Cheetah Mobile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cheetah Mobile Inc
logo de Cheetah Mobile
Logo de Cheetah Mobile

Création 2009
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action NYSE : CMCM
Siège social Beijing
Drapeau de Chine Chine
Direction Sheng Fu (CEO)
Actionnaires Kingsoft (54 %),Tencent (18 %)
Activité applications mobiles, jeux mobiles, sécurité internet
Produits Logiciel[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Kingsoft
Effectif 1 178
Site web www.cmcm.com

Chiffre d’affaires en augmentation US$483.7 Million (2014)
Résultat net en augmentation US$76.0 million (2015 )

Cheetah Mobile Inc (猎豹 移动 公司) est une société Internet mobile chinoise dont le siège se trouve à Beijing, en Chine. Il est surtout connu comme le développeur des applications Battery Doctor, Clean Master, Duba Anti-virus, et pour l'achat de QuickPic Gallery auprès de son développeur original. Elle a plus de 568 millions d'utilisateurs actifs par mois à partir de novembre 2015[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

La société a été créée en 2010 grâce à une fusion de Kingsoft Security and Conew Image[3] et a évolué pour devenir le deuxième plus grand fournisseur de logiciels de sécurité Internet en Chine, selon iResearch. Le siège de l'entreprise est situé au 1er Yaojiayuan South Rd, Chaoyang District, Beijing, Chine.

Première offre publique[modifier | modifier le code]

En 2014, Cheetah Mobile a lancé une IPO collectant 12 millions d'actions de dépositaire américain à 14 $ US par action, et a ainsi levé 168 millions $. L'introduction en bourse a été gérée par Morgan Stanley, JP Morgan Chase & Co., et Credit Suisse Group[4]. Kingsoft et Tencent sont les principaux investisseurs dans Cheetah mobile détenant 54% et 18% respectivement[5].

Post IPO[modifier | modifier le code]

En 2015, Cheetah Mobile fait l’acquisition d'un de ses partenaires, avec qui il collabore depuis deux années, la start-up française MobPartner. L’acquisition se fait pour un montant de 58 millions de dollars. Cette société fournit des outils de monétisation de la publicité et de marketing dans la téléphonie mobile. À cette occasion le directeur général de MobParter, le Français Djamel Agaoua qui continue de diriger l'entité rachetée, devient l'un des vice-présidents de Cheetah Mobile chargé de la branche publicité mobile à l'international[6].

À la fin 2015, Cheetah Mobile a annoncé qu'elle a conclu un partenariat stratégique avec Yahoo. La société incorporait la recherche et les publicités natives des plates-formes Yahoo dans ses propres applications. À la suite de cela, Cheetah Mobile a déclaré que son chiffre d'affaires généré par Yahoo a augmenté de 30 pour cent par jour dans les deux premières semaines[7].

En février 2016, Cheetah Mobile et Cubot lancent le CheetahPhone, un smartphone avec Android 6,0 Marshmallow, au MWC à Barcelone, en Espagne[8] .

Produits[modifier | modifier le code]

Applications pour ordinateurs[modifier | modifier le code]

  • Clean Master (PC):Pour les ordinateurs personnels, améliore les performances en effaçant les fichiers inutiles et optimise la mémoire de l'appareil. L'application est disponible pour PC et d'autres plates-formes de smartphone sans aucun coût.

Jeux[modifier | modifier le code]

  • Big Bang 2048 -. Semblable à 2048, mais avec des nombres remplacés par des animaux
  • Just Get 10
  • Don't Tap The White Tile; Les joueurs doivent éviter les carreaux blancs
  • Piano Tiles 2
  • Dancing Line
  • Rolling Sky
  • Tap TapFish

Applications mobiles[modifier | modifier le code]

  • Battery Doctor
  • Clean Master
  • CM Backup
  • CM Browser
  • CM Flashlight
  • CM Locker
  • CM Security
  • File Manager
  • Photo Grid
  • QuickPic Gallery

Controverses[modifier | modifier le code]

En dépit de la popularité de son application Clean Master, il a été signalé en 2014 que des annonces promouvant l'utilisation de Clean Master ont été trouvées. Ces dernières manipulent les utilisateurs d'Android avec certaines tactiques: elles s'affichent lorsque vous naviguez sur des sites Web. En avril 2014, Ferenc László Nagy de Sophos Labs a montré que quelques annonces pop-up conduisaient à télécharger Clean Master, en prétendant que l'appareil est infecté par un virus[9].

En juillet 2014, Cheetah Mobile a encouragé les utilisateurs à désinstaller Google Chrome et de le remplacer avec le propre navigateur de Cheetah mobile au cours du « nettoyage » et « optimisation » des processus dans Clean Master. Cette pratique a permis à Cheetah Mobile de gagner plus de position sur le marché[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. National Software Reference Library
  2. « Company Profile », sur Cheetah Mobile | Investor Relations (consulté le 5 juillet 2016)
  3. « Company Information - Cheetah Mobile », sur www.cmcm.com (consulté le 5 juillet 2016)
  4. (en) = Leslie Picker, « Cheetah Mobile Gains in Trading Debut After $168 Million IPO », sur Bloomberg L.P., (consulté le 5 avril 2015).
  5. (en) « IPO Preview: Cheetah Mobile », sur Seeking Alpha, (consulté le 5 avril 2015).
  6. Romain Gueugneau, « Le chinois Cheetah Mobile s'offre une start-up française pour 58 millions de dollars », sur www.lesechos.fr, (consulté le 9 juillet 2016).
  7. (en) Ken Yeung, « Cheetah Mobile says its Yahoo search and advertising partnership shows early promise », sur VentureBeat.com, (consulté le 9 juillet 2016).
  8. (en) « Cubot and Cheetah Mobile unveil the CheetahPhone, headed to Europe for €199 », GSM Arena, (consulté le 18 mars 2016)
  9. (en) John Zorabedian, « Google takes aim at deceptive advertising of Play Store apps », sur nakedsecurity.sophos.com, (consulté le 10 juillet 2007).
  10. (en) « A Potential Impaling Blow To Cheetah Mobile As Flagship Product Removed From Google's App Store Rankings », sur Seeking Alpha, (consulté le 10 juillet 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata