous la direction de Neil Druckmann. Durant les six années nécessaires pour concevoir le jeu, le projet fit l'objet de plusieurs polémiques, dues à son scénario partiellement dévoilé sur internet par des fuites — et qui déplaisait à certains joueurs — d'une part, et sur la question du crunch des développeurs d'autre part.

Lors de la cérémonie des Game Awards du , le jeu a été primé meilleur jeu de l'année et a obtenu au total 7 récompenses, devenant ainsi le titre le plus récompensé de l'histoire de la compétition.

Avec un total de plus de 300 distinctions « jeu de l'année », The Last of Us Part II dépasse le record détenu par The Witcher 3: Wild Hunt depuis 2015, devenant ainsi le jeu vidéo le plus récompensé de l'Histoire.

Trame[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

Carte de Seattle
La carte de Seattle. On voit au centre le stade, base du WLF, et l'aquarium, le refuge d'Owen.

Les évènements de The Last of Us Part II prennent place dans un monde post-apocalyptique, où une pandémie de cordyceps a tué une grande partie de l'humanité, le reste de la population subsistant tant bien que mal parmi les infectés[1].

Le jeu se déroule en grande partie à Seattle, ainsi qu'à Jackson et à Santa Barbara[2],[3],[4].

Dans le jeu, le joueur est amené à rencontrer plusieurs factions, chacune ayant des coutumes et une manière de fonctionner qui lui sont propres. Il sera également amené à se battre face aux infectés, des humains atteints et contrôlés par le cordyceps[1],[5].

Factions[modifier | modifier le code]

Survivants de Jackson[modifier | modifier le code]

Jackson, dans le Wyoming, est une ville où vit une communauté indépendante de survivants dirigée par Maria et Tommy. On y trouve des habitations, des artisans, des commerces, un restaurant et un cinéma. La ville est entourée de remparts, empêchant les infectés et les humains hostiles de pénétrer dans l'enceinte de la ville. Des patrouilles à cheval sont organisées pour éliminer les infectés dans la zone, dans le but de sécuriser le périmètre autour de la ville, et pour venir en aide aux survivants dans le besoin, en les accueillant à Jackson[6].

WLF[modifier | modifier le code]
Stade de Seattle.
Le stade Lumen Field, inspiration du quartier général du WLF.

Le Front de Libération de Washington, ou WLF (de l'anglais Washington Liberation Front), est un groupe paramilitaire contrôlant la plus grande partie de la ville de Seattle. Ses membres se font appeler Wolf(s) par les Séraphites. Dirigé par Isaac, le WLF compte des milliers de membres, tous lourdement armés et réunis par groupe, tous affectés à une tâche particulière. La milice compte plusieurs bases réparties dans tout Seattle et opérant autour du quartier général de la milice : un stade au cœur de la ville. On y trouve une cafétéria, une bibliothèque, une salle de sport, des salles de classe, une armurerie, un stand de tir, des champs agricoles, un chenil... Le WLF transforme chaque recoin du stade en espace utile[7]. Le groupe concentre ses efforts et ses ressources dans la reconquête de la zone de quarantaine autour de Seattle, un espace disputé par le WLF et les Séraphites[8].

Les membres du WLF sont vêtus de tenues relativement épaisses mais souples, mettant l'accent sur la praticité et le confort, en particulier dans des climats enneigés et rigoureux. Les coiffures sont également simplistes, sans artifice ni fantaisie. À tous les niveaux, le look du WLF dénote l'accent mis sur l'aspect utilitaire[9]. Pour eux, les chiens ne sont pas des animaux de compagnie, mais des partenaires indispensables lors des patrouilles, des missions de recherche et pour le combat, les canidés étant entraînés à pister les intrus et à défendre leurs maîtres[10].

Séraphites[modifier | modifier le code]

Les Séraphites, appelés Scars par le WLF, est un groupe qui, suite à l'infection, est devenu xénophobe, réactionnaire et hostile. Ils torturent quiconque accusé d'être hérétique, même au sein de leur propres rangs[11]. Les Scars traditionalistes rejettent l'ancien monde et son absence de foi ; ils croient que Seattle leur a été donnée afin de la ramener dans le droit chemin. Dans cette optique, ils luttent constamment contre les « païens » du WLF pour reprendre leur territoire et leurs ressources[12].

La secte a élu domicile sur une île bâtie sur les terres humides à l´extérieur de Seattle. On y trouve de modestes huttes de bois sur pilotis, pour garder l'intérieur au sec malgré les inondations. Les chemins surélevés entre les structures permettent de se déplacer facilement. La culture archaïque des Séraphites se reflète dans la présence de nombreux artisans (forgerons, bûcherons...) et un style de vie agraire[13].

Vêtus d'imperméables aux couleurs sombres, et leur capuche relevée, les Séraphites ont tous des cicatrices au visage, symboles de leur appartenance au groupe[14]. Ils communiquent entre eux en sifflant — chaque sifflement ayant une signification particulière — et attaquent en groupe, ce qui les rend particulièrement dangereux[15].

Crotales[modifier | modifier le code]
Pistolet-mitrailleur avec silencieux
Un pistolet-mitrailleur avec silencieux semblable à ceux utilisés par les Crotales.

Les Crotales sont situés en Californie, à Santa Barbara. Ils sont bien équipés, armés pour la plupart de fusils mitrailleurs équipés de silencieux, de carabines, de chiens, de casques, de gilets pare-balles, de ceintures militaires et de gants tactiques. Ils sont habillés en t-shirt ou en débardeur pour garder légèreté et fraîcheur malgré la chaleur, portent également des casquettes pour se protéger du soleil, et recouvrent leur visage pour éviter d'inhaler sable et poussière. C'est une faction « chaotique, brutale et impitoyable » qui arpente la ville et la côte pour emprisonner et réduire en esclavage les intrus qui ont le malheur de croiser leur chemin. Les évadés sont soit tués, soit ramenés de force à la base. Les prisonniers peuvent aussi servir de repas aux infectés, qui eux aussi sont capturés et attachés. Les Crotales contrôlent l'ensemble de la ville, et capturent les messages radios pour localiser les intrus[16].

Infectés[modifier | modifier le code]

Le monde de The Last of Us, et par extension, de The Last of Us Part II, est en proie à une épidémie de cordyceps, un champignon prenant le contrôle de son hôte, en l’occurrence ici d'humains. On peut y observer plusieurs étapes d'infection, le champignon se développant de plus en plus au fil du temps, jusqu'à transformer l'hôte en une masse difforme composée presque exclusivement de champignon[5].

Ainsi, on retrouve[1] :

  • les Coureurs : ils viennent de se faire infecter et ont encore une apparence humaine. Ils attaquent en groupe et disposent encore de leur vue, avec en prime une grande vitesse et une ouïe sur-développée[1] ;
  • les Rôdeurs : agiles, silencieux et mortels, ils se cachent dans l'ombre, attendant le moment opportun pour attaquer leur victime par surprise. Contrairement aux claqueurs, ils disposent d'une vision effective, ce qui en fait de terrifiants et vicieux prédateurs[1],[17] ;
  • les Claqueurs : ils sont totalement aveugles, mais se repèrent au son : il est donc très dangereux de les affronter, car ils sont très agressifs et chargeront sauvagement au moindre bruit[1] ;
  • les Colosses : le champignon a totalement pris le dessus après des années d'infection : ils ressemblent plus à des monstres qu'à des humains. Ils disposent d'une force surhumaine et sont capables de lancer des mycotoxines à distance, explosant à l'impact[1],[18] ;
  • les Puants : ce stade alternatif se place au même niveau que celui du colosse. Ils sont tout aussi violents que ces derniers, pouvant soudainement sprinter pour attraper leurs proies, mais peuvent en plus libérer des spores autour d'eux lorsqu'ils se sentent menacés, ce qui les rend d'autant plus dangereux[1],[19].

Il existe également un dernier type d'infecté : il s'agit du Ratking, le stade ultime de la transformation due au cordyceps. Il est constitué des corps de plusieurs infectés qui ont fusionné pour former une seule et même entité, qui dispose d'une force inouïe, d'une vitesse importante et d'une agressivité sans précédent. Le Ratking est un boss se trouvant dans le sous-sol de l'hôpital de Seattle[20].

Personnages[modifier | modifier le code]

Protagonistes[modifier | modifier le code]

  • Ellie (Ashley Johnson), une jeune femme âgée de 19 ans au début du jeu. Au cours du jeu, elle va essayer de venger la mort de son père adoptif, Joel. Elle entretient une relation amoureuse avec Dina, sa meilleure amie. Leur relation est une bouée à laquelle toutes deux peuvent se raccrocher en ces temps troublés[21]. Elle élève un enfant avec Dina, JJ , durant le chapitre La Ferme[22]. Ses vêtements pratiques et durables reflètent le côté rustique et travailleur de la communauté de Jackson[23]. Lors de son voyage à Seattle, elle porte des vêtements plus légers, à la fois pratiques et personnels : un jean, des baskets montantes et une chemise trop grande, symbolisant l'esthétique de la jeunesse rebelle contemporaine qui a toujours été au cœur des tenues d'Ellie[24],[25] ;
  • Abby[NB 1] (Laura Bailey (voix), Jocelyn Mettler[26] (modèle visage) et Colleen Fotsch[26] (modèle corps)), une habile survivante âgée d'une vingtaine d'années. Ancienne Luciole, elle fait désormais partie du WLF, groupe dans lequel elle se fait de nombreux amis et retrouve un semblant de stabilité après la mort de son père, Jerry[27],[28]. Elle porte des vêtements utilitaires et militaires, et incarne l'image d'un soldat endurci qui manie les armes avec aisance. Son imposante musculature reflète des années de combat et d'entraînement. Son visage souvent peu souriant et son air sérieux illustrent une nature austère et discrète[29]. Elle est représentée dans le jeu comme capable, forte et utilitariste[30].

