AVG Technologies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

AVG Technologies, N.V.
logo de AVG Technologies

Création 1991
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Jan Gritzbach, Tomáš Hofer
Forme juridique Société à responsabilité limitée de droit tchèque (en)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social BrnoVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Avast Software (1 )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Logiciel
Produits Logiciel antivirus
Société mère Avast SoftwareVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 663Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.avg.comVoir et modifier les données sur Wikidata

AVG Technologies (appelée auparavant Grisoft) est une société de logiciels de sécurité basée à Amsterdam aux Pays-Bas. La société a été fondée en 1991 par Jan Gritzbach et Tomáš Hofer.

La société a développé des services de sécurité Internet tels que l'antivirus AVG. Elle possède des bureaux en Europe, en Israël, au Brésil, au Canada et aux États-Unis.

Le 2 février 2015, plus de 200 millions d'internautes utilisaient les produits et services d'AVG, notamment la sécurité Internet, l'optimisation des performances et les applications de protection de la vie privée et de la protection de l'identité[2].

En juillet 2016, Avast Software a annoncé son intention d'acquérir AVG[3]. L'acquisition a été achevée le 30 septembre 2016. Avast et AVG opèrent comme une seule société depuis le 3 octobre 2016, conservant leurs deux marques distinctes[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie a été fondée à Brno en République tchèque par Jan Gritzbach et Tomáš Hofer en 1991 sous le nom de GRISOFT /C/ SOFTWARE, spol. S r.o. . Elle était la propriété de Jan Gritzbach.

En 2001, Jan Gritzbach a vendu Grisoft à Benson Oak Capital Acquisitions. La société holding Grisoft Inc. basée à Wilmington dans le Delaware a été utilisée pour la transaction. En 2002, la société a été rebaptisée GRISOFT, s.r.o. .

Trois ans plus tard, Benson Oak a vendu une participation de 65% dans la société à Intel Capital et Enterprise Investors pour 52 millions de dollars US[5],[6],[7]. Le holding était Grisoft Holdings B.V., basée à Amsterdam aux Pays-Bas, renommé plus tard Grisoft International B.V., qui est progressivement devenu la principale société.

Le 19 avril 2006, Grisoft a acquis la société allemande ewido Networks, un fabricant de logiciels antiespions et a intégré les fonctionnalités d'ewido dans de nouvelles versions du logiciel AVG[8],[9].

Le 6 novembre 2006, Microsoft a annoncé que les produits de sécurité AVG seraient disponibles directement à partir du Centre de sécurité Windows dans Windows Vista[10].

Depuis le 7 juin 2006, le logiciel AVG a également été utilisé en tant que composant facultatif de GFI MailSecurity, produit par GFI Software[11]. Le , Grisoft a annoncé l'acquisition d'Exploit Prevention Labs, développeur de la technologie de navigation sécurisée LinkScanner[12].

En 2008, GRISOFT, s.r.o. a été renommé AVG Technologies CZ, s.r. et Grisoft International B.V. est devenu AVG Technologies, N.V. . Ces modifications ont été apportées pour accroître l'efficacité de leurs activités de marketing[13].

En janvier 2009, AVG a annoncé la finalisation de ses projets d'acquisition de Sana Security. Les technologies développées par Sana Security étaient alors concédées sous licence à Symantec[14],[15],[16].

Le 5 octobre 2009, TA Associates a acheté une participation minoritaire dans AVG Technologies pour plus de 200 millions de dollars US[17].

En avril 2010, AVG a annoncé la nomination du vétéran de l'industrie de la sécurité Yuval Ben-Itzhak (en) comme vice-président principal de l'ingénierie. Ben-Itzhak est devenu le directeur de la technologie plus tard cette année.

Le 9 juin 2010, AVG a annoncé l'acquisition de Walling Data, une société de distribution de logiciels de sécurité en Amérique du Nord, basée en Caroline du Nord, qui avait distribué des produits d'AVG aux États-Unis depuis 2001[18].

Le 10 novembre 2010, AVG a annoncé l'acquisition de DroidSecurity de Tel-Aviv, une société spécialisée dans les solutions de sécurité mobiles pour le système d'exploitation Android. DroidSecurity est devenu une filiale en propriété exclusive d'AVG et le PDG et fondateur de DroidSecurity, Eran Pfeffer, est devenu le directeur général de l'équipe de solutions mobiles d'AVG[19].

