Sekiro: Shadows Die Twice

Cette page est en semi-protection longue.
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sekiro
Shadows Die Twice
Sekiro Shadows Die Twice Logo.png

Développeur
Éditeur
Réalisateur
Compositeur
Producteur
Yuzo Kojima (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Début du projet
2015
Date de sortie
Genre
Mode de jeu
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Service(s) en ligne :

Langue
Voix en français, anglais ou japonais, sous-titres en français

Évaluation
CERO : D ?
ESRB : M ?
PEGI : 18 ?
Site web

Sekiro: Shadows Die Twice est un jeu vidéo d'action-aventure développé par FromSoftware et édité par Activision, sorti le sur Windows, PlayStation 4 et Xbox One.

Le jeu se déroule dans un Japon médiéval-fantastique durant l'époque Sengoku. Il est inspiré de la trilogie Dark Souls, Demon's Souls ou encore Bloodborne de par le gameplay et les mécaniques de combats.

Il reçoit un très bon accueil critique et diverses récompenses, étant notamment nommé jeu de l'année aux Game Awards et aux Steam Awards 2019.

Système de jeu

Le joueur contrôle Loup, un shinobi armé d'un katana et d'un bras prothétique modifiable au cours du jeu. Contrairement à la trilogie Dark Souls ou à Bloodborne, Sekiro est entièrement centré autour d'un mode un joueur, sans éditeur de personnage et introduit des arbres de compétences[1].

Le mode de combat introduit une jauge de « posture » de l'adversaire permettant alors de porter un coup critique, voire une exécution de shinobi sur celui-ci, en plus de la barre de vie classique.

Un système d'infiltration a également été implanté au jeu, permettant au joueur, s'il n'a pas été repéré, de porter un coup fatal à l'adversaire. Autre nouveauté : le grappin, à la place du bras gauche du héros, apporte une dimension verticale dans les déplacements de ce dernier.

Histoire

Pendant l'ère Sengoku au Japon[2],[3], le seigneur de guerre Isshin Ashina lance un coup d'état sur la ville d'Ashina. Au cours des combats sanglants, un shinobi errant, Ukonzaemon Usui dit la Chouette, recueille un orphelin qu'il appelle Loup et le forme à l'art du combat et la voie du shinobi. Vingt ans plus tard, le clan Ashina est sur le point de tomber, le vieil Isshin étant tombé malade et ses ennemis s'étant rassemblés autour des terres. Pour sauver son clan, Genichiro Ashina, le petit-fils d'Isshin, compte utiliser Kuro, le jeune Héritier divin, porteur de l'Héritage du Dragon qui permettrait de créer une armée immortelle. Loup, désormais combattant émérite chargé de la protection de Kuro, est vaincu par Genichiro et perd son bras gauche au cours de leur duel.

Cependant, comme il est porteur du Sang du dragon, Loup ne meurt pas et reprend conscience dans un temple en ruines où un sculpteur a remplacé son bras manquant par une Prothèse shinobi, un bras mécanique modifiable pour être équipé d'armes secrètes. Grâce à la Prothèse et au Sang de Dragon, Loup se fraye un chemin entre les rangs de l'armée de Genichiro et le retrouve au sommet du château Ashina. Loup emporte le duel au sabre mais Genichiro se relève, révélant qu'il a bu les Eaux de Jouvence, l'eau d'une source reproduisant artificiellement les pouvoirs du Sang de Dragon, et prend la fuite. Kuro choisit de ne pas fuir et d'entamer le rituel de la Rupture Immortelle, qui supprimerait son Héritage du Dragon et empêcherait quiconque d'obtenir de nouveau le Sang du Dragon. Loup accepte de l'aider malgré la puissance de l'ennemi et se rend dans les territoires perdus autour du château, guidé par Isshin Ashina qui a rallié Kuro et s'est pris de sympathie de Loup en le surnommant Sekiro (loup à un bras), pour retrouver les trois objets nécessaires au rituel, ainsi qu'un sabre capable de tuer les êtres immortels, la Lame de la Mort. Quand Sekiro revient au château, il est pris d'assaut par une armée menée par la Chouette, considéré comme mort trois ans auparavant. La Chouette veut également l'Héritage du Dragon et ordonne à son élève de rompre son serment envers Kuro.