Autres personnages[modifier | modifier le code]

Campagne Ellie[modifier | modifier le code]
  • Joel (Troy Baker), le personnage principal du premier opus. Ses racines rurales sont mises en lumière à travers ses vêtements et sa coupe de cheveux, donnant l'image d'un survivant expérimenté[31] ;
  • Tommy (Jeffrey Pierce), le frère de Joel, avec qui il est autant lié par le sang que par le traumatisme. Ils forment un duo inséparable[32] ;
  • Dina (Shannon Woodward (voix) et Cascina Caradonna (modèle)), forte tête et meilleure amie d'Ellie. Elle est tout comme elle orpheline et a rapidement appris à se débrouiller seule dans ce monde hostile[33]. Elle possède un rôle unique en tant que partenaire d'Ellie : Tout en étant romantique et aimante, elle doit aussi égaler les capacités de celle-ci. Elle amplifie les bons côtés d'Ellie et lui rappelle qu'il est toujours possible de trouver la lumière, même pendant les périodes plus sombres[21]. L'optimisme de Dina est son principal allié pour survivre. Elle utilise son humour pour apporter de la légèreté et lutter consciemment contre ses traumatismes, celle-ci assurant seule sa survie depuis ses dix ans. Bien qu'elle suive sa propre route, elle est extrêmement loyale envers ses proches[34],[35]. Elle arbore un style vestimentaire simple avec de petites touches de fantaisie[36] ;
  • Jesse (Stephen A. Chang), un ami proche d'Ellie et l'ex-petit ami de Dina. À la fois expérimenté et loyal envers sa communauté. Il montre l'exemple et possède une grande intégrité morale, et a cœur de tout faire pour que ses proches se sentent en sécurité[37] ;
  • Maria (Ashley Scott), la femme de Tommy, le leader qui dirige Jackson ;
Campagne Abby[modifier | modifier le code]
  • Manny[NB 2] (Alejandro Edda), membre du WLF et ami proche d'Abby ;
  • Owen (Patrick Fugit), ancienne Luciole, membre du WLF, petit ami de Mel et ex-petit ami d'Abby. Leur liaison était une agréable parenthèse au sein du monde militaire extrêmement strict dans lequel ils évoluaient. La tragédie et l'histoire ont créé un lien indéfectible entre ces deux personnages[38]. Owen représente la noyau sentimental du groupe, suivant avec ardeur les idéaux des Lucioles et s'accroche à l'espoir de bâtir un meilleur futur. Fatigué de la lutte constante pour survivre, il cherche à offrir une meilleure vie à ses proches et à lui-même. Il contrebalance le pessimisme d'Abby, mais a beaucoup de mal à tourner la page par rapport à sa relation avec celle-ci[39] ;
  • Mel (Ashly Burch), médecin au WLF et petite amie d'Owen. Elle le connaît depuis l'enfance et fait partie intégrante du groupe. Sa relation avec lui n'est pas sans provoquer de tensions au sein du trio[40] ;
  • Lev (Ian Alexander), jeune déserteur Séraphite refusant les lois restrictives imposées par les siens ;
  • Yara (Victoria Grace), la sœur de Lev ayant déserté les Séraphites avec lui ;
  • Isaac Dixon (Jeffrey Wright), le chef du Front de Libération de Washington[27] ;
  • Jerry Anderson (Derek Phillips), le père d'Abby et le médecin en chef des Lucioles. C'est lui qui devait opérer Ellie dans le premier volet, avant que Joel ne le tue [27],[28] ;
  • Marlene (Merle Dandridge), la chef des Lucioles et une amie de la mère d'Ellie. Elle apparait lors d'un flashback s'entretenant avec Jerry [27].

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte des États-Unis d'Amérique retraçant le trajet d'Ellie et Joel.
Carte retraçant le trajet des deux protagonistes lors du premier opus.

Après avoir sauvé Ellie des mains des Lucioles, Joel et sa protégée retournent à Jackson, dans l'état américain du Wyoming, où vit son frère Tommy. Quatre années s'écoulent, l'adolescente grandit et se fait de nouveaux amis tandis que Joel décompresse et entame une nouvelle vie loin des horreurs qu'il a commises par le passé[41]. Ellie découvrira plus tard la vérité sur ce qu'a fait Joel pour la protéger, et leurs rapports sont depuis très conflictuels[NB 3],[42].

Jackson[modifier | modifier le code]

Ville de Jackson.
Vue globale de Jackson.

Le [NB 4], Ellie part patrouiller avec Dina, sa petite-amie[43]. Abby, qui dirige un groupe de survivants semblant chercher quelqu'un à proximité de Jackson, est poursuivie par une horde d'infectés, mais est sauvée par Joel et Tommy, eux-aussi en patrouille. Abby, réalisant que Joel est l'homme qui a tué son père et par conséquent celui qu'elle recherche, réussit à attirer les deux frères dans un piège ; Joel est capturé et subit la torture[44]. Prévenue par Jesse, Ellie arrive sur les lieux mais se fait rapidement maîtriser, tandis qu'Abby achève Joel sous le regard impuissant d'Ellie, qui perd connaissance[45],[46]. Suite aux funérailles de Joel, elle décide de retrouver ses assassins pour se venger, accompagnée de Dina, Tommy étant déjà parti pour Seattle après avoir identifié les meurtriers de son frère comme des membres du WLF[47],[3].

Seattle, Ellie[modifier | modifier le code]

Plusieurs semaines plus tard, à Seattle, le couple se fait prendre en embuscade[48]. Elles parviennent à se libérer et trouvent sur l'un de leurs assaillants une photo d'une certaine Leah[49],[50]. Plus tard, elles la retrouvent tuée par les Séraphites[51]. Après avoir récupéré sur elle des photos des meurtriers de Joel, elles sont prises de court par des soldats du WLF et fuient dans le métro, mais se font rapidement encercler par des infectés[52]. Elles parviennent malgré tout à se retrancher dans un théâtre, où Ellie est contrainte de dévoiler son immunité à Dina, qui lui révèle en retour être enceinte de Jesse[53]. Déboussolée, Ellie part explorer le lieu et s'endort[54],[55].

Le lendemain, laissant Dina se reposer, Ellie décide de se rendre à Hillcrest, pensant que Tommy s'y trouve[56]. Là-bas, elle trouve non pas Tommy, mais Jesse. Après une course-poursuite en voiture, ils parviennent ensemble à rejoindre Dina au théâtre[57]. Ellie laisse Jesse veiller sur Dina et part à la recherche de Nora, une alliée d'Abby localisée à l'hôpital. Elle la trouve enfin puis la torture à mort pour obtenir des informations sur l'emplacement d'Abby. Choquée et exténuée, elle rentre au théâtre[58],[59],[60]. Sa nuit lui permet de se remémorer le jour où elle est retournée dans le Saint Mary's Hospital pour chercher des réponses à son immunité, où Joel lui a enfin révélé la vérité[NB 3],[61],[62].

Aquarium de Seattle.
Vue de loin de l'Aquarium de Seattle dont est inspiré l'aquarium présent dans le jeu où se trouvent Owen et Mel.

Après une nuit de repos, Ellie décide de se rendre à l'aquarium avec Jesse, emplacement présumé d'Abby selon les révélations de Nora. Ils se séparent en cours de route, Jesse voulant prêter main forte à Tommy enfin localisé tandis qu'Ellie souhaite prendre au plus tôt un bateau pour fondre sur sa cible, Abby[63]. Elle atteint l'aquarium, tue le chien qui défendait les lieux et y trouve non pas Abby mais ses amis Owen et Mel. Elle tente de leur soutirer des informations mais se retrouve contrainte de les tuer, avant de découvrir, horrifiée, que Mel portait elle-aussi la vie. Jesse et Tommy la retrouvent et tentent de la calmer. Rongée par la culpabilité, Ellie retourne au théâtre en compagnie de ses deux acolytes, et tous décident d'un commun accord de rentrer à Jackson avant que les choses ne dégénèrent[64]. Abby fait alors irruption dans le théâtre, tuant Jesse et mettant Tommy à terre, son arme pointée droit sur Ellie[65],[66].

Le parc[modifier | modifier le code]

On retrouve Abby quatre ans plus tôt, cherchant son père dans le parc zoologique mitoyen du Saint Mary's Hospital. Un Owen tout juste arrivé informe Jerry, le père d'Abby et chirurgien en chef des Lucioles, que « la fille » vient d'arriver à leur quartier général. Comprenant qu'il s'agit d'Ellie, la fille immunisée au cordyceps dont Marlène lui avait parlé, il procède aux préparatifs de l'opération, mais se voit fatalement interrompu lorsque Joel arrive et l'assassine violemment pour sauver Ellie. Abby s'effondre devant le corps sans vie de son père ; c'est ce geste qui la braquera aux trousses de Joel[67],[68].

Seattle, Abby[modifier | modifier le code]

En parallèle du périple d'Ellie à Seattle, Abby apprend d'Isaac, le chef du WLF, la disparition d'Owen. Couverte par son ami Manny, elle part à sa recherche[69]. En chemin, elle est capturée par des Séraphites et ne doit son salut qu'à l'intervention de deux enfants les ayant déserté, Lev et sa sœur Yara, blessée au bras[70]. Les enfants mis en sécurité, Abby retrouve Owen à l'aquarium, où elle découvre son l'intention de fuir Seattle pour Santa Barbara, où se trouveraient des Lucioles. Une dispute éclate alors se conclut malgré tout par un rapport sexuel[71]. Dans la nuit, Abby, inquiète pour Lev et Yara, décide d'aller les retrouver dès l'aube[72].

Le lendemain, en les rejoignant, elle remarque que Yara va très mal : elle souffre selon elle du syndrome de loge. Elle l'emmène à l'aquarium où elle retrouve Owen et Mel, chirurgien du WLF qui examine Yara et déclare qu'il faut amputer son bras en urgence. Abby et Lev partent alors chercher du matériel chirurgical à l'hôpital[71]. Après avoir traversé les passerelles reliant les gratte-ciels de la ville et affronté sa peur du vide[73], Abby arrive enfin à l'hôpital où le WLF se trouve encore[NB 5]. Nora, présente sur les lieux, lui indique où trouver ce qu'elle cherche. Une fois le matériel trouvé dans le sous-sol du bâtiment, Abby fait la rencontre stupéfiante d'un infecté jamais vu auparavant, surnommé le Ratking, qui semble né de la fusion de nombreux malades[20]. Elle finit par vaincre son opposant et retrouve Lev. De retour à l'aquarium, Yara est opérée et sauvée[74],[75].

