Baldur's Gate III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Baldur's Gate III
Baldur's Gate III Logo.png

Développeur
Éditeur

Accès anticipé
6 octobre 2020
Genre
Mode de jeu
Plate-forme

Langue
Anglais, français, allemand, espagnol, italien, polonais, russe, chinois

Site web

Baldur's Gate III est un jeu vidéo de rôle développé par Larian Studios, dévoilé en 2019 et sorti en accès anticipé le sur plateforme PC et Stadia. Comme ses prédécesseurs Baldur's Gate (1998) et Baldur's Gate II: Shadows of Amn (2000), il se déroule dans l'univers de fiction médiéval-fantastique des Royaumes oubliés, un décor de campagne du jeu de rôle Donjons et Dragons. L'action est cependant affichée dans un univers en trois dimensions avec une caméra lointaine.

Trame[modifier | modifier le code]

L'intrigue du jeu se déroule un siècle après les événements des deux premiers jeux[1]. Elle reprend l'univers des Royaumes Oubliés et met le joueur ou la joueuse dans la peau d'un avatar capturé par des Illithids, créatures maléfiques qui lui insèrent de force un parasite mental dont le personnage devra tenter de se libérer[2]. En cours de route, l'avatar rencontre des compagnons qu'il est possible de recruter et de faire combattre à ses côtés.

Système[modifier | modifier le code]

Règles de jeu[modifier | modifier le code]

Contrairement à ses prédécesseurs, qui utilisaient le système d'Advanced Dungeons and Dragons 2 (AD&D2), Baldur's Gate 3 utilisera la dernière en date, la 5e édition. Le jeu adapte donc son système de combat au tour par tour, différant ainsi du reste de la série qui utilisait un système de combats en temps réel avec pause ; il reprendra aussi le système d'avantages et désavantages aux jets de dés, mais aussi la magie vancienne (qui requiert que les utilisateurs de magie se reposent avant de pouvoir regagner leurs emplacements de sorts) et les différentes classes et races, incluant non seulement les classiques elfes, nains et humains mais aussi les plus originaux githyanki et tieffelins[3]. Le jeu simulera également les jets de dés, spécifiques au jeu de rôle sur table, lors de tests d'aptitude ou de compétences, permettant une part d'aléatoire supplémentaire dans les décisions du joueur ou de la joueuse[2].

Les développeurs ne conservent néanmoins pas toutes les règles de la 5e édition de Donjons et Dragons, adaptant notamment le système d'initiative, et ne conservant pas tous les sorts disponibles ; le système de jeu reprendra également l'idée d'interactivité avec l'environnement inaugurée dans Divinity: Original Sin, où chaque objet et sort peut être combiné avec l'environnement pour créer de nouveaux effets. Ainsi, utiliser un sort de graisse peut créer un terrain glissant, inflammable à l'aide de feu, et sur lequel on peut faire glisser des ennemis d'un endroit à un autre[3].

Création de personnage[modifier | modifier le code]

Le jeu commencera par la création de personnage, qui inclut autant des choix d'apparence physique que le choix d'une classe, d'une race et d'un passé. Il sera également possible de choisir parmi des personnages pré-définis par les développeurs, sur le modèle de leur précédent jeu, Divinity: Original Sin II. Ces personnages auront alors leurs propres histoires et motivations[2].

Graphismes[modifier | modifier le code]

Contrairement aux opus précédents, en perspective isométrique et basés sur le moteur Infinity Engine, Baldur's Gate III sera un jeu en 3D, avec une caméra déplaçable à l'envie et des cartes jouant sur la verticalité. Les dialogues seront quant à eux entièrement doublés et animés par des cinématiques[2].