En décembre 2010, AVG a publié une mise à jour obligatoire de son logiciel antivirus qui avait rendu des milliers d'ordinateurs inutilisables à la suite de la mise à jour précédente. AVG a aussi publié un correctif qui tentait de réparer les ordinateurs endommagés par la mise à jour. Les utilisateurs concernés pouvaient regarder une vidéo sur la page YouTube officielle d'AVG pour résoudre le problème[20].

Le 28 janvier 2011, un dangereux programme malicieux est apparu, empruntant le nom, l'interface et les graphiques du véritable antivirus AVG. Ce programme malicieux a causé des problèmes à plusieurs utilisateurs qui l'ont installé, croyant installer le véritable antivirus AVG[21],[22].

Le 1er décembre 2011, AVG Technologies a annoncé l'acquisition de Bsecure Technologies inc. (Bsecure), un fournisseur important de technologie propriétaire basée sur l'infonuagique dans l'industrie du filtrage d'Internet depuis 2001 et le fournisseur de logiciels le plus recommandé pour la contrôle parental en ligne[23].

En 2011, le groupe a été restructuré de nouveau. AVG Technologies Holdings B.V. a été fondée, ayant AVG Technologies CZ, s.r.o. et AVG Technologies, N.V. comme filiales.

Le 7 février 2012, AVG Technologies, N.V. a fait son introduction en bourse sur le New York Stock Exchange.

Le 12 juin 2013, AVG Technologies a annoncé l'acquisition de Level Platforms (en)[24]. Le 30 juillet 2013, AVG Technologies a annoncé que Gary Kovacs (en) était le nouveau PDG de la société[25].

En novembre 2014, AVG Technologies a annoncé l'acquisition de Norman Safeground AS, une société basée à Oslo connue pour la suite Norman de produits de sécurité[26].

AVG Technologies a annoncé en mai 2015 l'acquisition de Privax, une société basée au Royaume-Uni, propriétaire du service VPN HideMyAss[27].

En septembre 2015, la société a annoncé l'acquisition de Location Labs, une entreprise avec des produits de sécurité personnelle sur les quatre principaux transporteurs cellulaires américains[28].

Le 7 juillet 2016, Avast Software a annoncé son intention d'acquérir AVG Technologies pour un prix d'achat de 25 $ américain par action en numéraire, pour un total d'environ 1,3 milliard de dollars[3]. L'acquisition a été conclue le 30 septembre 2016 et Avast et AVG opèrent comme une seule société depuis le 3 octobre 2016[4]. La compagnie a été retirée de la Bourse de New York[29].

Controverses[modifier | modifier le code]

En mai 2012, AVG Technologies a fait retirer de YouTube, pour violation de droits d'auteur, la vidéo de la chanson pop de 1987 Never Gonna Give You Up, interprétée par le chanteur britannique Rick Astley[30],[31],[32],[33]. La vidéo avait été téléchargée en 2007 et, en octobre 2015, elle comptait plus de 150 millions de vues et 300 000 commentaires.[34]. La vidéo a été restaurée dans les 24 heures par YouTube[30],[31],[32],[33].

L'extension de navigateur web d'AVG et le Secure Search d'AVG ont été critiqués comme étant des adwares[35], car ils présentent un comportement de type malware.