Après une nuit ponctuée de cauchemars, Abby apprend que Lev est retourné sur l'île des Séraphites pour convaincre leur mère de fuir avant l'attaque imminente du WLF ; Abby et Yara décident d'aller le chercher. En chemin vers la marina, où se trouvent d'autres bateaux, elles retrouvent Manny attaqué par Tommy. Ce dernier le tue mais est contraint de battre en retraite[76]. Abby et Yara arrivent enfin sur l'île et retrouvent Lev, ayant tué sa mère pour se défendre en pleine guerre entre les Séraphites et le WLF fait rage[77]. Abby et Lev se retrouvent pris au dépourvu au cœur des affrontements opposant les deux factions, qui seront fatals à Yara. Ils traversent à cheval la ville mise à feu et à sang, puis volent une barque et s'enfuient[78]. Revenue avec Lev à l'aquarium, Abby y découvre sa chienne Alice, ainsi qu'Owen et Mel alors enceinte, tous les quatre assassinés. Folle de rage, elle décide de les venger et parvient à localiser Tommy et Ellie au théâtre, puis s'y rend avec Lev. Abby tue Jesse et blesse gravement Tommy. Après une violente confrontation entre les deux jeunes femmes, Abby parvient à maîtriser Ellie. Sur le point d'achever Dina, venue en renfort, Lev la persuade d’arrêter. Comprenant la futilité de son geste, elle se relève et quitte le théâtre[79],[80].

La ferme[modifier | modifier le code]

Quelques mois après les évènements de Seattle, Ellie et Dina ont refait leur vie dans une ferme et élèvent ensemble JJ (en hommage à Joel et Jesse), l'enfant de Dina[22]. Malgré tout, Ellie ne parvient pas à tourner la page, étant régulièrement victime de crises de panique lui rappelant son traumatisme[81]. Après une visite de Tommy qui lui apprend qu'il sait où se trouve Abby, Ellie est mise en doute à propos de sa quête de vengeance[82]. Elle décide finalement de partir tuer Abby, malgré les suppliques de sa compagne qui refuse que le cauchemar recommence[81],[83].

Santa Barbara[modifier | modifier le code]

Rue de Santa Barbara
Une rue semblable à celle visités durant le sous-chapitre 2425 Constance, avec Abby et Lev.

Arrivés à Santa Barbara, Abby et Lev trouvent un ancien camp de Lucioles abandonné mais réussissent néanmoins à en contacter par radio. Lorsqu'ils repartent, ils se font capturer par les Crotales[84].

Ellie arrive à son tour à Santa Barbara et échappe de peu à la capture. Elle parvient à libérer les esclaves des Crotales, déclenchant un affrontement pour faire diversion[85].

Bâtiment de Santa Barbara
Un bâtiment de Santa Barbara similaire à ceux que l'on visite durant le sous chapitre Le Complexe, avec Ellie.

Finissant par retrouver Abby et Lev, décharnés et exténués, attachés à des poteaux sur la plage, elle les délivre et laisse Abby mettre Lev en sécurité avant d'exiger qu'elles se battent, bien que toutes deux soient blessées et épuisées. Au cours de leur affrontement, d'une violence et d'une intensité sans précédent, Abby arrache deux doigts à Ellie, qui finit malgré tout par prendre le dessus et s'apprête à noyer son adversaire. Ellie renonce au dernier moment, réalisant l’inanité de son geste, et la laisse s'enfuir avec Lev, pleurant seule sur la plage[86],[4].

Épilogue[modifier | modifier le code]

À son retour à la ferme, Ellie constate le départ de Dina en compagnie de JJ, laissant la maison entièrement vide derrière eux, à l'exception de ses affaires. Jouant une dernière fois de la guitare en souvenir de Joel, elle se remémore leur dernière discussion, la veille de sa mort, où elle lui dit qu'elle aimerait bien essayer de lui pardonner ses actes. Suite à cette scène riche en émotions, Ellie renonce enfin à sa haine et son désir de vengeance et s'en va, abandonnant tout derrière elle[87],[88].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Comme son prédécesseur, The Last of Us Part II est un jeu d'action-aventure à la troisième personne, de type survival-horror. Six niveaux de difficulté sont disponibles, allant de très facile à réaliste[89],[90]. Le jeu alterne entre phases d'exploration et phases de combat durant lesquelles le joueur peut être confronté à deux menaces distinctes : les infectés et les survivants[91]. Il sera souvent accompagné d'un ou plusieurs coéquipiers tout au long du jeu[92].

Pendant les phases d'exploration, le joueur peut trouver toutes sortes d'items parmi lesquels des munitions, des matériaux de fabrication, des outils pour améliorer ses armes dans les établis dispersés tout au long de l'aventure et des manuels d'entraînement, souvent bien cachés, permettant d'apprendre de nouvelles compétences en échange de pilules disséminées ça et là tout au long du jeu[93],[94].

Lors des phases de combat, le joueur peut attaquer de front ou faire le choix de l'infiltration. Bien des zones dailleurs ne nécessitent pas la mort des ennemis pour être considérées comme terminées, néanmoins cette approche pacifique demande au joueur une bien plus grande vigilance[95].

Nouveautés[modifier | modifier le code]

Le gameplay est similaire au premier jeu, mais contient quelques nouveautés et améliorations. Le second opus prend désormais l'eau environnante en compte dans les phases d'infiltration, permettant au joueur de plonger et nager pour contourner des obstacles ou des ennemis. Il peut aussi se faufiler à travers des passages étroits pour semer ses adversaires. Il possède désormais la capacité de s'allonger au sol pour accéder à des lieux inaccessibles, ou pour se cacher quand le terrain le permet (herbes ou planchers de véhicules hauts par exemple)[96].

De nouveaux ennemis ont fait leur apparition, tel le chien qui peut flairer le joueur, l'obligeant ainsi à constamment rester en mouvement[95],[97]. Un nouveau type d'infecté, le puant, a également fait son apparition : il attaque le joueur en dégageant des nuages de spores au corps-à-corps, condamnant temporairement une zone du terrain de jeu à cause du pouvoir corrosif de celles-ci. Le nuage de spores se déclenche aussi à la mort du puant[98].

Équipement[modifier | modifier le code]

Tout comme le premier opus, le joueur trouvera tous types d'armes au cours de son aventure. Il pourra équiper son personnage d'armes longues, d'armes de poing, d'armes blanches et d'objets offensifs. Dans le cas où tous ces équipements viennent à manquer, le joueur peut toujours compter sur le couteau à cran d'arrêt d'Ellie ou les poings d'Abby[99].

Armes d'Ellie[modifier | modifier le code]

Couteau à cran d'arrêt.
Couteau à cran d'arrêt similaire à celui qu'utilise Ellie dans son aventure.

Ellie possède des armes adaptées à un gameplay prudent, plutôt basé sur l'infiltration. Son arsenal est composé de[93],[99] :

  • son pistolet semi-automatique, première arme disponible à laquelle on peut ajouter un silencieux de fortune ;
  • son fusil à verrou que l'on peut équiper d'une lunette de précision, très efficace à distance ;
  • le revolver de Joel, très puissant mais lourd et long à recharger ;
  • un fusil à pompe, infligeant de lourds dégâts, voire le démembrement des ennemis en combat rapproché ;
  • un arc utilisé pour abattre discrètement les ennemis. Les flèches sont parfois récupérables après tir ;
  • un pistolet-mitrailleur équipé d'un silencieux.

Grâce aux ressources trouvées en fouillant les différents lieux explorables, Ellie peut fabriquer des objets tels que :

  • des kits de soin lui permettant de se soigner en situation critique ;
  • des cocktails Molotov pour enflammer des groupes d'ennemis ;
  • des grenades incapacitantes améliorables en grenade fumigène ;
  • des pièges explosifs s'enclenchant au passage d'un ennemi ;
  • des flèches pour l'arc, ainsi que des flèches explosives ;
  • une amélioration permettant de restaurer l'intégrité de son arme de corps-à-corps, voire de l'améliorer.

Armes d'Abby[modifier | modifier le code]

Bombe tuyau
Bombe tuyau similaire à celles que peut utiliser Abby lors des combats.

Le gameplay d'Abby est quant à lui plus nerveux et puissant. Ses armes sont[93],[99] :

  • un pistolet semi-automatique, appelé pistolet militaire, similaire à celui d'Ellie ;
  • un fusil d'assaut fourni par le WLF, doté d'une bonne cadence de tir et d'une excellente capacité ;
  • un fusil de chasse à double canon, infligeant autant de dégâts que le fusil à pompe d'Ellie ;
  • un pistolet de chasse, extrêmement puissant mais ne pouvant transporter que très peu de munitions ;
  • une arbalète, utile pour tuer rapidement les ennemis en toute discrétion ;
  • un lance-flammes, pouvant éliminer plusieurs opposants à la fois, très efficace contre les infectés.

Abby a elle aussi la capacité de créer des objets utiles à sa survie. On retrouve par exemple :

  • des kits de soin ;
  • des surins pour tuer discrètement et rapidement les ennemis, indispensables pour se débarrasser furtivement des claqueurs ;
  • une bombe tuyau à lancer, explosant à l'impact ;
  • des munitions inflammables pour le fusil à double canon ;
  • des munitions pour le pistolet de chasse ;
  • une amélioration permettant de restaurer l'intégrité de son arme de corps-à-corps, voire de l'améliorer.

Développement[modifier | modifier le code]

Projet[modifier | modifier le code]

À la suite de la sortie et du succès du jeu vidéo The Last of Us, Neil Druckmann dit, dans une interview pour Eurogamer, qu’il est en train d’examiner les options concernant une suite, même s’il n’y a aucun plan précis de ce que le jeu peut faire par la suite. Il explique qu’une suite ne serait envisageable que s’il y a une histoire intéressante, unique et assez excitante pour valoir la peine d’être racontée[100].

L’illustrateur Marek Okon, ayant déjà travaillé chez Naughty Dog pour les jeux vidéo Uncharted et The Last of Us, dévoile en un fan art du personnage d’Ellie à l’âge adulte en y mettant le commentaire « Laissez-moi vous présenter quelque chose… Ça arrive… »[NB 6],[101],[102], puis deux jours plus tard le même fan art plus complet mais précise qu’il s’agit de son travail personnel tel qu’il imaginerait l’univers de l'hypothétique The Last of Us 2[103].

Conception[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Le défi scénaristique du second volet a été de créer une histoire qui avait du sens et qui pouvait se suffire à elle-même en tant qu'œuvre scénaristique. Cette suite devait recréer l'impact émotionnel que le premier jeu avait pu générer, tout en étant un ajout à celui-ci. Le but était donc de compléter The Last of Us pour mettre en place un diptyque dont les deux volets seraient indissociables. Cette suite s'attarde donc plus en profondeur sur la relation entre Ellie et Joel et se concentre plus intimement sur les relations vécues entre les personnages dans un monde en proie aux infectés. On retrouve Joel et Ellie qui se sont installés à Jackson, la ville de Tommy. Ellie a pu faire de nouvelles rencontres et de nouveaux amis. Joel, quant à lui, a abandonné sa vie de contrebandier. Or, si The Last of Us premier du nom traitait de l'amour entre ces deux personnages, comme une histoire entre un père et sa fille, The Last of Us Part II se concentre quant à lui sur la haine, et place le deuil, la vengeance et le cycle de la violence au cœur du récit[104],[105].

