NortonLifeLock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Symantec)

NortonLifeLock Inc.
logo de NortonLifeLock
Logo de la société Symantec
illustration de NortonLifeLock

Création Avril 1982
Fondateurs Gary Hendrix (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Steve Bennett (en), ex CEO
Enrique Salem (en) ex CEO
Peter Norton
Forme juridique Société anonyme (NASDAQ : SYMC)
Action NASDAQ (NLOK)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Confidence in a connected world
Siège social Tempe, Arizona
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Vincent Pilette depuis 2019
Actionnaires The Capital Group Companies (11,1 %), The Vanguard Group (10,9 %), BlackRock (7,1 %) et Starboard Value (en) (5,5 %)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Logiciels informatiques
Produits Norton AntiVirus
Norton Commander
Norton Goback
Norton 360 (en)
Norton Anti-Theft
Norton Mobile Security
Norton Family Premier
Norton Online Backup
Symantec Ghost
VxFS
VxVM (en)
VxSF
NetBackup
Veritas Backup Exec
Cluster Server (en) (VCS)
Veritas Enterprise Administrator
Veritas Volume Replicator (VVR)
Veritas SANPoint
Effectif 11 900 en 2018
Site web www.nortonlifelock.com

Capitalisation 16 317 millions USD à fin
Chiffre d'affaires 4 762 millions USD à fin
Résultat net 31 millions USD à fin [1][réf. non conforme]

NortonLifeLock Inc., anciennement Symantec Corporation[2], est une société américaine fondée en 1982 spécialisée dans les logiciels informatiques. Elle avait son siège social à Mountain View en Californie jusqu'en 2019, où celui-ci a été transféré à Tempe en Arizona.

Symantec est spécialisé dans l'édition de logiciels utilitaires (notamment liés à la sécurité et à la protection des données) pour PC tournant sur plateforme Microsoft. Elle s'est développée grâce à l'acquisition de sociétés tierces et le développement commercial de ses produits. Symantec consacre 17 % de son CA en recherche et développement.

En 2021, Norton Life Lock a fusionné avec Avast Software.

Historique[modifier | modifier le code]

En , Symantec annonce son projet de se scinder en deux entreprises entre d'un côté ses activités dans la sécurité et de l'autre ses activités dans le stockage[4]. En , Symantec vend ses activités de stockages incluant Veritas, pour 8 milliards de dollars à un groupement de fonds d'investissement incluant Carlyle Group et le fonds souverain de Singapour[5].

En , Symantec annonce l'acquisition à Bain Capital pour 4,7 milliards de dollars de Blue Coat, une entreprise de sécurité informatique à destination des entreprises[6],[7].

En , Symantec annonce l'acquisition de LifeLock, entreprise spécialisée sur la sécurisation des comptes en ligne, pour 2,3 milliards de dollars[8].

En , Symantec annonce pour environ 1 milliard de dollars la vente de ses activités de certifications web à Thoma Bravo (en), un fonds d'investissement américain, qui devrait fusionner celles-ci avec ses activités du même domaine[9].

Le , Symantec et BT annoncent leur partenariat pour fournir de nouveaux terminaux de sécurité[10].

En , Broadcom annonce l'acquisition des activités dédiées aux entreprises de Symantec pour 10,7 milliards de dollars[11].

En , Broadcom finalise l’acquisition, pour 10,7 milliards de dollars, de l’activité Enterprise Security de Symantec. La division grand public de Symantec poursuit son activité sous le nom de NortonLifeLock (NLOK en bourse) et transfère son siège à Tempe en Arizona[12].

En , la société renforce son implantation en Europe en rachetant l'éditeur allemand Avira pour 360 millions d'euros.[13][réf. non conforme],[14]

En , Avast annonce être en discussion pour fusionner avec NortonLifeLock[15]. En août 2021, NortonLifeLock annonce l'acquisition d'Avast pour 8,6 milliards de dollars, créant un nouvel ensemble ayant deux sièges sociaux à Tempe en Arizona mais également à Prague en République tchèque[16].

Produits[modifier | modifier le code]

Le groupe développe et commercialise des logiciels destinés à la protection contre les intrusions, à la sécurisation des informations et des données, à la gestion de la performance des applications, du stockage et des serveurs, à la gestion et au stockage des données, au filtrage des accès, et à l'analyse des vulnérabilités.

La liste des produits Symantec s'est étendue au cours des dernières années grâce au rachat de nombreuses sociétés concurrentes. Les produits sont centrés sur la gestion des risques (sécurité, antivirus, pare-feu, sauvegarde avec Backup Exec puis NetBackup, gestion des serveurs et du parc informatique avec Altiris…).

Le terme Norton, utilisé dans le nom des produits de la firme, fait référence à l'ingénieur informatique Peter Norton, créateur de la société Norton Computing (en) rachetée en 1990 par Symantec. Ces logiciels sont à la base de la notoriété de Symantec. La marque Norton est utilisée pour la gamme grand public.

Principaux actionnaires[modifier | modifier le code]

Au [17][réf. non conforme] :

The Vanguard Group 10,1 %
T. Rowe Price Associates 8,30 %
Capital Research & Management (World Investors) 7,66 %
Starboard Value (en) 7,01 %
Capital Research & Management 6,05 %
Franklin Mutual Advisers 4,88 %
SSgA Funds Management 4,15 %
Lone Pine Capital (en) 3,41 %
Putnam 2,95 %
Institutional Capital 2,54 %

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.zonebourse.com/NORTONLIFELOCK-INC-4907/fondamentaux/
  2. (en) Michael Kan, « Symantec Becomes NortonLifeLock », sur PCMag UK, .
  3. [1] Trouver PGP.
  4. (en) Symantec to split into security and storage software companies, Soham Chatterjee et Arathy S Nair, Reuters, .
  5. (en)Symantec to sell Veritas to Carlyle-led group for $8 billion, Reuters, .
  6. (en) Symantec to buy Blue Coat for $4.7 billion to boost enterprise unit, Liana Baker, Reuters, .
  7. Symantec rachète l’entreprise controversée Blue Coat, Le Monde, .
  8. (en) Symantec to acquire LifeLock for $2.3 billion, Liana B. Baker et Greg Roumeliotis, Reuters, .
  9. Liana B. Baker, « Symantec to sell Web certificates business to Thoma Bravo: sources », sur Reuters, .
  10. (en-US) « BT and Symantec partner to provide best-in-class endpoint security protection - VanillaPlus - The global voice of Telecoms IT », VanillaPlus - The global voice of Telecoms IT,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. « Symantec vend son activité entreprises à Broadcom pour 10,7 milliards de dollars », sur La Tribune, .
  12. « Le rachat de Symantec entreprise finalisé, rebaptisée NortonLifeLock l'activité grand public déménage », sur ChannelNews, (consulté le ).
  13. Par Catalin Cimpanu | Modifié le mardi 08 déc 2020 à 07:51, « NortonLifeLock s'offre Avira pour 360 millions de dollars », sur ZDNet France (consulté le ).
  14. Clément Bohic, « Avira : une acquisition à 360 millions d'euros pour NortonLifeLock », sur Silicon.fr, (consulté le ).
  15. (en) « UK-listed cybersecurity firm Avast in merger talks with NortonLifeLock », sur Reuters, .
  16. (en) Paul Sandle et Krystal Hu, « NortonLifeLock agrees to buy Avast for up to $8.6 billion », sur Reuters,
  17. Zone Bourse, « Nortonlifelock. : Actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]