Sander van Doorn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sander van Doorn
Description de cette image, également commentée ci-après

Sander van Doorn à l'Open Air de 2013.

Informations générales
Nom de naissance Sander Ketelaars
Naissance (36 ans)
Eindhoven, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Activité principale Disc jockey, producteur, remixeur
Genre musical Electro house, big room house, house progressive, tech trance (débuts)
Labels Doorn Records, Spinnin' Records, Santos Records
Site officiel sandervandoorn.com

Sander van Doorn, né Sander Ketelaars le à Eindhoven, est un disc-jockey et producteur néerlandais. Il atteint initialement la 10e place DJ Mag Top 100 en 2009, puis la 12e en 2009[1], la 18e en 2012[2] puis la 51e en 2014[3]. Sander joue actuellement un show musical nommé Identity, qui peut être écouté chaque deuxième et quatrième mercredi du mois sur la radio internet Digitally Imported. Il est également disponible en podcast via iTunes. Son premier album, Supernaturalistic, est publié le . En 2010, il réalise, entre autres, l'hymne de la Trance Energy, intitulé Renegade.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le premier grand succès de sa carrière est de devenir disc jockey résident au Judgement le dimanche à Ibiza et au Gallery à Londres. Au fil de sa carrière, Sander van Doorn joue dans beaucoup de grandes discothèques et soirées à travers le monde. En juin 2007, il présente le spectacle de Eddie Halliwell de la BBC Radio One. Il mixe également pour cette même radio en juin 2006. Il produit aussi bien des musiques originales que des remixes, entre 2007 et 2008, durant laquelle la musique électronique est bien accueillie et représentées par plus de cinquante stations de radio à travers le monde[réf. nécessaire]. Ses remix les plus connus incluent des artistes tels que Sia, The Killers, Swedish House Mafia, et Depeche Mode. Il a aussi travaillé en collaboration avec Robbie Williams. Le 3 mars 2008, Sander van Doorn produit son premier album sous le label Spinnin' Records, Supernaturalistic, contenant treize titres[4]. Toujours en mars 2008, Van Doorn reçut un oscar du meilleur DJ Breakthrough à l'international Dance Music Awards à la Miami Winter Music Conference. Son titre Riff est nommé pour le meilleur titre underground[5].

Durant l’été 2010, Sander van Doorn devient résident de la discothèque Amnesia à Ibiza, en Espagne. Van Doorn est également présent à beaucoup de festivals de musique tels que le Bal en Blanc 16 à Montréal, Beyond Wonderland à San Bernarino, Electric Zoo à New York et Transmission à Prague, entre autres. Une longue tournée en Amérique du Nord commence en avril et rencontre un grand succès : le Dusk Till Doorn. Toutes les musiques produites en 2010 par Sander van Doorn incluant Renegade, Daisy, Reach Out, Hymn 2.0 et Daddyrock sont dans les premières places des classements sur Beatport. L’année 2011 notamment est un tournant dans sa carrière. Entre les deux concerts en tête d'affiche à l'Energy Mysteryland, et au festival Sensation, il publie en même temps son premier hit cross-over[Quoi ?] entre Love is Darkness et Koko. En outre, sa Dusk Till Doorn Compilation version 2011, est un succès et reçoit le prix de la Dutch Silver Harp Award. En mars 2012, Sander van Doorn effectue un set a l'Ultra à Miami où il introduisit son nouveau single Nothing Inside en collaboration avec Mayaeni. Ce hit est numéro un sur Beatport ainsi que sur les playlists de nombreux pays. En août 2012, la participation de Sander van Doorn, ainsi que d'autre producteurs divers de musique électronique notables, est annoncée pour l'album de remixes de Halo 4[6].

2013 est une autre année réussie pour Van Doorn. Il commence son show Identity sur la radio Digitally Imported, et compose de nombreux titres don Joyenegizer, Neon, Project T en collaboration avec Dimitri Vegas & Like Mike et Direct Dizko avec Yves. Il quitta son label Spinnin' pour créer le sien, DOORN Records. Peu après, en 2014, il publie Right Here Right Now et collabore avec son compatriote Martin Garrix et le duo DVBBS pour le single Gold Skies.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Supernaturalistic
  • 2011 : Eleve11