Gameplay[modifier | modifier le code]

Dans ce deuxième volet, le gameplay doit rendre l'expérience la plus immersive possible en ajoutant un plus de possibilités d'interactions avec l'environnement. Le plus important pour y parvenir était de mettre le joueur dans la peau de son personnage, lui faire vivre les choix difficiles des personnages et les lui faire comprendre. Ainsi, l'ajout d'un bouton de saut et d'un bouton d'esquive ont rendu le gameplay plus rapide et plus dynamique. La possibilité de s'allonger tout en étant capable de profiter de l'intégralité de l'inventaire, mais aussi de profiter de l'environnement pour se cacher et prendre ses ennemis par surprise, a permis de rendre le jeu encore plus immersif. Cependant, s'allonger ne devait pas pour autant permettre au joueur de devenir invisible, les ennemis proches pouvant toujours le repérer. Cet effort apporté à l'intelligence artificielle des ennemis a pour but de rendre le joueur plus attentif à ses alentours. Il a ainsi la sensation d'être constamment en danger et renforce, par là même, son lien avec le personnage contrôlé[95],[106].

Toujours dans le but de rendre le jeu encore plus immersif que le premier opus, les zones explorables ont vu leur taille s'agrandir. Il en découle une sensation de découverte générée par le joueur, et non par le jeu. En effet, selon les choix du joueur quant à l'approche des niveaux, certaines zones peuvent être totalement ignorées. Toutes ces zones ont été pensées comme un environnement réel et non comme l'enchaînement d'une zone dédiée au combat puis d'une autre dédiée à l'exploration, et ainsi de suite. Il en découle un monde plus réaliste, presque tangible, qui renforce l'immersion[107],[95],[106].

La manière dont le joueur utilise les objets trouvés sur son chemin influe directement sur son approche des situations de combat. Le but de cette mécanique de ramassage d'objets est de lui donner la capacité de choisir la manière d'anticiper les escarmouches à venir. Au sein même des affrontements, le joueur se retrouve souvent face à des dilemmes dont l'issue doit être rapidement sélectionnée[94],[95],[106].

Les développeurs ont voulu plus impliquer le joueur sur la manière dont il souhaite que son personnage évolue sur le long terme. Chaque amélioration de compétence, mais aussi de négligence de compétence, a ainsi un impact direct sur la manière de jouer. Il en découle un lien de parenté plus fort en le joueur et son personnage car il évolue dans le jeu avec les choix qu'il a faits[94],[95],[106].

Annonce[modifier | modifier le code]

Rumeurs[modifier | modifier le code]

Bruce Straley (à gauche) et Neil Druckmann (à droite) tenant une girafe en peluche, tous deux souriant, lors des PAX Prime 2014.
Bruce Straley et Neil Druckmann lors des PAX Prime 2014.

Les rumeurs quant au second volet ne dérougissent pas lorsque Cyberland annonce ainsi un possible dévoilement de certains "concept arts" lors des PAX Prime. Des dires font même état qu'un portage PC du premier jeu a été délaissé par Naughty Dog afin de mieux se concentrer sur l'écriture et la conception de The Last of Us Part II[108].

En , lors de la Metrocon (en) à Tampa, l’acteur Nolan North annonca que le studio de développement Naughty Dog travaille sur le projet The Last of Us 2 mais qu’il ne serait pas impliqué dedans du fait de la mort de son personnage, David, dans le premier opus : « Pour l'instant (Uncharted 4 : A Thief's End) est mon dernier projet (avec Naughty Dog). Je sais qu'ils font The Last of Us 2, mais mon personnage dans Last of Us a connu une mort prématurée… »[NB 7],[109],[110]. En revanche, l’acteur Troy Baker, qui interprète le personnage de Joel, affirma n'être au courant de rien en mentionnant « Je ne sais rien. Je ne sais pas si nous allons en faire un autre ou pas. Si c'est le cas, alors je fais confiance à Neil Druckmann, Bruce Straley et tout le monde chez Naughty Dog pour raconter une histoire qui mérite d'être relatée. »[NB 8],[111],[112].

Lors d’une émission en direct en septembre 2015 consacrée à Uncharted: The Nathan Drake Collection, le scénariste Josh Scherr mentionne « et le premier The Last of Us. Euh, je viens de dire le 'premier The Last of Us' ? »[NB 9],[113] laissant sous-entendre un second opus[114],[115]. Un peu plus tard, afin d’éclaircir les différentes précédentes rumeurs, le studio Naughty Dog, par l’intermédiaire du co-scénariste Neil Druckmann, informe que Bruce Straley et celui-ci réfléchissent à des idées pour de nouveaux personnages, à Joel et Ellie, à un jeu de science-fiction et de fantasy ainsi qu’à la création de prototypes pour chacune de ces idées, en même temps que de travailler sur Uncharted 4: A Thief's End[116],[117].

Le , lors de la sortie du jeu Uncharted 4: A Thief's End, les joueurs ont la possibilité de voir apparaître une référence interne au jeu montrant un poster avec un personnage féminin enceinte portant un masque, le titre The Last of Us: American Daughters et le logo de l’éditeur américain Dark Horse Comics[118].

Officialisation[modifier | modifier le code]

Troy Baker (à gauche), Neil Druckmann (au centre) et Ashley Johnson (à droite) posant à l'occasion d'une séance de motion capture
Troy Baker, Neil Druckman et Ashley Johnson lors d'une séance de motion capture.

Lors du PlayStation Experience du , le studio Naughty Dog officialise le développement de la suite de The Last of Us et révèle par la même occasion la première bande-annonce du nouvel opus[119]. Dans celle-ci, Ellie, désormais âgée de 19 ans[120] et couverte de sang, commence à jouer de la guitare et à chanter, dans une maison où viennent d'être tuées plusieurs personnes ; elle est alors rejointe par Joel. Animée, semble-t-il, par un désir surpuissant de vengeance, elle lui déclare qu'elle « les [trouvera] et les [tuera] tous jusqu'au dernier »[121],[122],[123],[124]. Neil Druckmann, concepteur de la licence, annonce alors le retour des acteurs Ashley Johnson et Troy Baker pour jouer les deux protagonistes, annonçant qu'Ellie est le personnage jouable de cette suite. De même, la composition des musiques du jeu est de nouveau confiée à Gustavo Santaolalla. Druckmann ajoute également que si l'amour père-fille entre Joel et Ellie était au centre de l'histoire du premier jeu, c'est la haine qui sert de point focal au second opus[120],[125],[126].

Le tournage a officiellement démarré autour de mi-, avec l'ensemble des acteurs du volume précédent[127],[128].

Une nouvelle bande-annonce est présentée lors de la Paris Games Week 2017[129],[130]. De nouveaux personnages sont présentés sur les réseaux sociaux : Emily interprétée par Emily Swallow[131], Lev interprété par Ian Alexander[132], Yara interprétée par Victoria Grace[133] et un quatrième non cité interprété par Laura Bailey[134].

Une vidéo entière de gameplay de douze minutes est diffusée le lors de l'E3 pour la conférence PlayStation. Il est possible de voir Ellie avec sa petite amie dans un flashback avant de revenir à la réalité. On y rencontre également Jesse, l’ex petit ami de Dina, à qui l'héroïne se confie. Joel, quant à lui, est absent de cette bande-annonce[135],[136].

Sortie et reports[modifier | modifier le code]

Le , lors d'un State of Play, une date de sortie est annoncée : le [137]. Un mois plus tard, la sortie du jeu est repoussée au [138], avant de subir un second report — celui-ci indéterminé — en raison de la crise du Covid-19. Celle-ci n'a pas affecté directement la production du jeu, mais ses conséquences notamment sur des réseaux de distribution ont incité Sony à attendre de pouvoir assurer une distribution efficace à l'échelle mondiale plutôt que de compromettre le lancement[139]. Le jeu est finalement daté pour le , date à laquelle il est finalement sorti partout dans le monde[140].

Polémiques[modifier | modifier le code]

Le jeu a fait l'objet de plusieurs polémiques, notamment à la suite de fuites causées par des pirates informatiques[141] liées au scénario, aux cinématiques et au gameplay du jeu sur Internet[142],[143], ainsi que sur le sujet du crunch des développeurs, pratique ayant fait crescendo tout au long du développement du jeu forçant certains employés à travailler plus de cent heures par semaine[144],[145].

Neil Druckmann, le réalisateur du jeu, a fait l'objet de nombreux propos haineux, principalement par rapport à la direction scénaristique prise par le jeu et par la gestion de ses équipes, jugée « désastreuse »[146].

Certains joueurs mécontents du scénario ont lancé une pétition pour faire réécrire l'histoire du jeu[147]. Celle-ci a obtenu plus de 50 000 signatures, sans pour autant que Naughty Dog n'y change quoi que ce soit[148]. Certains membres du studio et Laura Bailey, l'actrice jouant le rôle d'Abby, ont également reçu plusieurs insultes et menaces de mort suite à ces prises de position[149],[150].

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Publicité sur un train
Marketing sur un train pour le jeu.

Le jeu sort dans différentes versions[151] :

  • Une édition standard, comprenant le jeu en physique ou en dématérialisé, différents bonus en jeu pour les joueurs ayant précommandé cette édition, ainsi qu'un avatar pour le PSN offert aux joueurs ayant choisi la version dématérialisée) ;
  • une édition digital deluxe, comprenant le jeu en dématérialisé, un thème dynamique pour la PS4, six avatars pour le PSN, la bande-son numérique, un mini-artbook de quarante-huit pages au format PDF, un avatar pour le PSN ainsi que les bonus de précommande ;
  • Une édition spéciale, présentée dans un package cartonné et comprenant un steelbook avec le jeu en version physique à l'intérieur, un thème dynamique pour la PS4, six avatars pour le PSN, la bande-son numérique, le mini-artbook de quarante-huit pages en version papier, un avatar pour le PSN ainsi que les bonus de précommande ;
  • Une édition collector comprenant, dans un coffret, une figurine d'Ellie de trente centimètres, une reproduction de son bracelet, une lithographie avec une lettre de remerciements, un steelbook avec le jeu en version physique à l'intérieur, six pin's, cinq stickers et le mini-artbook de quarante-huit pages en version papier. À cela viennent s'ajouter tous les bonus numériques présents dans les autres éditions ;
  • Une édition Ellie, qui reprend tous les éléments cités ci-dessus, en y ajoutant un patch à coudre, le sac à dos d'Ellie, et un disque vinyle comprenant une sélection de morceaux de la bande originale.

