Roi de rats

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Roi de rats de Buchheim (1828).

Un roi de rats[1], ou roi-de-rats[2], est un regroupement de rats dont les queues sont entrelacées les unes aux autres, souvent prises dans une gangue composée de paille, d’excréments et de poils. C’est un phénomène rare, dont la réalité est contestée.

Cette expression d’origine allemande (Rattenkönig) viendrait d’une légende selon laquelle le roi des rats aurait utilisé cet assemblage comme plate-forme[3].

Un spécimen datant de 1828 se compose de 32 rats, le plus petit roi ne comprend que deux rats. Hormis un cas signalé à Java, les rois de rats sont toujours formés par des rats noirs (Rattus rattus)[4].

Le phénomène a été présenté dans une monographie en 1864 par les zoologistes allemands Kurt Becker et Heinrich Kemper.

Origine[modifier | modifier le code]

Roi des rats représenté sur une illustration ancienne.

Il n'existe pas d'explication scientifique à ce phénomène[5]. Plusieurs hypothèses sont avancées pour expliquer ce phénomène. Ainsi, l’exiguïté de certains nids pourrait-elle éventuellement conduire à emmêler les queues des ratons.

Il pourrait s’agir d'un phénomène exceptionnel qui se serait transmis oralement de génération en génération, phénomène que certains auraient voulu reproduire pour confirmer un fait devenu légendaire.

Parmi les rois-de-rats rapportés, il y en a qui ont été construits par des gens qui ont volontairement noué ensemble les queues des rongeurs.

Spécimens[modifier | modifier le code]

De nombreux cas connus se sont avérés être des supercheries, on dénombre selon les sources jusqu’à 80 cas authentifiés dans le monde, la plupart en Allemagne[4].

Conservation Individus Date Découverte Notes
6 1683 Grand’Rue à Strasbourg
Mauritianum Museum de Altenbourg (Thuringe) 32 1828[6] Buchheim (Thuringe)
Musée zoologique de la ville de Strasbourg 10 1895 Dellfeld (Palatinat)
Châteaudun (France) 7 1899 Courtalain
10 Bogor (Java) Formé de Rattus rattus brevicaudatus
Centre de biodiversité Naturalis 7 hiver 1963[7] Rucphen (Pays-Bas)
Muséum d'histoire naturelle de Nantes 9 Maché (Vendée)
Muséum zoologique de Tartu 16 Võrumaa (Estonie)

Références dans la littérature[modifier | modifier le code]

Références dans la musique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roi de rats sur le site du Musée zoologique de Strasbourg, consulté le 13 novembre 2014
  2. Roi-de-rats sur le site du Muséum d'histoire naturelle de Nantes, consulté le 13 novembre 2014
  3. Roi-de-rats
  4. a et b roi de rats
  5. « Musées de la Ville de Strasbourg » (consulté le 13 novembre 2014)
  6. Dauerausstellung : Der Altenburger Rattenkönig, Naturkundemuseum Mauritianum Altenburg
  7. De rattenkoning van Rucphen, Natuurinformatie

Sur les autres projets Wikimedia :