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Twister (sous le nom de Sam Sharp)
  • 2004 : Loaded
  • 2004 : Punk'd
  • 2004 : Dark Roast
  • 2004 : Deep / In-Deep (sous le nom de Sam Sharp)
  • 2004 : Theme Song (sous le nom de Sandler)
  • 2005 : Chemistry EP (sous le nom de Sandler)
  • 2005 : Bling Bling
  • 2005 : ERROR (sous le nom de Sam Sharp)
  • 2005 : Adrenaline / Push Off Me (sous le nom de Purple Haze)
  • 2005 : A.K.A (Oxygen)
  • 2005 : S.O.S. (Message In A Bottle) (Whitelabel, as Filterfunk)
  • 2005 : Hoover:Craft (sous le nom de Sam Sharp)
  • 2006 : Eden / Rush (sous le nom de Purple Haze)
  • 2006 : Pumpkin
  • 2007 : Grasshopper/ Grass-Hopper
  • 2007 : By Any Demand feat. MC Pryme
  • 2007 : King of My Castle (Sander van Doorn Remix)
  • 2007: Riff
  • 2008 : The Bass
  • 2008 : Apple
  • 2008 : Sushi
  • 2008 : Organic (avec Marco V)
  • 2009 : Close My Eyes (avec Robbie Williams et Pet Shop Boys) (Nebula)
  • 2009 : Roundabout (sous le nom de Sam Sharp)
  • 2009 : What Say (avec Marco V)
  • 2009 : Bastillion
  • 2009 : Bliksem (sous le nom de Purple Haze)
  • 2009 : Ninety
  • 2010 : Renegade
  • 2010 : Daisy
  • 2010 : Reach Out
  • 2010 : Hymn 2.0 (sous le nom de Purple Haze)
  • 2010 : Daddyrock
  • 2010 : Season (Sandler)
  • 2010 : Intro (XX Booty Mix)
  • 2011 : Love Is Darkness (avec Carol Lee)
  • 2011 : Koko
  • 2011 : Timezone (Purple Haze avec Frederick)
  • 2011 : Drink To Get Drunk
  • 2011 : Who's Wearing The Cap (Laidback Luke vs. Sander van Doorn)
  • 2011 : What Did I Do (Kele vs. Sander van Doorn feat. Lucy Taylor)
  • 2012 : Chasin
  • 2012 : Nothing Inside (feat. Mayaeni)
  • 2012 : Kangaroo (avec Julian Jordan)
  • 2013 : Joyenergizer
  • 2013 : Ten (feat. Mark Knight et Underworld)
  • 2013 : Into The Light (Sander van Doorn, DubVision vs. MAKO et Mariana Bell)
  • 2013 : Neon
  • 2013 : Project T (Dimitri Vegas & Like Mike vs. Sander van Doorn)
  • 2013 : Direct Dizko (avec Yves V)
  • 2014 : Right Here, Right Now (Neon)
  • 2014 : Guitar Track (avec Firebeatz)
  • 2014 : Gold Skies (avec Martin Garrix et DVBBS feat. Aleesia)
  • 2014 : Get Enough[7]
  • 2014 : THIS (avec Oliver Heldens)
  • 2015 : Rage (avec Firebeatz et Julian Jordan)
  • 2015 : Phoenix (avec R3hab)
  • 2015 : Ori Tali Ma

Remixes[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Code 1 - House Music (SvD Dub)
  • 2004 : Sander van Doorn - Dark Roast (S.V.D. Remix)
  • 2005 : Manny Romero - Compadre (S.v.D. Remix)
  • 2005 : TDR - Squelch (Sander Van Doorn Remix)
  • 2005 : FilterFunk - S.O.S. (Message In A Bottle) (Sander van Doorn Remix)
  • 2006 : Armin van Buuren - Control Freak (Sander van Doorn Remix)
  • 2006 : Mohamed Sehly - Amazing Beat (SVD Without Going Cairo Remix)
  • 2006 : Tiësto - Dance4Life (Sander Van Doorn Remix)
  • 2006 : Club Scene Investigators - Direct Dizko (Sander Van Doorn Remix)
  • 2006 : Technotronic - Pump Up The Jam (Sander Van Doorn Remix)
  • 2006 : Sander van Doorn - Pumpkin (SvD Remix)
  • 2006 : Mode Hookers - Breathe (Sander van Doorn Remix)
  • 2006 : Yello - Oh Yeah (Sander van Doorn Remix)
  • 2006 : 4 Strings – Into The Night 2006 (Purple Haze Remix)
  • 2007 : Wamdue Project - King of my Castle (Sander van Doorn Vocal Mix)
  • 2007 : Gleave - Come With Me (SVD Stripped Edit)
  • 2007 : Arctic Monkeys - When The Sun Goes Down (Sander van Doorn Remix)
  • 2008 : Sia - The Girl You Lost To Cocaine (Sander van Doorn Remix)
  • 2008 : OneRepublic - Apologize (Sander van Doorn Bootleg)
  • 2009 : Sam Sharp - Roundabout (Sander van Doorn Main Mix)
  • 2009 : The Killers - Spaceman (Sander van Doorn Remix) Part 1
  • 2009 : The Killers - Spaceman (Sander van Doorn Remix) Part 2
  • 2009 : Depeche Mode - Peace (Sander van Doorn Remix)
  • 2010 : Swedish House Mafia - Miami 2 Ibiza (Sander van Doorn Remix)
  • 2011 : Lady Gaga - Marry the Night (Sander van Doorn Remix)
  • 2011 : Cybersonik - Technary (Sander Van Doorn Remix)
  • 2012 : Neil Davidge - To Galaxy (Sander Van Doorn & Julian Jordan Remix)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « DJ Mag Top 100 (2009) », sur DJ Mag (consulté le 31 mai 2015).
  2. (en) « DJ Mag Top 100 (2012) », sur DJ Mag (consulté le 31 mai 2015).
  3. (en) « DJ Mag Top 100 (2014) », sur DJ Mag (consulté le 31 mai 2015).
  4. (en) « Sander Van Doorn Supernaturalistic Review », sur BBC (consulté le 31 mai 2015).
  5. (en) « 23rd ANNUAL INTERNATIONAL DANCE MUSIC AWARDS », sur Miami Winter Music Conference (consulté le 21 mars 2012).
  6. (en) « Sander van Doorn, Alvin Risk, KOAN Sound, & Others to Appear on Halo 4 Remix Album », sur Electro Jams,‎ (consulté le 22 août 2012).
  7. (en) « Dance/EDM Future Releases », All Access Music Group,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]