Amazon lance en édition limitée un steelbook sur lequel on retrouve les visages des deux protagonistes du premier jeu, Joel et Ellie[152].

À l'occasion de la sortie du titre, la célèbre marque de guitare Taylor commercialise, sur la base du modèle Taylor 314ce, une reproduction en édition limitée de celle que possède Joel. Pour les budgets plus généreux, une autre guitare estampillée The Last of Us Part II voit le jour, bien que celle-ci n'apparaisse pas dans le jeu[153].

Un artbook du jeu, nommé L'artbook officiel de The Last of Us Part II, est commercialisé à partir du 25 juin 2020 aux éditions Omaké[154].

Musique[modifier | modifier le code]

Bande-originale[modifier | modifier le code]

The Last of Us Part II
(Original Soundtrack)

Bande originale de Gustavo Santaolalla et Mac Quayle
Sortie
Durée 01:17:12
Genre Musique de jeu vidéo
Format Album
Label Sony Interactive Entertainment
Gustavo Santaolalla.
Portrait de Gustavo Santaolalla.

À l'instar du premier jeu, on retrouve Gustavo Santaolalla à la musique. Il est cette fois accompagné par Mac Quayle qui compose les musiques additionnelles de l'œuvre. Quand le premier accompagne les moments d'émotion avec ses notes mélancoliques à la guitare ou au charango, le second amplifie les scènes angoissantes et dynamiques avec ses tonalités électroniques[155].

Liste des titres
No TitreAuteur Durée
1. The Last of Us Part IIGustavo Santaolalla 2:52
2. UnboundGustavo Santaolalla 1:57
3. LongingGustavo Santaolalla 1:45
4. Eye for an EyeMac Quayle 2:37
5. It can't LastGustavo Santaolalla 2:19
6. The Cycle of ViolenceMac Quayle 5:04
7. Reclaimed MemoriesGustavo Santaolalla 1:42
8. CordycepsMac Quayle 2:40
9. Longing (Redemptions)Gustavo Santaolalla 1:42
10. Restless SpiritsGustavo Santaolalla 2:12
11. Chasing a RumorGustavo Santaolalla 2:54
12. They're Still Out ThereMac Quayle 3:32
13. UnbrokenGustavo Santaolalla 4:38
14. The RattlersMac Quayle 3:41
15. The ObsessionGustavo Santaolalla 1:21
16. Soft DescentGustavo Santaolalla 1:50
17. The WLFMac Quayle 3:39
18. A Wolf's GhostGustavo Santaolalla 2:24
19. Masks OnMac Quayle 2:02
20. It can't Last (Home)Gustavo Santaolalla 4:29
21. Inextinguishable FlamesGustavo Santaolalla 0:59
22. Allowed to be HappyGustavo Santaolalla 2:48
23. CollateralGustavo Santaolalla 2:22
24. The Cycle ContinuesMac Quayle 3:28
25. All Gone (The Promise)Gustavo Santaolalla 3:03
26. GrievingGustavo Santaolalla 2:19
27. The IslandMac Quayle 4:13
28. Beyond DesolationGustavo Santaolalla 2:24
01:17:12

Reprises[modifier | modifier le code]

On retrouve dans le jeu plusieurs reprises par Ashley Johnson et Troy Baker de titres célèbres, tels que Future Days de Pearl Jam, Take on Me de a-ha ou encore la chanson folklorique américaine The Wayfaring Stranger (en)[156].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Canard PC (FR) 8/10[157]
Edge (UK) 9/10[158]
Game Informer (US) 10/10[159]
Jeux vidéo Magazine (FR) 20/20[160]
JV (FR) Coup de cœur[161]
Total Jeux Vidéo (FR) 19/20[162]
Presse numérique
Média Note
Destructoid (US) 8,5/10[163]
Eurogamer (UK) Essential[164]
Game Revolution (US) 7/10[166]
Gameblog (FR) 10/10[165]
Gamekult (FR) 8/10[167]
GameSpot (US) 8/10[168]
GamesRadar+ (US) 5/5[169]
IGN (US) 10/10[170]
JeuxActu (FR) 20/20[171]
Jeuxvideo.com (FR) 19/20[172]
Agrégateurs de notes
Média Note
Metacritic 93/100[173]

The Last of Us Part II reçoit des critiques « unanimement positives » de la part de sites spécialisés selon Metacritic, où le jeu atteint le score de 93/100, et ce sur la base de 121 critiques[173].

Maxime Chao, rédacteur en chef de JeuxActu, annonce : « The Last of Us Part 2 est un jeu à part, un titre qui marque de son empreinte indélébile, une expérience dont on ne sort finalement pas indemne. On pourrait en effet parler de jeu d’auteur avec un enrobage AAA, et qui mérite assurément une standing ovation de la part du public. Naughty Dog vient tout simplement de nous livrer sa meilleure œuvre »[174]..

Selon Logan, journaliste chez Jeuxvideo.com, « qu'on apprécie ou non, il reste ici une œuvre majeure qui nous hantera plusieurs jours après l'avoir terminé et qu'on évoquera désormais comme le nouvel exemple à suivre dans son domaine ou plus simplement comme une histoire époustouflante, déchirante et magnifique à la fois »[175].

Thomas Pillon, journaliste du site Gameblog, affirme que « The Last of Us Part II parvient à mener de bout de bout un incroyable exercice d'équilibriste, s'amusant à enchaîner les partis-pris sur le fond comme sur la forme, comme rarement un AAA n'aura osé le faire »[176].

Le jeu est aussi particulièrement salué pour ses nombreuses options d'accessibilité permettant ainsi aux personnes malvoyantes et malentendantes de profiter de l'œuvre[177].

Les critiques des joueurs sont quant à elles beaucoup plus mitigées, notamment à cause d'un review bombing (en) massif survenu à peine quelques heures après la sortie du jeu, quand bien même aucun de ces joueurs n'ait pu terminer le jeu en si peu de temps[178],[179]. Il est dû principalement aux joueurs se plaignant des « idées progressistes » que véhiculerait le jeu, ainsi qu'au « destin qu’il réserve à certains personnages », les motivations de ces joueurs étant « plus politiques que ludiques »[180].

Aspect technique[modifier | modifier le code]

Le jeu est unanimement salué pour son aspect technique. Selon Logan de Jeuxvideo.com, The Last of Us Part II est « l'occasion pour Naughty Dog de nous offrir l'un des plus beaux jeux de la PS4, par le biais de décors semi ouverts proprement majestueux ». Même chose pour les animations faciales, qu'il juge « criantes de réalisme ». La variété des paysages est également saluée, le journaliste indiquant qu'ils ne « manquent d’ailleurs pas de diversité et oscillent entre des paysages urbains dévastés et d’autres plus naturels », concluant que « ses environnements superbes, ses textures bluffantes et même ses animations d’un niveau rarement atteint par le milieu finissent sans nul doute d’en faire l’un des plus beaux, si ce n’est le plus beau titre de cette génération »[175]. Avis partagé par Maxime Chao de JeuxActu : « l’ensemble des graphismes jouit d’une finesse assez rare, grâce notamment à des environnements qui brillent par leur richesse, donnant l’impression de déambuler dans un univers parfaitement crédible et authentique ». Il ajoute à cela que « au-delà de voir des modèles 3D qui dégagent une forme d’humanité sidérante, c’est le degré de détail que les développeurs sont parvenus à intégrer dans le jeu qui fascine », ce à quoi il ajoute : « un tel niveau de réalisme, c’est du jamais vu »[174]. Enfin, pour Thomas Pillon de Gameblog, le jeu est « beau à crever »[176].

Aspect scénaristique[modifier | modifier le code]

Le scénario et la narration ont reçu un accueil plus mitigé. Selon Logan de chez Jeuxvideo.com, bien qu'il trouve que « posant une toile de fond plus ample, ce second épisode ne cessera d'alimenter nos réflexions en créant des jeux de miroirs entre les vies d'Ellie et d'Abby. Si Druckmann et Gross n'arrivent pas toujours à offrir une véritable légitimité à certains personnages secondaires en les creusant suffisamment, ils parviennent une fois de plus à humaniser nos ennemis en ne les présentant nullement comme de vulgaires cibles à abattre », le journaliste note que « la narration s'étire quelque peu en longueur dans son dernier tiers » et que « l'effet de surprise n'est plus vraiment là », tout en regrettant « quelques rebondissements et séquences un peu forcés »[175]. À l'inverse cependant, Maxime Chao de JeuxActu apprécie « un récit qui prend aux tripes » et qualifie le jeu d'« ascenseur émotionnel »[174]. Thomas Pillon, journaliste sur Gameblog, note « un récit poignant qui explore intelligemment de nombreuses thématiques », ainsi que « des surprises, des surprises, et encore des surprises »[176].

Aspect ludique[modifier | modifier le code]

Le gameplay et le level-design du jeu ont été globalement bien reçus par la critique. Logan trouve qu'il est « difficile également de ne pas encenser le travail sur le level-design », et ajoute « tout efficace qu'est le gameplay, on reprochera toutefois quelques affrontements parfois confus » , mais regrette « des phases sous-marines sous-exploitées »[175]. Maxime Chao apprécie « un gameplay qui s’est vraiment enrichi », notant que « le close-combat : jouissif comme jaja ! » et « des zones de jeu plus ouvertes, qui invitent à l’exploration » ainsi que « une intelligence artificielle réactive et humanisée », et conclut en précisant que « chaque niveau est un bijou de level-design »[174]. Enfin, Thomas Pillon apprécie « des zones plus ouvertes pour profiter des nouvelles approches en combat » et salue la « durée de vie béton malgré un rythme soutenu », tout en regrettant « quelques routines d'IA encore perfectibles »[176].

Aspect audio[modifier | modifier le code]

Le jeu a surpris pour son aspect audio, autant sur la musique que sur le design sonore. Thomas Pillon note « une gestion très singulière de la musique »[176]. Maxime Chao souligne un « gros travail sur le sound design » et « la bande-originale qui tape juste »[174]. Quant à Logan, il apprécie « les compositions de Gustavo Santaolalla, discrètes et servant de pouls aux scènes d'action » tout en soulignant « une VF et un sound design de grande qualité »[175].

