Canard PC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Canard WC.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canard (homonymie).
Canard PC
Image illustrative de l'article Canard PC

Pays France
Langue Français
Périodicité Bimensuel
Format A4 : 297 × 210 mm
Genre Média vidéoludique
Prix au numéro 4,90 euros
Diffusion 30 000 exemplaires[1] ex. (2015)
Fondateur Jérôme Darnaudet
Ivan Gaudé
Pascal Hendrickx
Olivier Peron
Michael Sarfati
Date de fondation 2003
Éditeur Presse Non-Stop
Ville d’édition Paris

Directeur de publication Jérôme Darnaudet
Directeur de la rédaction Ivan Gaudé
Rédacteur en chef Ambroise Garel, Sebastien Rio
ISSN 1764-5107
Site web www.canardpc.com

Canard PC est un magazine bimensuel français, paraissant le 1er et le 15 de chaque mois, consacré principalement aux jeux vidéo sur PC, édité par Presse Non-Stop[2],[3],[4]. Il se distingue principalement d'autres magazines similaires par sa fréquence de parution et par la variété des sujets traités : le matériel lié aux jeux vidéo (cartes graphiques, joysticks, etc.), la législation des supports numériques (série des lois françaises HADOPI, etc.), ou encore des sujets artistiques ou techniques plus généraux (pixel art, génération procédurale, etc.).

Historique[modifier | modifier le code]

La rédaction est composée d'anciens membres du mensuel Joystick [5],[6] qui décident de quitter le magazine jusqu'alors détenu par Hachette Filipacchi Médias (ou Disney Hachette Presse) lorsqu'il se fait racheter par le groupe Future France[5],[7]. Avec un style humoristique incisif, cette rédaction fait la réputation du magazine. Le magazine est édité par Presse Non-Stop, une SAS détenue à 75 % par la rédaction, le reste étant détenu par Materiel.net et Gandi SAS, et créée à l'origine spécifiquement pour Canard PC[5].

Le premier numéro de Canard PC arrive dans les kiosques français le . Ce numéro « collector » est ensuite mis à disposition gratuitement en PDF début 2004 sur le site du journal[réf. à confirmer][8]. Le premier hors-série de Canard PC, dédié au matériel informatique, sort le .

Canard PC adopte un format hebdomadaire pour se différencier des autres magazines de jeux vidéo et pour offrir une actualité plus réactive que les mensuels[réf. à confirmer][9]. Le , le magazine devient bimensuel et paraît le 1er et le 15 de chaque mois.

Alors que la plupart des magazines de jeux vidéo offrent un bonus sous forme de CD ou DVD, cet hebdomadaire se consacre exclusivement au format papier, pour des raisons économiques notamment[réf. souhaitée]. Depuis le numéro 57, sorti le mercredi , un partenariat avec Metaboli permet de télécharger une sélection de fichiers rassemblés pour les lecteurs.[réf. souhaitée]

La mascotte, un lapin, est dessiné par Didier Couly qui réalisait aussi les bandes dessinées dans Joystick avant de suivre le reste de la rédaction au sein de Canard PC.

Laurent Gaudé,prix Goncourt 2004 avec Le Soleil des Scorta et frère d'Ivan Gaudé (Ivan Le Fou)[10], rédige l'éditorial du numéro 50 quelque temps après avoir reçu son prix.

L'équipe déménage une première fois début avril 2006. Début 2009, la rédaction du magazine quitte la place de la Nation, à Paris, pour Pantin, ville de banlieue parisienne. Durant l'été 2010, l'équipe déménage à nouveau pour retourner à Paris, dans les locaux qui ont vu naître le magazine.[réf. souhaitée]

Le magazine a toujours été spécialisé PC mais il s'est ouvert de manière plus marquée aux consoles (comme le montre le sous titre du magazine « le magazine du jeu vidéo PC et Consoles » depuis 2013[5]) dû a une ouverture des consoles aux jeux indépendants. Suite a ce changement le magazine a ajouté 16 pages, qui avait 64 pages auparavant[5].

Système de notation[modifier | modifier le code]

Dans le temps le magazine a eu une philosophie variable concernant le système de notation des jeux[5]. Dans un premier temps, le magazine notait les jeux sur 100[5], puis pour des soucis de simplification est passé a une notation sur 10[5]. Puis la rédaction du magazine a voulu supprimer le système de note, mais il est revenu dû à la pression des lecteurs[5].

Rubriques[modifier | modifier le code]

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez pour voir d'autres modèles.
Cette section contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.   (janvier 2016).

News[modifier | modifier le code]

Canard PC commence toujours par plusieurs pages de news. Elles concernent en général le monde informatique dans sa globalité, avec une préférence pour les jeux vidéo, mais on peut aussi y trouver des informations insolites d'ordre plus général (actualité, politique). En haut de chaque page, une phrase mimant un télex évoque avec humour un fait de l'actualité. On peut également y trouver des illustrations ou une bande dessinée de l'illustrateur de Didier Couly.

Papier Culture[modifier | modifier le code]

Cette rubrique parle de livres, de disques, de films, de nourriture, de vêtements, ou encore de séries télévisées.

Tests[modifier | modifier le code]

Les jeux sont généralement notés sur une échelle de 0 à 10 et des encadrés soulignent certains points (techniques ou pas) du jeu, dans certains cas la notation peut être abandonnée.

Plume Pudding[modifier | modifier le code]

Rubrique composée du Cabinet des curiosités, des news online mais aussi d'autres articles plus rares comme les On y joue encore ou les Je vis des hauts et des bas.

