Salle de classe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Salle de classe d'élèves de 6-7 ans en Suisse en 2015.

Une salle de classe (ou salle de cours) est une salle où l'on pratique l'enseignement dans une école, un collège ou un lycée.

Configuration architecturale[modifier | modifier le code]

La pièce est souvent de plan rectangulaire, on y accède par l'un de ses deux grands côtés. La porte, donnant sur un couloir, est alors généralement placée au plus proche du mur latéral sur lequel le tableau est fixé. Le mur opposé à l'entrée est quant à lui percé de vastes fenêtres. Des portes sont également percées sur les murs latéraux, permettant de faire communiquer les salles de classe entre elles, puisque celles-ci sont généralement disposées en enfilade le long du couloir d'accès. Les géographes Guilhem Labinal et Didier Mendibil ont montré que la disposition de la salle de classe pouvait influencer les rapports de proxémie entre enseignants et apprenants et entre les apprenants eux-mêmes[1].

Équipements de base[modifier | modifier le code]

La classe de Jacob Grimm à l'université de Göttingen (croquis daté du 28 mai 1830).
L'autre face de l’école ivoirienne…

Le plus souvent, une salle de classe est équipée :

  • d'un tableau noir sur lequel on écrit à la craie, remplacé de nos jours par un tableau blanc ou un tableau papier sur lequel on écrit au feutre effaçable. Cette substitution évite la production de poussière de craie qui provoque des allergies chez de nombreuses personnes. Ce tableau est fixé sur le mur. Son utilisation était facilitée par l'existence d'une estrade (de 1 à 2 mètres de largeur et de dix à vingt centimètres de hauteur) accolée au mur sur lequel le tableau était fixé. Cette estrade accueillait aussi généralement le bureau de l'enseignant. L'estrade fut retirée des écoles françaises dans les années 1970-1980 sous l'influence des pédagogies nouvelles. Aujourd'hui certaines classes sont équipées de tableau blanc interactif ;
  • de tables et de chaises sur lesquelles étudient les élèves, habituellement placées face au tableau ; autrefois, ces deux meubles étaient combinés en un seul, appelé pupitre. Il existe différents agencements pour les tables : en rangée, en U, en double U, en îlot. Ces agencements ont un impact pédagogique[2],[1] ;
  • d'un bureau et d'une chaise (parfois munie d'accoudoirs) pour l'enseignant placé face aux élèves ;
  • d'un ou de plusieurs meubles de rangement pour du matériel et des fournitures (armoires, casiers, bibliothèque, …) ;
  • Les murs sont souvent couverts d'affiches pédagogiques, références utiles pour les élèves.

Autres équipements[modifier | modifier le code]

Certaines salles de classe sont équipées de patères (porte-manteaux).

La salle peut être équipée d'une télévision avec un lecteur Blu-ray et/ou un lecteur DVD, ou encore d'un magnétoscope ou d'un écran pour projeter des diapositives, voire des films.

Les installations peuvent être plus modernes avec des équipements tels que des vidéoprojecteurs ou des ordinateurs avec des accès à internet par câble ou par Wi-Fi.

Dans les salles dédiées aux séances de travaux pratiques en sciences, les tables sont remplacées par des paillasses, les chaises, généralement par des tabourets. La salle est alors munie d'éviers, d'arrivées de gaz…

Amphithéâtres[modifier | modifier le code]

Dans les universités, les amphithéâtres (ou familièrement « amphis ») sont de grande salles de classe souvent en forme d'hémicycle, pouvant accueillir plusieurs centaines d'étudiants.

En Belgique comme en Suisse, on utilise plus volontiers le terme « auditoire ».

Galerie[modifier | modifier le code]

  • Écoles primaires

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Guilhem Labinal et Didier Mendibil, « Structures et proxémie dans la classe », sur Géoconfluences,
  2. Pascal Clerc, « La salle de classe : un objet géographique », Géocarrefour, vol. 94, nos 94/1,‎ (ISSN 1627-4873, DOI 10.4000/geocarrefour.14426, lire en ligne, consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]