Ventes[modifier | modifier le code]

Quelques jours seulement après sa sortie, The Last of Us, Part II établit déjà un record de vente. Avec quatre millions de ventes en trois jours, son lancement constitue le meilleur démarrage pour une exclusivité PS4[181], dépassant les record établis par Marvel's Spider-Man avec 3,3 millions de ventes et God of War avec 3,1 millions de ventes sur la même période[182].

Il reste le jeu le plus vendu en France pendant trois semaines consécutives avant de chuter à la troisième place pour finalement sortir des cinq premiers. Avec quelques relances des ventes les semaines suivantes, il aura été aperçu au total à cinq reprises dans le classement des cinq jeux les plus vendus de la semaine[183].

Il s'agit du dixième jeu le plus vendu en 2020 sur Amazon[184]. En France, il s'est vendu à 434 486 exemplaires en 2020, se plaçant en huitième position du classement[185]. En Allemagne, le jeu s'est vendu à plus de 200 000 exemplaires en juin 2020[186], et 500 000 en décembre 2020[187]. Au Royaume-Uni, le jeu en première position des ventes le mois de sa sortie[188] et connaît un lancement record pour les versions physiques[189] ; il s'y est vendu à 543 218 exemplaires et se place ainsi en huitième position des ventes de l'année 2020[190]. Au Japon, durant sa première semaine de vente, le jeu s'est vendu à 178 696 exemplaires, devenant ainsi le jeu Sony vendu le plus rapidement sur les terres nippones, dépassant le record établi par Bloodborne avec 150 245 ventes la semaine de sa sortie[191],[192]. En Australie, il se positionne en huitième position du classement des jeux les plus vendus de l'année 2020 et en troisième position des ventes physiques[193]. C'est aussi le sixième jeu le plus vendu de l'année 2020 aux États-Unis[194].

Distinctions[modifier | modifier le code]

The Last of Us Part II fait partie des grands favoris aux différentes cérémonies de remises de récompenses annuelles. En , il a obtenu plus de 300 distinctions « jeu de l'année ». Il est ainsi le jeu vidéo le plus récompensé de l'Histoire[195].

Lors des Golden Joystick Awards 2020, il réalise un sans-faute en remportant chacun des six prix pour lesquels il était nominé, dont l'ultime récompense : celle du meilleur jeu de l'année[196]. Il devient ainsi le titre le plus récompensé de l'histoire de la cérémonie[197].

Présent dans neuf catégories, dont deux fois dans la catégorie Meilleure performance, il est le jeu possédant le plus de nominations à la prestigieuse cérémonie des Game Awards 2020, rejoignant ainsi Death Stranding au rang de l'œuvre la plus nommée de l'histoire de la compétition. C'est donc déjà codétenteur du record de nomination que le jeu devient par la suite le titre ayant obtenu le plus de récompenses tous Game Awards confondus avec sept prix remportés, dont Meilleur jeu[198].

À l'annonce des nominations aux NAVGTR Awards le , The Last of Us Part II devient, avec 24 nominations, le jeu le plus nommé de l'histoire de la compétition[199]. Il remporte au final 8 récompenses, cédant le prix du jeu de l'année à Ghost of Tsushima[200].

Le , il devient le jeu le plus nommé de l'histoire des BAFTA Games Awards grâce à ses 13 nominations[201].

Postérité[modifier | modifier le code]

Neil Druckmann, le réalisateur du jeu, a confirmé qu'aucun DLC n'était prévu. Cependant, la possibilité d'un éventuel mode multijoueur reste en suspens, aucune information n'ayant été dévoilée sur le moment[219].

En revanche, il ne « ferme pas la porte à une troisième partie », d'après une interview réalisée par GQ Magazine[220]. Une seconde interview, accordée cette fois-ci à Indie Wire, semble également confirmer la possibilité d'une potentielle suite, sans toutefois qu'aucune annonce officielle n'ait été faite[221].