À venir[modifier | modifier le code]

Présentations détaillées de jeux à venir ou en bêta-tests.

En chantier[modifier | modifier le code]

Essais de jeux en accès anticipé.

Techno[modifier | modifier le code]

News et tests concernant le matériel informatique. On trouve en outre la rubrique le tour du périphérique qui détaille généralement un ou deux accessoires PC ou une sélection de matériel informatique.

À part ça[modifier | modifier le code]

La grille de Maîtresse Paule Cul (mots croisés), le contenu du Canard PC de la quinzaine suivante, et enfin l'ours contenant généralement une blague, renouvelée pour chaque numéro.

Console Magazine / Encart Console[modifier | modifier le code]

À la mi-Octobre 2011, la rédaction de Canard PC décide de proposer à ses lecteurs une nouvelle formule sans augmentation de prix, cette dernière ajoutant seize pages gratuites sous forme d'un magazine traitant de jeux console et mobile. À la suite d'un changement de maquette en avril 2015, les articles traitant de ces sujets sont intégrés sans distinction dans les pages du magazine.

Le site Web[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Autrefois présenté comme un blog nommé Canard Plus, dédié à l'actualité du jeu vidéo, le site a ensuite été, du 16 septembre 2008 au début 2011, organisé autour de dix rubriques, dont une toujours consacrée aux jeux vidéo et reprenant le contenu et les auteurs de Canard Plus. Le site comportait également quelques chroniques de jeux telles qu'elles étaient parues sur le magazine papier, ainsi que plusieurs forums de discussions.

Depuis 2011, CanardPC.com s'oriente vers une optique participative en proposant aux lecteurs de devenir rédacteur (crowdsourcing) via un système de wiki concernant les jeux ainsi qu'un système de news validées et corrigées par les rédacteurs du journal.

La rédaction est aussi présente sur les réseaux sociaux, où elle communique avec l'humour qui caractérise le magazine.

Le 31 mai 2016, la rédaction de Canard PC annonce sur son site Internet[11] le lancement d'une campagne de financement participatif sur Kickstarter[12] pour le 7 juin 2016 afin de créer un site Internet de jeux vidéo sans publicités et accessible moyennant un abonnement de 40 par an. Les abonnés du magazine papier pourront accéder sans frais supplémentaire à cette nouvelle plateforme en ligne. En moins de cinq heures, le projet est finalement entièrement financé[13] à hauteur de 60 000 euros de fonds initialement réclamés. Le lancement de ce nouveau site Internet est prévu pour décembre 2016 avec la promesse d'accéder à l'ensemble du contenu du magazine papier dix jours en avance, de lire les anciens numéro du magazine et d'accéder à du contenu supplémentaire.

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Canard PC Hors Série : Parution thématique et irrégulière.
  • Canard PC Hardware : Magazine à parution trimestrielle traitant du matériel informatique et high-tech.

Affaires judiciaires[modifier | modifier le code]

En 2008, Canard PC Hardware est attaqué en justice par Heden/PCA[14], un fabriquant d'alimentations électriques d'ordinateur, pour une critique assassine concernant des alimentations qui « ne respectaient pas un certain nombre de normes et se mettaient même à flamber »[5], mais Canard PC Hardware gagne le procès, aidé dans ce processus par l'avocat « Grand Maître B. » chroniquant des rubriques juridiques dans la revue Canard PC aussi avant cette affaire[5],[15].

Personnel[16][modifier | modifier le code]

Le magazine est constitué du président : Jérôme Darnaudet, directeur de la publication : Jérôme Darnaudet, rédaction en chef : Ambroise Garel et Sébastien Rio, rédacteur en chef online : Ivan Gaudé, premier rédacteur graphique : Jean-Ludovic Vignon, Rédactrice graphique : Katell Chabin, Secrétaires de rédaction : Sonia Jensen et Cécile Fléchon, Dessinateur : Didier Couly[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nouvelle formule : Canard PC - Presseedition.fr.
  2. Humanoïde, le magazine qui veut dépoussiérer la presse high-tech - CanardPC édité par Press Non-Stop
  3. Canard PC sur Gamekult
  4. Canard PC : bientôt 10 ans et des résultats historiques (2013) sur l'AFJV
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k http://www.ulyces.co/baptiste-peyron/ivan-gaude-on-ne-sest-pas-fait-que-des-amis-a-canard-pc/
  6. Voir la rapide présentation du journal sur le site officiel.
  7. Voir l'interview d'Ivan Gaudé par le site web ZePlayer.
  8. Ce premier numéro est téléchargeable ici [PDF]
  9. éditorial du numéro 1, page 1 [PDF]
  10. http://www.lexpress.fr/culture/livre/italique-le-soleil-des-scorta-italique_809677.html Le soleil des Scorta] - Philippe Delaroche, L'Express, 1er décembre 2004
  11. Ivan Le Fou, « Canard PC prépare un Kickstarter pour un site de jeux vidéo sans publicité - Canard PC », sur Canard PC, (consulté le 7 juin 2016).
  12. (en) « Canard PC Online », sur Kickstarter (consulté le 7 juin 2016).
  13. « Ils récoltent 60.000 euros en 5 heures pour lancer un site sans pub sur les jeux vidéo », Le Huffington Post (consulté le 23 juin 2016)
  14. Canard PC Hardware gagne contre Heden au tribunal
  15. Verdict du procès Heden/PCA vs Canard PC
  16. a et b Canard PC no 360, p. 82, Mentions légales, qui se retrouvent à la fin de chaque numéro en bas de page

Lien externe[modifier | modifier le code]