Le projet « Sécurité de l'information » est lié à ce portail

Portail:Sécurité de l'information

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Portail de la sécurité de l’information


La sécurité de l'information est un processus visant à protéger des données contre l'accès, l'utilisation, la diffusion, la destruction, ou la modification non autorisée.

La sécurité de l'information n'est confinée ni aux systèmes informatiques, ni à l'information dans sa forme numérique ou électronique. Au contraire, elle s'applique à tous les aspects de la sûreté, la garantie, et la protection d'une donnée ou d'une information, quelle que soit sa forme.

1 726 articles sont actuellement liés au portail

Lumière sur …

La sécurité de l'information est un processus visant à protéger des données contre l'accès, l'utilisation, la diffusion, la destruction, ou la modification non autorisée.

La sécurité de l'information n'est confinée ni aux systèmes informatiques, ni à l'information dans sa forme numérique ou électronique. Au contraire, elle s'applique à tous les aspects de la sûreté, la garantie, et la protection d'une donnée ou d'une information, quelle que soit sa forme.

Trois critères de sensibilité de l'information sont communément acceptés :

Quelques autres aspects de la sécurité de l'information sont :

La cryptographie et la cryptanalyse sont des outils importants pour assurer la confidentialité d'une information, son intégrité, et l'identification de son origine.

Lire l’article

Autres articles sélectionnés au sein du portail sur la sécurité de l'information

Le saviez-vous ?

  • Le premier « document » chiffré connu remonte à l'Antiquité. Il s'agit d'une tablette d'argile, retrouvée en Irak, et datant du XVIe siècle av. J.-C. Un potier y avait gravé sa recette secrète en supprimant des consonnes et en modifiant l'orthographe des mots.
  • L'ingénierie sociale (social engineering en anglais) est la discipline consistant à obtenir quelque chose (un bien ou une information) en exploitant la confiance mais parfois également l'ignorance ou la crédulité de tierces personnes.
  • L'expression « cabinet noir » désignait un service de renseignement, chargé de l'inquisition postale et de cryptographie. De tels services œuvraient dans la plupart des pays européens, dès l'établissement des services postaux.
  • Le sérum de vérité est une substance utilisée afin d'obtenir des informations d'un sujet non consentant, en général par la police, les services spéciaux ou les militaires.
  • Une boîte morte est un emplacement permettant à des personnes de s'échanger secrètement des messages ou des objets, sans nécessité pour eux de se rencontrer.


Index thématique

Éléments essentiels

Principes

Classification de l'information

Accès à l'information

Activités

Techniques

Lois

Standards

Acteurs

Publications

Évènements

Projets Wikimedia associés

Sécurité de l'information sur Wikinews   Sécurité de l'information sur Wikiquote   Sécurité de l'information sur Wikilivres   Sécurité de l'information sur Wikisource   Sécurité de l'information sur Wiktionnaire   Sécurité de l'information sur Wikiversité   Sécurité de l'information sur Wikimedia Commons Sécurité de l'information sur Wikidata Sécurité de l'information sur Wikivoyage
Actualités Citations Textes et manuels Textes Définitions Ressources pédagogiques Images et médias Données Guide de voyage
Wikinews-logo.svg
Wikiquote-logo.svg
Wikibooks-logo.png
Wikisource-logo.svg
Wiktionary-logo.svg
Wikiversity-logo.svg
Commons-logo.svg
Wikidata-logo.svg
Wikivoyage-Logo-v3-icon.svg

Participez au projet !


Vous pouvez participer au travail communautaire autour de ce portail. Pour cela, rendez-vous sur le projet « Sécurité de l'information ».