Dans un podcast réalisé par Script Apart, Neil Druckman confirme que lui et sa co-scénariste Halley Gross avaient déjà « écrit les grandes lignes d'une histoire »[NB 10]. Cependant, il fait comprendre qu'avec désormais deux jeux dans la licence, un schéma narratif avait été créé et que le troisième jeu devra s'en tenir[222].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Diminutif d'Abigail. Son prénom peut être aperçu à côté de la porte de sa chambre, au stade.
  2. Diminutif d'Emmanuel. Son prénom peut être aperçu au même endroit que le prénom d'Abby, les deux partageant la même chambre.
  3. a et b Joel avait menti à propos de ce qu'il s'était passé à l'hôpital. En effet, celui-ci avait affirmé à Ellie que les Lucioles avaient arrêté de chercher un remède, et que son immunité ne servait à rien. Or, c'est parfaitement faux : les Lucioles étaient sur le point d'élaborer ledit remède grâce aux cellules cérébrales d'Ellie. Hélas, cela l'aurait tuée : Joel a donc sauvagement assassiné les Lucioles, dont le père d'Abby, et s'est enfui de l'hôpital avec Ellie pour la sauver.
  4. Ellie signe le registre à la date du 2 mars lors de son arrivée à la tour radio abandonnée avec Dina.
  5. Il s'agit du même hôpital que celui exploré par Ellie plus tôt dans le jeu, mais Abby intervient avant son arrivée, et donc avant la mort de Nora.
  6. Citation originale : « Let me tease you something… Its coming… »
  7. Citation originale : « For now, [Uncharted 4] is the last one. I know they're doing The Last of Us 2, but my character in The Last of Us… untimely demise. »
  8. Citation originale : « I don't know if we're going to do another one or not. If we do, I trust Neil [Druckmann, creative director] and Bruce [Straley, game director], and everyone at Naughty Dog to tell a story that needs to be told. »
  9. Citation originale : « and [on] the first The Last of Us. Uh, did I say the first The Last of Us? »
  10. Citation originale : « Halley and I did write an outline for a story »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h « Infectés », sur thelastofus.fandom.com, (consulté le 13 mars 2021)
  2. Julien, « The Last of Us Part II : Grosse révélation sur l’histoire et un rendez-vous à l’E3 2018 », sur actugaming.net, (consulté le 15 mars 2021)
  3. a et b « Scénario principal : Jackson - Soluce The Last of Us Part 2, guide, astuces », sur Jeuxvideo.com (consulté le 31 décembre 2020)
  4. a et b « Scénario principal : Santa Barbara - Soluce The Last of Us Part 2, guide, astuces », sur Jeuxvideo.com (consulté le 31 décembre 2020)
  5. a et b « Infection Cérébrale par Cordyceps », sur Fandom (consulté le 15 mars 2021)
  6. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 10
  7. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 109 et 110
  8. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 111
  9. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 54 et 55
  10. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 74
  11. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 85
  12. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 141
  13. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 147
  14. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 142, 148, 151 et 154
  15. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 88
  16. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 183
  17. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 91 et 122
  18. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 101
  19. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 64
  20. a et b L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 135
  21. a et b L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 26
  22. a et b L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 161 à 170
  23. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 24
  24. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 34
  25. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 37
  26. a et b « The Last of Us 2 est toujours d'actualité : Quelles sont les femmes sur lesquelles le personnage d'Abby est basé ? », sur thegeek.site (consulté le 2 avril 2021)
  27. a b c et d L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 107
  28. a et b L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 109
  29. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 15
  30. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 119
  31. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 80
  32. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 17
  33. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 25
  34. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 40
  35. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 43
  36. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 41
  37. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 76
  38. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 115
  39. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 127
  40. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 16
  41. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 8
  42. Lors du flashback de la soirée, on voit que les rapports entre les deux personnages ne sont pas apaisés, Ellie s'énervant lorsque Joel tente de la protéger suite à une altercation entre elle et Seth.
  43. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 20 et 26
  44. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 28
  45. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 20
  46. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 31
  47. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 33
  48. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 50
  49. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 58
  50. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 52
  51. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 62
  52. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 63
  53. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 66
  54. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 67
  55. « Scénario principal : Seattle, jour 1 (Ellie) - Soluce The Last of Us Part 2, guide, astuces », sur Jeuxvideo.com (consulté le 31 décembre 2020)
  56. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 70
  57. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 84
  58. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 92
    On peut y lire que « De retour de sa confrontation avec Nora, Ellie demeure profondément secouée ».
  59. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 104
  60. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 93
  61. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 94
  62. « Scénario principal : Seattle, jour 2 (Ellie) - Soluce The Last of Us Part 2, guide, astuces », sur Jeuxvideo.com (consulté le 31 décembre 2020)
  63. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 95 a 101
  64. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 102 à 104
  65. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 105
  66. « Scénario principal : Seattle, jour 3 (Ellie) - Soluce The Last of Us Part 2, guide, astuces », sur Jeuxvideo.com (consulté le 31 décembre 2020)
  67. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 106
  68. « Scénario principal - Le parc (Cours de pistage) - Soluce The Last of Us Part 2, guide, astuces », sur Jeuxvideo.com (consulté le 31 décembre 2020)
  69. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 115 et 116
  70. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 120
  71. a et b L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 125 à 128
  72. « Scénario principal : Seattle, jour 1 (Abby) - Soluce The Last of Us Part 2, guide, astuces », sur Jeuxvideo.com (consulté le 31 décembre 2020)
  73. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 131
  74. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 136
  75. « Scénario principal : Seattle, jour 2 (Abby) - Soluce The Last of Us Part 2, guide, astuces », sur Jeuxvideo.com (consulté le 31 décembre 2020)
  76. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 136 à 139
  77. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 148 et 149
  78. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 152 et 153
  79. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 156
  80. « Scénario principal : Seattle, jour 3 (Abby) - Soluce The Last of Us Part 2, guide, astuces », sur Jeuxvideo.com (consulté le 31 décembre 2020)
  81. a et b L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 172
  82. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 173
  83. « Scénario principal - La ferme - Soluce The Last of Us Part 2, guide, astuces », sur Jeuxvideo.com (consulté le 31 décembre 2020)
  84. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 188
  85. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 175 à 188
  86. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 189
  87. L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, 199 p., p. 191
  88. « Scénario principal - La ferme (Épilogue) - Soluce The Last of Us Part 2, guide, astuces », sur Jeuxvideo.com (consulté le 31 décembre 2020)
  89. « Les différents modes de difficulté | Guide The Last of Us Part II », sur ActuGaming.net, (consulté le 31 décembre 2020)
  90. « The Last of Us Part 2 : permadeath et difficulté réaliste avec la MAJ 1.04 », sur www.gamekult.com, 2020-08-11cest17:12:00+0200 (consulté le 31 décembre 2020)
  91. « The Last of Us 2 : Les ennemis – Guide TLOU2 », sur Gamersblog, (consulté le 31 décembre 2020)
  92. MalloDelic, « The Last of Us Part 2 : Les alliés devraient vraiment être utiles », sur jeuxvideo.com, (consulté le 15 mars 2021)
  93. a b et c « The Last of Us Part II : tous les objets à confectionner », sur guidejv.com (consulté le 15 mars 2021)
  94. a b et c Julien, « Tous les manuels d’entraînement – The Last of Us Part II », sur www.actugaming.net, (consulté le 15 mars 2021)
  95. a b c d e et f Karaaj, « The Last of Us Part II : “l’expérience du joueur est la chose la plus importante” », sur jeuxvideo.com, (consulté le 15 mars 2021)
  96. Laurely Birba, « THE LAST OF US 2 : UNE VIDÉO QUI PRÉSENTE LES NOUVELLES MÉCANIQUES DE GAMEPLAY, C'EST PROMETTEUR », sur jeuxactu.com, (consulté le 15 mars 2021)
  97. « The Last of Us Part II : Naughty Dog montre une session de motion capture avec les chiens », sur JeuxActu (consulté le 31 décembre 2020)
  98. « GUIDE | The Last of Us Part II - Comment tuer rapidement un Puant », sur JVFrance, (consulté le 31 décembre 2020)
  99. a b et c « Les armes et équipements : liste et localisation - Soluce The Last of Us Part 2, guide, astuces », sur Jeuxvideo.com (consulté le 31 décembre 2020)
  100. (en) Martin Robinson, « Naughty Dog mulls The Last of Us 2 », sur Eurogamer, (consulté le 5 avril 2014)
  101. (en) Mark Serrels, « Naughty Dog Artist Trolls Everyone With Some Gorgeous Fan Art », sur Kotaku, (consulté le 5 mai 2014)
  102. « Bruce Straley et Marek Okon teasent The Last of Us 2 avec une Ellie plus âgée qui joue à la guitare ? », (consulté le 5 mai 2014)
  103. « Le Fan-Art d'Ellie représente le The Last of Us 2 personnel de Marek Okon ! », (consulté le 7 mai 2014)
  104. (en) « The Last of Us Part II - Inside the Story Video - IGN » (consulté le 29 janvier 2021)
  105. « The Last of Us Part II sera un jeu "About Hate" », sur samagame.com (consulté le 14 mars 2021)
  106. a b c et d (en) « The Last of Us Part II - Inside the Gameplay Video - IGN » (consulté le 29 janvier 2021)
  107. « Scénario principal : Seattle, jour 1 (Ellie) - Centre-ville », sur jeuxvideo.com (consulté le 15 mars 2021)
  108. (en) Gunther Barbosa, « The Last Of Us 2 PS4 Confirmed As Release Date Targeted For 2016! PC Version Being Thought Of By Naughty Dog As They Plan The Story Of TLoU 2! », sur http://www.kdramastars.com/, (consulté le 19 septembre 2014)
  109. Romain Mahut, « The Last of Us 2 confirmé par Nolan North », sur Gameblog, (consulté le 27 juillet 2015)
  110. (en) [vidéo] Nolan North Sunday Panel@ Metrocon 2015 sur YouTube
  111. Gianni Molinaro, « The Last of Us 2 : Troy Baker (Joel) n'est au courant de rien », sur Gameblog, (consulté le 28 juillet 2015)
  112. (en) Troy Baker, « Troy Baker: Indy PopCon 2015 » [vidéo], sur YouTube, (consulté le 28 juillet 2015)
  113. (en) [vidéo] The Last of Us 2 Confirmed by Naughty Dog?!! sur YouTube
  114. (en) Paolo Sirio, « Naughty Dog "Mistakenly" Unveils It Is Working On The Last Of Us 2 », sur Gamepur, (consulté le 30 septembre 2015)
  115. Erwan Lafleuriel, « The Last of Us 2 fuité par Naughty Dog en live ? », sur IGN, (consulté le 30 septembre 2015)
  116. (en) Louise Blain, « Naughty Dog has "ideas for The Last Of Us 2 with new characters" », sur GamesRadar+, (consulté le 30 septembre 2015)
  117. Nourdine Nini, « The Last of Us 2 : Neil Druckmann en dit plus sur son développement », sur Gameblog, (consulté le 30 septembre 2015)
  118. (en) « Naughty Dog Hints The Last of Us 2 In Uncharted 4 », (consulté le 10 mai 2016).
  119. (en) [vidéo] The Last of Us Part II - PlayStation Experience 2016: Reveal Trailer | PS4 sur YouTube
  120. a et b Julien Chièze, « The Last of Us Part 2 : Ellie sera l'héroïne, infos en direct du PlayStation Experience », sur Gameblog, (consulté le 5 décembre 2016)
  121. (en) « The Last of Us Part II », sur NaughtyDog.com, (consulté le 5 décembre 2016)