Le Secure Search d'AVG est offert aux utilisateurs des versions gratuites et payantes des produits AVG[36]. Bien que l'extension offre des fonctionnalités légitimes de blocage des programmes malveillants, la modification par défaut du moteur de recherche par défaut, de la page de démarrage et l'ajout d'un onglet de Secure Search rappelle le comportement d'un programme potentiellement indésirable (PUP). Des problèmes de désinstallation de l'extension ont été largement rapportés[35], et l'extension pourrait rendre un navigateur web plus vulnérable aux attaques[37].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « AVG Technologies » (voir la liste des auteurs).
  1. « https://www.gleif.org/lei-files/20170831/GLEIF/20170831-GLEIF-concatenated-file.zip »
  2. (en) « AVG Surpasses 200 Million Users Worldwide », Now.avg.com (consulté le 11 mars 2015).
  3. a et b (en) « Avast acquires antivirus maker AVG for $1.3BN to gain scale and dive into IoT security », TechCrunch,‎ (lire en ligne).
  4. a et b (en) « Avast Closes Acquisition of AVG Technologies », .
  5. (en-US) « GRISOFT "Celebrates 15 Years of Internet Security Success", AVG Technologies bulletin, 15 December 2006 », Avg.com, (consulté le 10 novembre 2011).
  6. (en-US) « Intel buys part of Grisoft », Grisoft.com, (consulté le 10 novembre 2011).
  7. (en-US) « Intel buys part of AVG Technologies », Avg.com, (consulté le 10 novembre 2011).
  8. (en-US) « AVG Technologies announces release of ewido Anti-Spyware », Avg.co.uk, (consulté le 10 novembre 2011).
  9. (en-US) « Grisoft announces release of ewido Anti-Spyware » [archive du ], Avguk.com, (consulté le 10 novembre 2011).
  10. (en-US) « Microsoft incorporates AVG into the Vista Security Center » [archive du ], Avguk.com (consulté le 10 novembre 2011).
  11. (en-US) « What's new in GFI MailSecurity for Exchange/SMTP 10? », Kbase.gfi.com (consulté le 31 aout 2017).
  12. AVG Acquires Exploit Prevention Labs, Developer of LinkScanner Safe Surfing Technology
  13. « AVG Anti-Virus and Internet Security - Leading Internet security vendor, Grisoft, changes name to AVG Technologies »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 31 aout 2017).
  14. (en-US) Neil J. Rubenking, « AVG Buys Sana's Behavior-Based Security Tech | News & Opinion », PCMag.com, (consulté le 10 novembre 2011).
  15. (en-US) David Meyer, « AVG Technologies buys Sana Security | Security Management | ZDNet UK », News.zdnet.co.uk, (consulté le 10 novembre 2011).
  16. (en-US) Stefanie Hoffman, « AVG Acquires Sana Security, Adds ID Protection »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Crn.com (consulté le 10 novembre 2011).
  17. (en-US) « TA Associates - News » [archive du ], Ta.com, (consulté le 10 novembre 2011).
  18. (en-US) « Technologies Acquires Leading US Distributor, Walling Data » [archive du ], AVG, (consulté le 10 novembre 2011).
  19. (en-US) « AVG Antivirus & Security Software - AVG Technologies to Acquire DroidSecurity », Avg.com, (consulté le 10 novembre 2011).
  20. (en-US) officialAVG, « Updated AVG 2011 Rescue CD/USB (for 3292 update) », YouTube, (consulté le 6 septembre 2012).
  21. (en-US) « How To Remove AVG Antivirus 2011 – Conduct A AVG Antivirus 2011 Removal ».
  22. (en-US) « Remove AVG Antivirus 2011 (Uninstall Guide) », Bleeping Computer.
  23. (en-US) « AVG Technologies Acquires Bsecure Technologies Inc. », sur AVG Now, (consulté le 30 novembre 2015).
  24. (en-US) « AVG in the Press », sur avg.com.
  25. (en-US) « Gary Kovacs named Chief Executive Officer of AVG Technologies », .
  26. (en-US) « AVG Technologies acquires Norman Safeground » [archive du ], sur norman.com, Norman AS, .
  27. (en-US) « AVG Acquires Privax, a Global Leader in Personal Privacy Solutions », AVG Technologies.
  28. (en-US) Tess Stynes, « AVG Technologies to Buy Location Labs »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), .
  29. http://www.businesswire.com/news/home/20161017005534/en/Avast-Announces-Final-Extension-Offer-AVG
  30. a et b (en-US) « Rickroll Meme Destroyed By Copyright Takedown », TorrentFreak, (consulté le 26 mai 2012).
  31. a et b (en-US) « Rickroll Video Removed Due to Copyright Claim from AVG », Tom's Hardware, (consulté le 26 mai 2012).
  32. a et b (en-US) « Original RickRoll Video Returns to YouTube After 24-Hour Copyright Hiatus », MaximumPC, (consulté le 26 mai 2012).
  33. a et b (en-US) « News of 'Rickroll' meme death greatly exaggerated » [archive du ], MSNBC, (consulté le 26 mai 2012).
  34. (en-US) « RickRoll'D - YouTube », YouTube, (consulté le 26 mai 2012).
  35. a et b (en-US) Emil Protalinski, « AVG Security Toolbar is the worst foistware I've ever seen | ZDNet », sur ZDNet (consulté le 22 septembre 2016).
  36. (en-US) « How do I make these AVG popups STOP??? | AVG », (consulté le 22 septembre 2016).
  37. (en-US) « Don’t Use Your Antivirus’ Browser Extensions: They Can Actually Make You Less Safe » (consulté le 22 septembre 2016).