Jak II : Hors-la-loi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jak II
Hors-la-loi
Image illustrative de l'article Jak II : Hors-la-loi

Éditeur Sony Computer Entertainment
Développeur Naughty Dog

Date de sortie Drapeau : Europe 17 octobre 2003
Genre Action-aventure (GTA-like)
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation 2, PlayStation 3, PlayStation Vita
Média DVD, Blu-ray Disc, en téléchargement
Contrôle Manette

Jak II : Hors-la-loi (intitulé Jak II: Renegade en version originale américaine) est un jeu vidéo d'action-aventure développé par Naughty Dog et édité par Sony Computer Entertainment, sorti en 2003 sur PlayStation 2. Il s'agit de la suite du jeu vidéo Jak and Daxter: The Precursor Legacy.

En 2012, le jeu est remastérisé en haute définition et porté dans une compilation, disponible sur PlayStation 3 et également sur PlayStation Vita en 2013, nommé The Jak and Daxter Trilogy.

C'est le premier jeu du studio à avoir une suite en dehors de la saga Crash Bandicoot.

Trame[modifier | modifier le code]

Après avoir découvert une porte-faille dans le premier opus, Jak, Daxter, Keira et Samos la transportent chez eux. Ce qu'ils ne savent pas, c'est que derrière cette porte-faille se cache une immense ville futuriste dirigée par le Baron Praxis et appelée Abriville.

Jak actionne par mégarde la porte-faille et se retrouve à Abriville. Il se fait rapidement capturer par les Grenagardes, policiers de la ville, qui l'emprisonnent. Il sert alors de cobaye aux expérimentations du Baron Praxis, qui lui injecte de l'Éco noire pour l'opération « Dark Warrior ». Deux ans plus tard, il parvient à s'échapper grâce à l'aide de Daxter.

Jak possède maintenant des pouvoirs noirs incontrôlables, Dark Jak. Jak rencontre Kor, un vieux sage, et un enfant. Ceux-ci les mènent aux Souterrains, la rébellion contre le Baron. Jak y fait la connaissance de Torn, un ancien Grenagarde, et Tess, une fille qui appelle Daxter « mon petit héros ». Puis, Jak rencontre Krew, un chef de gang, et Sig, son garde du corps.

Jak accomplit plusieurs missions pour Krew afin d'obtenir des informations sur le Baron, notamment que le Baron échange de l'Éco aux Metal Heads, monstres et ennemis héréditaires de la ville, en secret. Jak rencontre aussi Vin, un informaticien un peu cinglé, et Ashelin, la fille du Baron. Il fait aussi face à Erol, le commandant en chef des Grenagardes, mais lui échappe à chaque tentative d'arrestation.

Dans la Ville Morte, Jak trouve le labo de Samos et comprend que cet endroit est leur monde, 500 ans plus tard. Jak rencontre Onin, une devineresse aveugle et muette, et un perroquinge appelé Pecker. Ceux-ci lui dit que le Baron cherche la Pierre des Précurseurs dans le tombeau de Mar pour dominer le monde. Jak rencontre alors le Sphinx, leader des souterrains et il s'avère qu'il n'est autre que Samos, du moins rajeuni et n'ayant aucun souvenir d'eux, et retrouve le vrai Samos et Keira. Pour accéder au Palais, Jak doit remporter la course de Classe 1.

Jak en sort victorieux mais Erol est désintégré dans la course. Jak accède au Palais mais Ashelin l'interpelle, croyant qu'ils travaillent pour les Metal Heads. Jak lui explique que si le Baron ouvre la pierre pour détruire le nid des Metal Heads, il détruira le monde. Ashelin décide de les rejoindre. Son père rencontre Krew dans une usine d'armes. Jak s'y rend mais le Baron n'est pas là.

Jak se rebelle contre Krew et le bat (mais il ne le tue pas). L'usine explose mais Jak, Daxter et Ashelin parviennent à s'enfuir. Les Metal Heads ont détruit la muraille de la ville et l'envahissent. Jak part aider Sig qui est bloqué dans le Port Souterrain. Sig tombe dans un gouffre au fond du Port Souterrain à cause d'un Lézard Metal Head géant qui tombe avec lui. Jak et Daxter vont au Stade où Keira a terminé la Chrononavette mais la porte-faille est dans le nid des Metal Heads. Brutter, un Lurker que Daxter a aidé, transporte la navette jusqu'au nid. Jak trouve Kor dans le chantier, entouré de Praxis et de soldats, et il s'avère que le vieux sage est le chef des Metal Heads et peut se transformer en monstre.

Kor tue Praxis et ses gardes. Jak aide Praxis qui lui révèle qu'il est le seul à pouvoir vaincre Metal Kor car il est tout aussi puissant que lui grâce à l'Éco noire qu'il a en lui puis lui apprend qu'il est le seul survivant du projet « Dark Warrior » et lui donne la pierre des Précurseurs qu'il a volé dans le tombeau. Jak va au nid des Metal Heads et retrouve Metal Kor. Celui-ci détient l'enfant. Il dit que l'enfant est en fait Jak. Le jeune Samos de cette époque l'a caché dans le passé pour qu'il puisse un jour revenir et vaincre Metal Kor. Il leur dit aussi que la pierre est le dernier œuf de Précurseur. Mar l'avait caché dans le tombeau et construit la ville pour le défendre. Après un combat acharné, Metal Kor est vaincu et le jeune Jak libère le Précurseur de la pierre. Brutter, les deux Samos et Keira arrivent. Le jeune Samos part alors dans le passé avec le jeune Jak pour qu'il accomplisse sa destinée. Puis, Ashelin est élue gouverneur de la ville et Daxter organise une super fête à son nouveau bar, le Naughty Beloutre, où Sig les rejoint car on apprend finalement qu'il n'est pas mort de sa chute dans le Port Souterrain. Jak, lui, est heureux car il est enfin rentré chez lui.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Armes[modifier | modifier le code]

  • Pulvérisator : arme de base, elle est de courte portée mais avec un large champ de tir. Ce n'est pas la plus rapide, mais elle peut être utile sur les grosses cibles.
  • Blaster : fusil avec système de visée qui lance des balles rapides très loin et ne rate quasi jamais sa cible.
  • Vulcanobarillet : mitrailleuse utile contre les vaisseaux ou les gros Metal Heads.
  • Pacificateur : cette arme envoie une sphère d'énergie qui ne rate jamais sa cible et élimine les animaux proches de celle-ci. Elle ne compte que 10 munitions mais elle reste l'arme la plus puissante du jeu.

Développement[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix Originales[modifier | modifier le code]

Voix Françaises[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jihem, « Test : Jak 2 : Hors La Loi », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 21 janvier 2018)
  2. Puyo, « Jak II : Passage à l'âge adulte », sur Gamekult, (consulté le 21 janvier 2018)
  3. (en) « Jak II », sur Metacritic (consulté le 21 janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]