  122. Jarod (Steeve Mambrucchi), « The Last of Us Part II est en développement », sur Gamekult, (consulté le 5 décembre 2016)
  123. Sylvain Trinel, « PSX 2016 : The Last of Us Part 2 officialisé », sur IGN, (consulté le 5 décembre 2016)
  124. « Vidéo - Naughty Dog confirme The Last of Us 2 et Uncharted : The Lost Legacy et dévoile les premières images », sur La Chaîne Info, (consulté le 5 décembre 2016)
  125. French Fantasy, « Ellie sera l'héroïne de The Last of Us Part II et un extrait de l'OST dévoilé », sur JeuxVidéo-Live.com, (consulté le 5 décembre 2016)
  126. « The Last of Us Part II : voici les premières informations sur le jeu », sur JeuxActu, (consulté le 5 décembre 2016)
  127. (en) Ashley Johnson, « Back in LA, shooting some video game. I think it has zombies in it. », sur Twitter, (consulté le 19 avril 2017)
  128. (en) « Ashley Johnson & Troy Baker Resume Work On The Last of Us Part II », sur Latest News Explorer, (consulté le 19 avril 2017)
  129. (en) « The Last of Us Part II Paris Games Week 2017 Trailer », sur Latest News Explorer, (consulté le 31 octobre 2017).
  130. (en) [vidéo] The Last of Us Part II - PGW 2017 Trailer | PS4 sur YouTube
  131. (en) Naughty Dog, « Emily Swallow », sur Twitter, (consulté le 31 octobre 2017).
  132. (en) Naughty Dog, « Ian Alexander », sur Twitter, (consulté le 31 octobre 2017).
  133. (en) Naughty Dog, « Victoria Grace », sur Twitter, (consulté le 31 octobre 2017).
  134. (en) Naughty Dog, « Laura Bailey », sur Twitter, (consulté le 31 octobre 2017).
  135. (en) [vidéo] The Last of Us Part II – E3 2018 Gameplay Reveal Trailer | PS4 sur YouTube
  136. Le Père Fidalbion, « The Last of Us Part II : une épatante première vidéo de gameplay pour la conférence Sony », sur gamekult.com, (consulté le 15 mars 2021)
  137. « The Last of Us Part II sortira le 21 février 2020 », sur gamekult.com, (consulté le 30 avril 2020).
  138. « The Last of Us Part II sortira finalement le 29 mai 2020 », sur gamekult.com, (consulté le 30 avril 2020).
  139. « Sony repousse la sortie de son très attendu jeu vidéo The Last of Us II à cause du coronavirus », sur lefigaro.fr, (consulté le 30 avril 2020).
  140. « The Last of Us Part 2 et Ghost of Tsushima tiennent leur nouvelle date de sortie », sur gamekult.com, (consulté le 30 avril 2020).
  141. Jerome Joffard, « [MàJ] The Last of Us Part II - Sony affirme connaître la source de la fuite », sur jeuxvideo.com, (consulté le 14 mars 2021)
  142. Clementoss, « The Last of Us Part II : du gameplay en fuite, attention aux spoilers », sur jeuxvideo.com, (consulté le 14 mars 2021)
  143. MalloDelic, « The Last of Us Part II : Naughty Dog réagit aux fuites », sur jeuxvideo.com, (consulté le 14 mars 2021)
  144. Jerome Joffard, « The Last of Us Part II - Un crunch plus intense depuis le report », sur jeuxvideo.com, (consulté le 13 mars 2021)
  145. daFrans, « Naughty Dog : "L'un de mes amis a été hospitalisé à cause du surmenage" », sur jeuxvideo.com, (consulté le 14 mars 2021)
  146. « Conditions de travail désastreuses, fuite du scénario, haine des joueurs… Pourquoi The Last of Us Part II a cassé Internet », (consulté le 15 mars 2021)
  147. « The Last of Us: Part 2 : Les joueurs créent une pétition pour changer le scénario » (consulté le 15 mars 2021)
  148. « Remake the storyline of The Last Of Us Part II » (consulté le 15 mars 2021)
  149. « The Last of Us 2 : l’équipe du jeu menacée de mort, Naughty Dog réagit », (consulté le 15 mars 2021)
  150. « The Last of Us Part II : la doubleuse Laura Bailey (Abby) menacée de mort par des fans du jeu », (consulté le 15 mars 2021)
  151. MalloDelic, « The Last of Us Part II dévoile ses différentes éditions », sur jeuxvideo.com, (consulté le 14 mars 2021)
  152. « The Last of Us Part 2 Steelbook Gets Exclusive Edition on Amazon UK », sur PlayStation LifeStyle, (consulté le 15 novembre 2020)
  153. (en) Taylor Guitars, « Taylor Creates Custom Guitars for "The Last of Us Part II" Game Release », sur Taylor Guitars Blog, (consulté le 15 novembre 2020)
  154. daFrans, « The Last of Us Part II : Un artbook à venir chez Omaké », sur jeuxvideo.com, (consulté le 14 mars 2021)
  155. (en) « The Last of Us Part II Soundtrack », sur www.soundtrack.net (consulté le 14 mars 2021)
  156. (en) Cian Maher, « In ‘The Last of Us Part II,’ music often speaks louder than words », sur https://www.washingtonpost.com/, (consulté le 15 mars 2021)
  157. Ellen Replay (Julie Le Baron), « Test console : The Last of Us Part II - Travaillé au cordyceps », Canard PC, no 408,‎ , p. 34-36.
  158. (en) Rédaction d'Edge (article non signé), « Play: The Last Of Us Part II », Edge, no 347,‎ , p. 88-91.
  159. (en) Andy McNamara, « The Last Of Us Part II Review – A Perfect Circle », sur Game Informer, (consulté le 13 mars 2021)
  160. Arnaud De Keyser, « Test : The Last of Us Part II », Jeux vidéo Magazine, no 234,‎ , p. 92-99.
  161. Christophe Butelet, « The Last of Us Part II - Requiem pour un massacre », JV, no 74,‎ , p. 38, 39.
  162. Christophe Collet, « Test : The Last of Us Part. II - Chef-d’œuvre en équilibre », Total Jeux Vidéo, no 1,‎ , p. 96, 97.
  163. (en) Chris Carter, « Review: The Last of Us Part II », sur Destructoid, (consulté le 13 mars 2021)
  164. (en) Oli Welsh, « The Last of Us Part 2 review - a gut-wrenching sequel - Emerald city blues. », sur Eurogamer, (consulté le 12 juin 2020).
  165. Thomas Pillon, « TEST de The Last of Us Part II : L'époustouflante synthèse d'une génération », sur Gameblog, (consulté le 12 juin 2020).
  166. (en) Michael Leri, « The Last of Us 2 Review | A Bloater stuffed to the brim », sur Game Revolution, (consulté le 13 mars 2021)
  167. Le Père Fidalbion (Florian Velter), « The Last of Us : Part II - La vengeance dans la peau », sur Gamekult, (consulté le 12 juin 2020).
  168. (en) Kallie Plagge, « The Last Of Us Part II Review (Spoiler-Free) - The Last of Us Part II is messy, bleak, and brutal. », sur GameSpot, (consulté le 12 juin 2020).
  169. (en) Alex Avard, « The Last of Us Part 2 review: "An astonishing, absurdly ambitious epic" », sur GamesRadar+, (consulté le 13 mars 2021)
  170. (en) Jonathon Dornbush, « The Last of Us Part 2 Review - The best of us. », sur IGN, (consulté le 12 juin 2020).
  171. Maxime Chao, « Test The Last of Us 2 : d'une violence et d'une noirceur inouïes, c’est aussi le meilleur jeu de Naughty Dog ! », sur JeuxActu, (consulté le 8 décembre 2020)
  172. Logan (Yannick Le Fur), « Test : The Last of Us Part II : La vengeance au coeur d'un récit époustouflant », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 12 juin 2020).
  173. a et b (en) « The Last of Us Part II for PlayStation 4 Reviews », sur Metacritic (consulté le 11 juillet 2020).
  174. a b c d et e « TEST THE LAST OF US 2 : D'UNE VIOLENCE ET D'UNE NOIRCEUR INOUÏES, C’EST AUSSI LE MEILLEUR JEU DE NAUGHTY DOG ! », sur jeuxactu.com, (consulté le 13 novembre 2020).
  175. a b c d et e Logan (Yannick Le Fur), « Test : The Last of Us Part II : La vengeance au coeur d'un récit époustouflant », sur jeuxvideo.com, (consulté le 13 novembre 2020).
  176. a b c d et e Thomas Pillon, « TEST de The Last of Us Part II : L'époustouflante synthèse d'une génération », sur gameblog.fr, (consulté le 15 mars 2021)
  177. Melinda Davan-Soulas, « The Last of Us Part II : le jeu le plus "accessible" de la PlayStation 4 », sur Frandroid, (consulté le 18 novembre 2020)
  178. « The Last of Us Part 2 : Review Bombing Massif. », sur Gameblog (consulté le 13 novembre 2020)
  179. « The Last of Us Part II subit un « review bombing » sur Metacritic », sur ActuGaming (consulté le 13 novembre 2020)
  180. Corentin Lamy, « « The Last of Us Part II » : stupeur, colère et compassion après la diffusion de « spoilers » majeurs du jeu », sur lemonde.fr, (consulté le 15 mars 2021)
  181. « The Last of Us 2 : les premiers chiffres de ventes officiels sont là, déjà un record de brisé », sur JeuxActu (consulté le 13 novembre 2020)
  182. Gaël, « Avec 4 millions d’exemplaires vendus en trois jours, The Last of Us Part II bat un record de vitesse sur PS4 », sur www.fredzone.org, (consulté le 17 mars 2021)
  183. « Ventes de jeux en France : Semaine 26 - The Last of Us Part II toujours devant », sur JeuxVideo.com (consulté le 14 novembre 2020)
  184. Jordan, « Amazon dévoile sa liste des jeux les plus vendus en 2020, Nintendo surplombe le classement », sur www.actugaming.net, (consulté le 17 mars 2021)
  185. Damien Choppin, « Les 20 jeux vidéo les plus vendus en France en 2020 », sur businessinsider.fr, (consulté le 17 mars 2021)
  186. (de) « game Sales Awards Dezember 2020 »
  187. (de) « game Sales Awards Dezember 2020 »
  188. daFrans, « Royaume-Uni : The Last of Us Part 2 est le jeu le plus vendu en juin », sur jeuxvideo.com, (consulté le 17 mars 2021)
  189. Jeanne Bernier, « The Last of Us: Part II connaît un lancement tonitruant au Royaume-Uni », sur gamewave.fr, (consulté le 17 mars 2021)
  190. (en) « PS5 and Xbox Series sold 800,000 consoles in the UK last year », (consulté le 17 mars 2021)
  191. Maximilien Cagnard, « The Last of Us 2 : même au Japon, le jeu cartonne ! Voici les chiffres », sur jeuxactu.com, (consulté le 17 mars 2021)
  192. « The Last of Us Part 2 : un nouveau record de ventes pour Sony et sa PS4 » (consulté le 17 mars 2021)
  193. (en) « Nintendo and GTA 5 come top in big year for Australia game sales | Australia Annual Report », (consulté le 17 mars 2021)
  194. « 2020 sees record US games spending at $56.9bn | US Annual Report », (consulté le 17 mars 2021)
  195. « Game of the Year Tracker » (consulté le 28 avril 2021)
  196. Chris', « The Last Of Us Part II & Naughty Dog réalisent le carton plein aux Golden Joystick Awards ! », sur Naughty Dog Mag', (consulté le 24 novembre 2020)
  197. (en) Ben Tyrer 24 November 2020, « Every winner at the Golden Joystick Awards 2020 », sur gamesradar (consulté le 25 novembre 2020)
  198. Chris' Klippel, « Et le jeu vidéo de l'année 2020 aux Game Awards est... », sur Presse-citron, (consulté le 11 décembre 2020)
  199. (en-US) « Winners + Nominees | NAVGTR » (consulté le 11 janvier 2021)
  200. a et b (en-US) « 2020 Winners | NAVGTR » (consulté le 25 février 2021)
  201. « BAFTA Games 2021 : Voici la liste des nommés, The Last of Us Part II...PARTOUT », sur Gameblog (consulté le 3 mars 2021)
  202. (en) « 2021 BAFTA Games Awards: The Nominations », sur www.bafta.org, (consulté le 3 mars 2021)
  203. « 24TH ANNUAL D.I.C.E. AWARDS », sur www.interactive.org (consulté le 5 mai 2021)
  204. (en) Joe Juba, « The Top 10 Games Of 2020 – #1 The Last Of Us Part II », sur Game Informer (consulté le 23 décembre 2020)
  205. (en) Brian Shea, « The Top 10 Moments Of 2020 », sur Game Informer (consulté le 26 décembre 2020)
  206. (en) Joe Juba, « The Top 10 Characters Of 2020 », sur Game Informer (consulté le 26 décembre 2020)
  207. (en) Liana Ruppert, « The Top 10 Developers Of 2020 », sur Game Informer (consulté le 26 décembre 2020)
  208. (en) « Game of the Year Awards 2020 - All the Winners - IGN » (consulté le 23 décembre 2020)
  209. (en-US) « PlayStation.Blog 2020 Game of the Year: The winners », sur PlayStation.Blog, (consulté le 20 décembre 2020)
  210. Pierre Crochart, « The Game Awards 2020 : découvrez qui remporte les "Oscars" du jeu vidéo cette année », sur Clubic.com, (consulté le 11 décembre 2020)
  211. (en) Ben Tyrer 24 November 2020, « Every winner at the Golden Joystick Awards 2020 », sur gamesradar (consulté le 24 novembre 2020)
  212. (en) « Trusted Reviews Awards 2020: All of our gaming winners revealed. », sur Trusted Reviews, (consulté le 21 novembre 2020)
  213. (en-US) « Cyberpunk 2077 Wins Most Wanted Game At Golden Joystick Awards » (consulté le 25 novembre 2020)
  214. « Game Critics Awards », sur www.gamecriticsawards.com (consulté le 21 novembre 2020)
  215. (en-GB) Ashleigh Klein, « The full list of nominees for The Golden Joystick Awards 2018 have been announced », sur XboxPlayersSA, (consulté le 25 novembre 2020)
  216. « Game Awards 2017 : La liste des vainqueurs », sur Jeuxvideo.com (consulté le 21 novembre 2020)
  217. « Golden Joystick Awards 2017 : et les gagnants sont... », sur GAMERGEN.COM (consulté le 21 novembre 2020)
  218. (en-US) « The Winners: PlayStation.Blog Game of the Year 2016 », sur PlayStation.Blog, (consulté le 21 novembre 2020)
  219. Tiraxa, « The Last of Us Part II : "Aucun DLC n'est prévu", déclare Neil Druckmann », sur jeuxvideo.com, (consulté le 14 mars 2021)
  220. MalloDelic, « The Last of Us : Neil Druckmann ne ferme pas la porte à une troisième partie », sur jeuxvideo.com, (consulté le 14 mars 2021)
  221. MalloDelic, « The Last of Us : Neil Druckmann s'exprime à nouveau sur une potentielle suite », sur jeuxvideo.com, (consulté le 14 mars 2021)
  222. « The Last of Us Part II : Naughty Dog évoque la suite », sur Jeuxvideo.com (consulté le 5 mai 2021)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Joshua Bradley, Dinah Bradley et Halley Gross (trad. de l'anglais par Olivier Braillon), L'artbook officiel de The Last of Us Part II, OMAKE BOOKS, , 199 p. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 28 mars 2021 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.
La version du 28 mars 2021 de cet article a été reconnue comme « bon article », c'est-à-dire qu'elle répond à des critères de qualité concernant le style, la clarté, la pertinence, la citation des sources et l'illustration.