Développement

Le jeu est révélé pour la toute première fois aux Game Awards 2017, par un trailer de 30 secondes. Sa sortie est alors annoncé pour le à l'E3 2018, et son nom final révélé : Sekiro: Shadows Die Twice.

Le jeu a été réalisé par Hidetaka Miyazaki du studio japonais FromSoftware, connu pour avoir créé la série des Souls et Bloodborne. Il a été édité par Activision dans le monde entier, FromSoftware l'éditant lui-même au Japon et Cube Game pour la région Asie-Pacifique[4].

Selon le développeur, Sekiro: Shadows Die Twice était à l’origine une suite spirituelle de Tenchu[5].

Sekiro: Shadows Die Twice est sorti sur Windows, PlayStation 4 et Xbox One le [6].

Accueil

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Game Informer (US) 9/10[7]
PC Gamer (UK) 92/100[8]
Presse numérique
Média Note
Destructoid (US) 9/10[9]
Gameblog (FR) 9/10[10]
Gamekult (FR) 9/10[11]
GameSpot (US) 9/10[12]
GamesRadar+ (US) 4/5[13]
IGN (US) 9,5/10[14]
Jeuxvideo.com (FR) 17/20[15]
Agrégateurs de notes
Média Note
Metacritic 88/100 (PC)[16]
90/100 (PS4)[17]
91/100 (XONE)[18]

Sekiro: Shadows Die Twice reçoit un très bon accueil critique, Metacritic lui donnant notamment une note comprise entre 88 et 91/100 selon les supports. Il est par ailleurs nommé jeu de l'année aux Game Awards et aux Steam Awards 2019[19],[20].

Notes et références

  1. « Le système de progression de Sekiro se précise », sur Jeuxvideo.com (consulté le )
  2. « E3 2018 : 5 choses à savoir sur Sekiro : Shadows Die Twice », IGN France,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Sekiro™ Shadows Die Twice », sur www.sekirothegame.com (consulté le )
  4. (en) Michael McWhertor, « FromSoftware’s Sekiro: Shadows Die Twice coming from Activision », sur Polygon, (consulté le )
  5. « FromSoftware l'affirme, Sekiro a débuté comme un nouveau Tenchu », sur Jeuxvideo.com (consulté le )
  6. Jarod, « Gamescom 2018 - Sekiro : Shadows Die Twice sera lancé le 22 mars 2019 », Gamekult,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en) Daniel Tack, « Sekiro: Shadows Die Twice Review - Exaltation Amidst Expiration », sur Game Informer (consulté le )
  8. (en-US) Tom Senior, « Sekiro: Shadows Die Twice review », sur PC Gamer, (consulté le )
  9. (en) Chris Carter, « Review: Sekiro: Shadows Die Twice », sur Destructoid, (consulté le )
  10. Jonathan Bushle, « TEST. Sekiro : Shadows Die Twice (PS4, Xbox One, PC) », sur Gameblog (consulté le )
  11. « Test - Sekiro : Shadows Die Twice est-il vraiment plus difficile que Dark Souls ? », sur www.gamekult.com, (consulté le )
  12. (en) Tamoor Hussain, « Sekiro: Shadows Die Twice Review », sur GameSpot (consulté le )
  13. (en) Samuel Horti, « Sekiro: Shadows Die Twice review: “Genius combat and a world that begs to be explored” », sur GamesRadar+, (consulté le )
  14. (en-US) Brandin Tyrrel, « Sekiro: Shadows Die Twice Review », sur IGN, (consulté le )
  15. « Test du Sekiro : Shadows Die Twice - L'esprit de Tenchu, l'âme des Souls », sur Jeuxvideo.com (consulté le )
  16. (en) « Sekiro: Shadows Die Twice on PC », sur Metacritic, (consulté le )
  17. (en) « Sekiro: Shadows Die Twice on PlayStation 4 », sur Metacritic, (consulté le )
  18. (en) « Sekiro: Shadows Die Twice on Xbox One », sur Metacritic, (consulté le )
  19. Maxime Claudel, « Sekiro: Shadow Dies Twice sacré meilleur jeu de l’année : l’exigence a gagné », sur Numerama, (consulté le )
  20. Thibaut Popelier, « Les Steam Awards 2019 dévoilent leur palmarès », sur Clubic, (consulté le )

Annexes

Lien externe