EE (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

EE
logo de EE (entreprise)

Création 2010
Dates clés 2016 rachat par BT
Personnages clés Olaf Swantee (CEO)
Forme juridique Limited company
Siège social Hatfield
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
Direction Marc Allera (CEO)[1]
Actionnaires BT Group et BT Consumer (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Telecommunications
Société mère BT (100%)
Filiales Orange UK (en) et T-Mobile UK (en)
Effectif 15 000[2]
Site web ee.co.uk

Chiffre d’affaires 6,482 milliards de livres (2013)[3]

EE, anciennement Everything Everywhere, est un opérateur de réseau mobile et un fournisseur d'accès à Internet du Royaume-Uni. L'entreprise résulte de l'association en 2010 de T-Mobile (Deutsche Telekom) et Orange (anciennement France Télécom) pour fusionner leurs filiales britanniques respectives T-Mobile et Orange[4],[5]. C'est le plus important opérateur de réseau mobile au Royaume-Uni, avec environ 28 millions de clients[6]. Elle est détenue depuis 2016 par le groupe de télécommunications britannique BT qui l'a acheté au français Orange (ex-France Telecom) et à l'allemand Deutsche Telekom.

Le siège social d'EE est situé à Hatfield (Hertfordshire), Royaume-Uni, et la société dispose aussi de bureaux à Bristol, Darlington, North Tyneside et Londres. Il opère sous la marque EE (et auparavant sous les marques Orange et T-Mobile) ; il n'offre ses services qu'au Royaume-Uni. En plus de ses services de téléphonie mobile, EE fournit un service de Télévision IP via sa EE TV Box.

Depuis octobre 2012, les anciens réseaux Orange et T-Mobile au Royaume-Uni opèrent sous la nouvelle marque unique EE.

Le 15 décembre 2014, BT annonce être entré en discussion pour l'acquisition d'EE pour 12,5 Md£. Le 5 février 2015, Orange et Deutsche Telekom annoncent la signature d'un accord avec BT visant la cession de l'intégralité de leurs parts d'EE, entreprise commune aux deux sociétés au Royaume-Uni[7]. Les deux parties se sont entendues sur une valeur d’entreprise de 12,5 milliards de livres sterling (environ 16,7 milliards d’euros). Ce qui permettra de réunir les 10 millions d'abonnés internet de BT aux 24,5 millions d'abonnées de téléphonies mobile de EE. Dans le cadre de cette opération, Orange et Deutsche Telekom prennent respectivement une participation de 4 % et 12 % dans BT[8].

Le 14 janvier 2016, l’autorité de la Concurrence et des Marchés britannique a approuvé la vente de 100 % des actions détenues par Orange et Deutsche Telekom dans EE, à BT.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Our Team », sur EE.co.uk (consulté le 23 octobre 2016)
  2. « EE Jobs », EE,‎ (lire en ligne)
  3. « EE Results for the Year Ended 31 December 2013 », EE, (consulté le 1er avril 2014)
  4. Richard Wray, « Orange and T-Mobile settle for Everything Everywhere », The Guardian, London,‎ (lire en ligne)
  5. Nick Clark, « Mobile giants promise Everything Everywhere », The Independent, London,‎ (lire en ligne)
  6. Leila Abboud, « Everything Everywhere to expand stores, network », Reuters,‎ (lire en ligne)
  7. « BT to buy mobile firm EE for £12.5bn », sur bbc.co.uk, BBC, (consulté le 6 février 2016)
  8. (en) BT seals EE deal to dominate British telecoms market, Paul Sandle et Kate Holton, Reuters, 5 février 2015