Chenil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Chenil d'un château

Un chenil est un établissement destiné à l'élevage ou à la pension de chiens ou bien, dans un château, le bâtiment qui abrite la meute.

Au Canada[modifier | modifier le code]

Ces chiens doivent être enregistrés ou éligibles à être enregistrés avec une association incorporée sous la Loi sur la généalogie des animaux.

En Franche-Comté et en Bourgogne[modifier | modifier le code]

Le chenil en Franche-Comté et en Bourgogne désigne également le nom familièrement donné à la poussière. Dans ce cas précis, on ne prononce pas « chenil » mais plutôt « chni » et ce mot s'emploie exclusivement au singulier, comme dans l'expression « ramasser le chenil ». La balayette et la pelle utilisées pour ce faire sont rebaptisées respectivement « brosse à chenil » et « pelle à chenil ».

Ce terme est aussi utilisé en Suisse romande ainsi qu'en Savoie qui généralement use des mêmes termes que la Suisse francophone. Ceci est dû au fait que l'arpitan est leur langue d'origine commune. Le glissement de sens — analogue à celui de « bordel », par exemple — est lié au fait qu'un chenil (pour chiens) est souvent un endroit très sale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]