Développement[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Un premier projet destiné à devenir le troisième opus de la série a initialement été entrepris peu de temps après la sortie de Baldur's Gate II : Throne of Bhaal, autour de la fin de l'année 2000 ou du début de l'année 2001, toujours sous la houlette de Black Isle et Interplay[4]. Le projet, intitulé Baldur's Gate III : The Black Hound, devait notamment passer à un moteur 3D et à la 3e édition de Donjons et Dragons, les précédents opus ayant jusque-là utilisé la version 2[5]. D'après l'un de ses développeurs, Chris Avellone, The Black Hound ne reprenait aucun des personnages de l'original et se centrait sur un antagoniste prépondérant[6]. Le projet est néanmoins annulé après un an et demie de développement. Un second projet destiné à porter le nom Baldur's Gate III est envisagé en 2008 par le studio Obsidian, qui envisage un partenariat avec Atari et un jeu de rôle en vue à la troisième personne intégrant une gestion d'équipe de compagnons. Ce projet est également annulé après le rachat d'Atari Europe par Namco Bandai[5]. Durant les années qui suivent, un hypothétique Baldur's Gate III n'est guère plus que l'objet de rumeurs démenties, et de projets ambitieux jamais concrétisés pour plusieurs studios de développement : Beamdog, responsable des Enhanced Edition des deux premiers opus, déclare ainsi en 2012 que développer Baldur's Gate 3 serait leur "objectif sur le long terme"[7], tandis qu'InXile et Obsidian Entertainment cherchent aussi à obtenir les droits sur la licence[8].

Développement par Larian Studios[modifier | modifier le code]

Les rumeurs ressurgissent à l'occasion d'un tweet de Brian Fargo, patron du studio de développement InXile et ancien directeur d'Interplay, qui déclare en octobre 2018 "Il se trouve que je sais qui travaille sur BG 3"[9]. Le développement du jeu est confirmé le lors d'une conférence dédiée à Stadia et à son futur catalogue de jeux[10]. Des rumeurs envisageaient quelques jours avant le développement du jeu par Larian, après la publication sur un réseau social par ce dernier d'une image ressemblant à un logo de la franchise[11]. Le jeu est rendu disponible en accès anticipé le [12].

Tout au long du développement du jeu, Larian Studios permet aux joueurs de tester de nouveaux contenus grâce aux patchs. Le dernier à ce jour est le patch 4 : Nature’s Power[13], publié le 25 février 2021.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kat Bailey, « Larian Studios Shares Its Vision for Baldur's Gate 3: "We Got the Keys to the Toy Box" », sur US Gamer, .
  2. a b c et d Gautoz, « Preview : Baldur's Gate 3 : tour par tour, jets de dés et Accès Anticipé cette année, 8 infos à retenir de la présentation de Larian », sur gamekult.com, (consulté le 12 avril 2020)
  3. a et b Louis-Ferdinand Sébum, « Baldur's Gate III. Vers l'Infinity et au-delà », sur canardpc.com, (consulté le 12 avril 2020)
  4. Jon "Buck" Birnbaum, « The Black Hound Interview » [archive du ], Gamebanshee.com, (consulté le 15 septembre 2009)
  5. a et b Jeremy Peele, « The not-quite-making of Baldur’s Gate 3 »
  6. « The History of Baldur's Gate », sur PC Gamer
  7. Adam Smith, « Baldur's Gate III: "We're Totally Thinking Kickstarter" », sur Rock Paper Shotgun, (consulté le 12 avril 2020)
  8. Erwan Lafleuriel, « Obsidian et InXile ont tous deux tenté de récupérer les droits de Baldur's Gate 3 », sur ign.com, (consulté le 12 avril 2020)
  9. Ali Jones, « Baldur’s Gate 3 is in development, according to its original publisher », sur pcgamesn.com (consulté le 12 avril 2020)
  10. (en) Jason Schreier, « Baldur's Gate 3 Confirmed From The Makers Of Divinity: Original Sin 2 », sur Kotaku, .
  11. « Larian Studios travaillerait en fait sur Baldur's Gate III », sur Jeuxvideo.com, .
  12. yancha, « Baldur’s Gate 3 – L’accès anticipé à l’aventure est disponible », sur geeknplay.fr, (consulté le 12 octobre 2020).
  13. (en) « News - Baldur's Gate 3 », sur baldursgate3.game (consulté le 15 juin 2021)

Lien externe[modifier | modifier le code]